Digimon Tamers

Digimon Tamers
Digimon Tamers
Logotype original de Digimon Tamers
デジモンテイマーズ
(Dejimon Teimāzu)
Genre Action, aventure
Anime japonais
Réalisateur(s) Yukio Kaizawa
Studio d’animation Toei Animation
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
1re diffusion 1er avril 200131 mars 2002
Épisodes 51
Film anime japonais : Battle of Adventurers (version américaine)
Studio d’animation Toei Animation
Durée 50 min
Sortie 14 juillet 2001
(aucune sortie française)
Film anime japonais : Runaway Locomon (version américaine)
Studio d’animation Toei Animation
Durée 29 min
Sortie 2 mars 2002
(aucune sortie française)
Voir aussi

Digimon Tamers (デジモンテイマーズ, Dejimon Teimāzu?) est la troisième saison de la série d'animation japonaise évènement Digimon, créée par Akiyoshi Hongo. Cette troisième saison relate les aventures de trois enfants âgé de 12 ans (10, dans la version japonaise) - Takato, Henry et Rika (fans de cartes Digimon) - partenaires de Digimon ayant bio-émergés dans le monde réel à partir de données digitales, devant sauver le digimonde ainsi que leur monde (le monde réel) de la menace. Cette saison intronise, en réalité, l'anime Digimon, et autres produits dérivés de la série, en tant que franchise commerciale. La plupart des endroits, dans cette saison, reprend les images exactes et synthétiques des arrondissements de Tokyo, au Japon.

Sommaire

Synopsis

Takato, un jeune protagoniste âgé de 12 ans, est fan du jeu de cartes Digimon. Un jour, après une partie de cartes avec ses copains, il découvre dans sa boite à cartes une mystérieuse carte bleue. Son réflexe est de l’analyser dans son digivice en plastique qui se met à briller de manière étrange. Takato se rend, par la suite, compte qu’il est en retard et court à l’école. Après les cours, il retourne dans son repère où se trouvent ses cartes et découvre que son lecteur de cartes s’est changé en un appareil inconnu: un D-Arc[1], une sorte de digivice amélioré. Il finit par comprendre qu’il est devenu dompteur de Digimon, et crée accidentellement son propre Digimon, Guilmon, à partir d'un dessin. Il fait ensuite connaissance avec deux autres dompteurs: Henry et Rika. Il s’entend tout de suite très bien avec Henry mais les deux garçons mettent du temps pour connaître et faire équipe avec Rika (celle-ci considérant que les Digimon ne sont que des machines à combattre). Alors que ce groupe se forme, des Digimon envahissent Tokyo dans le quartier de Shinjuku, apparaissant par de multiples portes digitales. Les dompteurs les combattent pour défendre la ville, mais ils ne sont pas seuls - une organisation gouvernementale nommée Hypnos, dirigée par Yamaki, tente d'éliminer les Digimon pour mettre fin à ces invasions. Il existe aussi l’apparition d’un mystérieux Digimon, Calumon, ayant le seul et unique pouvoir de contrôler les digivolutions. Un autre Digimon incontrôlable, Impmon, passe également son temps à ennuyer les Tamers et leurs partenaires Digimon. Au fur et à mesure des invasions, les dompteurs seront confronté à neuf Devas dans le monde réel et deux autres devas dans le digimonde (excepté Antylamon, avec un revirement du côté des bons, qui régressera en Lopmon pour devenir le partenaire Digimon de Suzie, la petite sœur d'Henry).[2].

