Hillion

Hillion

48° 30′ 51″ N 2° 40′ 03″ W / 48.5141666667, -2.6675

Hillion
Image illustrative de l'article Hillion
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Canton Langueux
Code commune 22081
Code postal 22120
Maire
Mandat en cours
Yvette Doré
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saint-Brieuc (CABRI)
Démographie
Population 4 031 hab. (2007[1])
Densité 163 hab./km²
Gentilé Hillionnais, Hillionnaise
Géographie
Coordonnées 48° 30′ 51″ Nord
       2° 40′ 03″ Ouest
/ 48.5141666667, -2.6675
Altitudes mini. 0 m — maxi. 86 m
Superficie 24,76 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Hillion (Helion en breton) est une commune française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne.

Ses habitants sont appelés les Hillionnais (Hilionad (Hilioniz), Hilionadez (-ed) en breton).

Sommaire

Géographie

Située au fond de la baie de Saint-Brieuc, Hillion présente les caractéristiques d'une presqu'île entourée par la Manche avec à l'ouest l'anse d'Yffiniac, au nord la baie et à l'est l'anse de Morieux dans lequel se jette le Gouessant. Sans grand relief, Hillion est traversé en plus du Gouessant par l'Évron et le Cré. Avec un littoral d'environ 13 km, Hillion est au cœur de la zone humide d'intérêt international que constitue la baie de Saint-Brieuc, classée réserve naturelle le 28 avril 1998. La maison de la baie est située sur la commune à proximité de la plage de l'Hôtellerie.


Communes limitrophes

Communes limitrophes de Hillion
Morieux
Hillion Coëtmieux
Yffiniac Pommeret

Histoire

Selon certaines sources,[Lesquelles ?] le nom de la commune viendrait du nom du camp romain qui y était installé, Iliacus Roboris (camp du Rouvre), sur les lieux de l'actuelle ferme de Carbien, qui en garde la forme générale et une enceinte fortifiée avec des tours d'angle, plus récentes, mais construites sur les anciennes limites du camp.

Les traces d'habitation sont cependant bien plus anciennes, comme en témoigne le menhir de Carquitté.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1948 1989 Ernest Gaillard    
1989 1995 Françoise Hébert    
1995 2008 Claude Campion    
2008 2014 Yvette Doré Divers gauche Directrice générale des services
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Hillion depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 773 1 627 1 857 2 430 2 518 2 527 2 700 2 873 2 748
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 708 2 710 2 649 2 553 2 638 2 648 2 666 2 644 2 723
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 589 2 473 2 317 2 029 1 971 1 953 1 950 1 957 2 006
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 2 122 2 235 2 858 3 232 3 591 3 786 4 001 4 031 4 183
Notes, sources, ...
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes - Sources : Cassini[2] et Insee[3]


Évolution démographique de 1793 à 2008

Économie

Revenus de la population et fiscalité

En 2007, le revenu fiscal médian par ménage était de 18 997 €[4], ce qui place Hillion au 6 600e rang parmi les 30 687 communes de plus de 50 ménages en métropole, et le revenu net imposable moyen s'élevait à 24 621 €[4]. Au sein de la commune, 62,4% des foyers fiscaux étaient imposables[4]. Les revenus déclarés étaient pour 60,7% des revenus salariés, pour 24,4% des pensions, retraites et rentes et pour 10,2% des revenus non salariés[5].

Activités économiques

La mytiliculture est une activité importante puisque 10% des moules françaises, soit environ 3 000 à 4 000 tonnes, sont issues de la production hillionnaise. Il s'agit d'une production par élevage sur bouchots situés à l'est de la Pointe des Guettes. L'accès à la zone est située sur la plage de Bon Abri. Les espèces présentes sont la Mytilus galloprovincialis, adaptée au climat, et la Mytilus edulis.

L'activité agroalimentaire est présente sur la commune avec le société Jean Stalaven.

Culture locale et patrimoine

Viaduc des Ponts-Neufs en construction
Croix de Bonabry


  • Le Colombier
  • Le viaduc des Pont-Neufs
  • Le Pont-Roland
  • L'église Saint-Jean-Baptiste  Inscrit MH (1970)
  • L'ancienne église paroissiale Saint-Ronan, à Saint-René[6]
  • La Croix de Bonabry  Classé MH (1951)
  • Le Calvaire
  • Le menhir de Carquitté
  • La fontaine Saint-Maur
  • La chapelle Saint-Laurent
  • La centrale hydroélectrique et le barrage du Pont-Rolland
  • Les châteaux de Bonabry et des Marais
  • Le château des Aubiers  Inscrit MH (2007)
  • La chaussée romaine des Ponts-Neufs
  • "les grêves d'Hillion" endroit de vacances préféré de Bernard Thibault secrétaire général de la CGT
  • le manoir de Licantois

Héraldique

Blason Blasonnement
De gueules à la bande d'argent chargée de trois mouchetures d'hermine de sable.

