Sony Ericsson Mobile Communications AB

Sony Ericsson Mobile Communications AB

Sony Ericsson

Logo de Sony Ericsson


Logo de Sony Ericsson
Création 2001[1]
Siège social Londres
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Direction Miles Flint (président), Anders Runevad (EVP),
Activité(s) télécommunications, multimédia
Produit(s) Téléphones Mobiles, accessoires
Société mère Sony Corporation (50%), Ericsson AB (50%)
Effectif ~8000 personnes
Site Web www.sonyericsson.com
Chiffre d'affaires 10,959 milliard € (2006)
Résultat net 997 millions €(2006)
Principaux concurrents
Nokia, Motorola, LG, Samsung

Sony Ericsson est une coentreprise à parts égales créée en Octobre 1 2001 par le japonais de l'électronique Sony Corporation et la société de télécommunications suédoise Ericsson pour créer des téléphones mobiles.[2] Le motif de cette entreprise est de combiner de l'électronique Sony avec l'expertise technologique dans le secteur des communications Ericsson. Les deux entreprises ont cessé de faire leurs propres téléphones mobiles.

La gestion mondiale de l'entreprise est basé à Hammersmith, Londres. Il a des équipes de recherche et de développement en Suède, au Japon, en Chine, au Canada, au Pays-Bas, aux États-Unis, en Inde et au Royaume-Uni.

Sony Ericsson a environ 8000 employés dans le monde. Avec 43% du taux de croissance annuelle, elle est devenue la plus forte croissance mobiles vendeur au T3 2006 par rapport à Motorola avec un taux de 39%. En 2007, Sony Ericsson est le quatrième constructeur de téléphone après Nokia, Motorola et Samsung. La société actuelle a pour président Dick Komiyama (qui remplace Miles Flint depuis 1er novembre 2007) et Vice Président Anders Runevad. La société globale a pour agence de publicité, Saatchi.

Sommaire

Histoire

  • Ericsson, qui avait été dans le marché du téléphone cellulaire pendant des décennies, a décidé de céder l'entreprise en 2001 suite à d'énormes pertes.
  • La série W (Walkman) est composée de téléphones dédiés à la musique, ce qui a suscité un nouveau marché de la musique portable qui se développait à l'époque.
  • La série K qui comporte des téléphones Cyber-Shot dédiés à la photographie (photo phones), a été présentée à partir de 2006.
  • Les téléphones de série P, qui a été lancée en 2003 sont des smartphones UIQ haut de gamme. Ils sont marquées par des écrans tactiles, par des claviers QWERTY sur la plupart des modèles, et l'utilisation de la plate-forme à partir de l'interface UIQ Symbian OS. Sony Ericsson travaille actuellement sur un téléphone Bravia Branded Television, qui sera publiée au Japon ainsi que d'un téléphone de marque Playstation qui est attendu pour Noël. Le 15 octobre 2007, Sony Ericsson a annoncé qu'il allait vendre la moitié de ses parts de la société UIQ à Motorola rendant ainsi UIQ technologie détenue par deux grandes entreprises de téléphonie mobile.
  • Sony Ericsson a annoncé en 2007 la migration des téléphones Cyber-Shot de sa gamme qui passent maintenant dans la série C.
  • Sony Ericsson a été le créateur des écouteurs stéréo Bluetooth (série HBH) les premiers écouteurs stéréo sans-fil.

Annoncé par Sony Ericsson et prévu d'ici octobre le Satio, le 1er mobile équipée d'un appareil photo numérique de 12 méga pixels (12.1 réellement).

Séries

Sony Ericsson catégorise ses téléphones comme :

