Flotte maritime militaire de Russie

Flotte maritime militaire de Russie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flotte (homonymie).
Enseigne de la VMF russe
Pavillon naval de la VMF russe
Emblème de la VMF russe

La flotte maritime militaire de Russie (en russe, Военно Морской Флот (ВМФ) - Voïenno- Morskoï Flot (VMF)) est la composante navale des forces armées de la Fédération de Russie. La désignation internationale des navires de guerre russes est "RFS" - "Russian Federation Ship".


Le Commandant en chef des forces navales russes est l'amiral Vladimir Serguéïévitch Vyssotski (ru) depuis 2007.

Sommaire

Histoire

Elle est la descendante de la puissante marine soviétique qui trouve elle-même ses origines dans la marine impériale russe.

Marine impériale russe

Article détaillé : Marine impériale de Russie.

La Marine impériale de Russie en russe : Военно-Морской Флот Российской империи constituait la flotte maritime de l'Empire de Russie avant la Révolution bolchevique de 1917. Son état-major était situé à partir du début du XIXe siècle à l'amirauté de Saint-Pétersbourg.

Marine soviétique

Article détaillé : Marine soviétique.

La Marine Soviétique (Военно-морской флот СССР, Voyenno-morskoy flot SSSR, littéralement « Forces militaires navales de l'URSS ») était la marine de guerre de l'Union Soviétique. À son apogée, elle fut la deuxième puissance militaire maritime du globe (1 742 navires de combat, amphibies et de soutien représentant 3 525 050 de tonnage contre 523 navires de combat, amphibies et de soutien représentant 4 142 830 de tonnage pour l'United States Navy au 1er novembre 1985[1]) et une des branches les plus fortes de l'Armée rouge.

Flottes

L'Amiral Kuznetsov, le seul porte-avions russe

Moyens

Inventaire en 2008

À la fin 2008[2], la Flotte maritime militaire de Russie disposait d'un peu moins de 300 navires de combat (dont 59 sous-marins, 1 porte-avions, 30 grands bâtiments de surface et 1 grand bâtiment amphibie) représentant moins d’un million de tonnes :

  • 14 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) ;
  • 8 sous-marin nucléaires lanceurs de missiles de croisière navals ;
  • 19 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) ;
  • 18 sous-marins classiques ;
  • 1 porte-avions ;
  • 6 croiseurs lance-missiles nucléaires ou classiques ;
  • 19 destroyers lance-missiles ;
  • 5 frégates ;
  • 90 corvettes et corvettes lance-missiles ;
  • 48 bâtiments de guerre des mines divers ;
  • 1 transport de chalands de débarquement (TCD) ;
  • 26 bâtiments de débarquement de chars ;
  • 16 navires amphibies à effet de surface ;
  • Et quelques autres.

Constructions navales russes

Article détaillé : Construction navale.

En 2008, la filière de la construction navale russe comprend environ 170 entreprises – dont 45 chantiers navals – employant plus de 200 000 personnes. L’essentiel de l’activité est concentré dans le nord du pays (Baltique, mer Blanche et région de Mourmansk). La conception des navires est assurée par des instituts et des bureaux d’études de Saint-Pétersbourg et les réparations de tous types de bâtiments se font habituellement aux chantiers Zvezdotchka (Severodvinsk) et Zvezda (Bolchoï Kamen). La construction des sous-marins a lieu au chantier Sevmach pour les SNLE, aux chantiers de l’Amirauté (Saint-Pétersbourg) et à Krasnoe Sormovo (Nijny-Novgorod) pour le conventionnel. La construction des bâtiments de surface (de classe corvettes à destroyers) se fait à Saint-Pétersbourg au Chantier du Nord ou à l’Usine de la Baltique, ainsi qu’à Iantar (Kaliningrad). Sevmach, qui a obtenu le retrofit du porte-aéronefs Amiral Gorchkov vendu à l’Inde, construira les futurs grands bâtiments de surface de la Marine russe en substitution du chantier ukrainien de Nikolaev. Quant à la production de petits navires, elle a lieu à l’intérieur des terres, en particulier sur la Volga (chantiers de Rybinsk, Iaroslav, Zelenodolsk) [3].

