French Touch (Musique)

French Touch (Musique)

French touch (musique)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir French touch.

Il est délicat de donner une définition précise de la French touch étant donné sa nature même (cf. histoire). Ce terme fit son apparition en 1997 dans le magazine britannique Muzik pour désigner l'ensemble des disques de musique électronique produits par des artistes français, notamment Laurent Garnier, Air, Daft Punk ou Motorbass. Si cette appellation générique et abusive a pu servir à qualifier les artistes français de musique électronique d'acteurs de la French touch, on s'accorde aujourd'hui sur le fait qu'elle s'applique de façon privilégiée à la house française, fondée sur un rythme house classique mais puisant son originalité dans l'utilisation de samples filtrés provenant majoritairement du funk et du disco.

Sommaire

Histoire

Les conditions originelles d'apparition de la House en France, ainsi que la médiatisation inégale de ses artistes, ont souvent fait de l'historique de la French touch, le récit des aventures d'une bande de copains. Dans les faits, le point de départ est l'année 1988 avec la décision du premier ministre britannique Margaret Thatcher, devant l'hystérie provoquée par le « Summer of Love » de 1988, d'interdire les rassemblements autour de la « musique répétitive ». Cette mesure anti-Techno va inciter les grandes raves (fêtes techno) du Royaume-Uni à s'exiler en France.

À l'été 1988, les jeunes Français découvrent les raves. Parmi eux, Laurent Garnier, qui sera le premier à mixer les classiques Techno et House de Chicago et Détroit à Paris. Plus tard, un label britannique underground et avant-gardiste, Mo' Wax, a un impact considérable sur les précurseurs de la scène française tels que Étienne de Crécy et Philippe Zdar (futurs Motorbass), Snooze aka Dominique Dalcan , DJ Grégory ou Kid Loco, alors férus de rock, de Hip-hop ou de Jazz. Aussi les influences de cette génération d'artistes se trouvent-elles non seulement dans les tubes Acid jazz et Techno de l'époque mais aussi dans le Funk, la Disco, le Jazz et la Soul.

Dès 1994, ces artistes commencent à produire et à éditer des titres qui grimpent rapidement dans les classements (charts) britanniques et ne laissent pas indifférents les critiques d'outre-Manche. À cet instant, la French touch balbutiante voit apparaître de plus en plus d'artistes tels que Air, Dimitri from Paris, La Funk Mob ou DJ Cam, produisant des sonorités très influencées par le Trip hop. Pendant ce temps, les Daft Punk commencent à travailler chez eux sur leurs premiers maxis. En France, le mouvement est encore très marginal, et se concentre en quelques points névralgiques de la capitale, notamment chez les disquaires où ces mêmes artistes sont à l'affût des nouveautés.

En 1995, la French touch commence à prendre véritablement son essor avec la sortie de l'album Boulevard de St Germain, de son vrai nom Ludovic Navarre. Un disque au son Acid jazz et House minimale, encensé par la presse britannique notamment via le New Musical Express ou encore Mixmag.

Puis en 1996, c'est au tour du duo Motorbass de connaître un succès mondial à la sortie de l'album Pansoul. À la fin de la même année, l'album Homework des Daft Punk achève d'établir ce mouvement musical sur la scène internationale.

Dans la foulée, d'autres artistes participent à cette explosion : Etienne de Crécy avec sa compilation Superdiscount, Cassius, Alex Gopher, David Guetta, Demon, Dimitri from Paris, ou Bob Sinclar. Devant la fraîcheur et l'originalité que possèdent alors ces artistes provenant quasi-exclusivement de France, la presse anglo-saxonne a l'idée de nommer tout simplement ce son French touch. Tous les artistes français seront dès lors étiquetés French touch, comme en témoigne la diversité des productions de l'époque. 1998 est souvent considérée comme l'année où la French touch atteint son apogée, avec en toile de fond le titre Music Sounds Better With You de Stardust, un morceau produit par Thomas Bangalter, Benjamin Diamond et Alan Braxe, devenu emblématique de ce mouvement, et qui se vendra à plus de 2 millions d'exemplaires.

