Brain (Nièvre)

Brain (Nièvre)

Decize

Decize

Le pont de la vieille-Loire à Decize
Le pont de la vieille-Loire à Decize

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Nièvre
Arrondissement Nevers
Canton Decize
Code Insee abr. 58095
Code postal 58300
Maire
Mandat en cours
Alain Lassus
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Sud-Nivernais
Site internet www.ville-decize.fr
Démographie
Population 5 975 hab. (2006)
Densité 124 hab./km²
Gentilé Decizois(es)
Géographie
Coordonnées 46° 49′ 48″ Nord
       3° 27′ 43″ Est
/ 46.83, 3.46194444444
Altitudes mini. 183 m — maxi. 243 m
Superficie 48,22 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Decize est une commune française, située dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne.

Ses habitants sont les Decizois et les Decizoises.

Sommaire

Géographie

Localisation

Située à 197 mètres d’altitude, Decize est un chef lieu de canton.

Site touristique fluvial à la jonction du canal du Nivernais et du canal latéral à la Loire, Decize se situe dans le Sud-Nivernais, aux portes du Morvan.

Carte de la Nièvre

Decize se trouve à une trentaine de kilomètres de Nevers et de Moulins et à 260 km de Paris.

Accès

Climat

Relevé météorologique de Decize de 1948 à 1999
mois jan. fév. mar. avr. mai. jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) -0,5 -0,2 1,6 4,0 7,7 10,8 12,7 12,4 9,8 6,5 2,4 0,3 5,6
Température maximale moyenne (°C) 5,9 8,1 12,0 15,4 19,7 23,0 26,0 25,5 21,9 16,4 10,0 6,5 15,9
Précipitations (mm) 66,8 60,2 55,1 60,0 84,0 68,2 50,8 66,5 75,8 71,4 73,1 76,8 808,7
Nombre de jours avec pluie 14,8 13,5 12,8 12,5 14,4 11,6 9,9 10,7 11,5 12,6 14,3 15,4 154

Histoire

Idéalement placée au carrefour de voies fluviales et terrestres, le site de Decize a favorisé l'implantation humaine. Les premières traces d'activité remontent au Néolithique, comme en témoignent les silex retrouvés.

Époque celtique

À l’époque celtique, Decize est un oppidum des Éduens, connu sous le nom de Decetia. La première mention de 'Decetia nous est donnée par Jules César, dans son Bellum Gallicum.

Selon ses commentaires (Livre VII, chapitre XXXIII), César y aurait réuni le sénat de la cité pour résoudre le conflit opposant Convictolitavis et Cotos, deux chefs éduens, pour la magistrature suprême. César choisit Convictovitalis comme magistrat suprême des Éduens, pensant ainsi en faire des alliés.

Moyen-Âge

Le Moyen-Âge est l'époque qui nous a laissé le plus de traces de Decize. Installé au départ sur une île de la Loire, le bourg s'est rapidement étendu de part et d'autre du fleuve.

On raconte qu'au milieu du VIe siècle, le corps de l'évêque Aregius, mort à Nevers, est placé dans une barque qui, sans aucune aide, aurait remonté la Loire jusqu’à Decize, où il fut enterré.[réf. nécessaire] Sous le nom de Saint-Aré, il devint donc le protecteur de la ville et le saint patron de la paroisse.

Les comtes de Nevers y font établir un château, aujourd'hui en ruines, et des murs d'enceinte dont témoigne encore la porte du Marquis d'Ancre.

Au XIe siècle, des bénédictins se sont installés dans la ville et y ont fondé le prieuré Saint-Pierre, qui passera plus tard (au XVIe siècle) aux mains des religieux Minimes, qui reconstruisirent une partie des bâtiments du couvent et de l'église.

Au XVIIIe siècle, la ville subit de nombreuses transformations et les arbres de la promenade des Halles sont plantés.

Après la Révolution, la ville est quelques temps rebaptisée "Decize le Rocher", puis "Rocher-la-Montagne" avant de reprendre le nom de Decize.

Héraldique

Decize a obtenu un blason en 1383. Il lui a été donnée par le Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, et son épouse Marguerite de Flandres.

Blason Blasonnement
« D'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules, à la bordure componée d'argent et de gueules. »

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2008 en cours Alain Lassus PS Médecin
septembre 2000 André Vallet PS
1995 septembre 2000 François Perrot PS député en remplacement de Christian Paul,
nommé Secrétaire d'État aux DOM-TOM
1989 1995 Jean-Noël Le Bras PS
1983 1989 Janine Satonnet Droite
1983 Théodore Gérard
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution de la population de Decize depuis 1793
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866
2 309 2 729 2 503 2 453 3 068 3 195 3 355 3 479 3 994 4 069 4 362 4 594
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
4 538 4 511 4 927 5 101 4 977 5 134 4 990 5 080 4 816 4 449 4 384 4 308
1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
4 134 4 765 5 039 6 594 7 175 7 528 7 437 6 876 6 456 5 975[1] - -
1962 à 1999 : population sans double compte (recensement) ; à partir de 2006 : population municipale légale.
Sources : INSEE[2] et Cassini[3]