Futur

Projet de porte-avions

La Marine russe a planifié la construction d’un second porte-avions après 2015. Il rejoindra l' "Amiral Kouznetsov". L'objectif étant de disposer à moyen terme d’un groupe aéronaval dans chacune des flottes du Pacifique et du Nord. À plus long terme (20 ou 30 ans), la cible est de 3 porte-avions par groupe aéronaval, soit 6 au total. Cependant depuis la crise économique qui a secoué les institutions financières, les incertitudes dans le projet conduisent plutôt a la construction de 4 portes-avions nucléaires de 88000 tpc(3 au strict minimum pour rentabiliser le projet et aussi pour que le pays puisse continuer sa modernisation accélérée).

Nouvelle base de sous-marins nucléaires

La Russie va construire une nouvelle base sous-marine dans la péninsule du Kamchatka La ville de Vilyuchinsk abrite, en 2010, des sous-marins nucléaires[4]. La base est conçue pour recevoir des nouveaux sous-marins stratégiques. De plus une nouvelle base pour bâtiments de surface doit être construite dans la baie d’Avachinskaya à Petropavlovsk-Kamtchatski [réf. nécessaire].

Notes et références

  1. Flottes de combat 1986
  2. (fr) Joseph Henrotin et Philippe Langloit, « Les bâtiments de la marine russe : Une force déliquescente », dans Défense et Sécurité internationale, no 4 (hors-série), novembre-décembre 2008, p. 64-67 (ISSN 1772-788X) 
  3. (fr) Le croiseur russe “Piotr Velikii” à Toulon, TTU, 16 octobre 2008
  4. (en) Submarine of the Russian Pacific Fleet at Vilyuchinsk, gearthhacks, 2010

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Flotte maritime militaire de Russie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des navires de la flotte maritime militaire de Russie. — Article principal : Flotte maritime militaire de Russie. Voici la liste des navires de la Flotte maritime militaire de Russie en service en 2008 ou à venir. Sommaire 1 Porte avions 2 Croiseurs à propulsion nucléaire …   Wikipédia en Français

  • Liste des navires de la flotte maritime militaire de Russie — Article principal : Flotte maritime militaire de Russie. Voici la liste des navires de la Flotte maritime militaire de Russie en service en 2008 ou à venir. Sommaire 1 Porte avions 2 Croiseurs à propulsion nucléaire 3 Croi …   Wikipédia en Français

  • Flotte de la Baltique (Russie) — Flotte de la Baltique Emblême de la Flotte de la Baltique. La flotte de la Baltique (en russe : Дважды Краснознамённый Балтийский флот) est la flotte de la Russie impériale, puis plus tard de la marine soviétique …   Wikipédia en Français

  • Flotte (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Flotte (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Flotte désigne principalement le… …   Wikipédia en Français

  • Flotte du Nord (Russie) — Flotte du Nord La Flotte du Nord (Северный флот ВМФ России) est la plus prestigieuse flotte de la Flotte Maritime Militaire (VMF) et aussi la plus puissante des quatre flottes comptabilisant la moitié des sous marins de la marine russe. Son état… …   Wikipédia en Français

  • RUSSIE (histoire) — L’histoire de la Russie est celle de la formation d’un vaste empire qui, du Xe au XXe siècle, s’est peu à peu étendu, à partir des plaines de l’Europe orientale aux rives du Pacifique et aux montagnes d’Asie centrale. Le mot «Russie» désigne un… …   Encyclopédie Universelle

  • Russie (Croiseur) — Russie (Rossiya Россия) H …   Wikipédia en Français

  • Russie (croiseur) — Russie (Rossiya Россия) Histoire A servi dans …   Wikipédia en Français

  • Flotte de la mer Noire (Russie) — Flotte de la mer Noire Emblème de la Flotte de la mer Noire. La Flotte de la mer Noire (en russe : Черноморский Флот, Tchernomorski Flot) est la flotte de la …   Wikipédia en Français

  • Flotte de la Mer Noire — Emblème de la Flotte de la mer Noire. La Flotte de la mer Noire (en russe : Черноморский Флот, Tchernomorski Flot) est la flotte de la …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”