Contrairement à ce que l'on croit, l'expression French Touch n'est pas une invention de journaliste, elle tire son origine d'un blouson créé par Eric Morand pour F Communications et portant l'inscription "We Give A French Touch To Our House Music" (que l'on peut traduire « Nous donnons une touche française à notre musique house »). Mais si les journalistes britanniques n'ont pas inventé l'expression French touch, ce sont eux qui ont contribué à sa diffusion lorsque, à partir de l'année 1996, arrivèrent des productions électroniques françaises en grande quantité et surtout de grande qualité. Leur usage effréné de l'appellation French touch est compréhensible lorsqu'on constate que depuis les années disco et les productions d'artistes comme Cerrone ou Daniel Vangarde (père de Thomas Bangalter), la France n'avait rien apporté d'intéressant à la musique électronique de danse (Dance, Techno, etc.). Cependant, cet effet atteste que les Français ont été des initiateurs et des précurseurs sur le marché mondial, ce qui montre la grande ouverture de la création musicale électronique française.

Artistes représentatifs

Nouvelle scène électronique française (depuis 2007)

Depuis l'apparition de labels indépendants comme Ed Banger Records, Kitsuné, Institubes à Paris, ou encore Boxon Records à Bordeaux, on retrouve un son dance-punk américain, mais également de la New Rave britannique, des Daft Punk, de la scène house/techno de Chicago et Détroit, du rock/métal des années 1970-1980, de l'electroclash de Miss Kittin, The Hacker et Fischerspooner, ainsi que du hip-hop old school. On les retrouve au Social Club, au Paris Paris et au Rex Club à Paris, mais également au Le 4Sans à Bordeaux. Le mouvement malgré tout appartient davantage aux années 1990.

Artistes représentatifs

Labels représentatifs

Liens externes et bibliographie


House
Acid · Ambient · Balearic · Chicago · Dark · Deep · Disco · Diva · Dream · Electro · Fidget · French touch · Funky · Garage · Ghetto · Grind · Hard · Hip · Italo · Latin · Microhouse · Nu jazz · Progressive · Rave · Skacid · Tech · Tribal · UK Garage · Vocal
Autres genres de musique électronique : Ambient · Breakbeat · Drum and bass · Électroacoustique · Electronica · Hardcore · House · Industriel · Techno · Trance
  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la musique électronique Portail de la musique électronique
Ce document provient de « French touch (musique) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article French Touch (Musique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • French touch (musique) — Pour les articles homonymes, voir French touch. La French touch (c est à dire « la patte française ») est une expression désignant une grande partie des disques de musique électronique française des années 1990, particulièrement de la… …   Wikipédia en Français

  • French Touch — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. French touch, un genre musical lié à la techno, la house et la musique électronique décrivant un son typique. The French Touch, un webzine francophone… …   Wikipédia en Français

  • French touch — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. French touch, un genre musical lié à la techno, la house et la musique électronique décrivant un son typique. The French Touch, un webzine francophone… …   Wikipédia en Français

  • French House — French touch (musique) Pour les articles homonymes, voir French touch. Il est délicat de donner une définition précise de la French touch étant donné sa nature même (cf. histoire). Ce terme fit son apparition en 1997 dans le magazine britannique… …   Wikipédia en Français

  • French Government — French Government, formé en octobre 2006, est un duo français d artistes de musique électronique. Sommaire 1 Parcours 2 Discographie 3 Sources 4 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Musique house — House (musique) Pour les articles homonymes, voir House. House Origines stylistiques Électro …   Wikipédia en Français

  • Musique française — Sommaire 1 Musique classique 1.1 Musique médiévale 1.2 Musique de la Renaissance 1.3 Musique baroque …   Wikipédia en Français

  • Musique Progressive — Progressive La musique progressive est un nom donné à une certaine approche de la composition musicale qui a été appliquée à différents genres musicaux. La terminologie de musique progressive correspond aux évolutions d un genre musical soit par… …   Wikipédia en Français

  • Musique progressive —  Ne doit pas être confondu avec rock progressif. Pour les articles homonymes, voir Progressive (single). La musique progressive est un nom donné à une certaine approche de la composition musicale qui a été appliquée à différents genres… …   Wikipédia en Français

  • House (musique) — Pour les articles homonymes, voir House. House Origines stylistiques Électro …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”