Microcline

Microcline
Microcline[1]
Catégorie IX : silicates[2]
Microcline

Microcline
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule brute AlKO8Si3KAlSi3O8
Identification
Masse formulaire[3] 278,3315 ± 0,0034 uma
Al 9,69 %, K 14,05 %, O 45,99 %, Si 30,27 %,
Couleur incolore; blanc; gris; jaunâtre; jaune gris; jaune; rouge; rougeâtre; vert; vert bleuâtre; bleu
Classe cristalline et groupe d'espace pinacoïdal; C1
Système cristallin triclinique
Réseau de Bravais centré C
Macle très commun suivant les lois de Carlsbad, Baveno, et Manebach; ou polysynthétique comme l'albite.
Clivage parfait à {001}, bon à {010}
Cassure irrégulière
Habitus prismatique; tabulaire; massif; grenu; compact; agrégat; isométrique; laminaire; cryptocristallin.
Faciès cristaux prismatiques allongée suivant [001] ou [100]
Échelle de Mohs 6 - 6,5
Trait blanc
Éclat vitreux; nacré
Propriétés optiques
Indice de réfraction α=1,514-1,529 β=1,518-1,533 γ=1,521-1,539
Biréfringence δ=0,007-0,010 ; biaxe négatif
Fluorescence ultraviolet luminescent, fluorescent
Transparence transparent à translucide
Propriétés chimiques
Densité de 2,54 à 2,57
Propriétés physiques
Radioactivité à peine détectable
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le microcline est une espèce minérale du groupe des silicates sous-groupe des tectosilicates de formule idéale KAlSi3O8 avec des traces : Fe;Ca;Na;Li;Cs;Rb;H2O. Cette espèce donne les plus grands cristaux connus soit 50 mètres et 13 500 tonnes[4].

Sommaire

Historique de la description et appellations

Inventeur et étymologie

Décrit par Johann August Friedrich Breithaupt en 1830[5]. Le microcline peut être chimiquement similaire à l'orthose monoclinique, mais en raison de son appartenance au système réticulaire triclinique, l'angle du prisme est légèrement inférieur à un angle droit ; ainsi, microcline, du grec ancien μικρός (mikros) « petit, court » et κλίνειν (klinein) « incliner ».

Topotype

  • Arendal, Aust-Agder, Norvège
  • Stavern (Fredriksvärn), Larvik, Vestfold, Norvège

Caractéristiques physico-chimiques

Critères de détermination

Le microcline a de nombreuses propriétés physiques similaires à l'orthose : on peut l'identifier sous rayons X ou examen optique, et apparaît avec un microscope polarisant sous la forme d'une structure en grille unique.

Variété et mélanges

  • amazonite : variété vert, colorée par le plomb.

Cristallochimie

C'est une modification triclinique du feldspath de potassium dans laquelle les atomes de silicium et d'aluminium prennent une distribution ordonnée dans les tétraèdres. Il s'agit ainsi d'un polymorphe de l'orthose.

Cristallographie

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 8,577 Å, b = 12,967 Å, c = 7,223 Å, Z = 4; alpha = 90,65 °, bêta = 115,933 °, gamma = 87,783 ° V = 721,85 Å3
  • Densité calculée = 2.56

Propriétés physiques

Le microcline peut être clair, blanc, jaune clair, rouge brique ou verte ; il est généralement caractérisé par des doubles hachures formant un système réticulaire triclinique par transformation de l'orthose monoclinique.

Gîtes et gisements

Gîtologie et minéraux associés

Gîtologie 
C'est un feldspath alcalin riche en potassium. Le microcline se forme durant le lent refroidissement de l'orthose ; en effet, il est plus stable à basse température que l'orthose. La sanidine est un polymorphe de feldspath alcalin stable à plus haute température.
minéraux associés 
quartz, plagiosclase sodique, muscovite, biotite, hornblendes.