  • Téléphone,
  • Téléphone message,
  • Téléphone appareil photo,
  • Téléphone musique
  • Téléphone Design Web
  • Téléphone pour internet et messagerie électronique

série

  • Série C : Série haut de gamme intégrant la série Cyber-shot et un GPS intégré. C'est avec cette gamme (plus précisément le C905) que Sony Ericsson fut le premier constructeur à intégrer des APN de 8.1 Méga Pixels dans ses téléphones. (C702, C905...)
  • Série D : Mini gamme de Téléphone Sony Ericsson, concentrée sur des opérateurs exclusifs : T-mobile, Vodafone...
  • Série F : Mobiles essentiellement destinés au jeu et héritant de certaines touches des Playstations (F305)
  • Série G : Terminaux dont certains sont équipés d'un écran tactile mais accompagnés d'un clavier "standard" (G502, G700,G705 ,G900). Cette série contient des téléphones à écrans tactiles très tournés vers la navigation internet mais pas forcément chers.
  • Série J : Entrée de gamme Sony ericsson, Type Candybar, pas de fonction caméra. Ces téléphones sont peu chers et très simples d'utilisation. (J120i, J132...)
  • Série K : Gamme intégrant la série Cyber-shot. (K800i, K850i) mais également d'autres mobiles ayant des fonctions photo moins avancées (K610i, K660i...)
  • Série M : Smartphones Symbian OS en Milieu de gamme. (M600i)
  • Série P : Smartphones Symbian OS en Haut de gamme. (P990i, P1i...)
  • Série R : Terminaux "optimisés" pour la radio FM (R306...). Sony Ericsson a sorti cette série composée de téléphones d'entrée de gamme en visant des pays comme l'Inde où les antennes radio sont moins présentes en intégrant la radio AM.
  • Série S : Mobiles très portés sur le design. (S302, S500i...)
  • Série T : Téléphones ayant une qualité de finition irréprochable et utilisant des matériaux hauts de gamme (T303, T650i...)
  • Série V : Téléphones spéciaux pour l'opérateur Vodafone (V630i, V640i...).
  • Série W : Mobiles Walkmans spécialisés dans la musique (W910i, W960i, W980).
  • Série X : Terminaux Haut de gamme équipés de Microsoft Windows Mobile (X1, X2).
  • Série Z : Téléphones de type clapet (Z555i, Z770i...).

Informations financières

Sony Ericsson affichait son premier profit dans la seconde moitié de 2003. Depuis lors, les chiffres de ventes de téléphones mobiles ont été :

  • 2004: 42 millions d'unités
  • 2005: 50 millions d'unités
  • 2006: 74,8 millions d'unités
  • 2007: 103,4 millions d'unités
  • 2008: 96,6 millions d'unités

Selon le suédois Magazine M3 numéro 7 de 2006, Sony Ericsson a vendu le plus de téléphone de la marque dans les pays nordiques, suivi par Nokia. Dans le troisième trimestre de 2006, Sony Ericsson a été le quatrième plus grand fabricant de téléphones mobiles dans le monde, après Nokia, Motorola et Samsung. Il a tenu 9% de part du marché mondial.

Sony Ericsson est aujourd'hui le 3e fabricant mondial de portables derrière Nokia, Samsung.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
Ce document provient de « Sony Ericsson ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sony Ericsson Mobile Communications AB de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sony Ericsson Mobile Communications AB — Unternehmensform Aktiengesellschaft Gründung 2001 Unterne …   Deutsch Wikipedia

  • Sony Ericsson Mobile Communications — AB Год основания 2001 год Ключевые фигуры Хидеки Комияма (президент) Тип акционерное общество …   Википедия

  • Sony Ericsson Mobile Communications — Sony Ericsson Logo de Sony Ericsson Création 2001[1] …   Wikipédia en Français

  • Sony Mobile Communications — Тип Акционерное общество Год основания 2001 год Расположение …   Википедия

  • Sony-Ericsson — Mobile Communications AB Unternehmensform Aktiengesellschaft Gründung 2001 Unterne …   Deutsch Wikipedia

  • Sony Ericsson — Mobile Communications AB Rechtsform Aktiengesellschaft Gründung 2001 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Sony-Ericsson — Mobile Communications AB Год основания 2001 год Ключевые фигуры Хидеки Комияма (президент) Тип акционерное общество …   Википедия

  • Sony Ericsson — Mobile Communications AB Тип акционерное общество Девиз компании …   Википедия

  • Ericsson Mobile Platforms — is the name of the company within the Ericsson group that supplies mobile platforms , i.e. the technological basis on which a cellular phone product can be built. EMP is one of the leading suppliers of 3G technology to various brands of… …   Wikipedia

  • Sony Ericsson — Lema Make.believe Tipo Joint venture …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”