Musique lettonne

Musique lettonne

La musique lettonne est particulièrement proche de celle de ses voisines baltes (lituanienne et estonienne) du fait de leur histoire commune. La Lettonie a en effet dans son passé tumultueux subi de nombreuses dominations politiques, économiques ou culturelles. Ainsi est-elle aussi très liée à l'Allemagne, la Russie, la Pologne, la Suède et la Lituanie.

La musique classique et la musique à danser spēlmanis témoignent de ces influences. Mais c'est au travers de son passé paganiste qu'une identité nationale s'est transmise oralement au moyen des chansons traditionnelles daina et ligo.

Musique classique

Bien que la christianisation du pays eut lieu dès le XIIe siècle, les nombreuses invasions devaient retarder l'avènement d'une musique propre aux Lives. Les Germains fort de leur influence économique installèrent leur système culturel dans le pays, important notamment les chorals luthérien au XVIe siècle qui ont suscité l'engouement pour les chœurs au sein de la population lettonne. Au cours du XVIIe et XVIIIe siècle, des musiciens allemands résidaient à la Cour des ducs de Courlande. Le XIXe siècle vit l'apogée de cette influence avec la nomination de Charles von Holtei à la direction du théâtre national qui accueillit Richard Wagner de 1837 à 1839.

Puis ce fut le tour de l'hégémonie des Russes qui se fit sentir et à partir de 1870, les musiciens lettons faisaient leurs études à Saint-Petersbourg. Ainsi Jāzeps Vītols devint-il un compositeur russe à part entière.

Ce n'est qu'avec Jānis Ivanovs (1906-1983) et Adolf Skulte (1909 - ) qu'une musique nationale fait son apparition qui culmine avec Paul Dambis (1936 - ) dont les œuvres humanistes - « La planète bleue » et In nomine Albrecht Dürer) s'inspirent de Vinci, Bruno ou Brecht. Parmi les compositeurs les plus récents, Raimonds Pauls, Pēteris Vasks, Arturs Maskats et Richards Dubra se démarquent.

Enfin, Gidon Kremer est devenu un véritable ambassadeur de la musique lettonne en parcourant le monde avec son violon.

Musique traditionnelle

Elle fut collectée par l'Allemand Herder dès le XVIIIe siècle. À côté des chants pastoraux ou maritimes fortement concurrencés par les nombreux aérophones rustiques, on trouve les dainas, qui ont une origine pré-chrétienne. Ces chants courts strophiques mais non rimés narrent la mythologie nordique en consacrant le soleil Saule, la lune Meness, etc. C'est en 1894 et 1915 que le recueil Latvju Dainas fut publié par Krišjānis Barons. On trouve aussi les chants saisonniers ligo tout aussi liés au paganisme et aux modes musicaux archaïque ou pentatonique.

Il existe ici comme dans tous les pays nordiques, une tradition de musique à danser spelman jouée avec une formation comprenant violon vijole, cornemuse dūdas et cymbalum cimbole, notamment, mais qui est souvent supplantée par les battements de pieds ou de mains doublés de sifflets.

Lors des mariages, des musiciens itinérants jouent de la vielle à roue rata lira ou de la cornemuse dūdas, un instrument réservé aux non-germains.

Dans les années 1970, des artistes tels Jānis Porikis, Valdis Muktupāvels et Teiksma firent un revival en revenant aux instruments traditionnels telle la cithare kokle, mais en y adaptant des évolutions techniques modernes. Des groupes récents continuent cette tradition tel Maskackas spelmani, Quartet Karta et Senleja.

