Saison 1999-2000 du Stade rennais FC

Saison 1999-2000 du Stade rennais FC
Stade rennais football club
1999-2000
Football pictogram.svg
Généralités
Président Pierre Blayau
Entraîneur(s) Paul Le Guen
Résultats
Championnat 13e
12V-7N-15D, 43 points
44 buts pour, 48 contre
Coupe Intertoto Finale
Juventus FC 0 - 2, 2 - 2
Coupe de France Quarts de finale
FC Nantes-Atlantique 1 - 2
Coupe de la ligue Seizièmes de finale
FC Sochaux-Montbéliard 0 - 2
Meilleur(s) buteur(s) Championnat :
Shabani Nonda (16)
Toute la saison :
Shabani Nonda (19)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Chronologie
Fleche-defaut-gauche.png Saison précédente   Saison suivante Fleche-defaut-droite.png


La saison 1999-2000 du Stade rennais football club débute le 17 juillet 1999 avec la match aller du troisième tour de la Coupe Intertoto, pour se terminer le 13 mai 2000 avec la dernière journée du Championnat de France de Division 1.

Le Stade rennais FC est également engagé en Coupe de France et en Coupe de la ligue.

Sommaire

Résumé de la saison

Après son excellente saison 1998-1999, le Stade rennais version Pinault doit confirmer les bonnes dispositions entrevues pour la première année de Paul Le Guen comme entraîneur. Le club devient lui officiellement la propriété du Groupe Pinault, qui contrôle début juillet les deux tiers des parts de la SAOS nouvellement créée[1].

Sur le plan sportif, le principal départ de l'intersaison est celui du doyen de l'effectif, Laurent Huard. Le Fougerais rejoint Sedan, promu dans l'élite, de même qu'Eddy Capron. Nicolas Goussé quitte également le club, quand Tony Heurtebis, qui a perdu sa place de titulaire la saison passée au profit de Christophe Revault, est prêté à un autre promu, Troyes. Le recrutement réalisé mise principalement sur la jeunesse, avec les arrivées de Christian Bassila, El-Hadji Diouf et Julien Escudé. Les transferts de l'international Franck Gava et du gardien niortais Grégory Malicki complètent le tableau.

La saison débute très tôt avec les premiers tours de la Coupe Intertoto. Pour son entrée en lice dans la compétition, le Stade rennais débute bien mal en concédant la défaite sur le terrain de l'Austria Lustenau, modeste club autrichien. Au retour heureusement, le but marqué à Lustenau par la recrue El-Hadji Diouf se révèle décisif : une victoire 1 - 0 grâce à un but de Yoann Bigné permet de décrocher la qualification pour le tour suivant. Opposé ensuite à l'Austria Vienne, le SRFC croit assurer sa qualification dès le match aller, remporté 2 - 0 route de Lorient. Mais en Autriche, il ne faut qu'une mi-temps aux Viennois pour refaire leur retard. C'est en toute fin de match, et malgré l'expulsion de Diatta, que les Bretons arrachent leur qualification, en parvenant à revenir au score.

Le résultat positif obtenu par Paul Le Guen et ses hommes est crucial. En éliminant l'Austria Vienne, ils gagnent le droit d'affronter en finale la prestigieuse Juventus Turin et ses stars, au premier rang desquels figurent Zinedine Zidane et Alessandro Del Piero. Le match aller, disputé en Italie, ne laisse guère d'espoirs de qualification aux Rennais, dont le portier Grégory Malicki (qui garde les buts en l'absence de Christophe Revault, gravement blessé à la fin de la saison précédente) doit s'incliner par deux fois sur deux réalisations de Filippo Inzaghi. Au retour, disputé dans un stade de la route de Lorient en travaux, qui accueille 11 500 spectateurs seulement, mais qui aurait sans doute pu en abriter bien plus si l'offre de billets avait été supérieure[2], les Rennais font mieux que résister. Diouf ouvre la marque à la 20e minute de jeu, mais Antonio Conte, suite à un coup-franc, tue tout suspens en marquant de la tête quelques minutes plus tard. Le but marqué en seconde mi-temps par Gianluca Zambrotta, qui donne l'avantage à la Juve, est anecdotique quant à la qualification. Dans les arrêts de jeu, Shabani Nonda sauve néanmoins l'honneur rennais en égalisant (2 - 2).