Alors qu'ils doivent entrer dans le digimonde pour récupérer Calumon, les dompteurs doivent s'unir car le sort des deux mondes sont entre leurs mains. Ils seront accompagné d'autres dompteurs tels que Kazu, Kenta (qui n'ont aucun Digimon) et Jeri (avec Leomon). Ils feront, par la suite, face à Impmon, sous sa forme méga - Beelzemon -, après que celui-ci aura conclu un marché avec Zhuqiaomon, l'un des quatre souverains Digimon. En échange de la puissance phénoménale que lui donnerait le souverain, Impmon conclu un pacte en échange de l'éradication des dompteurs. Tentant de s'interposer, Leomon est tué par Beelzemon, rendant Jeri dépressive. Takato, furieux de ce qui vient de se passer, force Guilmon à se digivolver sous sa forme la plus maléfique - Megidramon. Après cet incident, Beelzemon est finalement vaincu par Gallantmon. Finalement arrivés à leur fin, les dompteurs font face à l'un des souverains Digimon, Zhuqiaomon, mais s'allie finalement pour combattre les D-Reaper, un programme informatique devenu incontrôlable. Les dompteurs doivent non seulement sauver les deux mondes de la destruction mais aussi sauver Jeri, prise au piège, nourrissant le programme maléfique avec sa tristesse. Un énorme combat s'ensuit entre Takato, Henry, Rika, Ryo et leurs Digimon contre les D-Reaper. Takato tente de sauver Jeri pendant que les trois autres dompteurs combattent les D-Reaper. Le D-Reaper est finalement vaincu grâce à Henry et Terriermon qui ont implanté une bombe de l'organisation Hypnos au cœur du programme. Les Digimon doivent ensuite retourner dans le digimonde sans leurs dompteurs respectifs[2].

Personnages

Digidompteurs

Personnages Doublage Digimon Doublage
Takato Matsuki
Matsuda Takato (松田 啓人)
Paolo Domingo (FR)
Makoto Tsumura (JP)
Guilmon Pascal Grull (FR)
Masako Nozawa (JP)
Âgé de 13 ans, Takato vit seul avec ses parents boulangers. Aimable, intelligent et bon dessinateur, il n'en demeure pas moins extrêmement naïf à certains moments. Bien qu'il soit le leader du groupe, il manque d'assurance, mais au cours du voyage dans le digimonde, il gagne en détermination. Il est fasciné par les fantômes, les monstres, les Digimon et tout ce qui est fantastique[3].
Henry Wong
Li Jianliang/Ri Jenrya (李 健良)
Tony Marot (FR)
Mayumi Yamaguchi (JP)
Terriermon Antoine Nouel (FR)
Aoi Tada (JP)
Également âgé de 13 ans, Henry se montre un peu plus mature et responsable que Takato. Il se montre en général calme, discret et posé, mais en réalité, il est d'un courage impressionnant. Son attachement à Terriermon est un peu excessif, puisqu'il refuse, au départ, de le laisser combattre par peur qu'il ne lui arrive quelque chose (depuis l'histoire du jeu vidéo dans lequel Terriermon est attaqué par Gorillamon), mais il prend de l'assurance au fur et à mesure des combats[3].
Rika Nonaka
Makino Ruki (牧野 留姫)
Fily Keita (FR)
Fumiko Orikasa (JP)
Renamon Victoire Theismann (FR)
Yuka Imai (JP)
De tempérament « garçon manqué », Rika, surnommé la reine Digimon est championne au jeu de cartes Digimon. Elle vit seule avec sa grand-mère, car sa mère travaille beaucoup, et n'est pas souvent là. Pour cette raison, elle se montre plus solitaire, plus agressive et plus violente que les autres, considérant que les Digimon ne sont que de simples données destinées à combattre. Même vis-à-vis de son propre Digimon, elle se montre parfois extrêmement violente. D'ailleurs, elle mettra du temps à se rapprocher d'Henry et de Takato, qu'elle méprise pour leur attachement à de « simple données ». Néanmoins, en voyant à quel point Renamon tient à la protéger, elle changera d'avis, et commencera à la traiter davantage comme un être vivant. Plutôt coriace en apparence, elle s'avère cependant seule dans son intérieur. De même, elle finira par devenir amie avec Henry et Takato, tout en gardant un tempérament quelque peu brutal, voir sarcastique à certains moments[3].
Ryo Akiyama
Akiyama Ryō (秋山 リョウ)
Antoine Nouel (FR)
Junichi Kanemaru (JP)
Cyberdramon  ?? (FR)
Ikkei Seta (JP)
Ryo est le dompteur de Digimon le plus mystérieux de la saison, et le seul à avoir battu Rika aux cartes. Son histoire est peu claire : il a disparu dans le digimonde avant le début de la saison, et n'apparaît donc pas au départ. Ce n'est que dans l'épisode Pauvre Ryo que Kazu, Kenta et Rika le retrouvent dans le digimonde, accompagné de son féroce et puissant Digimon, Cyberdramon. Ryo est généreux, aimable et sincère, toujours prêt à aider les autres. Il se dispute fréquemment avec Rika, qui ne lui pardonne pas de l'avoir battu, mais leur relation change finalement vers une amitié sincère[3].
Jeri Katou
Katō Juri (加藤樹莉)
Fily Keita (FR)
Yoko Asada (JP)
Leomon  ?? (FR)
Hiroaki Hirata (JP)
Jeri est une camarade de classe et amie d'enfance de Takato (ce dernier a clairement un faible pour elle, comme il est sous-entendu dans plusieurs épisodes). Excentrique, douce et plutôt innocente, Jeri possède une marionnette en forme de renard avec laquelle elle ne cesse de jouer. Néanmoins, sous ses airs de gamine, elle a, selon Leomon, un cœur de lionne.

