Saint-Fons

Saint-Fons
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fons.

45° 42′ 34″ N 4° 51′ 14″ E / 45.709444, 4.853889

Saint-Fons
Image illustrative de l'article Saint-Fons
Armoiries
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Lyon
Canton Saint-Fons
Code commune 69199
Code postal 69190
Maire
Mandat en cours
Christiane Demontès
2008 - 2014
Intercommunalité Grand Lyon
Démographie
Population 16 964 hab. (2007)
Densité 2 799 hab./km²
Gentilé Saint-Foniards[1]
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 34″ Nord
       4° 51′ 14″ Est
/ 45.709444, 4.853889
Altitudes mini. 155 m — maxi. 220 m
Superficie 6,06 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Fons est une commune française, limitrophe de Lyon, dans le département du Rhône et la région Rhône-Alpes.

Les habitants de Saint-Fons sont appelés les Saint-Foniards[1].

Sommaire

Géographie

La commune de Saint-Fons est située en banlieue sud-Est de Lyon.

Histoire

L'étymologie de Saint-Fons provient de l'expression latine Centum Fontibus (Cent Fontaines)

Jusqu'en 1888, l'histoire de Saint-Fons était étroitement liée à celle de Vénissieux. Ce n'est en effet qu'à cette date que Saint-Fons est devenue une commune indépendante.

Antérieurement, elle n'était qu'un hameau du bourg de Vénissieux, essentiellement agricole.

Traversée par la route nationale 7, l'une des voies impériales établies par Napoléon 1er, les activités de Saint-Fons étaient axées sur la production maraîchère et la pêche sur le Rhône.

C'est en 1854 que commença, le long du Rhône, l'implantation des premières usines chimiques, liées à la fabrication textile, au début, pharmaceutique par la suite.

Le site de Saint-Fons étant idéal pour ce type d'industrie, situé au sud de Lyon, suffisamment éloignée de celle-ci, afin de lui éviter les nuisances dues au rejets de produits dangereux, en bordure du Rhône pour à la fois utiliser l'eau et user des berges permettant l'arrivée et l'expédition des marchandises.

Cette nouvelle industrie chimique en pleine expansion faisait augmenter considérablement la population de Saint-Fons.

La commune de Vénissieux franchement hostile à ce développement, opposant aux nouveaux arrivants toutes sortes de brimades et de tracasseries administratives, une première demande de séparation fut déposée en 1873, qui, si elle n'eut pas de suite immédiate, permit l'enclenchement d'un processus qui allait aboutir après une période de relations tendues entre Vénissians et Sainfoniards à la naissance d'une nouvelle commune.

En 1885 Le hameau industriel de 2197 habitants et le centre agricole et commerçant de 2283 habitants, n'avaient plus, ni les mêmes besoins ni les mêmes ambitions de développement.

C'est le 21 mars 1888, que le Sénat votait enfin un projet de loi déposé à la Chambre des députés en juin 1887, érigeant Saint-Fons en commune.

L'étymologie du nom de la ville est source de différentes hypothèses contradictoires:

"Saint-Fons" viendrait de "Centum Fontes", c'est-à-dire les cent sources.

"Sanis Fontes" (fontaines saines), ce qui correspondrait à la nature hydrogéologique du site, aurait dérivé en "Saint-Fons" "Saint-Fons pourrait être la déformation de "Sans-fond", du lieu dit au bas des clochettes. Une certitude, "Saint-Fons", ne présente pas de rapport avec la religion, aucun saint ne se prénomme "Fons".

Actualité Politique

Lors des dernières élections municipales (9 et 16 mars 2008), Christiane Demontès (PS) et sa liste d'union de la gauche (PS, PC, Verts, PRG et LO) ont été élues devant le maire sortant Michel Denis (divers droite) avec 51.07% des suffrages exprimés. M. Denis a ensuite déposé un recours devant le tribunal administratif de Lyon pour contester les résultats. En octobre 2008, le tribunal lyonnais a validé le scrutin (et donc conforté la majorité nouvellement élue) mais il a rejeté les comptes de campagne de Mme Demontès, pourtant entérinés par la commission des comptes de campagne en juillet 2008. La décision du tribunal administratif lyonnais entrainait l’inéligibilité temporaire du nouveau maire. Christiane Demontès fit appel de cette décision devant la juridiction supérieure, le Conseil d’Etat. Lors de sa séance du 8 juillet 2009, le Conseil d'Etat a annulé la décision du 7 octobre 2008 du tribunal administratif de Lyon. La décision du Conseil d'Etat a consacré donc son élection comme maire de Saint-Fons[2]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008-2014 Christiane Demontes PS
2001-2008 Michel Denis UMP
1995-2001 Yves Mongenot PS
1967-1995 Franck Sérusclat PS
1959-1967 Georges Girardet RS
1955-1959 Maurice Julliat SE
1944-1955 Noël Descornes PCF
1941-1944 Joseph Chatonnet
1938-1941 Antoine Gravallon
1930-1938 Charles Plasse
1925-1930 Mathieu Dussurgey
1921-1925 Louis Jugnet
1920-1921 Gaston Buer
1919-1920 Alexandre Blanc
1908-1919 Louis Jugnet
1906-1908 Antoine Nesme
1904-1906 Barthélémy Pierre Sornin
1896-1904 Antoine Pommerol
1892-1896 Jean Charles Coupier
1889-1892 Jean Baptiste Morin
1888-1889 Prosper Monnet
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Population et société

Démographie

La population de la commune est connue grâce aux recensements effectués depuis la naissance de la commune en 1888, après qu'elle s'est séparée de Vénissieux.

