Saison 1952-1953 du Stade rennais UC

Saison 1952-1953 du Stade rennais UC
Stade rennais université-club
1952-1953
Football pictogram.svg
Généralités
Président Marcel Delisle puis M. Florio
Entraîneur(s) Salvador Artigas
Résultats
Championnat 16e
10V-8N-16D, 28 points
37 buts pour, 56 contre
Barrage D1-D2 Relégué en D2
RC Strasbourg 0 - 4, 1 - 3
Coupe de France Trente-deuxièmes de finale
SC Draguignan 0 – 1
Coupe Charles Drago Premier tour
Nîmes Olympique 3 - 3[1]
Meilleur(s) buteur(s) Championnat :
Alphonse Le Gall (12)
Toute la saison :
Alphonse Le Gall (13)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Chronologie
Fleche-defaut-gauche.png Saison précédente   Saison suivante Fleche-defaut-droite.png

La saison 1952-1953 du Stade rennais université-club débute le 24 août 1952 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 7 juin 1953 avec une relégation en Division 2 concédée après deux défaites en matchs de barrage.

Le Stade rennais UC est également engagé en Coupe de France. Éliminé dès les trente-deuxièmes de finale, il est ensuite reversé en Coupe Charles Drago.

Sommaire

Résumé de la saison

Bouleversement majeur à l'intersaison au sein du Stade rennais. François Pleyer, entraîneur de l'équipe première depuis 1945, est remercié. Plusieurs joueurs, dont Prouff et Grumellon, s'élèvent contre son départ[2], mais ne sont pas entendus. Pour le remplacer, il est fait appel à Salvador Artigas, de retour d'Espagne trois ans après son départ. À l'instar de Pleyer, Artigas prendra occasionnellement la casquette d'entraîneur-joueur, faisant quelques piges au milieu ou en défense lorsque le besoin se fera sentir. Comme si cela ne suffisait pas, le mois de septembre voit le départ de la présidence de Marcel Delisle, vite remplacé par M. Florio. Marcel Delisle était en place depuis 1946.

L'effectif rennais est lui aussi largement remanié. Une nouvelle fois, Jean Prouff quitte le club. Il ira tenir le rôle d'entraîneur-joueur à Caen. Le prolifique buteur Jean Grumellon part également, de même que son ancien compère d'attaque Juan Callichio et l'ancien titulaire dans les buts Guy Rouxel. Côté arrivées, le bilan rattrape difficilement celui des départs. Artigas emmène dans ses bagages un ancien coéquipier, Patricio Eguidazu alors que Roger Vialleron arrive de Monaco. Pour le reste, le club reste fidèle à sa politique régionaliste en faisant venir quelques jeunes talents bretons, comme Jacques Poulain ou Marcel Abautret.

Le début de saison rennais est loin d'être mauvais, même si des premiers signes inquiétants apparaissent en novembre. Souvent en difficulté à l'extérieur, les hommes d'Artigas compensent par de bons résultats à domicile pour rester en position confortable au classement. Ils pointent même au pied du podium le 7 décembre après une victoire sur Le Havre.

Là commencera leur chute progressive vers les profondeurs du classement. À la sortie de l'hiver, les Rennais semblent déjà résignés à devoir rester dans le "ventre mou". Un printemps catastrophique plus tard, et ils se retrouvent en position délicate pour le maintien. Le 19 avril, ils entrent finalement dans la zone de relégation, pointant en avant-dernière place après une défaite à Saint-Étienne. Invaincus lors des trois rencontres suivantes, les Rennais semblent se reprendre, mais une dernière défaite à Reims les condamne à jouer les barrages.

Seizième de Division 1, le Stade rennais retrouve en face le troisième de Division 2, relégué la saison précédente, le RC Strasbourg. À l'aller, un triplé de Roger Quenolle[3] aura déjà raison des espoirs rennais (défaite 0 - 4), enfouis définitivement une semaine plus tard avec une seconde défaite (1 - 3). Quatorze ans après son dernier passage à ce niveau, le Stade rennais est relégué en Deuxième division.