Jeri ne joue au début de la série qu'un rôle secondaire, n'ayant pas de Digimon ni d'intérêt pour le jeu de cartes. Lorsque, par hasard, elle entend Takato parler de Guilmon, elle réussit à convaincre ce dernier de le lui présenter, et s'attache au Digimon. Par la suite, elle assiste plusieurs fois aux combats des dompteurs, faisant croître son intérêt pour les Digimon et son désir de devenir elle-même une dompteuse. Dans l'épisode La Quête de Jeri, elle tente de satisfaire son désir en demandant à Calumon, puis à Leomon de devenir son Digimon. Calumon refuse clairement, et Leomon, ne sachant même pas ce que cela signifie, commence à la fuir, et elle finit par comprendre qu'elle n'est la dompteuse ni de l'un ni de l'autre. Plus tard, dans l'épisode Un poids lourd, elle demande à apprendre à jouer aux cartes, ne perdant pas espoir de devenir dompteuse. Rika accepte de lui enseigner les règles, avec un certain succès. Lors de la capture de Calumon par Makuramon, Leomon intervient, mais il est grièvement blessé. Jeri obtient alors un digivice, le soigne et devient réellement sa dompteuse, avec cette fois son accord[3].

Kazu Shioda
Shiota Hirokazu (塩田 博和)
Yann Le Madic (FR)
Yukiko Tamaki (JP)
Guardromon Yann Le Madic (FR)
Kiyoyuki Yanada (JP)
Kazu est l'un des camarades de classe et compagnon de jeu de Takato. Comme Jeri, il joue plutôt un rôle secondaire au début de la série, jusqu'à ce qu'il découvre, avec Kenta, l'existence de Guilmon. Par la suite, il assiste souvent en temps que spectateur aux combats des dompteurs de Digimon, et développe le désir de devenir à son tour dompteur. Durant le voyage dans le digimonde, il tente plusieurs fois en vain de se trouver un Digimon. Finalement, l'attention généreuse qu'il accorde à un Guardromon blessé lui permet d'en devenir le dompteur. Kazu est vantard, immature, un tantinet agressif et souvent la source de comique dans la saison. Néanmoins, il se montre plus sérieux et plus mature après avoir obtenu son Digimon. Il semblerait que son père soit plutôt dur avec lui, d'où peut-être son attitude[3].
Kenta Kitagawa
Kitagawa Kenta (北川 健太)
Fabrice Trojani (FR)
Tōko Aoyama (JP)
MarineAngemon  ?? (FR)
Ai Iwamura (JP)
Kenta est un autre camarade de classe de Takato, même s'il passe davantage de temps avec Kazu. Il est pratiquement toujours en compagnie de ce dernier, et l'affronte souvent aux cartes, sans pour autant le battre. Bien qu'il soit moins vantard, plus calme et moins sûr de lui, son rôle se cantonne en général à former avec Kazu un duo comique. Durant le voyage dans le digimonde, il cherche lui aussi, en vain, à se trouver un Digimon. Finalement, au moment du retour sur Terre, un MarineAngemon, qui s'est attaché à lui, se glisse dans sa poche et devient son partenaire Digimon[3].
Suzie Wong
Li Shaochung/Ri Shiuchon (李 小春)
Fily Keita (FR)
Ai Nagano (JP)
Lopmon Fily Keita (FR)
Aoi Tada (JP)
Suzie est la petite sœur d'Henry. Elle apparaît dès le premier épisode. C'est une petite fille mignonne et charmante, mais totalement immature. Henry, lui faisant croire que Terriermon est une peluche afin de pouvoir le garder chez lui, Suzie joue perpétuellement avec le malheureux Digimon, l'étirant sans arrêt et le faisant porter toute sorte de vêtements ridicules de poupée.

