Langues bamilékées

Langues bamilékées
Bamiléké
spécifique
Parlée au Cameroun
Région Province de l'Ouest
Nombre de locuteurs 3 millions
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 bai
ISO 639-5 bai
IETF bai

Stricto sensu, il n'existe plus une langue bamiléké, mais des langues ou dialectes bamiléké.

Selon le linguiste Dieudonné Toukam, historiquement, le proto-bamiléké, langue unique du peuple du même nom, disparaît peu à peu au profit d'un « bamiléké-bafoussam » et du bamoun, au lendemain de la mort du dernier souverain bamiléké, du nom de Ndéh, qui meurt dans la région tikar (Mbankim) vers 1350-1360 (XIVe siècle ap. J.-C.).

Du bamiléké-bafoussam naitront plusieurs dialectes et sous-dialectes bamiléké, qui constitutent les groupes dialectaux connus aujourd'hui (gham'a-lah, ngomba, medumba, fè-fèè, yembaa). Le bamiléké-bafoussam reste aujourd'hui la langue principale de la grande division Mifi, Ouest Cameroun, alors que le medumba, par exemple, melting pot dialectal des variantes bamiléké du département du Ndé, fait l'unanimité en matière d'unicité linguistique pour le département en question.

Les Bamiléké, selon des estimations récentes, seraient plus de 7 millions (y compris les Bamoun): près de 3 millions originaires du Nord-Ouest et du Sud-Ouest camerounais (régions anglophones); plus d'un million également en diaspora et près de 3 millions hors des régions originellement bamiléké du Cameroun.

Sommaire

Langues et classifications

La classification de SIL International identifie 11 groupes de dialectes bamiléké différents :

En fait, il s'agit bien de groupes (sous-groupes) dialectaux bamiléké, les dialectes proprement dits se comptant par dizaines en pays bamiléké. Pour des besoins de recherche et d'étude, les linguistes les ont classés en groupes (même si de graves confusions persistent).

Les travaux de Dieudonné Toukam, auteur de "Parlons bamiléké" (Paris, L’Harmattan, 2008) ont quelque peu battu en brèche ceux de SIL et ne reconnaissent que cinq sous-groupes linguistiques bamiléké : le gham'a-lah (synonyme de ghomala') dans le grand département de la Mifi; le medumba, qui englobe les 14 sous-variantes dialectales du département du Ndé; le yemba, dans la Menoua; le fè-fèè dans le Haut-Nkam; et le Ngomba'a dans les Bamboutos. Historiquement, il est admis que le bamoun est une langue bamiléké, la deuxième née (après le bamiléké-bafoussam) de la défunte langue bamiléké qui s'est disloquée à partir du XVe siècle, consécutivement à la division des Bamiléké en région tikar (région actuelle de Banyo, Mbankim…). NB: Le terme "Bamiléké" ou "bamiléké" reste invariable en genre et en nombre.

Histoire

Selon le linguiste Dieudonné Toukam, les Bamiléké seraient des descendants des Baladis, un peuple ayant ses originies dans l'actuel territoire de l'Egypte. Les Bamiléké sont communément qualifiés de "semi-bantous".

Sources: Dieudonné Toukam, "Parlons bamiléké" (L’Harmattan, 2008)et Dieudonné Toukam, "Peuples bamiléké et bafoussam. Des repères historiques et culturels" (chez le même éditeur, 2009).

Bibliographie

  • F. B. Ngangoum, Grammèr ghë nglafi fe'fe' : éléments de grammaire bamiléké, Abbaye Sainte-Marie de la Pierre-Qui-Vire, Saint-Léger-Vauban, France, 1960, 54 p.
  • Dieudonné Toukam, "Parlons bamiléké", Paris, L’Harmattan, 2008, 256 pages.

Notes et références

  • Code de langue IETF : bai
  1. 260 000 personnes, 1982, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  2. 124 000 personnes, 1982, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  3. 10 000 personnes, 1990, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  4. 300 000 personnes, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  5. 210 000 personnes, 1991, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  6. 2 000 personnes, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  7. 73 000 personnes, 2001, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  8. 20 000 personnes, 1993, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  9. 100 000, 1987, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  10. 63 000 personnes, 1999, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  11. 45 000 personnes, 1993, (en) Fiche langue dans Ethnologue.com

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Langues bamilékées de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Langues bamiléké — Langues bamilékées Stricto sensu, il n existe plus une langue bamiléké, mais des langues ou dialectes bamiléké. Historiquement, le bamiléké, langue unique du peuple du même nom, disparaît peu à peu au profit de ce que Dieudonné Toukam appelle le… …   Wikipédia en Français

  • Langues des Grassfields — Les langues des Grassfields constituent un sous ensemble de langues bantoïdes parlées dans les Grassfields au Cameroun. Les langues bamilékées sont un sous groupe des langues des Grassfields. Portail des langues …   Wikipédia en Français

  • Bamileke (langue) — Langues bamilékées Stricto sensu, il n existe plus une langue bamiléké, mais des langues ou dialectes bamiléké. Historiquement, le bamiléké, langue unique du peuple du même nom, disparaît peu à peu au profit de ce que Dieudonné Toukam appelle le… …   Wikipédia en Français

  • Bamiléké (Langue) — Langues bamilékées Stricto sensu, il n existe plus une langue bamiléké, mais des langues ou dialectes bamiléké. Historiquement, le bamiléké, langue unique du peuple du même nom, disparaît peu à peu au profit de ce que Dieudonné Toukam appelle le… …   Wikipédia en Français

  • Bamiléké (langue) — Langues bamilékées Stricto sensu, il n existe plus une langue bamiléké, mais des langues ou dialectes bamiléké. Historiquement, le bamiléké, langue unique du peuple du même nom, disparaît peu à peu au profit de ce que Dieudonné Toukam appelle le… …   Wikipédia en Français

  • Langue Bamiléké — Langues bamilékées Stricto sensu, il n existe plus une langue bamiléké, mais des langues ou dialectes bamiléké. Historiquement, le bamiléké, langue unique du peuple du même nom, disparaît peu à peu au profit de ce que Dieudonné Toukam appelle le… …   Wikipédia en Français

  • Ghomala’ — Ghomálá’ Parlée au Cameroun Région Province de l Ouest Nombre de locuteurs 0,26 million[1] Classification par famille …   Wikipédia en Français

  • Kwa' —  Ne doit pas être confondu avec Langues kwa. Kwa Bakwa, Bakoa, Kwa Parlée au Cameroun Région Nkondjock (province Littoral), S. O.Ndé (Province de l Ouest) Nombre de locuteurs …   Wikipédia en Français

  • Medumba — Bagangte,Bangangte Parlée au Cameroun Région Ndé (Province de l Ouest) Nombre de locuteurs 210.000[1] Classification par famille …   Wikipédia en Français

  • Mengaka — Ghap,Benzing,Megaka Parlée au Cameroun Région Province de l Ouest département de Bamboutos Nombre de locuteurs 20 000[1] Classification par famille …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”