José Blanco

José Blanco
José Blanco
José Blanco 2011.jpg
José Blanco, en 2011.

Mandats
Porte-parole du gouvernement espagnol
Actuellement en fonction
Depuis le 11 juillet 2011
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero
Prédécesseur Alfredo Pérez Rubalcaba
Ministre de l'Équipement
Actuellement en fonction
Depuis le 7 avril 2009
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero
Prédécesseur Magdalena Álvarez
Vice-secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol
Actuellement en fonction
Depuis le 6 juillet 2008
Prédécesseur Aucun
Biographie
Nom de naissance José Blanco López
Date de naissance 6 février 1962 (1962-02-06) (49 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Espagne Palas de Rei (Espagne)
Parti politique PSOE

Escudo de España (mazonado).svg
Portes-parole du gouvernement d'Espagne
Ministres de l'Équipement d'Espagne

José Blanco López, né le 6 février 1962 à Palas de Rei, est un homme politique espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), dont il est vice-secrétaire général depuis 2008, et actuellement ministre de l'Équipement, depuis 2009, et porte-parole du gouvernement, depuis 2011.

Sommaire

Biographie

Une jeunesse marquée par la politique

Alors qu'il termine ses études secondaires à Lugo, il se rapproche du Parti socialiste populaire (PSP), d'Enrique Tierno Galván, par l'intermédiaire de son professeur de philosophie, José López Orozco, futur maire de Lugo. À la suite de la fusion du PSP avec le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), en 1978, il adhère à cette dernière formation.

Il entreprend ensuite des études supérieures de droit à l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle, qu'il abandonne pour se dédier totalement à sa carrière politique. Il devient en effet secrétaire général de la fédération des Jeunesses socialistes en Galice, puis président du conseil de la jeunesse de Galice.

Il entre par la suite à la commission exécutive du Parti des socialistes de Galice-PSOE (PSdeG-PSOE), dont il est ultérieurement désigné secrétaire général dans la province de Lugo. Lors des élections générales anticipées de 1989, il est élu, à vingt-sept ans, sénateur dans la province de Lugo, un mandat qu'il conserve aux élections générales anticipées de 1993.

La montée en puissance

À l'occasion des élections générales anticipées de 1996, il passe au Congrès des députés, continuant de représenter sa province natale. Deux ans plus tard, il est recruté par Emilio Pérez Touriño, candidat au secrétariat général du PSdeG-PSOE, comme coordinateur de campagne, et parvient à le faire élire face au candidat soutenu par le sortant, Francisco Vázquez.

Réélu député en 2000, il est mis en contact avec José Luis Rodríguez Zapatero, député de la province de León, par l'intermédiaire du juge et ancien député socialiste Ventura Pérez Mariño.

Un rénovateur numéro deux du PSOE

Il rejoint donc le courant social-démocrate Nueva Vía, dirigé par Jesús Caldera et dont font notamment partie Trinidad Jiménez, Juan Fernando López Aguilar, Jordi Sevilla ou Carme Chacón. Il est alors désigné coordinateur du groupe, et obtient les soutiens nécessaires pour que Zapatero soit élu, le 23 juillet 2000, secrétaire général du PSOE face au baron régional José Bono. José Blanco est par la suite choisi comme secrétaire à l'Organisation, et donc numéro deux de l'appareil, par le nouveau chef du parti.

À ce titre, il doit gérer, en 2003, l'affaire du Tamayazo, à savoir le refus de deux députés régionaux à l'Assemblée de Madrid de voter l'investiture du candidat socialiste Rafael Simancas, permettant ainsi l'arrivée au pouvoir de la conservatrice Esperanza Aguirre, qui organisa par la suite de nouvelles élections, remportées par le Parti populaire (PP) à la majorité absolue.

Après le retour au pouvoir des socialistes, en 2004, il est reconduit dans ses fonctions de secrétaire à l'Organisation, et ne fait donc pas partie du nouveau gouvernement dirigé par Zapatero.

Vice-secrétaire général et ministre de l'Équipement

Le 6 juillet 2008, quatre mois après une nouvelle victoire du PSOE aux élections générales, il est élu par le XXXVIIe congrès fédéral, réuni à Madrid, vice-secrétaire général, fonction supprimée en 1997 et auparavant occupée par Alfonso Guerra, véritable figure du parti. Leire Pajín lui succède au secrétariat pour l'Organisation. À l'occasion du remaniement ministériel opéré le 7 avril 2009, José Blanco est appelé à devenir ministre de l'Équipement, tout en conservant son poste dans l'appareil du parti. Le 11 juillet 2011, il est choisi comme nouveau porte-parole du gouvernement en remplacement d'Alfredo Pérez Rubalcaba, désigné deux jours plus tôt candidat socialiste à la présidence du gouvernement pour les prochaines élections générales.

Vie privée

Marié à Ana Mourenza, il a deux enfants et vit à Las Rozas, dans la Communauté de Madrid.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article José Blanco de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • José Blanco — ist der Name folgender Personen: José Blanco López (* 1962), spanischer Politiker (PSOE) José Luis Blanco (* 1975), spanischer Hindernisläufer José Maria Blanco White (1775–1841), spanisch irischer Schriftsteller und Theologe José Miguel Blanco… …   Deutsch Wikipedia

  • José Blanco — José Blanco, nacido en el año 1897, fue un compositor de música español. Fue inicialmente miembro de la Banda Municipal de Madrid, pero tras abandonarla se desplazó a Torrijos, donde se hizo cargo de la Banda de Música de Torrijos al tiempo que… …   Enciclopedia Universal

  • José Blanco — Existen tres personalidades con el nombre de José Blanco: José Blanco Ruiz, nacido en el año 1897, fue un compositor de música español. José Blanco Ruiz, Pepe Blanco (1911 1981), cantante riojano. José Blanco López, José Blanco o Pepe Blanco,… …   Wikipedia Español

  • José Blanco López — José Blanco Ministro de Fomento de España …   Wikipedia Español

  • Jose Blanco Lopez — José Blanco López José Blanco J. Blanco à Saint Jacques de Compostelle en 2009 Ministre de l Équipement d Espagne Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • José Blanco López — José Blanco J. Blanco à Saint Jacques de Compostelle en 2009 Ministre de l Équipement d Espagne Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • José Blanco López — José Blanco López, bekannt unter dem Spitznamen Pepe Blanco (* 6. Februar 1962 in Palas de Rey, Provinz Lugo), ist ein spanischer Politiker (PSOE). Derzeit ist er Vizegeneralsekretär seiner Partei sowie seit April 2009 Minister für… …   Deutsch Wikipedia

  • José Blanco (música) — José Blanco, nacido en el año 1897, fue un compositor de música español. Fue inicialmente miembro de la Banda Municipal de Madrid, pero tras abandonarla se desplazó a Torrijos, donde se hizo cargo de la Banda de Música de Torrijos al tiempo que… …   Wikipedia Español

  • José Blanco Amor — (* 1914 † 10 de marzo de 1989) fue un escritor, periodista y ensayista hispano argentino. Contenido 1 Biografía 1.1 Infancia y Juventud 1.2 En Buenos Aires …   Wikipedia Español

  • José Blanco Peyrefitte — Almirante José Blanco Peyrefitte. Fue un político y militar mexicano, miembro del Partido Revolucionario Institucional, que fue Senador por Quintana Roo de 1976 a 1982. José Blanco Peyrefitte era hijo de Othón P. Blanco, el fundador de la ciudad… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”