La veille de son départ dans le digimonde, Henry révèle à Suzie que Terriermon est vivant. Par la suite, Suzie reste dans le monde réel, mais, plus tard, un étrange phénomène l'envoie dans le digimonde, où elle rencontre Antylamon, la Devas lapin. Toutes deux se lient d'amitié, et Antylamon trahit ses semblables en défendant Suzie contre Makuramon; elle devient alors le partenaire Digimon de Suzie, et se dé-digivolve par la suite en Lopmon en guise de punition[3].

Ai et Mako
Ai (アイ) et Makoto (マコト)
 ?? & Fily Keita (FR)
Haruhi Terada & Miwa Matsumoto (JP)
Impmon Antoine Nouel (FR)
Hiroki Takahashi (JP)
Aï et Mako sont deux enfants jumeaux (une fille et un garçon) dont la particularité était d'avoir un seul Digimon pour deux - Impmon. Malheureusement, ils se disputaient sans arrêt pour tout, y compris pour lui. Déchiré entre eux et exaspéré par leurs mauvais traitements, Impmon finit par les fuir, et ère seul[3].

Digimon partenaires

  • Guilmon : Guilmon ressemble à un dinosaure rouge légèrement plus grand qu'un enfant humain, avec des oreilles en forme d'ailes de chauve-souris, et des motifs noirs sur certaines parties du corps, notamment un symbole en forme de triangle sur le front. Il est excellent pour creuser, capable de faire de véritables tunnels, et son flair excellent lui permet de sentir les Digimon proches. Son attaque, "Pyro-sphère", consiste à cracher une énorme boule de feu rouge dévastatrice[4].
    • Growlmon : Growlmon ressemble à Guilmon, mais mesure environ 15 mètres de haut, et possède de gigantesques griffes, ainsi que des cornes sur la tête et une sorte de crinière blanche. Il possède deux attaques: "Pyro-blaster", qui consiste à cracher une énorme flamme bien plus puissante que la Pyro-sphère, et une attaque avec ses griffes, le "Griffes dragon".
    • WarGrowlmon : WarGrowlmon est assez semblable à Growlmon, mais est encore plus grand, et possède en plus une sorte d'énorme armure robotique rouge et grise avec des bras robotiques. Il creuse encore mieux que Guilmon. Sa principale attaque, l' Atomic Blaster, consiste à tirer de puissants laser depuis son torse.
    • Gallantmon : Ce Digimon ressemble énormément à un chevalier, avec sa lance et son bouclier. Il possède deux attaques: la première consiste à concentrer une grande quantité d'énergie dans la pointe de sa lance et de charger son adversaire avec; la deuxième attaque consiste toujours à concentrer de l'énergie mais cette fois, dans le bouclier et à propulser un puissant rayon sur l'adversaire.
  • Terriermon : Le digimon de Henry. Terriermon est issu d'un jeu vidéo offert par le père d'Henry, où il avait été choisit par ce dernier. Affectueux et espiègle, mais parfois sans tact, il aime beaucoup son partenaire humain. Même en combat, il a tendance à ne pas se montrer sérieux lorsqu'il a l'avantage. Terriermon est de petite taille, ce qui permet à Henry de le transporter facilement incognito. Il possède de gigantesque oreille tombante qui lui permettent de planer, ainsi qu'une corne sur le front. Son attaque, Tourbillon Poupon, consiste à tourner sur lui-même pour créer une puissante mini-tornade[4].
    • Gargomon : Gargomon possède à peu près le même visage que Terriermon, mais il est beaucoup plus gros, presque humanoïde, anthropomorphe et porte un pantalon. Ses mains sont remplacées par des mitraillettes redoutables avec de petites mains robotiques à l'intérieur.
    • Rapidmon : À l'opposé de Gargomon, Rapidmon est fin et élancé, il ressemble à un robot. Ses mitraillettes sont remplacées par de puissants canons, et il se déplace à une vitesse extraordinaire, si bien qu'il semble sans cesse disparaitre puis réapparaître à un autre endroit.
