Bidart

Bidart
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bidart (homonymie).

43° 26′ 17″ N 1° 35′ 30″ W / 43.4381, -1.59166666667

Bidart
L'hôtel de ville
L'hôtel de ville
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Bayonne
Canton Saint-Jean-de-Luz
Code commune 64125
Code postal 64210
Maire
Mandat en cours
Emmanuel Alzuri
2011-2014
Intercommunalité Agglomération Côte Basque-Adour
Démographie
Population 5 718 hab. (2007)
Densité 471 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 26′ 17″ Nord
       1° 35′ 30″ Ouest
/ 43.4381, -1.59166666667
Altitudes mini. 0 m — maxi. 80 m
Superficie 12,15 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bidart est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Le gentilé est Bidartar[1].

Sommaire

Géographie

Situation

Bidart fait partie de la province basque du Labourd.

Bidart est une petite station balnéaire basque dont la côte se constitue principalement de falaises rocheuses, célèbres pour la visibilité de la coupure géologique crétacé-tertiaire.

Accès

Bidart est une station sur la liaison SNCF Bordeaux - Irun.
La commune est desservie par la route nationale 10 et a un accès rapide à l'autoroute A63 aux sorties 4 de Biarritz ou 3 de Saint-Jean-de-Luz nord.

Hydrographie

Bidart est traversée[2] par l'Uhabia, petit fleuve côtier qui se jette dans le golfe de Gascogne dans la commune, et par ses affluents, le Zirikolatzeko erreka et le ruisseau de Bixipau.

Lieux-dits et hameaux

Armoiries
  • Plage du Centre[3]
  • Plage d'Erretegia[3]
  • Plage du Pavillon Royal[3]
  • Plage d'Uhabia[3]
  • Préventorium d'Arbonne[3]
  • Senpau[3]
  • Technopole Izarbel[3]
  • Uhaldea[3]
  • Uronea[3]
  • Xutiketa[3]
  • Xuxuenia[3]

Communes limitrophes

Toponymie

Le moulin de Bassilour (construit en 1741) sur l'Uhabia

Le toponyme Bidart est mentionné au XIIe siècle[4] dans le cartulaire de Bayonne (F 14)[5] et apparaît sous la forme Bidart (1349), Beata Maria de Bidart (1755[4], collations du diocèse de Bayonne[6]) et Bidars (Carte des Pays Basques de France et d'Espagne).

Le nom basque est Bidarte, qui vient de bide (chemin) et arte (au milieu) et signifie 'au milieu des chemins, au carrefour'.

  • Ilbarritz = "lieu du domaine encaissé" ; le toponyme Ilbarritz apparaît sous les formes Ilbarritz (1761[4], collations du diocèse de Bayonne[6]) et Ilbarrits (1863[4], dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[4]).
  • Buruntz = "lieu du sommet"
  • Parlamentüa = "le Parlement" ; le toponyme Parlementüa désignait en 1863 un hameau de Bidart[4].

Histoire

Le début du XVIe siècle en Labourd est marqué par l'apparition de la peste. La lecture des registres gascons[7] permet de suivre son expansion. Le 21 octobre 1515, la ville de Bayonne fait « inhibition et défense à tous les manants et habitants de la présente cité (...) d'aller en la paroisse de Bidart (...) à cause de la contagion de la peste ».

Pendant l'occupation allemande, la Kommandantur s'intalla villa Onestia (aujourd'hui Le Régent), rue de la Gare[8].

Héraldique

Blason Blasonnement
Parti au 1 de sinople à une falaise d'argent mouvante du flanc dextre posée sur une mer du même, sommée d'un phare crénelé d'or ajouré du champ et enflammé de gueules ; au 2 de gueules au navire d'or voguant de front sur une mer d'argent en pointe, équipé d'une voile d'argent chargée d'une croix basque (contournée) de sable et girouetté de sinople ; une vergette d'or brochant sur la partition est accostée de dix billettes du même posées en pal 5 et 5 à la bordure de gueules chargée de huit flanchis d'or[9].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1975 1995 Georges Ilhé    
1995 2006 Pierre Jaccachoury DVD  
2006 2008 Marie-Claude Dandrieu Bergez DVD  
2008 2011 Jean Jaccachoury DVD  
2011 en cours Emmanuel Alzuri DVD  