Gisements producteurs de spécimens remarquables

  • Autriche
Werschenschlag, Zwettl, Waldviertel, Basse-Autriche[6]
  • Belgique
Carrières de porphyre de Quenast, Rebecq, Province de Brabant wallon[7]
  • France
Île de la Loge, Saint-Jacut-de-la-Mer, Ploubalay, Côtes-d'Armor[8]
Pegmatite de "Gonnard", Essertines-en-Châtelneuf, Montbrison, Loire, Rhône-Alpes[9]
  • Norvège
Arendal, Aust-Agder
Stavern (Fredriksvärn), Larvik, Vestfold

Exploitation des gisements

Utilisation : les pierres gemmes peuvent être taillées.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Bulletin de minéralogie de la Société française de minéralogie et de cristallographie, volume 107, pp. 401(1984)
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz.
  3. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk
  4. (en) John W. Anthony, Richard A. Bideaux, Kenneth W. Bladh et Monte C. Nichols, The Handbook of Mineralogy : Silica, Silicates, vol. II, Mineral Data Publishing, 1995 
  5. Breithaupt, A. (1830): Ueber die Felsite und einige neue Specien ihres Geschlechts. Journal für Chemie und Physik, 60: 316-330
  6. R. Exel: Die Mineralien und Erzlagerstätten Österreichs (1993)
  7. Histoire, industrie, géologie des Carrières de Quenast, Claude Pire, 1993
  8. Pierrot R., Chauris L., Laforêt C. (1975), Inventaire minéralogique de la France, Ed. BRGM, n°5, Côtes du Nord, pp: 150-153
  9. F. GONNARD (1906), Minéralogie des départements du Rhône et de la Loire, pp: 6 & 36

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Microcline de Wikipédia en français (auteurs)

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • microcline — ● microcline nom masculin Feldspath triclinique potassique, que l on trouve dans les granites et les gneiss. microcline [mikʀoklin] n. f. ÉTYM. 1897; de micro , et du grec klinein « incliner ». ❖ ♦ Minér. Feldspath potassique ou sodique …   Encyclopédie Universelle

  • Microcline — Mi cro*cline, n. [Micro + Gr. ? to incline.] (Min.) A mineral of the feldspar group, like orthoclase or common feldspar in composition, but triclinic in form. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • microcline — [mī′krō klīn΄] n. [Ger mikroklin (< Gr mikros, small + klinein, to incline: see LEAN1): its cleavage angle differs slightly from 90°] a triclinic feldspar, KAlSi3O8, that is dimorphic with orthoclase; potassium aluminum silicate …   English World dictionary

  • Microcline — Optical properties Microcline Microcline feldspar Crystal System: Triclinic Color in PPL …   Wikipedia

  • microcline — /muy kreuh kluyn /, n. a mineral of the feldspar group, potassium aluminum silicate, KAlSi3O8, identical in composition with orthoclase but having triclinic instead of monoclinic crystals, used in making porcelain. [1840 50; MICRO + cline < Gk… …   Universalium

  • microcline — noun A common feldspar of igneous, plutonic, and metamorphic rocks, made of potassium aluminum silicate, with the chemical formula KAlSiO. Microcline is the main feldspar of granite. The bluish green variety is called amazonstone, and is… …   Wiktionary

  • microcline — (entrée créée par le supplément) (mi kro kli n ) adj. Terme de cristallographie. Qui a de petites inclinaisons. •   Sur le feldspath microcline, CH. STE CLAIRE DEVILLE Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXII, p. 1015. ÉTYMOLOGIE    Du grec, petit,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • microcline — mikroklinas statusas T sritis chemija apibrėžtis Triklininis natrio putnagas. formulė (K,Na)[AlSi₃O₈] atitikmenys: angl. microcline rus. микроклин …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • microcline — noun Etymology: German Mikroklin, from mikr micr + Greek klinein to lean more at lean Date: 1849 a triclinic mineral of the feldspar group that is like orthoclase in composition …   New Collegiate Dictionary

  • microcline — [ mʌɪkrə(ʊ)klʌɪn] noun a green, pink or brown mineral consisting of potassium rich feldspar. Origin C19: from Ger. Microklin, from Gk mikros small + klinein to lean (because its angle of cleavage is close to 90 degrees) …   English new terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”