    • MegaGargomon : MegaGargomon ressemble à un gigantesque (plusieurs dizaines de mètres de haut) chien cyborg humanoïde vert, avec des lance-missiles sur les épaules, des mitraillettes sur les avant-bras, et d'autres puissantes armes de tir. Malgré son poids probable, il peut voler grâce à un jetpack implanté dans son dos.
  • Renamon : La partenaire de Rika. Renamon est une excellente combattante calme et posée. Elle est dévouée à sa dompteuse, et lui obéit sans hésiter, malgré le fait qu'elle n'approuve pas vraiment la façon dont la jeune fille traite les Digimon. Elle méprise très clairement l'attitude d'Impmon, mais elle se lie de compassion pour lui au fur et à mesure des épisodes. Renamon est un renard anthropomorphe jaune, portant des gantelets et des jambières mauves, ainsi que divers motifs, dont deux symboles Ying/Yang. De taille à presque humaine (voire plus grande), avec une silhouette fine et élancée, elle fronce en permanence les sourcils, et possède la faculté de se téléporter à grande distance. Elle possède d'excellents réflexes, des sens surdéveloppés et des facultés impressionnantes en acrobatie. Son attaque, Pluie de diamants, consiste à projeter une rafale d'étoiles de la forme de diamants qui détruisent ce qu'ils touchent[4].
    • Kyubimon : Kyubimon se tient désormais sur quatre pattes, et ressemble beaucoup plus à un vrai renard. Elle possède une sorte de collier en corde nouée autour de son coup, ainsi que neuf queues dont les extrémités brulent d'un feu bleu, qu'elle peut projeter sur ses adversaires. Elle peut aussi elle-même se transformer en sorte de roue de feu bleue dévastatrice qui se transforme en dragon de feu.
    • Taomon : Taomon change radicalement par rapport aux deux niveaux précédents, prenant une forme plus humanoïde, avec des vêtements de sage japonais, un visage plus aplatis la faisant ressembler à un chat, des oreilles plus longues et une seule queue. Elle se tient à nouveau sur deux pattes, même si elle peut désormais léviter, et passe essentiellement son temps en l'air. Elle possède un gigantesque pinceau, dont elle peut se servir pour dessiner diverses runes magiques ayant chacune son propre effet.
    • Sakuyamon : Son nom vient de "Sakuya", une déesse Taoiste. Son attaque principale consiste dans la projection de quatre renards de feu de différente couleur.

Alliés

  • Calumon : Le Digimon "orphelin", car le seul à ne pas avoir de compagnon humain. Calumon est espiègle, vigilant, curieux, joueur et indépendant. Même s'il passe la majorité de son temps seul, il aime bien les héros, et passe pas mal de temps avec eux. Il ne combat pas vraiment, mais possède une curieuse aptitude : il maîtrise les digivolutions, qui se déclenchent dans le monde réel par le simple effet de sa présence.[2]
  • Alice McCoy : Alice est apparue dans l'épisode 44 en temps que messager pour les dompteurs. Petite nièce du professeur Rob McCoy (travaillant pour la hypnos). Elle a été envoyé par les Digimon souverains avec son Digimon, Dobermon[4] , pour donner le pouvoir aux dompteurs de fusionner avec leurs Digimon.
  • Les Digimon souverains : Les Souverains Digimon sont des personnages de l'univers Digimon. Ce sont tous des Digimon de niveau méga incroyablement puissants, qui constituent en quelques sorte les "dieux" des Digimon. Ils gardent chacun un lieu particulier du Digimonde, et sont apparus dans Digimon Adventure 02, puis dans Digimon Tamers. Ils sont quatre : Zhuqiaomon, Baihumon, Ebonwumon et Azulongmon. Un cinquième existe, Fanglongmon, est serait leur chef, mais il n'est apparu dans aucune série. On remarque que tous les Souverains possèdent tous quatre yeux et ont chacun une couleur propre. Leurs apparences sont basées sur quatre figures astronomiques de l'astrologie chinoise (Voir article : Quatre animaux).