Quelques Photos

Personnalités liées à la commune

  • saint Ronan (dont le nom a été francisé en saint René) aurait vécu un temps dans la commune (d'où l'église Saint-Ronan et l'ancienne paroisse de Saint-René)[7].
  • Le père Tanguy, marchand de couleurs de Vincent Van Gogh et portraituré par lui, était marié à une native d'Hillion.
  • Le philosophe Georges Palante (° 1862 – † 1925), « nietzschéen de gauche », avait sa résidence secondaire à La Grandville, commune d'Hillion. C'est là qu'il s'est suicidé le 5 août 1925. Il est enterré dans le cimetière d'Hillion et la nouvelle salle porte son nom.
  • Hillion est aussi chère au cœur de plusieurs personnalités, notamment de Louis Guilloux, Jean Grenier, Raymond Hains.
  • Le footballeur Patrice Carteron (entraîneur de Dijon Football Côte d'Or ) y a vécu.

Jumelage

Transports

Hillion est relié au reste de l'agglomération grâce à la ligne 60 des Transports urbains briochins (TUB).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Archives

  • Pièces justificatives d'une requête au Conseil d'État de Jean-Baptiste Lefebvre, conseiller au parlement de Bretagne, pour la construction d'une digue entre la côte d'Hillion et celle de Cesson, près de Saint-Brieuc, 1759-1763. (Procès-verbal de visites des juges et ingénieurs de l'Amirauté de Saint-Brieuc, 1762). Cote 15 J 189 > Fonds de Langle (15 J), Archives I&V.

Notes et références

  1. populations légales 2006 sur le site de l’INSEE
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 22 janvier 2010
  3. Recensement de la population en 2007 sur INSEE. Consulté le 22 janvier 2010
  4. a, b et c Résumé statistique de la commune d'Hillion sur INSEE. Consulté le 2 mai 2010
  5. Dossier local de la commune d'Hillion sur INSEE. Consulté le 2 mai 2010
  6. http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-abbe-Connan-consacre-un-livre-a-l-histoire-de-Saint-Rene-_22081-avd-20101217-59569508_actuLocale.Htm
  7. Jacques Baudouin, "Grand livre des saints: culte et iconographie en Occident", éditions Créer, 2006, [ISBN 978-2-84819-041-9], consultable http://books.google.fr/books?id=6Hwa38EjyoAC&pg=PA417&lpg=PA417&dq=Saint-Ren%C3%A9-du-Bois+Locronan&source=bl&ots=LFoSzzCH_I&sig=uXNfPNc9HK0LUh2kqrpGuShabzI&hl=fr&ei=7VdGTcPmOIav4AakrNVB&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CEgQ6AEwBw#v=onepage&q=Saint-Ren%C3%A9-du-Bois%20Locronan&f=false

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hillion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hillion — Hilion País …   Wikipedia Español

  • Hillion — French commune nomcommune=Hillion native name=Hilion caption= x=46 y=79 lat long=coord|48|30|51|N|2|40|03|W|region:FR type:city insee=22081 cp=22120 région=Bretagne département=Côtes d Armor arrondissement=Saint Brieuc canton=Langueux… …   Wikipedia

  • Hillion — Original name in latin Hillion Name in other language Hilion, Hillion State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.51429 latitude 2.66634 altitude 27 Population 3943 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Hélène Hillion-Guillemin — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel Retraitée …   Wikipédia en Français

  • Viaduc des Ponts-Neufs de Hillion — Viaduc des Ponts Neufs Le viaduc des Ponts Neufs a été construit à partir de 1913 par Louis Auguste Harel de La Noë pour les Chemins de Fer des Côtes du Nord. Il est situé entre les villes de Hillion et de Morieux en France. Ce pont en courbe,… …   Wikipédia en Français

  • Viaduc des ponts-neufs de hillion — Viaduc des Ponts Neufs Le viaduc des Ponts Neufs a été construit à partir de 1913 par Louis Auguste Harel de La Noë pour les Chemins de Fer des Côtes du Nord. Il est situé entre les villes de Hillion et de Morieux en France. Ce pont en courbe,… …   Wikipédia en Français

  • Hilion — Hillion Hillion Administration Pays France …   Wikipédia en Français

  • A.T.G. ou Amicale de Tennis du Griffon — Saint Brieuc Pour les articles homonymes, voir Brieg. 48° 30′ 49″ N 2° 45′ 55″ W …   Wikipédia en Français

  • Briochin — Saint Brieuc Pour les articles homonymes, voir Brieg. 48° 30′ 49″ N 2° 45′ 55″ W …   Wikipédia en Français

  • Saint-brieuc — Pour les articles homonymes, voir Brieg. 48° 30′ 49″ N 2° 45′ 55″ W …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”