Sarin

Sarin
Sarin
Sarin
Général
Nom IUPAC O-Isopropyl méthylphosphonofluoridate
Famille chimique Composés organophosphorés fluorés
No CAS 107-44-8
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore à brun-jaune, inodore
Propriétés chimiques
Formule brute C4H10FO2P  [Isomères]
CH3P(O)(F)OCH(CH3)2
Masse molaire[1] 140,0932 ± 0,0045 g·mol-1
C 34,29 %, H 7,19 %, F 13,56 %, O 22,84 %, P 22,11 %,
Propriétés physiques
T° fusion -57 °C[2]
T° ébullition 147 °C[2]
Solubilité dans l'eau : complète
Masse volumique 1,0887 (liquide, 25 °C)
1,102 (liquide, 25 °C)
Pression de vapeur saturante 1,973 mbar à 20 °C
3,9 mbar à 30 °C
13 mbar à 50 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
Écotoxicologie
DL50 0,55 mg·kg-1 (rat, oral)
0,039 mg·kg-1 (rat, i.v.)
0,103 mg·kg-1 (rat, s.c.)
0,218 mg·kg-1 (rat, i.p.)[2]
Découverte Découvert par Gerhard Schrader, Ambrose, Rüdiger, Van der Linde en 1938
Précurseurs principaux difluorure de méthylphosphonyle
dichlorure de méthylphosphonyle
méthylphosphonochloridate de diisopropyle
Précurseurs secondaires phosphonate d'isopropylméthyle
Précurseurs dérivés Triméthylphosphite
trichlorure de phosphore
phosphite de triisopropyle

Le sarin est une substance inodore, incolore et volatile, de la famille des organophosphorés, extrêmement toxique pour l'homme et l'animal, même à très faible dose (0,01 ppm peut être fatal). On estime qu'il est environ 500 fois plus toxique que le cyanure. Il passe facilement la barrière des poumons et est absorbé par la peau d'où il passe directement dans le sang. Quand il ne tue pas, il laisse de graves séquelles neurologiques. Pour ces raisons, il a été utilisé comme arme chimique, avant d'être considéré comme une arme de destruction massive par les Nations unies (résolution 687). À ce titre, sa production et sa conservation sont interdites depuis 1993. Les États devaient avoir détruit leurs stocks d'armes chimiques avant 2007.

Il fait partie des armes et munitions immergées par certains pays. La France, par exemple en a immergé une certaine quantité, noyé dans du béton, au large d'Ouessant[3].

Sommaire

Origine

Le sarin fut découvert en 1939 à Wuppertal-Elberfeld dans la vallée de la Ruhr en Allemagne, dans les laboratoires de l'IG Farben, par trois chercheurs allemands à la recherche de meilleurs pesticides. Le composé reçoit son nom d'après ses inventeurs : Gerhard Schrader, Ambros, Rüdiger et Van der LINde.

Caractéristiques chimiques

Le sarin est proche, par sa structure et ses effets, d'insecticides tels que le malathion ou le Sevin. Il est également proche de médicaments telles que la pyridostigmine, la néostigmine et l'antilirium.

À température ambiante, le sarin est incolore, inodore et liquide. Il s'évapore rapidement sous la forme d'un nuage incolore et inodore également.

Il est soluble dans l'eau et dans la plupart des fluides biologiques.

Durée de vie

Le sarin a une durée de vie relativement longue quand il est conservé dans de bonnes conditions, mais il se dégrade en quelques semaines à quelques mois dans l'environnement, non sans conséquences pour les animaux avec lesquels il entrerait en contact. Il pourrait persister plus longtemps dans les sols et sédiments en l'absence d'oxygène et de lumière, et certains de ses sous-produits ou métabolites peuvent être toxiques. D'après la CIA[4], en 1989, le gouvernement irakien aurait détruit au moins 40 tonnes de sarin dégradé.

Effets biologiques

Écorché d'une ogive de missile sol-sol Honest John. Les sous-munitions M139 devant contenir le sarin sont bien visibles.

Le sarin est un neurotoxique de catégorie G : il attaque le système nerveux humain.

C'est un organophosphoré très puissant, qui inhibe l'acétylcholinestérase en formant un lien covalent avec le site actif de l'enzyme, qui devrait normalement effectuer l'hydrolyse de l'acétylcholine. Cela a pour effet de permettre à l'acétylcholine de prolonger son activité, car n'étant plus éliminée, ce qui aboutit à une paralysie complète et très rapide.

Les symptômes d'une exposition au Sarin sont :

L'exposition au sarin aboutit la plupart du temps à la mort, et elle laisse toujours de graves lésions et séquelles neurologiques permanentes chez ceux qui y survivent.

Traitement

Un traitement rapide à base d'atropine ou d'antagonistes de l'acétylcholine ainsi qu'un inhibiteur des organophosphorés : pralidoxime. Une thérapie anticonvulsive à base de benzodiazépines est également instituée.

Plusieurs armées de par le monde ont mis à la disposition de leurs soldats des séringues auto-injectables à 3 compartiments pré-chargées contenant successivement de l'atropine, la pralidoxime et le diazepam. Les soldats peuvent les injecter à travers leurs tenues de combat.

Utilisations

Voir aussi

Liens externes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sarin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sarín — gas nervioso que actúa paralizando la respiración al inhibir los efectos de la acetilcolinesterasa estructura química [véase http://www.iqb.es/diccio/s/sa.htm#sarin] Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010 …   Diccionario médico

  • sarin — SARÍN s. n. substanţă toxică de luptă, cu acţiune neuroparalitică. (< germ. Sarin) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • sarin — sàrīn m <G sarína> DEFINICIJA kem. bezbojan i bezmirisni nervni bojni otrov; uzrokuje brzu smrt ETIMOLOGIJA njem. Sarin …   Hrvatski jezični portal

  • sarin — [sä′rin] n. 〚Ger〛 a highly toxic nerve gas, C4H10FPO, which attacks the central nervous system, quickly bringing on convulsions and death * * * sar·in (sârʹĭn) n. A poisonous liquid, C4H10FO2P, that inhibits the activity of cholinesterase and is… …   Universalium

  • sarin — ● sarin nom masculin Acide méthanephosphonique, CH3―POF―OCH(CH3)2, qui bloque l activité de la cholinestérase et a été envisagé comme gaz de combat …   Encyclopédie Universelle

  • sărin — SĂRÍN, Ă adj. v. senin. Trimis de IoanSoleriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98 …   Dicționar Român

  • sarin — type of odorless nerve gas, 1951, from German, but the name is of unknown origin. Other phosphorous compounds known in Germany by the end of World War II are called tabun and soman …   Etymology dictionary

  • sarin — [sä′rin] n. [Ger] a highly toxic nerve gas, C4H10FPO, which attacks the central nervous system, quickly bringing on convulsions and death …   English World dictionary

  • Sarin — For other uses, see Sarin (disambiguation). Not to be confused with Serine. Sarin[1] …   Wikipedia

  • Sarin — Strukturformel Allgemeines Name Methylfluorphosphonsäureisopropylester Andere Namen Sarin …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”