En coupes, le bilan n'est pas plus flatteur. Le Stade rennais est éliminé dès son entrée en Coupe de France par les modestes amateurs du SC Draguignan, vice-champion de France de CFA cette saison-là. Éliminés précocement, les Rennais sont alors reversés dans la nouvelle Coupe Drago. Las, ils sont éliminés dès le premier tour par Nîmes, qui bénéficie de la règle voulant qu'à l'occasion d'un résultat nul l'équipe visiteur soit déclarée victorieuse. Une saison bien noire pour le Stade rennais.


Transferts en 1952-1953

Nom Nationalité Provenance/Destination
Symbol support vote.png Arrivées
Marcel Abautret Drapeau de France France Drapeau : France Phalange d'Arvor Quimper
Salvador Artigas Flag of Spain 1945 1977.svg Espagne Flag of Spain 1945 1977.svg Real Sociedad
Patricio Eguidazu Flag of Spain 1945 1977.svg Espagne Flag of Spain 1945 1977.svg Real Sociedad
Frédéric Guilbert Drapeau de France France Drapeau : France SRUC amateurs
Robert Ponceau Drapeau de France France Drapeau : France SRUC amateurs
Jacques Poulain Drapeau de France France Drapeau : France US Saint-Malo
Roger Vialleron Drapeau de France France Drapeau : France AS Monaco
Symbol oppose vote.png Départs
Juan Callichio Drapeau d'Argentine Argentine Drapeau : France Red Star
Esteban Gomez Flag of Spain 1945 1977.svg Espagne Drapeau : France AS Troyenne et Savinienne
Jean Grumellon Drapeau de France France Drapeau : France OGC Nice
Alain Lachèze Drapeau de France France Drapeau : France SC Nazairien
Hervé Ledan Drapeau de France France Drapeau : France Roscoff
Francis Leseignoux Drapeau de France France arrêt
Jean Prouff Drapeau de France France Drapeau : France Stade Malherbe de Caen
Noël Quiniou Drapeau de France France Drapeau : France AS Marine
Guy Rouxel Drapeau de France France Drapeau : France Toulouse FC
Ernesto Sandroni Drapeau d'Italie Italie arrêt
André Sorel Drapeau de France France arrêt

L'effectif de la saison

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat[4] Coupe France Coupe Drago Total Saison
M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit
A Drapeau : France FRA Marcel Abautret 14 février 1926 - 14 0 0 0 1 0 15 0
D Flag of Spain 1945 1977.svg ESP Salvador Artigas 20 février 1914 - 9 1 0 0 0 0 9 1
D Drapeau : France FRA René Besse 2 juillet 1921 Drapeau : France B 16 1 0 0 0 0 16 1
A Drapeau : France FRA Jean Combot 19 novembre 1928 Drapeau : France B 0 0 0 0 0 0 0 0
M Drapeau : France FRA Jean Cueff 6 novembre 1931 - 20 0 0 0 0 0 20 0
D Flag of Spain 1945 1977.svg ESP Patricio Eguidazu 8 novembre 1919 - 22 1 1 0 1 0 24 1
D Drapeau : France FRA Maurice Guénard 5 mars 1926 - 1 0 0 0 0 0 1 0
A Drapeau : France FRA Frédéric Guilbert 13 septembre 1933 - 2 0 0 0 0 0 2 0
A Drapeau : France FRA Paul Le Dren 25 janvier 1929 - 32 2 1 0 0 0 33 2
A Drapeau : France FRA Alphonse Le Gall 6 octobre 1931 - 32 12 1 0 1 1 34 13
A Drapeau : France FRA Joseph Le Page 1er mars 1927 - 7 1 0 0 1 1 8 2
D Drapeau : France FRA Robert Lemaître 7 mars 1929 - 35 0 1 0 1 0 37 0
A Drapeau : France FRA Bernard Maiseau 10 août 1928 - 25 5 0 0 1 0 26 5
A Drapeau : France FRA Marcel Mansat 7 décembre 1924 Drapeau : France B 14 1 1 0 1 0 16 1
A Drapeau : France FRA René-Bernard Munoz 10 septembre 1929 - 4 0 0 0 0 0 4 0
A Flag of Greece (1822-1978).svg GRE Frédéric Nikitis 6 juin 1922 - 14 0 1 0 1 1 16 1
A Flag of SFR Yugoslavia.svg YOU Spasoje Nikolić 6 mai 1922 Flag of SFR Yugoslavia.svg A 9 2 1 0 0 0 10 2
D Drapeau : France FRA Justo Nuevo 14 mai 1922 Drapeau : France B 36 1 1 0 1 0 38 1
G Drapeau : France FRA Louis Pinat 12 août 1929 Drapeau : France B 33 0 1 0 1 0 35 0
G Drapeau : France FRA Robert Ponceau 2 décembre 1926 - 3 0 0 0 0 0 3 0
A Drapeau : France FRA Jacques Poulain 6 août 1932 - 17 3 1 0 0 0 18 3
D Drapeau : France FRA Maurice Sellin 21 février 1920 - 3 0 0 0 0 0 3 0
D Drapeau : France FRA Yves Toupel 25 décembre 1932 - 0 0 0 0 0 0 0 0
A Drapeau : France FRA Ernest Vaast 28 octobre 1922 Drapeau : France A 24 5 0 0 0 0 24 5
M Drapeau : France FRA Roger Vialleron 16 janvier 1926 - 24 2 1 0 1 0 26 2