Histogramme de l'évolution démographique depuis 1793 :

Lieux et monuments

Commons-logo.svg

  • Ruines du château des comtes et ducs de Nevers
  • Église Saint-Aré
    • Saint-Aré
      Selon la légende, le corps de Saint-Aré aurait été déposé au VIe siècle dans un oratoire au bord du fleuve. L'église aurait ensuite été érigée à cet endroit. L'église paroissiale dotée d'une crypte a été érigée par la suite sur celui-ci.
      Saint-Aré était évêque de Nevers au VIe siècle, on sait qu'il participa aux conciles d'Orléans (549) et de Paris (552). A sa mort son corps fut déposé selon ses souhaits dans une barque sur Loire. La barque aurait miraculeusement remonté le courant au lieu de le descendre et se serait arrêtée à Decize, où l'évêque devenu saint fut inhumé.
      On dit que dès sa mort, de nombreux pélerins seraient venus à Decize sur son tombeau. Le culte de Saint-Aré perdura jusqu'au XVe siècle. LA la révolution, ses reliques furent éparpillées à puis en partie restituées en 1875, date à laquelle elles furent placées dans un nouvelle châsse.
      Au XIXe siècle, les mariniers lui firent édifier une chapelle au bord de la Loire.
    • L'église
      Les parties les plus anciennes de l'église, la crypte et le chœur, sont datées en partie du VIIe siècle mais la majeure partie de l'église date du XIIe siècle. Des modifications ont été apportées aux XVIe siècle (portail) et XIXe siècle (nef) siècles. La seule partie romane encore visible est le chœur.
      L'église est classée monument historique depuis 1875.
  • Ancien couvent des Minimes
    Le couvent des Minimes est un ancien prieuré bénédictin datant du XIe siècle. C'est un comte de Nevers qui, en 1026, donna le terrain à des moines bénédictins d'Auxerre. La construction du couvent commence dans la seconde moitié du XIe siècle et se poursuit au XIIe siècle. Des bâtiments d'origine, il nous reste le plan, les soubassements et une partie du chœur roman de l'église conventuelle.
    En 1559, un incendie ravagea la ville et l'église et le couvent des Minimes ne furent pas épargnés. Mais il semble qu'à cette époque le couvent était abandonné.
    Il fut racheté en 1621 par les Minimes, qui reconstruisirent la nef de l’église, écroulée, et les bâtiments du couvent en 1629.
  • Remparts
  • Promenade des Halles
  • Porte du Marquis d’Ancre
    La porte du Marquis d'Ancre est la dernière porte à pont-levis de l’enceinte fortifiée de la ville. Elle fut construite par Pierre de Courtenay, comte de Nevers, en 1194 puis remaniée en 1468. Elle faisait partie de la troisième enceinte et des tours de défense située aux extrémités du pont sur la Loire. Il s'agissait d'une des portes d'entrée de Decize.
  • Échauguette

Entreprises

  • Anvis (industrie du caoutchouc).

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


  • Portail de la Nièvre Portail de la Nièvre
Ce document provient de « Decize ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brain (Nièvre) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chaumard (Nièvre) — Pour les articles homonymes, voir Chaumard. 47° 08′ 43″ N 3° 54′ 46″ E …   Wikipédia en Français

  • Anciennes Communes De La Nièvre — Liste des anciennes communes de la Nièvre Sommaire 1 Fusion 1.1 1973 1.2 1864 1.3 1862 1.4 1861 …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la Nievre — Liste des anciennes communes de la Nièvre Sommaire 1 Fusion 1.1 1973 1.2 1864 1.3 1862 1.4 1861 …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la Nièvre — Liste des anciennes communes de la Nièvre Sommaire 1 Fusion 1.1 1973 1.2 1864 1.3 1862 1.4 1861 …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la nièvre — Liste des anciennes communes de la Nièvre Sommaire 1 Fusion 1.1 1973 1.2 1864 1.3 1862 1.4 1861 …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes de la Nièvre — Sommaire 1 Fusion 1.1 1973 1.2 1888 1.3 1864 1.4 1862 …   Wikipédia en Français

  • Liste des bureaux de poste français classés par oblitération Gros Chiffre — Liste des bureaux de poste français classés par oblitération Gros Chiffres Lettre montrant le cachet Gros Chiffre sur le Timbre et le cachet dateur sur la lettre Cette liste recense les Marques postales françaises de type oblitération par losange …   Wikipédia en Français

  • Liste des bureaux de poste français classés par oblitération Gros Chiffres — Lettre montrant le cachet Gros Chiffre sur le Timbre et le cachet dateur sur la lettre Cette liste recense les Marques postales françaises de type oblitération par losange gros chiffres, classée par numéro de cachet. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Authion (rivière) — 47° 25′ 22″ N 0° 33′ 03″ W / 47.4228, 0.550833 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Léonard de Corbigny — Pour les articles homonymes, voir Saint Léonard. Abbaye Saint Léonard de Corbigny Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Rattaché à …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”