Opposants

  • L'organisation Hypnos : Cette inquiétante organisation gouvernementale aux motivations obscures est dirigée par Yamaki, un individu reconnaissable au fait qu'il joue sans cesse avec son briquet. L'organisation étudie le Digimonde et ses créatures afin de protéger et défendre le monde réel des attaques de plus en plus fréquentes. Yamaki prend vite conscience de la présence des Tamers, et les considèrent comme de jeunes fous se croyant dans un jeu alors qu'il s'agit d'un danger réel. Ainsi, il interviendra au départ pour conseiller à Takato et Henry de ne plus se mêler de ces histoires. Mais rapidement, il constatera avec inquiétude et surprise que ces enfants se débrouillent bien, voir mieux que lui pour contrer les Digimon voulant envahir la Terre. Finalement, il entreprend le projet "Coup de Balai", destiné à éliminer tous les Digimons, y compris ceux des Tamers. Mais ce projet, activé à deux reprises, échouera à chaque fois, et, lors de la seconde tentative, un Digimon ennemi provoque la destruction des appareils de la Hypnos. Finalement, après cela, Yamaki comprend que les Tamers sont la seule défense efficace. Lorsqu'ils partent vers le Digimonde, il offre à Takato une machine de sa conception permettant de garder contact avec le monde réel.
  • Les Devas : Les Devas, ou Digimon Dévastateurs, sont des personnages de fiction de la série Digimon Tamers. Il s'agit des seconds grands antagonistes de la série (le premier étant la Hypnos). Les Devas ont été créés par Zhuqiaomon, l'un des quatre Souverains Digimon. Ils apparaissent à partir de l'épisode 13, où un programme créé par la Hypno, le "Coup de Balais", a créé un passage suffisamment grand pour leur permettre d'entrer dans le monde réel. Tous sont des Digimon de niveau Ultime, dont l'apparence est basée sur les 12 animaux du Nouvel An chinois. Détestant les humains, ils veulent dominer ceux-ci et les réduire en esclavage. Ils éprouvent un grand mépris pour les Digimon des dompteurs, qu'ils considèrent comme des traitres.
  • Impmon : Un Digimon de petite taille de tempérament plutôt désagréable et antipathique qui se promène dans le monde réel. Impmon est, comme Calumon, très indépendant, mais contrairement à ce dernier, il ne se plaît qu'à embêter les humains, et essaye sans cesse de convaincre les autres Digimon de faire comme lui. Bien qu'il ne soit pas une vraie menace, il peut poser pas mal de problèmes.[2]
  • Le D-Reaper : Le D-Reaper est un personnage de fiction de la série Digimon Tamers. Il s'agit de l'antagoniste final de la saison. Contrairement aux antagonistes l'ayant précédé dans la saga, le D-Reaper n'est ni un humain ni un digimon, bien qu'il soit originaire du Digimonde. C'est un programme d'ordinateur ayant « muté » en une forme de vie artificielle. Exclusive à la saison, c'est une force presque instoppable qui n'existe que pour détruire tout ce qui se trouve autour de lui, humains ou digimons. Il ne possède pas de voix à proprement parler, mais se servait de celle de Jeri Katou, qu'il tenait prisonnière, pour s'exprimer. Bien qu'il s'agisse d'un personnage complètement fictif, le D-Reaper possède des origines liées à des éléments réel, comme le ver informatique Morris ou Echelon.

Digimonde

Article détaillé : Digimonde.

Le digimonde est un monde parallèle coexistant avec la terre, créé par celle-ci à partir d'anciennes données et de réseaux de communication. C'est ici que vivent actuellement les Digimon.

