Decomposition de Dunford

Decomposition de Dunford

Décomposition de Dunford

En mathématiques, la décomposition de Dunford s'inscrit dans la problématique de la réduction d'endomorphisme. Cette approche consiste à décomposer l'espace vectoriel en une somme directe de sous-espaces stables où l'expression de l'endomorphisme est plus simple.

Ce n'est pas une réduction dans le sens où elle n'est pas maximale. C'est-à-dire qu'il est parfois possible de pousser la décomposition en sous-espaces vectoriels plus petits.

Elle suppose comme hypothèses que l'espace vectoriel est de dimension finie et que le polynôme minimal est scindé, c'est-à-dire qu'il s'exprime comme produit de polynômes du premier degré. C'est toujours le cas si le corps est algébriquement clos, comme par exemple celui des nombres complexes. Dans le cas ou la propriété n'est pas vérifiée, alors il est possible d'étendre le corps à sa clôture algébrique, et l'espace vectoriel à ce nouveau corps et dans ce contexte d'appliquer la décomposition de Dunford. Le corps des nombres réels se voit par exemple très généralement étendre pour permettre une application de cette décomposition.

La décomposition de Dunford prouve que tout endomorphisme est la somme d'un endomorphisme diagonalisable et d'un endomorphisme nilpotent, les deux endomorphismes commutant et étant uniques.

Cette décomposition est largement appliquée. Elle permet un calcul matriciel souvent rapide. C'est néanmoins souvent sous la forme de la réduction de Jordan qu'elle est utilisée.

Sommaire

Théorème

Le théorème de diagonalisabilité permet de déterminer la structure de u quand il admet un polynôme annulateur scindé à racines simples. La décomposition de Dunford s'applique à un cas plus général.

Théorème de la décomposition de Dunford — Soit u un endomorphisme d'un espace vectoriel E. Si u admet un polynôme minimal scindé, alors il peut s'écrire sous la forme u=d+n avec d un endomorphisme diagonalisable et n un endomorphisme nilpotent tels que d et n commutent (c'est-à-dire dn=nd). De plus d et n sont des polynômes en u et sont uniques.

Démonstration

Via les sous-espaces caractéristiques

Article détaillé : Sous-espace caractéristique.

L'idée initiale de cette approche est donnée par la proposition suivante, démontrée dans l'article sur les polynômes d'endomorphismes dans le paragraphe sur les polynômes minimaux :

  • Soit (\mu_i)\; une décomposition en facteurs de degré supérieur ou égal à 1 et premiers entre eux du polynôme minimal \mu\; d'un endomorphisme u. Alors la suite des noyaux (Ker \mu_i(u))\; est une décomposition de l'espace E en somme directe de sous-espaces stables par l'endomorphisme.

Or, si le polynôme minimal est scindé, il peut s'écrire sous la forme:

\mu(X)=\prod_i (X-\lambda_i)^{n_i}\;

Si l'on note E_i\; le noyau de l'endomorphisme (u-\lambda_iId)^{n_i}\;, alors le paragraphe précédent nous indique que la suite (E_i)\; forme une somme directe de l'espace E de sous-espaces non réduits à 0 et stables par l'endomorphisme. On appelle ces sous-espaces les sous-espaces caractéristiques. Nous avons alors les trois propriétés suivantes:

  • L'espace E est somme directe de ces sous-espaces caractéristiques.
  • Les sous-espaces caractéristiques sont non réduits au vecteur nul et stable par l'endomorphisme. La restriction de l'endomorphisme à E_i\; est la somme d'une homothétie de rapport \lambda_i \; et d'un endomorphisme nilpotent d'ordre n_i\;.
  • La suite des (\lambda_i) \; est la suite des valeurs propres (i.e. le spectre de u). Les sous-espaces propres associés sont inclus dans les sous-espaces caractéristiques.

