Girancourt

Girancourt

48° 09′ 51″ N 6° 18′ 30″ E / 48.1641666667, 6.30833333333

Girancourt
La mairie
La mairie
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Épinal-Ouest
Code commune 88201
Code postal 88390
Maire
Mandat en cours
Yannick Villemin
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Olima et du Val d'Avière
Démographie
Population 805 hab. (2006)
Densité 46 hab./km²
Gentilé Girancourtois(es)
Géographie
Coordonnées 48° 09′ 51″ Nord
       6° 18′ 30″ Est
/ 48.1641666667, 6.30833333333
Altitudes mini. 337 m — maxi. 461 m
Superficie 17,66 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Girancourt est une commune française, située dans le département des Vosges et la région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Girancourtois.

Sommaire

Géographie

Situation géographique

Situé dans la Plaine (partie ouest du département des Vosges comprenant les 5/11 de celui-ci), le village s'étend le long du canal de l'Est sur plusieurs kilomètres. Il compte deux hameaux excentrés : le Bois-de-Girancourt et le Void-de-Girancourt. Le réservoir de Bouzey empiète sur la partie orientale de la commune. Le long du canal coule le ruisseau des Sept Pêcheurs.

Histoire

Ce village (Girancuria, Girancourt) était autrefois le chef-lieu d'un ban qui comprenait le Void-de-Girancourt, Audoncourt, Barbonfaing, Dommartin-aux-Bois, Hagémont, Méloménil, Nayémont, les Granges de Renaufief et de Renauvoid, Olima, Thiélouze et la Rue-d'Uzemain. Il est question de Girancourt, sous le nom de Girandi Curtis, dans la fondation du prieuré de Deuilly, en 1044. En 1289, Vauthier de Montfaucon, chevalier, déclara qu'il était devenu l'homme-lige du duc Ferry III de Lorraine et qu'il avait repris de lui la moitié du ban de Hairo (Harol) et de Girancourt. Le 29 janvier 1610, François Dubois, receveur d'Arches, vendit au duc Henri les deux tiers en la moitié de la seigneurie de Girancourt 3300 francs. L'église de Remiremont prenait, au ban de Girancourt, moitié dans toutes les épaves, confiscations, attrahières, morte-mains, et tous les profits de haute, moyenne et basse justice. L'église date de 1721-1722. Les actes de baptêmes, mariages et sépultures commencent en 1654.

Blason Blasonnement
D’azur à la divise voûtée sommée d'un pont de trois arches, sommé de deux tourelles couvertes ajourées de sable, adextré d'une tour couverte ajourée du même et senestré d'une tour crénelée, le tout d'argent, accompagné en pointe d’une fleur de lys d’or.
Commentaires : Le blason représente notamment l’ancien château qui, comme l'indique la fleur de lys, symbole royal, appartenait à la France.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1900 1913 Jean-Joseph Sachot    
1913 1914 Arsène Naudin    
1914 1920 Jules Perchet    
1920 1935 Florian Breton    
1935 1945 Henri Colin    
1945 mars 1959 Émile Mangeard    
mars 1959 avril 1971 Thomas René    
avril 1971 mars 1989 André Rémy DVD  
mars 1989 mars 2001 Maurice Bourguignon    
mars 2001 en cours Yannick Villemin DVD Président de la Communauté de communes du POVA (2008)
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Le calme de ce village attire de plus en plus de familles qui veulent profiter d'un cadre de vie tranquille tout en restant à proximité d'Épinal. Les maisons neuves fleurissent, signe de l'extension de la couronne spinalienne.

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1710 1803 1830 1847 1867 1936 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
28 711 835 811 758 594 532 555 516 680 742 759 805
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Patrimoine

L'église Saint-Brice
  • Église Saint-Brice, datant de 1721 (tour datant de 1722) : on y trouve deux pièces de mobilier classées monuments historiques depuis 1993 : une Vierge à l'Enfant, statue du XVIe, et un retable sculpté du XVIIIe représentant la Vierge entre deux anges provenant de l'abbaye de Chaumousey.
  • Ancien fort de Girancourt, construit en 1879-1880.
  • Ancien réduit du Thiéha, construit en 1881-1882.
  • Croix des brûlées se situant – selon des traditions longtemps orales puis enfin écrites – à l'emplacement où de prétendues sorcières furent immolées par l'odieuse répression qui fit en Lorraine un nombre effarant de victimes, un certain procureur de Charmes, du nom de Nicolas Remy, ou une certaine Dame Chanoinesse de Remiremont, ayant été, entre les années 1550 et 1630, d'éperdus chasseurs de sorciers[2]. Cette croix fut brisée récemment et, lors de la restauration, on ne l'a pas remise dans l'orientation originelle (elle était alors face au soleil couchant).

Animation

Le dernier week-end de juin, "foire à la frite" : déballage commercial, fête foraine, bal populaire avec un défilé de jeunes filles où est élue "Miss Frite".

Personnalités liées à la commune

Notes et références

Bibliographie

AUMEGEAS, QUILLE, Géographie des Vosges suivie d'une Notice historique sur le département des Vosges / par Albert Troux,... ; lettre-préface par René Martin,.... - 8ème éd. 1951

LOUIS, CHEVREUX, Le département des Vosges [...] Tome VI : Dictionnaire historique et statistique des communes, hameaux, écarts, fermes, accompagné de plans, Epinal, 1887.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Girancourt de Wikipédia en français (auteurs)

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Girancourt — Girancourt …   Deutsch Wikipedia

  • Girancourt — País …   Wikipedia Español

  • Girancourt — is a village and commune in the Vosges département of northeastern France.ee also*Communes of the Vosges department …   Wikipedia

  • Hôtel de Girancourt — Présentation Propriétaire Propriété privée Protection  Classé MH (1945) Géographie …   Wikipédia en Français

  • Canal des Vosges — Kanal unterhalb der ersten Abstiegsschleuse zur Saône in Girancourt, ca. 10 km westlich von Épinal) Der Canal des Vosges (deutsch: Vogesen Kanal) ist ein französischer Schifffahrtskanal, der im Département Meurthe et Moselle, Region Lothringen,… …   Deutsch Wikipedia

  • Renauvoid — Renauvoid …   Deutsch Wikipedia

  • Communauté de communes du Pays d’Olima et du Val d’Avière — Lage des Kommunalverbandes Pays d’Olima et Val d’Avière im Département Vosges Die Communauté de communes du Pays d’Olima et du Val d’Avière ist ein kommunaler Zusammenschluss (Communauté de communes) von elf Gemeinden in der geografischem Mitte… …   Deutsch Wikipedia

  • Chaumousey — Chaumousey …   Deutsch Wikipedia

  • Darnieulles — Darnieulles …   Deutsch Wikipedia

  • Uzemain — Uzemain …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”