Intercommunalité

Bidart fait partie de treize structures intercommunales

  • agglomération Côte Basque-Adour ;
  • syndicat mixte études pour élaboration et suivi du SCOT de l'agglomération de Bayonne et sud des Landes ;
  • SIVU Arbonnes Bidart ;
  • syndicat de Louhabia ;
  • syndicat départemental d'électrification ;
  • syndicat intercommunal d'aménagement de la zone Ilbarritz-Mouriscot ;
  • syndicat intercommunal des collèges d'enseignement secondaire de Saint-Jean-de-Luz ;
  • syndicat intercommunal pour la gestion du centre Txakurrak ;
  • syndicat mixte Bizi Garbia ;
  • syndicat mixte de la technopole Izarbel côte basque ;
  • syndicat mixte de l'usine de la Nive ;
  • syndicat mixte Kosta Garbia ;
  • syndicat intercommunal pour le soutien à la culture basque.

La commune adhère à l'Eurocité basque Bayonne - San Sebastian.

Démographie

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
841 708 723 687 804 1 255 1 252 1 269 1 276
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 307 1 333 1 434 1 443 1 593 1 548 1 409 1 370 1 473
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 528 1 570 1 668 1 866 2 148 2 400 1 952 2 202 2 362
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
2 256 2 436 2 748 3 044 4 123 4 670 5 614 5 718  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


La commune fait partie de l'aire urbaine de Bayonne.

Économie

Autrefois tournée vers la pèche, l'activité est aujourd'hui principalement orientée vers le tourisme. L'Ifremer possède un laboratoire à Bidart.

La commune fait partie de la zone d'appellation de l'ossau-iraty.

Culture et patrimoine

Devise

La devise de Bidart est Bidartean zuzena onena, ce qui signifie 'au croisement des chemins le meilleur est le plus droit'.

Langues

D'après la Carte des Sept Provinces Basques du prince Louis-Lucien Bonaparte (1863), le dialecte basque parlé à Bidart est le labourdin.

Festivités

Patrimoine civil

Le château d'Ilbarritz
  • L'atalaye. La tour de l'ancienne atalaye[11] (tour de guet avec cheminée, servant à repérer les baleines) de Guéthary date du XVIIIe siècle.

Patrimoine religieux

  • L'église Notre-Dame de l'Assomption[12] date du XVIe siècle. Elle recèle un crucifix[13] du XVIIe siècle, une statue en bois du XVIIIe siècle représentant saint Jacques[14] et des fonts baptismaux[15] offerts par la reine Nathalie de Serbie réfugiée à Bidart ;
  • La chapelle Sainte-Madeleine[16] date du XIXe siècle.
L'église Notre-Dame de l'Assomption

Patrimoine environnemental

Bidart compte 6 plages surveillées :

  • Centre ;
  • Erretegia ;
  • Ilbarritz ;
  • Parlementia (Parlamentua) ;
  • Pavillon royal ;
  • Uhabia.

Équipements

Transports en commun

Depuis le 31 janvier 2010, les lignes A1, C et 12 du réseau de bus Chronoplus, géré par Veolia Transport agglomération de Bayonne, desservent Bidart en la reliant aux autres communes de l'agglomération : Anglet, Bayonne, Biarritz, Boucau, Saint-Pierre-d'Irube et Tarnos[17].

Sports et équipements sportifs

Présentation de l'équipe sénior de chistera
Partie de chistéra enfants
Mouvement de chistéra
Surf

C'est sur la commune de Bidart que se situe la vague mondialement connue de Parlementia. Tous les ans, une compétition de surf de grosses vagues y est organisée. On peut considérer cette vague comme patrimoine naturel de la commune et aussi une attraction touristique partagée avec le commune limitrophe de Guéthary où se trouve le meilleur point de vue sur la vague.

Judo

Localisé au Kirolak, rue de la gare, le judo club de Bidart : Bidarteko Dojo a fêté ses 30 ans d'existence en 2007. Le club dispense des cours de Judo des catégories baby judo aux adultes, mais aussi du jujitsu pour les ados et adultes[18].

Rugby à XV

Le Bidart Union Club a remporté trois titres séniors durant la saison 2007/08 : champion comité première et réserve, et champion de France promotion honneur.

Chistera - Cesta Punta

De nombreux professionnels dans cette spécialité ont été formés dans le club "Kostakoak" (= ceux de la côte) par exemple : Éric Irastorza, Laurent Garcia, Patrice Berdoulay, Hervé Caudal, etc.