Équipe-type

Il s'agit de la formation la plus courante rencontrée en championnat.



Les rencontres de la saison

Liste

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 24 août Division 1 1 RC Paris E Symbol oppose vote.svg 0–2 18
2 31 août Division 1 2 Bordeaux D Symbol support vote.svg 1–0 13 Nikolić But inscrit
3 7 septembre Division 1 3 Marseille E Symbol neutral vote.svg 2-2 9 Le Dren But inscrit Scotti Inscrit contre son camp (c.s.c.)
4 11 septembre Division 1 4 Nancy E Symbol support vote.svg 2–1 9 Le Gall But inscrit Maiseau But inscrit
5 14 septembre Division 1 5 Nîmes D Symbol support vote.svg 2–0 5 Le Gall But inscrit Maiseau But inscrit
6 21 septembre Division 1 6 Nice E Symbol oppose vote.svg 1-3 8 Maiseau But inscrit
7 28 septembre Division 1 7 Roubaix D Symbol support vote.svg 3-2 5 Maiseau But inscrit Vaast But inscrit Le Page But inscrit
8 9 octobre Division 1 8 Sochaux D Symbol neutral vote.svg 1–1 5 Le Dren But inscrit
9 12 octobre Division 1 9 Lens E Symbol oppose vote.svg 0–5 8
10 26 octobre Division 1 10 Sète D Symbol support vote.svg 3–0 5 Le Gall But inscrit But inscrit Vaast But inscrit
11 2 novembre Division 1 11 Montpellier E Symbol neutral vote.svg 2–2 6 Le Gall But inscrit Maiseau But inscrit
12 9 novembre Division 1 12 Stade français D Symbol neutral vote.svg 0-0 6
13 23 novembre Division 1 13 Saint-Étienne D Symbol oppose vote.svg 0-1 9
14 30 novembre Division 1 14 Lille E Symbol neutral vote.svg 1–1 6 Le Gall But inscrit
15 7 décembre Division 1 15 Le Havre D Symbol support vote.svg 2–0 4 Le Gall But inscrit Poulain But inscrit
16 14 décembre Division 1 16 Metz E Symbol oppose vote.svg 1-2 8 Le Gall But inscrit
17 21 décembre Division 1 17 Reims D Symbol oppose vote.svg 0-1 10
18 28 décembre Division 1 18 RC Paris D Symbol support vote.svg 1–0 8 Le Gall But inscrit
19 4 janvier Division 1 19 Bordeaux E Symbol oppose vote.svg 0–7 9
20 11 janvier Division 1 20 Marseille D Symbol support vote.svg 3–1 9 Mansat But inscrit Poulain But inscrit But inscrit
21 18 janvier Coupe de France 1/32 finale Draguignan N[5] Symbol oppose vote.svg 0-1
22 25 janvier Division 1 21 Nancy D Symbol oppose vote.svg 0-1 9
23 1er février Division 1 22 Nîmes E Symbol oppose vote.svg 0–2 9
24 8 février Coupe Drago 1er tour Nîmes D Symbol neutral vote.svg 3-3[1] Nikitis But inscrit Le Gall But inscrit Le Page But inscrit
25 15 février Division 1 23 Nice D Symbol neutral vote.svg 0–0 10
26 22 février Division 1 24 Roubaix E Symbol oppose vote.svg 2-3 10 Eguidazu But inscrit Vaast But inscrit
27 8 mars Division 1 25 Sochaux E Symbol oppose vote.svg 0-2 13
28 15 mars Division 1 26 Lens D Symbol support vote.svg 3–2 10 Le Gall But inscrit Nikolić But inscrit Vaast But inscrit
29 22 mars Division 1 27 Sète E Symbol oppose vote.svg 0-2 13
30 5 avril Division 1 28 Montpellier D Symbol oppose vote.svg 0–1 15
31 12 avril Division 1 29 Stade français E Symbol oppose vote.svg 0-2 15
32 19 avril Division 1 30 Saint-Étienne E Symbol oppose vote.svg 0–1 17
33 3 mai Division 1 31 Lille D Symbol neutral vote.svg 1-1 16 Vaast But inscrit
34 10 mai Division 1 32 Le Havre E Symbol neutral vote.svg 1–1 16 Artigas But inscrit
35 17 mai Division 1 33 Metz D Symbol support vote.svg 4–2 14 Besse But inscrit Vialleron But inscrit Le Gall But inscrit But inscrit
36 24 mai Division 1 34 Reims E Symbol oppose vote.svg 1–5 16 Vialleron But inscrit
37 31 mai Barrage aller Strasbourg N[6] Symbol oppose vote.svg 0–4
38 7 juin Barrage retour Strasbourg N[7] Symbol oppose vote.svg 1–3 Nuevo But inscrit
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international