Années 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
Population 4060 4160 4982 5325 6018 7248 9362 10660 10443
Années 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
Population 10607 11100 13067 15096 17144 15291 15735 15671 16964
Notes, sources, ...
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes - Sources : Cassini[3] et Insee[4]

Un extrait de la série télévisée "Louis la brocante" a été tournée en avril 2004 dans un terrain appartenant à Rhodia, a proximité des chemins de fer.

Immigration

Selon Michèle Tribalat, 56,2% des jeunes de moins de 18 ans étaient d'origine étrangère (au moins un parent immigré) en 1999, dont 34% d'origine maghrebine[5].

Santé

Cadre de vie

Environnement

Équipements Culturels

  • École de Musique Guy Laurent
  • Bibliothèque Roger Martin du Gard
  • Bibliothèque des Clochettes
  • Théâtre Jean Marais
  • Centre d'Arts Plastiques - Le CAP

Lieux et monuments

  • Stele Auguste Matringe (Juste parmi les nations)

Sports

  • Judo-club de Saint-Fons
  • GymBoxing Saint-Fons (champion du monde WKA)

Ecoles & Collège

  • Ecole Jules Vallès
  • Ecole Ouverte
  • Collège Alain
  • Lycée professionnel Interfora
  • Ecole Simone de Beauvoir .
  • Ecole Parmentier
  • Ecole Maison des 3 espace ( M3E )
  • Ecole Notre-Dame des fontaines
  • Lycée professionnel Léon Blum

Cultes

  • Eglise Catholique Notre Dame du Rosaire
  • Eglise Catholique Père Antoire Chevrier
  • Synagogue Orah'Haïm
  • Mosquée Billal

Commerces

  • Pâtisserie-Chocolaterie BAUREZ
  • Maison G. PAILLASSON
  • Entrepôts Descours & Cabaud
  • société asm ambulances

Personnalités

  • Charles Coupier, industriel et fabricant de produits chimiques à Saint-Fons.

Les transports en commun sainfoniards

Saint-Fons est une commune appartenant au réseau TCL (Transports en Commun Lyonnais). De facto, la ville est reliée au reste de l'agglomération par plusieurs lignes de bus (12;60;93;80). La ligne T4 du tramway qui passe par Vénissieux est accessible notamment depuis son terminus Hôpital-Feyzin/Vénissieux[6]

En outre, Saint-Fons possède une gare desservant par 32 trains quotidiens (trains cadencés), entre autres, les gares de Lyon Perrache, Lyon Jean Macé, Vienne et Villefranche sur Saône. Ce moyen de se rendre au centre de Lyon est encore peu utilisé alors même qu'il est le plus rapide et le plus sûr puisque non sujet aux embouteillages fréquents aux heures de pointes sur le trajet du 12.

La navette municipale est aussi un transport en commun, gratuit, des Sainfoniards.

Notes et références

  1. a et b Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 29/09/2008.
  2. décision n° 322285 du Conseil d'Etat du 31 juillet 2009
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 3 février 2010
  4. Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur INSEE. Consulté le 3 février 2010
  5. Michèle Tribalat, Les concentrations ethniques en France, 2007
  6. http://www.tcl.fr/documents/pdf/metro_tram.pdf

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Alice Pénisson, Si Saint-Fons m'était conté, Ville de Saint-Fons, 1988, (ISBN 2-905074-05-1), 109 pages

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Fons de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-fons — Pour les articles homonymes, voir Fons. Saint Fons Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint Fons — Pour les articles homonymes, voir Fons. Saint Fons Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-Fons — Saint Fons …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Fons — Saltar a navegación, búsqueda Saint Fons es una comuna y población de Francia, en la región de Ródano Alpes, departamento de Ródano, en el distrito de Lyon. Es la cabecera y mayor población del cantón de su nombre. Su población en el censo de… …   Wikipedia Español

  • Saint-Fons — Communefra|nomcommune=Saint Fons région=Rhône Alpes département=Rhône arrondissement= Lyon canton=Canton de Saint Fons insee=69199 cp=69190 maire=Michel Denis mandat=2001 2008 intercomm=Communauté urbaine de Lyon longitude=4.853 latitude=45.709… …   Wikipedia

  • Saint-Fons — Original name in latin Saint Fons Name in other language Saint Fons State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.7088 latitude 4.86057 altitude 176 Population 16053 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Canton de Saint-Fons — Saint Fons Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Rhône Arrondissement Lyon Code canton …   Wikipédia en Français

  • Kanton Saint-Fons — Region Rhône Alpes Département Rhône Arrondissement Lyon Hauptort Saint Fons Einwohner 38.467 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton De Saint-Fons — Saint Fons Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Rhône Arrondissement GooDTime Code cantonal 69 49 Chef lieu …   Wikipédia en Français

  • Canton de saint-fons — Saint Fons Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Rhône Arrondissement GooDTime Code cantonal 69 49 Chef lieu …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”