Le monde digital parallèle à la terre, sur laquelle habite Takato et les digidompteurs, était originellement un désert inhabité, dans lequel plus tard un bon nombre de formes de vie digitales, nommées Digimon, créées par un groupe de jeunes informaticiens au début des années 1980[5], y habitent. Certains organismes s'y sont également développés par leurs propres moyens, les digignomes[6]. Mais durant les débuts de la formation du monde digital, celui-ci a auparavant été attaqué par le programme informatique nommé D-Reaper, ayant été créé dans le but de détruire toute intelligence artificielle. Cependant, bien qu'énormément de Digimon aient été supprimés, le programme a absorbé leurs données, et a muté à partir de celles-ci, ce qui lui a permis de gagner en puissance. Le programme était entré dans une période d'inactivité et il a été enfoui au fins-fonds du digimonde.

Le temps passe, et quatre Digimon ont atteint leur forme maximale, devenant ainsi les "dieux" du monde digital — les Souverains Digimon, Azulongmon, Baihumon, Ebonwumon et Zhuqiaomon. Le monde digital a anciennement été créé en six zones. La première zone était un désert et la sixième était un champ d'énergie dans le ciel où les quatre Souverains Digimon ont grandi. Entre ces deux zones, quatre autres zones ont été respectivement créés par les Digimon qui y habitent. Il en existe un bon nombre, seules certaines peuvent être vues dans la série incluant: une zone de nuages et d'horloges où vivent Clockmon et Hagurumon[7], une ville en noir et blanc où un Nohemon et un Knightmon patrouillent la nuit autour d'un château, une zone forestière, de lacs et de rivières où Orochimon est le dictateur d'un village de Gekomon[8], un 'monde' entièrement composé d'eau et de rivières souterraines habité par un Divermon protégeant des Otamamon[6], ainsi qu'une région composée de glace. Un énorme afflux de données relie le digimonde au monde réel, en tant que données utilisées et manipulées par le monde réel. Dans le vide, entre ces deux mondes, il existe une zone de flux, définie par la perception de ceux qui y pénètrent.

Média

Anime

L'anime a été produit par Toei Animation au Japon. Aux États-Unis, il a été diffusé du 1er septembre 2001 au 8 juin 2002 sur Fox Kids. En France, l'anime a été diffusé à partir de 2003 jusqu'en 2004 sur les chaînes télévisées Fox Kids/Jetix. Digimon Tamers, dernière saison diffusés en France, n'a jamais été diffusé sur une chaîne hertzienne. La série sera rediffusé sur la chaine TFOU TV à partir de 2006 jusqu'en février 2008. La version française de la troisième saison n'a jamais été diffusée au Québec, ni en Amérique du Nord. Aux Philippines, la série a été diffusée à partir 10 septembre 2007 sur ABS-CBN Amazing Morning[9].

Films

Le cinquième film intitulé Digimon Tamers: The Adventurers' Battle (デジモンテイマーズ 冒険者たちの戦い, Dejimon Teimāzu: Bōkensha-tachi no Tatakai?), originellement sorti, au Japon, le 14 juillet 2001 et le sixième film intitulé Digimon Tamers: Runaway Digimon Express (デジモンテイマーズ 暴走デジモン特急, Dejimon Teimāzu: Bōsō no Dejimon Tokkyū?) sorti le 2 mars 2002, n'ont jamais été traduits en français.

Musiques

Détails notables

Dans la troisième saison Digimon Tamers, les deux premières saisons n’existent qu'en temps que série télévisée. En guise de référence et de clin d'œil à la franchise, les enfants de cette saison relatent les personnages et leur Digimon préférés. Par exemple, dans l'épisode 2, lorsque Kazu et Kenta se moquent de Takato en l’appelant "Yolei" (digisauveuse de la saison 2) à cause de ses lunettes où dans l’épisode 3 quand un garçon compare Rika à "Kari" (digisauveuse des deux premières saisons). Cependant, il est perçu dans la série qu'il existe réellement un monde parallèle et digital, ce qui amène à un changement dans le scénario et l'atmosphère de la série. En réalité, les enfants deviennent sans le savoir des digidompteurs et ne savent pas que la franchise, qu'est Digimon, est belle-et-bien réelle (exemple avec Ryo qui est allé dans le digimonde durant la première saison Digimon Adventure pour y combattre Millenniummon).