De retour au train-train du championnat après cette courte expérience européenne, le Stade rennais s'y montre beaucoup moins convaincant que la saison précédente. Malgré un Shabani Nonda toujours aussi efficace, les Rennais ratent leur début de saison, et pointent même à la dernière place du classement à l'issue de la 9e journée[3] et d'un déplacement calamiteux à Nancy. Expulsé lors de ce match, Grégory Malicki y perd définitivement sa place de titulaire au profit du jeune Fabien Debec, qui assure alors l'intérim jusqu'au retour de Revault. Irréguliers, les Rennais vont pourtant remonter rapidement la pente, mettant à profit une série de huit matchs sans défaite pour remonter à une inespérée cinquième place.

Cette embellie n'est cependant que de courte durée, et quelques défaites plus tard le Stade rennais retrouve une place au milieu de tableau qu'il garde jusque mi-avril. Entretemps, il est rapidement éliminé de la Coupe de la ligue par le FC Sochaux-Montbéliard, et parvient jusqu'en quarts de finale de la Coupe de France, son meilleur parcours depuis 1988-1989. Pour y parvenir, les « Rouge et Noir » avaient éliminé trois clubs de rang inférieur, dont deux clubs de D2 : Châteauroux et Lorient. En quart de finale, le hasard réserve un match difficile aux Rennais, disputé sur la pelouse du FC Nantes. L'Argentin Nestor Fabbri ouvre le score en première mi-temps avant que Christophe Le Roux n'égalise à la 79e minute. À la toute fin de la prolongation, c'est Antoine Sibierski qui donne la victoire aux Canaris, qui soulèveront la coupe quelques semaines plus tard.

Sorti des deux coupes nationales, en-dehors de la course aux places européennes en championnat, le SRFC n'a plus que son maintien à assurer. À court de souffle au bout d'une saison à rallonge, et malgré le renfort de Jocelyn Gourvennec en janvier, qui retrouve le club qui l'a révélé et qu'il a quitté quatre ans et demi plus tôt, le Stade rennais sombre lors des dernières journées. Défait successivement par Bastia, Montpellier, Troyes et Auxerre, il voit la zone de relégation se rapprocher à grands pas, et n'est que premier non-relégable à l'aube de la dernière journée. Séparé de l'AS Nancy-Lorraine par un petit point seulement[4], le SRFC doit l'emporter face à Metz pour ne pas dépendre des autres résultats. Fort heureusement, et malgré une première mi-temps vierge de buts, le Stade rennais assure l'essentiel dès le début de la seconde période. Yoann Bigné ouvre le score, avant que Christophe Le Roux n'assure définitivement la victoire rennaise devant des Messins démobilisés. Le maintien du club breton est donc assuré, mais non sans frayeur. Quant aux bonnes dispositions entrevues la saison précédente, elle n'aura jamais reçu de confirmation en 1999-2000.


Transferts en 1999-2000

Nom Nationalité Provenance/Destination
Été 1999
Symbol support vote.png Arrivées
Mickaël Bailly Drapeau de France France Drapeau : France Formé au club
Christian Bassila Drapeau de France France Drapeau : France Olympique lyonnais
Lamine Diatta Drapeau du Sénégal Sénégal Drapeau : France Olympique de Marseille[5]
El-Hadji Diouf Drapeau du Sénégal Sénégal Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard
Jean-Félix Dorothée Drapeau de France France Drapeau : France Formé au club
Julien Escudé Drapeau de France France Drapeau : France AS Cannes
Franck Gava Drapeau de France France Drapeau : France AS Monaco
Grégory Malicki Drapeau de France France Drapeau : France Chamois Niortais FC
Christophe Meslin Drapeau de France France Drapeau : France Pacy VEF
Amadou Makhtar N'Diaye Drapeau du Sénégal Sénégal Drapeau : France Formé au club
Symbol oppose vote.png Départs
Eddy Capron Drapeau de France France Drapeau : France CS Sedan-Ardennes
Édouard Cissé Drapeau de France France Drapeau : France Paris SG (retour de prêt)
Jean-Claude Darcheville Drapeau de France France Drapeau : France FC Lorient
Nicolas Goussé Drapeau de France France Drapeau : France FC Metz
Tony Heurtebis Drapeau de France France Drapeau : France A Troyes AC (prêt)
Laurent Huard Drapeau de France France Drapeau : France CS Sedan-Ardennes
Abdelkrim Jinani Drapeau du Maroc Maroc Drapeau : Suisse SR Delémont
Éli Kroupi Drapeau de Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Drapeau : France FC Lorient
Régis Le Bris Drapeau de France France Drapeau : France Stade lavallois
Youssef Rossi Drapeau du Maroc Maroc Drapeau : Pays-Bas NEC Nimègue (prêt)
Ronan Salaün Drapeau de France France Drapeau : France Nîmes Olympique
Patrick Weiser Drapeau d'Allemagne Allemagne Drapeau : Allemagne VfL Wolfsburg
Hiver 1999-2000
Symbol support vote.png Arrivées
Mickaël Citony Drapeau de France France Drapeau : France AS Cannes
Jocelyn Gourvennec Drapeau de France France Drapeau : France Montpellier HSC
Symbol oppose vote.png Départs
Philippe Brinquin Drapeau de France France Drapeau : France Le Havre AC
Grégory Malicki Drapeau de France France Drapeau : France US Créteil (prêt)


