Dmitriy Vladimirovich Galitzine

Dmitriy Vladimirovich Galitzine

Dmitri Vladimirovitch Galitzine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Golitsyne.
Dmitriy Vladimirovitch Galitzine
Dmitriy Vladimirovitch Galitzine
Naissance 29 octobre 1771
Décès 27 mars 1844 73 ans)
Paris
Origine Flag of Russia.svg Russie impériale
Faits d’armes 1794 : Bataille de Praga
1806 : Bataille de Golymin
1807 : Bataille d'Eylau
1807 : Bataille d'Heilsberg
1807 : Bataille de Friedland
1813 : Bataille de Leipzig
Distinctions 1794 : Ordre de Saint-Georges
1800 : Ordre de Sainte-Anne
1807 : Ordre de Saint Vladimir
1807 : Ordre de l'Aigle rouge
1807 : Ordre de l'Aigle noir
Autres fonctions 1820 : Gouverneur général militaire de Moscou
Famille Galitzine
Image : Dmitriy Vladimirovich Golitsyn, portrait de George Dawe

S.A.S. le prince Dmitri Vladimirovitch Galitzine ou Golitsyne (né le 29 octobre 1771, mort le 27 mars 1844 à Paris) fut général en chef de la cavalerie russe pendant les guerres napoléoniennes.

Sommaire

Origine

Il est le fils du prince Vladimir Galitzine et de son épouse Nathalie Tchernychova[1], petit-fils du prince Dimitri Alexeievitch Galitzine, ambassadeur à Londres, et descendant de Gediminas, grand-duc de Lituanie.

Études et début militaire

En 1781, il voyage en Allemagne et en France. Vers le milieu de années 1780, sa famille s'installe en France, où le prince termine ses études. La Révolution française de 1789, dont il vit les premiers événements, le force à retourner en Russie, où il embrasse la carrière des armes. Catherine II de Russie occupe alors le trône. Entré dans le régiment de la garde à cheval, le prince Galitzine se trouve, avec le célèbre général Souvorov à la bataille de Praga, le 4 novembre 1794. Il fait preuve d'un grand courage et gagne sa première décoration, l'ordre de Saint-Georges.

Pendant le règne de Paul Ier il monte rapidement en grade, d'abord promu colonel, le 2 mai 1797, puis au major-général, le 5 août 1798, et finalement Lieutenant général, le 21 août 1800. Il reçoit l'Ordre de Sainte-Anne et devient membre de l'Ordre de l'Hopital. A 28 ans il commande le régiment de cuirassiers à Mittau. Il entre, en cette occasion, dans l'intimité de Louis XVIII.

Guerres napoléoniennes

Lorsque la Russie associe ses armes à celles de la Prusse contre Napoléon Ier, D.V. Galitzine combat bravement. En 1805, pendant la guerre de la troisième coalition, son régiment commence la campagne dans les corps du comte Bennigsen en Silésie. Le 26 décembre 1806 il mène courageusement la 4e division à la bataille de Golymin, où il obtient (le 21 janvier 1807) la croix de Saint-Georges. Ce succès, et celui de Bennigsen à la bataille de Pułtusk stoppent l'avance des Français.

Après cela Galitzine commande la cavalerie de l'aile gauche et prend part à toutes les actions : la Eylau, Heilsberg, Friedland et à plusieurs autres affaires où il se signale par ses talents militaires et son intrépidité. Il obtient le 18 mai 1807, l'Ordre de Saint Vladimir et l'Ordre de l'Aigle rouge (Prusse), puis le 25 juin, la distinction suprême du royaume de Prusse : l'Ordre de l'Aigle noir et une épée d'or avec de diamants avec l'inscription Pour le courage.

Il fait encore la campagne de Finlande en 1809, celles de 1812 et de 1813, où il commande un corps de grosse cavalerie. Il est à la bataille de Leipzig, et se trouve mêlé à toutes les opérations militaires de la campagne de 1814. D'une ardeur infatigable, il est constamment sur le champ de bataille, à Champaubert, Montmirail. Après la prise de Paris, l'empereur Alexandre lui confère le titre de général en chef.

Carrière politique

En 1820 le Prince Galitzine est nommé gouverneur général militaire de Moscou. Son administration laisse les traces les plus marquées de sa capacité et de la sollicitude avec laquelle il embrasse tous les intérêts confiés à sa garde. Les Français résidant à Moscou sont l'objet de la protection spéciale du gouverneur général.

En 1832, lors de l'épidémie de choléra, son dévouement et sa conduite furent tels que la ville lui élève un monument.

Le 16 Avril 1841, l'empereur Nicolas lui confère le titre d'Altesse Sérénissime.

Retraite

Le prince quitte la Russie en mai 1843 et se rend aux eaux de Carlsbad, puis de là à Paris, où il meurt le 8 avril 1844.

Il laisse un descendant mâle : le Prince Boris Galitzine.

Notes et références

  1. Surnommée La Princesse Moustacheou la Dame de pique, en référence au personnage de la nouvelle d'Alexandre Pouchkine (et l'opéra de Tchaïkovsky) du même nom.

Sources

  • « Dmitri Vladimirovitch Galitzine », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition] (Wikisource)
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Dmitriy Vladimirovich Golitsyn ». dans sa version du 15 juin 2007
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail de la Pologne Portail de la Pologne
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Dmitri Vladimirovitch Galitzine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dmitriy Vladimirovich Galitzine de Wikipédia en français (auteurs)

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dmitriy Vladimirovitch Galitzine — Dmitri Vladimirovitch Galitzine Pour les articles homonymes, voir Golitsyne. Dmitriy Vladimirovitch Galitzine Naiss …   Wikipédia en Français

  • Dmitriy Vladimirovich Golitsyn — Dmitri Vladimirovitch Galitzine Pour les articles homonymes, voir Golitsyne. Dmitriy Vladimirovitch Galitzine Naiss …   Wikipédia en Français

  • Dmitri Vladimirovitch Galitzine — Pour les articles homonymes, voir Golitsyne. Dmitriy Vladimirovitch Galitzine Dim …   Wikipédia en Français

  • Golitsyne — Armoiries de la famille Golitsyne  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Golitsyne (en russe  …   Wikipédia en Français

  • Golitsin — Pedro I permitió a los Golitzin incorporar el emblema del Gran Ducado de Lituania en su escudo de armas. Los Golitsin, Galitzin, Galytzin, Galitsin, Gallitsin o Golytsin (ruso:Голицын), son una de las mayores y más nobles casas principescas de… …   Wikipedia Español

  • Guerre des Paysans russes (1773-1775) — Pour les articles homonymes, voir Guerre des Paysans. Vasily Perov, Le Jugement de Pougatchev (1879), Musée russe, Saint Pétersbourg …   Wikipédia en Français

  • Guerre des Paysans russes (1773—1775) — Cette page du Projet:Traduction permet le suivi de la traduction de l article. Pour toutes questions, veuillez vous reporter aux …   Wikipédia en Français

  • Dmitry Golitsyn — Portrait by George Dawe from the Military Gallery Serene Prince Dmitriy Vladimirovich Golitsyn (Russian: Дмитрий Владимирович Голицын) (29 October 1771 – 27 March 1844, Paris) was a Russian cavalry general prominent during the Napoleonic War …   Wikipedia

  • Bataille De Golymin — 52° 49′ 00″ N 20° 52′ 00″ E / 52.816667, 20.866667 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de golymin — 52° 49′ 00″ N 20° 52′ 00″ E / 52.816667, 20.866667 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”