Cette saison, complexe et très travaillée du point de vue scénaristique (intrigue travaillée, personnages moins stéréotypés et à la personnalité plus complexe) comme de la qualité graphique (digivolutions digitalisés en 3D, nettement plus impressionnantes et plus réussies) est sûrement l'une des meilleures pour la majorité, mais aussi l'une des plus sombres, si bien que les téléspectateurs perdent vraiment l'esprit des deux premières parties, décevant certains fans[réf. nécessaire]. Scénaristiquement parlant, d'autres changements importants sont perçus dans la réalisation de la série par rapport aux deux saisons précédentes - Les Digimon viennent désormais dans le monde réel, et ce plus souvent que dans la série précédente, ce qui renforce encore l'aspect réaliste.

Également, les relations entre humains et Digimon se développent et sont mises en avant, ce qui amène à créer certains passages qui en deviennent attendrissant. Au fur et à mesure des digivolutions, le dompteur ressent notamment les coups et blessures de son partenaire Digimon. À partir du niveau champion, le dompteur ressent quelques coups ; durant le niveau méga, le dompteur fusionne avec son Digimon et perçoit en même temps que son partenaire les blessures ainsi que la puissance émanant de leur corps.

Voix françaises

Note: le doublage de la version française a été effectué au studio SOFI[9]'.

Voir aussi

Articles connexes

Références

  1. (fr) D-Arc
  2. a, b, c et d (fr) Synopsis de la troisième saison sur Digiduo. Consulté le 23 septembre 2010
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i (fr) Description des personnages. Consulté le mai 2009
  4. a, b, c et d (fr) Description des Digimon sur Digiduo. Consulté le mai 2009
  5. Épisode 13. Opération "Coup de balai". Digimon Tamers. Jetix. 2004.
  6. a et b Épisode 32. Shibumi Explique. Digimon Tamers. Jetix. 2004.
  7. Épisode 28. Pauvre Ryo. Digimon Tamers. Jetix. 2004.
  8. Épisode 31. Les progrès de Kazu. Digimon Tamers. Jetix. 2004.
  9. a et b (en) Digimon Tamers sur Anime News Network. Consulté le 23 septembre 2010

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Digimon Tamers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Digimon Tamers — デジモンテイマーズ (Dejimon Teimāzu) Genre Action, Adventure …   Wikipedia

  • Digimon Tamers — Saltar a navegación, búsqueda Digimon Tamers Dejimon Teimāzu (デジモンテイマーズ) Anime Dirección Yukio Kaizawa Estudio Toei Animation …   Wikipedia Español

  • Digimon Tamers — Seriendaten Deutscher Titel Digimon Tamers Originaltitel デジモンテイマーズ Dejimon Teimāzu …   Deutsch Wikipedia

  • Digimon Tamers: Battle Spirit Ver. 1.5 — Developer(s) Bandai …   Wikipedia

  • Liste des épisodes de Digimon Tamers — Digimon Tamers Titre Kanji デジモンテイマーズ Titre Japonais Dejimon Teimāzu Genre Action, aventure, comédie dramatique Article principal …   Wikipédia en Français

  • List of Digimon Tamers characters — This is a list of characters from the Digimon anime series Digimon Tamers. Contents 1 Creation and Influences 2 Tamers 2.1 Takato and Guilmon 2.2 Ruki and Renamon …   Wikipedia

  • List of characters in Digimon Tamers — This is a list of characters from the Digimon anime series Digimon Tamers.Creation and Influences TamersTakato Matsuki and GuilmonRika Nonaka and RenamonHenry Wong and TerriermonAi and Mako and ImpmonJeri Katou and LeomonKazu Shioda and… …   Wikipedia

  • Ryuki (Digimon Tamers) — Saltar a navegación, búsqueda Ryuki es el término empleado en el mundo del fandom del anime y manga de la serie Digimon Tamers para referirse a la pareja no oficial de Rika Nonaka (Ruki Makino) y Ryo Akiyama. Uno de los emparejamientos más… …   Wikipedia Español

  • Liste des personnages de Digimon Tamers — Cette liste recense les personnages de l anime, et troisième saison, Digimon Tamers, dérivé de la franchise Digimon. Sommaire 1 Création et influences 2 Dompteurs 2.1 Takato et Guilmon …   Wikipédia en Français

  • Digital Monster Ver. S: Digimon Tamers — Developer(s) SEGA Publisher(s) Bandai …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”