L'effectif de la saison

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Coupe Ligue Intertoto Total Saison Notes
M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit
D Drapeau : France FRA Dominique Arribagé 11 mai 1971 - 24 0 4 0 1 0 0 0 29 0
A Drapeau : France FRA Mickaël Bailly 1er mars 1978 - 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0
A Drapeau : France FRA Cédric Bardon 15 octobre 1976 - 27 4 2 1 1 0 3 0 33 5
M Drapeau : France FRA Christian Bassila 5 octobre 1977 - 23 1 1 0 0 0 5 1 29 2
M Drapeau : France FRA Yoann Bigné 23 août 1977 - 27 1 4 0 1 0 6 1 38 2
D Drapeau : France FRA Philippe Brinquin 2 juin 1971 - 2 0 0 0 0 0 3 0 5 0 Transféré au Havre en janvier
A Drapeau : France FRA Mickaël Citony 21 août 1980 - 2 0 0 0 0 0 0 0 2 0 Arrive de Cannes en janvier
G Drapeau : France FRA Fabien Debec 18 janvier 1976 - 8 0 0 0 0 0 0 0 8 0
D Drapeau : Sénégal SEN Lamine Diatta 2 juillet 1975 Drapeau : Sénégal A 33 3 3 3 1 0 3 0 40 6
A Drapeau : Sénégal SEN El-Hadji Diouf 15 janvier 1981 Drapeau : Sénégal A 28 1 3 1 1 0 6 2 38 4
D Drapeau : France FRA Jean-Luc Dogon 13 octobre 1967 Drapeau : France A 10 0 0 0 0 0 4 0 14 0
D Drapeau : France FRA Jean-Félix Dorothée 2 octobre 1981 - 2 0 0 0 0 0 0 0 2 0
D Drapeau : France FRA Julien Escudé 17 août 1979 - 21 0 2 0 1 0 0 0 24 0
M Drapeau : France FRA Fabrice Fernandes 12 mars 1979 - 17 1 2 0 0 0 2 0 21 1
M Drapeau : France FRA Franck Gava 3 février 1970 Drapeau : France A 18 1 0 0 0 0 5 0 23 1
M Drapeau : France FRA Jocelyn Gourvennec 22 mars 1972 Drapeau : France A' 9 0 3 1 0 0 0 0 12 1 Arrive de Montpellier en janvier
M Drapeau : France FRA Stéphane Grégoire 2 février 1968 - 34 3 4 1 1 0 5 0 44 4
A Drapeau : France FRA Benoît Le Bris 1er décembre 1976 - 6 1 1 0 0 0 4 0 11 1
M Drapeau : France FRA Christophe Le Roux 7 mars 1969 - 27 6 4 1 1 0 5 1 37 8
G Drapeau : France FRA Grégory Malicki 23 novembre 1973 - 9 0 0 0 0 0 6 0 15 0 Prêté à Créteil en janvier
A Drapeau : France FRA Christophe Meslin 13 juillet 1977 - 1 0 2 0 0 0 0 0 3 0
M Drapeau : Sénégal SEN Amadou Makhtar N'Diaye 31 décembre 1981 Drapeau : Sénégal A 12 2 0 0 1 0 4 0 17 2
A Drapeau : République démocratique du Congo RDC Shabani Nonda 6 mars 1977 Drapeau : République démocratique du Congo A 30 16 4 1 1 0 6 2 41 19
G Drapeau : France FRA Christophe Revault 22 mars 1972 Drapeau : France A' 18 0 4 0 1 0 0 0 23 0
D Drapeau : France FRA Anthony Réveillère 10 novembre 1979 - 16 0 4 0 0 0 3 0 23 0
D Drapeau : France FRA David Sommeil 10 août 1974 - 30 1 4 1 1 0 6 0 41 2
M Drapeau : France FRA Cyril Yapi 18 février 1980 - 11 0 1 0 1 0 3 1 16 1