Instruments de musique

Vents  :
  • akordeons
  • āžrags
  • birbīne
  • bukarags
  • čučarags
  • dūdas ou dūkas et dūdu pūslis
  • dūde
  • dūduls
  • ermoņikas
  • ganurags ou ganutaure
  • garmoška ou gumžas
  • govju zvans ou govs pulkstenis
  • grebulis
  • koka zvans
  • kulenes
  • pīlīte
  • rags
  • skrabals
  • soms ou somu dūdas
  • spendele
  • stabules ou somas stabules et niedru stabule
  • strumpe
  • svilpe ou svelpīte et svilpaunieks
  • taure
  • trūba
  • vara taure
Instruments lettons

Cordes :

  • akerdonis
  • cimbole ou cimbāle et cimbala
  • cīters
  • dūda
  • ģīga ou ģingas et džindžas
  • kokle ou kūkles
  • manihorka ou meldiņu spēle
  • pūšļa vijole
  • mazā basīte
  • rata lira
  • skripka ou 'spēles et smuikas
  • vijole ou pijole et pivole

Percussions :

  • biuvas
  • briesmu dēlis
  • bubna
  • bubyns ou baubens
  • bundziņas
  • bungas
  • čakārnis ou čakans, čagans et čakārnis
  • duceklis
  • eglīte ou ērkulis
  • klabata ou klaburis, klabis et klangas
  • paupenes
  • pulkstenis zvārguļi
  • puškaitis ou kāzu puķe
  • sietiņš
  • talakans
  • tarkšķis ou tarkšans
  • treikuly
  • trumulis ou trīdeksnis
  • vara bungas
  • vargas ou vargāns
  • zobu spēles
  • zvans ou zvādzenu josta

Musique actuelle

Le rock fut très populaire durant les Soviets, étant un moyen d'expression de la rébellion et le premier groupe de rock soviétique fut fondé à Riga : Revengers. Curieusement, c'est un compositeur classique qui donna à ce mouvement un caractère national en composant notamment un opera-rock ; Imants Kalniņš a ainsi acquis une célébrité non pas par ses symphonies ou ses oratorios, mais par ses chansons en forme de protest-song. Le groupe Menuets (devenu ensuite Pērkons) s'est attaché à son seul répertoire ainsi qu'aux poèmes de Māris Melgalvs. Nombre de leurs concerts donnèrent lieu à des émeutes anti-soviétiques.

La scène actuelle est dominée par Prāta vētra (ou Brainstorm), mais aussi par Fomins & Kleins et Līvi.

Sources et liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musique lettonne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musique lettone — Musique lettonne Sommaire 1 Musique classique 2 Musique traditionnelle 3 Instruments de musique 4 Musique actuelle …   Wikipédia en Français

  • Musique Algérienne — Sur le plan musical, l Algérie est réputée pour son riche répertoire. On y retrouve plusieurs styles de musique : classique arabo andalou algérienne, le Chaâbi dont découle le raï, la musique kabyle, la musique moderne comme le rock, le rap… …   Wikipédia en Français

  • Musique Arabe — Sommaire 1 Histoire 2 La musique savante 2.1 L’apprentissage 3 Les instruments de musique …   Wikipédia en Français

  • Musique Arabo-Andalouse — Pour les articles homonymes, voir Andalou …   Wikipédia en Français

  • Musique Indienne — Sommaire 1 Musiques savantes 1.1 Styles 1.2 Musiciens célèbres 2 Instruments de musique …   Wikipédia en Français

  • Musique Marocaine — Sommaire 1 Préambule 2 Introduction 3 La musique andalouse marocaine 3.1 Bref rappel historique 3.2 …   Wikipédia en Français

  • Musique Traditionnelle Irlandaise — Musique irlandaise La musique irlandaise s est développée sur toute l île d Irlande depuis l Antiquité, parfois influencée par le contexte politique ou religieux de l époque. Suite à l émigration massive des Irlandais au XIXe siècle, elle s… …   Wikipédia en Français

  • Musique Turque — Sommaire 1 La musique ottomane 2 La musique populaire türkü 3 Musiques des minorités 3.1 La musique kurde …   Wikipédia en Français

  • Musique algerienne — Musique algérienne Sur le plan musical, l Algérie est réputée pour son riche répertoire. On y retrouve plusieurs styles de musique : classique arabo andalou algérienne, le Chaâbi dont découle le raï, la musique kabyle, la musique moderne… …   Wikipédia en Français

  • Musique arabo andalouse — Pour les articles homonymes, voir Andalou …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”