Ces considérations permettent de démontrer la décomposition de Dunford. Elle permettent de plus de démontrer les propriétés suivantes :

  • Le polynôme minimal est le produit des polynômes de degré 1 et de racine les valeurs propres à la puissance l'indice de l'endomorphisme nilpotent associé.
  • Le polynôme caractéristique est le produit des polynômes de degré 1 et de racine les valeurs propres à la puissance la dimension de l'espace caractéristique associé.
  • Le déterminant est égal au produit des valeurs propres élevées à la puissance la dimension de l'espace caractéristique associé.
  • La trace est égale à la somme des valeurs propres pondérées par les dimensions des espaces caractéristiques associés.

Via les projecteurs

Article détaillé : Projecteur (mathématiques).

Un résultat notoire de l'approche par les polynômes d'endomorphismes réside dans le fait que la connaissance du polynôme minimal permet de définir une algorithmique fournissant à la fois les projecteurs sur les espaces caractéristiques mais aussi la composante diagonale et nilpotente de l'endomorphisme.

  • La projection sur Ei parallèlement à la somme directe des autres espaces caractéristiques s'exprime comme un polynôme de l'endomorphisme u.
  • La composante diagonale d de l'endomorphisme u s'exprime comme un polynôme de l'endomorphisme u.
  • La composante nilpotente n de l'endomorphisme u s'exprime comme un polynôme de l'endomorphisme u.

Cas d'applications

En dimension finie le théorème de Cayley-Hamilton assure que χu(u) = 0χu désigne le polynôme caractéristique de u. Si χu est scindé alors u est décomposable.

C'est en particulier le cas pour tout endomorphisme d'un espace de dimension finie sur un corps algébriquement clos (\mathbb C notamment).

Réduction de Jordan

La décomposition de Dunford permet d'obtenir la réduction de Jordan en dimension finie. En effet, d et n commutent donc les sous-espaces propres de d sont stables par n.

La restriction de n au sous-espace propre admet une matrice formée de blocs de Jordan nilpotents ce qui donne, en ajoutant λIp, des blocs de Jordan pour d+n dans une base adaptée. Ainsi on obtient une matrice diagonale par blocs formée de blocs de Jordan en utilisant l'union de ces bases.

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « D%C3%A9composition de Dunford ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Decomposition de Dunford de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Décomposition De Dunford — En mathématiques, la décomposition de Dunford s inscrit dans la problématique de la réduction d endomorphisme. Cette approche consiste à décomposer l espace vectoriel en une somme directe de sous espaces stables où l expression de l endomorphisme …   Wikipédia en Français

  • Décomposition de dunford — En mathématiques, la décomposition de Dunford s inscrit dans la problématique de la réduction d endomorphisme. Cette approche consiste à décomposer l espace vectoriel en une somme directe de sous espaces stables où l expression de l endomorphisme …   Wikipédia en Français

  • Décomposition de Dunford — En mathématiques, la décomposition de Dunford s inscrit dans la problématique de la réduction d endomorphisme. Cette approche consiste à décomposer l espace vectoriel en une somme directe de sous espaces stables où l expression de l endomorphisme …   Wikipédia en Français

  • Decomposition (homonymie) — Décomposition (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Décomposition (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Décomposition (mathématiques) — Décomposition (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Décomposition de Frobenius — On considère un K espace vectoriel E de dimension finie et un endomorphisme u de cet espace. Une décomposition de Frobenius est une décomposition de l espace E en somme directe de sous espaces cycliques, telle que les polynômes minimaux (ou… …   Wikipédia en Français

  • Décomposition (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « décomposition », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot décomposition est employé dans… …   Wikipédia en Français

  • Dunford — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jonathan Dunford est un gambiste américain spécialisé dans le répertoire baroque, né en 1959. En mathématiques, la décomposition de Dunford s inscrit dans …   Wikipédia en Français

  • Decomposition of spectrum (functional analysis) — In mathematics, especially functional analysis, the spectrum of an operator generalizes the notion of eigenvalues. Given an operator, it is sometimes useful to break up the spectrum into various parts. This article discusses a few examples of… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”