Équipe-type


Les rencontres de la saison

Liste

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 17 juillet Coupe Intertoto 3e tour aller Lustenau E Drapeau : Autriche Symbol oppose vote.svg 1–2 Diouf But inscrit
2 24 juillet Coupe Intertoto 3e tour retour Lustenau D Symbol support vote.svg 1–0 Bigné But inscrit
3 28 juillet Coupe Intertoto 1/2 finale aller Austria Vienne D Symbol support vote.svg 2-0 Bassila But inscrit Yapi But inscrit
4 31 juillet Division 1 1 Metz E Symbol neutral vote.svg 0–0 11
5 4 août Coupe Intertoto 1/2 finale retour Austria Vienne E Drapeau : Autriche Symbol neutral vote.svg 2–2 Le Roux But inscrit Nonda But inscrit
6 7 août Division 1 2 Paris SG D Symbol oppose vote.svg 1–3 16 Diatta But inscrit
7 10 août Coupe Intertoto Finale aller Juventus Turin E Drapeau : Italie Symbol oppose vote.svg 0–2
8 15 août Division 1 3 Lyon E Symbol neutral vote.svg 2-2 16 Bassila But inscrit Nonda But inscrit
9 20 août Division 1 4 Bordeaux D Symbol support vote.svg 2–1 12 Diouf But inscrit Saveljić Inscrit contre son camp (c.s.c.)
10 24 août Coupe Intertoto Finale retour Juventus Turin D Symbol neutral vote.svg 2–2 Diouf But inscrit Nonda But inscrit
11 28 août Division 1 5 Strasbourg E Symbol oppose vote.svg 1–2 15 Nonda But inscrit
12 12 septembre Division 1 6 Monaco D Symbol support vote.svg 2-1 10 da Costa Inscrit contre son camp (c.s.c.) Nonda But inscrit
13 19 septembre Division 1 7 Nantes E Symbol oppose vote.svg 0–3 13
14 26 septembre Division 1 8 Marseille D Symbol oppose vote.svg 1–2 15 Gava But inscrit
15 2 octobre Division 1 9 Nancy E Symbol oppose vote.svg 0–3 18
16 13 octobre Division 1 10 Sedan D Symbol support vote.svg 5–0 15 N'Diaye But inscrit Bardon But inscrit Fernandes But inscrit Nonda But inscrit Le Roux But inscrit
17 16 octobre Division 1 11 Le Havre E Symbol support vote.svg 1–0 10 Deloumeaux Inscrit contre son camp (c.s.c.)
18 23 octobre Division 1 12 Saint-Étienne D Symbol support vote.svg 4-1 8 Nonda But inscrit But inscrit Grégoire But inscrit Diatta But inscrit
19 31 octobre Division 1 13 Lens E Symbol neutral vote.svg 1-1 10 Nonda But inscrit
20 6 novembre Division 1 14 Bastia D Symbol neutral vote.svg 0-0 9
21 10 novembre Division 1 15 Montpellier E Symbol support vote.svg 2–1 8 Nonda But inscrit Grégoire But inscrit
22 19 novembre Division 1 16 Troyes D Symbol neutral vote.svg 2–2 5 Nonda But inscrit Grégoire But inscrit
23 27 novembre Division 1 17 Auxerre D Symbol support vote.svg 1-0 5 Bardon But inscrit
24 5 décembre Division 1 18 Paris SG E Symbol oppose vote.svg 0-1 8
25 11 décembre Division 1 19 Lyon D Symbol oppose vote.svg 1-2 9 Bardon But inscrit
26 17 décembre Division 1 20 Bordeaux E Symbol oppose vote.svg 0–1 10
27 8 janvier Coupe de la ligue 1/16 finale Sochaux (D2) E Symbol oppose vote.svg 0-2
28 12 janvier Division 1 21 Strasbourg D Symbol support vote.svg 2-1 8 Le Roux But inscrit Bardon But inscrit
29 15 janvier Division 1 22 Monaco E Symbol oppose vote.svg 1-3 9 Le Roux But inscrit
30 21 janvier Coupe de France 1/32 finale Châteauroux (D2) D Symbol support vote.svg 2-0 Grégoire But inscrit Bardon But inscrit
31 26 janvier Division 1 23 Nantes D Symbol neutral vote.svg 0-0 10
32 2 février Division 1 24 Marseille E Symbol neutral vote.svg 1–1 10 Nonda But inscrit
33 5 février Division 1 25 Nancy D Symbol support vote.svg 3-1 9 Sommeil But inscrit Nonda But inscrit But inscrit
34 12 février Coupe de France 1/16 finale Les Herbiers (CFA2) E Symbol support vote.svg 4-0 Nonda But inscrit Gourvennec But inscrit Diouf But inscrit Diatta But inscrit
35 16 février Division 1 26 Sedan E Symbol oppose vote.svg 1-2 11 Diatta But inscrit
36 26 février Division 1 27 Le Havre D Symbol support vote.svg 2–1 9 N'Diaye But inscrit Le Bris But inscrit
37 3 mars Coupe de France 1/8 finale Lorient (D2) D Symbol support vote.svg 3-2 Diatta But inscrit But inscrit Sommeil But inscrit
38 11 mars Division 1 28 Saint-Étienne E Symbol oppose vote.svg 0–1 10
39 19 mars Coupe de France 1/4 finale Nantes E Symbol oppose vote.svg 1-2 a.p. Le Roux But inscrit
40 26 mars Division 1 29 Lens D Symbol support vote.svg 3-0 8 Nonda But inscrit But inscrit Le Roux But inscrit
41 8 avril Division 1 30 Bastia E Symbol oppose vote.svg 2–4 10 Nonda But inscrit Le Roux But inscrit
42 15 avril Division 1 31 Montpellier D Symbol oppose vote.svg 1–3 10 Nonda But inscrit
43 29 avril Division 1 32 Troyes E Symbol oppose vote.svg 0-1 14
44 4 mai Division 1 33 Auxerre E Symbol oppose vote.svg 0-4 15
45 13 mai Division 1 34 Metz D Symbol support vote.svg 2–0 13 Bigné But inscrit Le Roux But inscrit
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international