Détail des matchs

Division 1

Aller
Retour
Barrages

Coupe de France

Coupe Charles Drago

Bilan des compétitions

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Division 1 Stade de Reims 1re journée 16e 24 août 1952 7 juin 1953 36[4]
Coupe de France Lille OSC 1/32 de finale 1/32 de finale 18 janvier 1953 18 janvier 1953 1
Coupe Charles Drago FC Sochaux Premier tour Premier tour 8 février 1953 8 février 1953 1

Division 1

Classement

Pl.
Équipe
Joués
V
E
D
bp
bc
+/-
Points
Qualifications / relégation
13 Nice   34 12 5 17 49 57 -8 29
14 Le Havre   34 11 7 16 47 63 -16 29
15 Roubaix-Tourcoing   34 9 10 15 42 49 -7 28
16 Rennes   34 10 8 16 37 56 -19 28 Barragiste avec le 3e de Division 2
17 RC Paris   34 11 6 17 40 64 -24 28 Relégation en Division 2
18 Montpellier   34 8 9 17 43 67 -24 25 Relégation en Division 2

Résultats

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
34 28 10 8 16 37 56 -19 9 4 4 24 13 +11 1 4 12 13 43 -30


Résultats par journée

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34
Terrain E D E E D E D D E D E D D E D E D D E D D E D E E D E D E E D E D E
Résultats D V N V V D V N D V N N D N V D D V D V D D N D D V D D D D N N V D
Points 0 2 3 5 7 7 9 10 10 12 13 14 14 15 17 17 17 19 19 21 21 21 22 22 22 24 24 24 24 24 25 26 28 28
Place 18 13 9 9 5 8 5 5 8 5 6 6 9 6 4 8 10 8 9 9 9 9 10 10 13 10 13 15 15 17 16 16 14 16

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références

  1. a, b et c Le Nîmes Olympique est qualifié pour le tour suivant, ayant obtenu le match nul sur terrain adverse
  2. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 258
  3. Fiche du match sur RacingStub.com
  4. a et b Dont barrages de promotion/relégation
  5. Match disputé à Clermont-Ferrand
  6. Match disputé à Lens
  7. Match disputé à Saint-Ouen

Bibliographie

Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saison 1952-1953 du Stade rennais UC de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”