Gorgone

Gorgone

Gorgones

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gorgones (homonymie).
La Gorgone aux Thermes de Bath

Les Gorgones (en grec ancien Γοργόνες / Gorgónes ou Γοργοῖ / Gorgoĩ), au singulier Gorgone ou Gorgo (Γοργώ / Gorgố) sont, dans la mythologie grecque, des créatures fantastiques malfaisantes.

Sommaire

Mythe

Homère ne parle que des 3 soeurs Gorgone. Dans l'Odyssée (XI, 633), la Gorgone (Gorgố) était un monstre des Enfers. Selon Hésiode (Théogonie, v. 274), il s'agissait de trois filles des divinités marines Phorcys et Céto : Sthéno, Euryale et la plus célèbre, Méduse, qui était mortelle, contrairement à ses deux sœurs qui ne connaissaient ni la mort ni la vieillesse. Hygin donne une filiation différente : Gorgone serait issue du Géant Typhon et d'Échidna, puis engendra Méduse et ses sœurs. Leur demeure se trouvait de l'autre côté de l'océan occidental,au mont Hélicon et selon d'autres versions, en Libye. Plus tard, Euripide ne mentionna qu'une Gorgone, un monstre conçu par Gaïa (La Terre) pour aider ses fils les Géants dans leur bataille contre les dieux, et qui fut tué par Athéna. Gorgone est l'une des trois sœurs qui a gagné la guerre contre les cyclopes.

La gorgone Méduse par Le Caravage
Méduse, mosaïque de l'ancienne Hadrumète au Musée archéologique de Sousse

On les représentait comme des jeunes femmes, souvent avec des ailes et de grandes dents, leur chevelure était constituée de serpents. Selon Ovide (les Métamorphoses), seule Méduse possédait de tels cheveux. Poséidon, attiré par la couleur dorée des cheveux de cette Gorgone, s'était uni à elle dans le temple d'Athéna et cette dernière lui donna cette apparence en guise de châtiment. Les Gorgones avaient parfois des ailes d'or, des serres de cuivre et des défenses de sangliers. Eschyle écrit qu'elles n'avaient qu'un seul œil et une seule dent à elles trois, comme leurs sœurs Grées. Leur regard figeait ceux qui voyaient leurs visages tellement elles étaient laides.

Persée, armé d'un bouclier, dont l'intérieur servait de miroir pour éviter d'être pétrifié par le regard du monstre, et d'une épée offerte par Hermès, put trancher la tête de Méduse. Du sang qui jaillit de son cou émergèrent Chrysaor et Pégase, tous deux conçus par Poséidon. Persée offrit la tête de Gorgone, le Gorgonéion (Γοργόνειον / Gorgóneion) à Athéna (Bibliothèque, II, 4, 2-3). Elle en orna son bouclier, l'égide, qui conserva ce redoutable pouvoir.

Selon certaines versions du mythe, du sang pris sur le côté droit d'une Gorgone pouvait ramener un mort à la vie, tandis que celui pris sur son côté gauche devenait un poison fatal et instantané. On dit aussi qu'Héraclès reçut d'Athéna une boucle des cheveux de Méduse (qui possédait les mêmes vertus que sa tête) et la donna à Stéropé, la fille de Céphée, pour protéger la ville de Tégée contre les attaques.

Le Gorgonéion

Sculpture d'une tête de gorgone dans le Forum sévérien de la cité de Leptis Magna.

La représentation de la tête de Méduse (sculptée ou gravée dans la pierre, ou encore dessinée, souvent avec des serpents émergeant du crâne et avec la langue tirée entre les crocs) fut souvent placée sur les portes, les murailles, les pièces de monnaie, les boucliers, les armures et les pierres tombales pour éloigner la malchance et les mauvais esprits ou terrifier les ennemis. Par cette coutume, le Gorgonéion rappelle les visages souvent grotesques apparaissant sur les boucliers des soldats chinois et utilisés aussi généralement comme protection contre le mauvais œil.

Usages du terme

Le terme « Gorgones » fut utilisé tantôt pour désigner des guerrières de Libye, tantôt pour des animaux fabuleux dont le regard pétrifiait les gens. Pline l'Ancien les décrivait comme des sauvagesses recouvertes de poils et à la tignasse hirsute, ce qui aurait donné naissance au mythe de la chevelure de serpents.

Sources

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
  • Portail des créatures imaginaires Portail des créatures imaginaires
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Gorgones ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gorgone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GORGONE — Monstre de la mythologie grecque. Homère ne mentionne qu’une seule Gorgone, habitant aux enfers. Plus tard, Hésiode, portant leur nombre à trois Sthéno (la Puissante), Euryalé (Celle qui saute loin) et Méduse (la Reine) , fit des Gorgones les… …   Encyclopédie Universelle

  • Gorgone — bezeichnet: eine geflügelte Schreckgestalt mit Schlangenhaaren in der griechischen Mythologie, siehe Gorgonen einen Nebenfluss des Chiese in Italien, siehe Gorgone (Chiese) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterschei …   Deutsch Wikipedia

  • Gorgone — GORGŎNE, es, Gr. Γοργονη, ης, oder wie solcher Namen auch ausgesprochen wird. Gorgo, ûs. Gr. Γοργὼ, οῦς, ist bey den Cyrenern so viel, als die Pallas, welcher Phorcyn eine Statüe von Golde vier Ellen hoch aufrichtete, die aber Perseus nachher… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • górgone — s. f. 1.  [Mitologia] Mulher mitológica com serpentes em vez de cabelos e poder de petrificar com o olhar. 2. Mulher muito feia e má. = MEGERA 3. Abertura decorada com a forma de uma cabeça, por onde corre a água das cimalhas, das fontes, etc. =… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Gorgone — Gorgòne ž mn <G mn Gorgónā> DEFINICIJA 1. mit. tri sestre: Meduza, Stena i Eurijala, kćeri boga mora Forkija, poznate po svojoj zastrašujućoj ružnoći; pri pogledu na njih svaki bi se čovjek od užasa skamenio 2. (Gorgona) grupa hrv. likovnih …   Hrvatski jezični portal

  • Gorgone — Infobox Album Name = Gorgone Type = Album Artist = Gorgone Released = 2005 Recorded = Genre = Instrumental, Experimental rock Length = 39:33 Label = TDRS Music Producer = Travis Dickerson Reviews = *Allmusic… …   Wikipedia

  • gorgone — (gor go n ) s. f. 1°   Terme de mythologie. Nom de trois femmes, Méduse, Euryale et Sthényo, ayant le pouvoir de pétrifier ceux qui les regardaient. •   Ensuite [dans un tableau] est encore Persée, qui exécute l entreprise des Gorgones et coupe… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gorgone — gòr·go·ne, gor·gò·ne, gor·góne s.f. 1. TS mitol. spec. con iniz. maiusc., nella mitologia greca, uno dei tre mostri femminili alati con capigliatura di serpenti, spec. di Medusa 2. CO estens., donna scarmigliata, dall aspetto orribile 3. TS arch …   Dizionario italiano

  • GORGONE — s. f. T. de Mythologie. Selon la Fable, il y avait trois Gorgones, Méduse, Euryale et Sthényo ; elles avaient le pouvoir de pétrifier ceux qui les regardaient …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GORGONE — n. f. T. d’Histoire naturelle Genre de polypiers qui ressemblent à des arbrisseaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”