Détail des matchs

Coupe Intertoto

Division 1

Aller
Retour

Coupe de la ligue

Coupe de France

Bilan des compétitions

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Coupe Intertoto Juventus FC
Montpellier HSC
West Ham United FC
3e tour Finaliste 17 juillet 1999 10 août 1999 6
Division 1 AS Monaco 1re journée 13e 31 juillet 1999 13 mai 2000 34
Coupe de la ligue FC Gueugnon 1/16 de finale 1/16 de finale 8 janvier 2000 8 janvier 2000 1
Coupe de France FC Nantes-Atlantique 1/32 de finale 1/4 de finale 21 janvier 2000 19 mars 2000 4


Division 1

Classement

Pl.
Équipe
Joués
V
E
D
bp
bc
+/-
Points
Qualifications / relégation
10 Bastia   34 11 12 11 43 39 4 45
11 Metz   34 9 17 8 38 33 5 44
12 Nantes   34 12 7 15 39 40 -1 43
13 Rennes   34 12 7 15 44 48 -4 43
14 Troyes   34 13 4 17 36 52 -16 43
15 Marseille   34 9 15 10 45 45 0 42
16 Nancy   34 11 9 14 43 45 -2 42 Relégation en Division 2

Résultats

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
34 43 12 7 15 44 48 -4 10 3 4 32 18 +14 2 4 11 12 30 -18


Résultats par journée

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34
Terrain E D E D E D E D E D E D E D E D D E D E D E D E D E D E D E D E E D
Résultats N D N V D V D D D V V V N N V N V D D D V D N N V D V D V D D D D V
Points 1 1 2 5 5 8 8 8 8 11 14 17 18 19 22 23 26 26 26 26 29 29 30 31 34 34 37 37 40 40 40 40 40 43
Place 11 16 16 12 15 10 13 15 18 15 10 8 10 9 8 5 5 8 9 10 8 9 10 10 9 11 9 10 8 10 10 14 15 13

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références

  1. « 1990-2001 : une nouvelle ère commence », 100 ans en Rouge et Noir, Hors-série Ouest-France, 2001, p. 57
  2. « Le match contre la Juventus Turin en 1999 », Stade-rennais-online.com
  3. Classement de la D1 1999-2000 à l'issue de la 9e journée, sur LFP.fr
  4. Classement de la D1 1999-2000 à l'issue de la 33e journée, sur LFP.fr
  5. Lamine Diatta évoluait la saison précédente au Toulouse FC. Recruté par Marseille, il est directement re-transféré au Stade rennais par la suite



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saison 1999-2000 du Stade rennais FC de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”