Enseignement

La commune dispose d'une école primaire. L'ESTIA, école d'ingénieurs gérée par la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne Pays basque est situé dans la technopole Izarbel.

Personnalités liées à la commune

Notes

  1. Gentilé sur habitants.fr
  2. Site du Sandre sur Bidart
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq et ar Géoportail - Institut géographique national (France), « Géoportail ». Consulté le 16 octobre 2011
  4. a, b, c, d, e et f Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  5. Cartulaire de Bayonne ou Livre d'Or - Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. a et b Manuscrits du XVIIe et du XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Registres gascons, tome 1, pages 44, 53, 141, 154, 158-159, 195 et 233 - cités par Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque - tome 3, Elkarlanean 2001 (ISBN 2 9131 5634 7) , pages 42 et 43.
  8. La famille Brunner qui en était propriétaire fut arrêtée et envoyée à Bordeaux, puis au camp de Drancy et enfin déportée à Auschwitz dans le convoi 64 du 7 décembre 1942.[réf. souhaitée]. La famille se composait de Mme Olga Brunner née le 26 juillet 1890 à Dunkerque Matricule 7473; Lydie Brunner née le 13 juillet 1918 à Chartres Matricule 7474; Claudine Brunner née le 15 janvier 1922 à Paris Matricule 7475; Jean-Claude Brunner né le 1er décembre 1925 à Paris Matricule 7476
  9. Guy Ascarat
  10. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le château d'Ilbarritz
  11. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'atalaye
  12. [1] [2], Ministère de la Culture, base Mérimée - Notices sur l'église Notre-Dame de l'Assomption
  13. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur le crucifix de l'église Notre-Dame de l'Assomption
  14. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur la statue de saint Jacques
  15. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur les fonts baptismaux de l'église Notre-Dame de l'Assomption
  16. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la chapelle Sainte-Madeleine
  17. Plan du réseau Chronoplus à partir du 31 janvier 2010, consulté le 14 février 2010.
  18. Venez retrouver toutes ces informations sur notre site Bidarteko Dojo

Pour approfondir

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bidart de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bidart — Saltar a navegación, búsqueda Bidart Bidarte Escudo …   Wikipedia Español

  • Bidart — (Bidarte en euskera) es una localidad francesa. Desde el punto de vista de la organización administrativa francesa, Bidart pertenece al cantón de San Juan de Luz, integrado en el departamento de los Pirineos Atlánticos. Desde el punto de vista… …   Enciclopedia Universal

  • Bidart — Le nom est fréquent au Pays Basque, où il désigne celui qui est originaire d une localité ainsi appelée (on pensera notamment à une commune des Pyrénées Atlantiques). Sens du toponyme : lieu situé entre deux routes, ou à mi chemin de la route… …   Noms de famille

  • Bidart — French commune|nomcommune=Bidart région=Aquitaine département=Pyrénées Atlantiques arrondissement=Bayonne canton=Saint Jean de Luz insee=64125 cp=64210 maire=Pierre Jaccachoury mandat=2001 2008 intercomm= longitude= 1.59166666667… …   Wikipedia

  • Bidart — Original name in latin Bidart Name in other language Bidart, Bidarte State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.4376 latitude 1.59127 altitude 29 Population 5021 Date 2012 12 05 …   Cities with a population over 1000 database

  • Bidart Campos — Saltar a navegación, búsqueda Prof. Dr. Germán José Bidart Campos, (Buenos Aires, 9 de diciembre de 1927 3 de septiembre de 2004). Jurista y pensador argentino, abogado recibido en la Universidad de Buenos Aires (1949) y Doctor en Derecho y… …   Wikipedia Español

  • Bidart, Frank — ▪ American poet born 1939, California       American poet whose introspective verse, notably dramatic monologues by troubled characters, deal with personal guilt, family life, and madness. His unconventional punctuation and typography give his… …   Universalium

  • Bidart (homonymie) — Toponymie Bidart, ville du département des Pyrénées Atlantiques, Personnalités Pierre Bidart, professeur et anthropologue français Philippe Bidart, chef historique de l organisation révolutionnaire basque Iparretarrak Laurent Bidart, joueur… …   Wikipédia en Français

  • Adolfo Gelsi Bidart — Nombre Adolfo Gelsi Bidart Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Beba Bidart — Saltar a navegación, búsqueda Beba Bidart Beba Bidart Archivos Historicos Argentinos Información personal Nombre real …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”