Bourrache Officinale

Bourrache Officinale

Bourrache officinale

Comment lire une taxobox
Bourrache officinale
 Borago officinalis
Borago officinalis
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Lamiales
Famille Boraginaceae
Genre Borago
Nom binominal
Borago officinalis
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Non déterminé (Euasteridae I)
Famille Boraginaceae
Bourrache officinale

Bourrache officinale

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png



La bourrache officinale (Borago officinalis L.) est une plante annuelle de la famille des Boraginacées assez commune en Europe.

Inflorescence

Sommaire

Caractéristiques botaniques

Détail de la fleur

La bourrache est une herbe annuelle à tige cylindrique, épaisse, dressée, hérissée de poils raides, de 20 à 80 cm de haut.
Les feuilles alternes, à surface ridée, ont un long pétiole à la base de la plante qui n'existe pas pour les feuilles supérieures. Toute la plante est recouverte de poils courts et fermes qui la rendent rude au toucher : c'est un des caractères de toute la famille des Borraginées.

Fleurs et fruits

Détail de la fleur

En climat tempéré, la floraison intervient de juin à août. Dans le midi de la France elle fleurit fin mars début avril. Les fleurs sont disposées en une cyme recourbée en crosse. Le calice possède cinq sépales, la corolle possède cinq pétales égaux soudés à leur base. La couleur de la fleur est bleue, plus rarement rose ou blanche.

Chaque pétale porte un repli saillant à l'intérieur ; cinq étamines à longues anthères sont insérées sur la base de la corolle entre les pétales ; leur filet porte en dehors un appendice conique. Le pistil est constitué par deux carpelles soudés ; l'ovaire est creusé de deux loges contenant chacune deux ovules ; le style, au lieu de surmonter les ovaires, se détache de leur base.

Le fruit est formé par quatre akènes, parfois moins, logés au fond du calice persistant.

Distribution et habitat

La bourrache est originaire de l'Europe méridionale et centrale.

Elle est assez commune dans les terrains vagues et les décombres des contrées à climat tempéré, ainsi que comme plante adventice dans les cultures sarclées et les jardins.

Culture

Elle est souvent cultivée surtout dans les jardins. Semer au début du mois d'avril directement en planches. Les jardiniers apprécient son effet répulsif sur les limaces[réf. nécessaire].

La bourrache est une excellente plante mellifère.

Propriétés

L’industrie pharmaceutique l’utilisait car cette plante est riche en nitrate de potassium qui est un sudorifique et un diurétique assez efficace.

Les infusions de bourrache sont toutefois à déconseiller, en raison des alcaloïdes pyrrolizidiniques qu'elle contient.[1].

Les feuilles sont riches en mucilage, qui serait utile pour aider à lutter contre les entérocolites et les constipations. On y retrouve de plus de l’intermedine, de l’amabiline, des alcaloïdes

Les graines sont riches en acides gras insaturés.

Utilisations

Usage culinaire

Les fleurs de bourrache et la plante se consomment à l'état frais. On l'utilise aussi comme épice.

La plante peut agrémenter des omelettes et des salades. Elle est assez utilisée en Allemagne dans des potages, la recette la plus connue utilisant cette plante comme ingrédient serait la « sauce verte » que l’on peut déguster à Francfort.

La fleur contient un alcaloïde non-toxique, la thésinine, qui donne son goût dans la fabrication de bonbons au miel à base de bourrache, servant à agrémenter les desserts. Le goût des fleurs rappelle la saveur de l'huître, alors que celui des feuilles rappelle la saveur du concombre.

Usage thérapeutique

On cueille les fleurs au début de la floraison (juin) et parfois aussi les feuilles puis on les fait sécher avec précaution, à l'ombre, en couches minces, bien répandues à la chaleur artificielle (40 °C maximum).

L'habitude est de l'employer en mélange de plantes médicinales, généralement en tisane, en laissant infuser 10 à 30 g pour 500 ml d'eau.

Sa forte teneur en nitrate de potassium est la principale propriété médicinale de cette plante. Plante riche en vitamine C à l'état frais. Elle est riche aussi en mucilage, puis en tanins, et en silicates solubles, contient de la choline et des acides organiques.

Par son mucilage elle est adoucissante, émolliente et expectorante, donc utilisée dans les catarrhes des voies respiratoires, la gastrite, les inflammations des muqueuses.

Par la présence du nitrate de potassium elle est sudoripare et diurétique (elle augmente l'élimination de l'urine).

En usage externe, elle a un effet calmant sur les éruptions cutanées et autres dermatoses.

Elle aurait également des propriétés intéressantes contre la gueule de bois.[2] [3]

Bibliographie

  • Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, François Couplan Eva Styner, Les guides du naturaliste,Dealachaux et Niestlé (ISBN 2-603-00952-4)
  • La bourrache. Une étoile au jardin ! Bernard Bertrand, 01/04/2003, Terran (Editions de) - (ISBN 2-913288-33-2)

Notes et références de l'article

  1. Phytothérapie, la santé par les plantes, page 55
  2. http://tf1.lci.fr/infos/sciences/sante/0,,3663624,00-gueule-bois-lci-tout-prevu-.html site web de LCI, page consultée le 02/08/2008
  3. http://www.guardian.co.uk/science/2005/dec/23/medicineandhealth.christmas2005 site web du Guardian de New York, page consultée le 02/08/2008

Voir aussi

Voir aussi

Liens et documents externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail des plantes utiles Portail des plantes utiles
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Bourrache officinale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bourrache Officinale de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bourrache officinale — Bourrache officinale …   Wikipédia en Français

  • BOURRACHE — Vraisemblablement introduite d’Afrique du Nord en Espagne par les Arabes et, de là, répandue dans la plus grande partie de l’Europe, la bourrache (Borrago officinalis L.; borraginacées) était inconnue des Anciens. Elle apparaît dans la matière… …   Encyclopédie Universelle

  • Bourrache — Borago officinalis …   Wikipédia en Français

  • Levisticum officinale — Livèche Livèche …   Wikipédia en Français

  • Rue officinale — Rue officinale …   Wikipédia en Français

  • Angelique officinale — Angélique officinale Angélique officinale …   Wikipédia en Français

  • Angélique Officinale — Angélique officinale …   Wikipédia en Français

  • Melisse officinale — Mélisse officinale Mélisse officinale …   Wikipédia en Français

  • Mélisse Officinale — Mélisse officinale …   Wikipédia en Français

  • Angélique officinale — Angelica archangelica …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”