Émilie Tavernier-Gamelin

Émilie Tavernier-Gamelin

Émilie Gamelin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gamelin (homonymie).
Mère Émilie Gamelin, sculpture de Raoul Hunter

La Bienheureuse Émilie Gamelin (19 février 1800 - 23 septembre 1851) était une religieuse canadienne connue pour avoir fondé les sœurs de la Providence. Elle s'est aussi fait appeler Émilie Tavernier.

Biographie

Née à Montréal[1] dans une famille de quinze enfants, elle verra neuf de ses frères et sœurs mourir au cours de leur enfance. Sa mère meurt en 1804 et son père décède en 1814. Elle est alors chargée de s'occuper de sa tante et de son frère.

Elle apprend à connaître la ville, correspond avec sa cousine et lui confie en 1822 qu'elle aspire à la vie religieuse. En 1823, elle épouse toutefois Jean-Baptiste Gamelin, qui est de vingt-sept ans son aîné. Il mourra quatre années plus tard, laissant Émilie veuve.

Sur le conseil de Jean-Jacques Lartigue et de Jean-Baptiste Bréguier-Saint-Pierre, elle s'intéresse aux œuvres caritatives. Membre de la Confrérie de la Sainte-Famille et de l'association des dames de la charité, elle fournit un effort dévoué au sein de ces organisations.

Ayant pris l'habitude de vendre ses propriétés, elle ouvre un refuge pour femmes seules en 1830 avec l'aide du curé Claude Fay. Lors des épidémies cholériques de 1832 et 1834, elle n'hésite pas à venir visiter les malades et réconforter les familles. Grâce à un don d'Antoine-Olivier Berthelet, une maison est bâtie près du nouvel évêché de Montréal pour mieux servir les gens dans le besoin.

En 1837, elle visite les prisonniers et condamnés de la rébellion, mais attrape la fièvre thyroïde l'année suivante avant de guérir rapidement. Mgr Ignace Bourget, nommé évêque de Montréal en 1840, désire faire immigrer des Filles de la charité de Saint-Vincent-de-Paul pour contribuer à l'œuvre de Gamelin. L'Asile de la Providence ouvre alors ses portes en 1841.

En 1842, devant les délais migratoires des sœurs européennes, Mgr Bourget et Jean-Charles Prince lancent un projet de noviciat dont Mme Gamelin devait devenir la directrice. Elle visitera Elizabeth Ann Bayley Seton aux États-Unis pour obtenir des renseignements sur la manière de gouverner une communauté. Revenu avec une copie de la règle de saint Vincent de Paul, elle est élue supérieure le 30 mars 1844.

Affiche historique au parc Émilie-Gamelin.

Pendant les années 1840, son institut mettra sur place de nombreuses œuvres de charité, dont l'hospice Saint-Joseph, la maison et l'asile de Longue-Pointe, la maison de La Prairie, le couvent de L'Industrie ainsi qu'un bureau de placement et un centre de soins pour les malades mentaux. Intervenante en 1847 lors de l'épidémie de typhus et en 1849 lors de l'épidémie de choléra, elle reçoit le soutien du gouverneur Louis-Hippolyte La Fontaine.

Revenue visiter les couvents des sœurs aux États-Unis, elle est de retour à Montréal en 1851 pour s'occuper du nouvel asile. Affaiblie par son œuvre caritative exceptionnelle, elle est emportée le 23 septembre par l'épidémie cholérique qui sévit à nouveau cette année à Montréal.

Suite

Son institut, qui comptait à sa mort cinquante-et-une sœurs, dix-neuf novices et sept cent élèves, a définitivement ouvert la porte aux instituts caritatifs fondés par la suite. Jean-Paul II a proclamé son héroïcité le 23 décembre 1993 et elle a été proclamée bienheureuse le 7 octobre 2001.

Montréal honore depuis quelques années son nom, le square Berri ayant été rebaptisé parc Émilie-Gamelin. Il est situé entre les rues Berri et Saint-Hubert et fait face à la rue Sainte-Catherine, occupant l'ancien emplacement de l'immeuble des Sœurs de la Providence.

Le Centre Émilie-Gamelin (Musée des Sœurs de la Providence) expose l'enseignement donné à l'Institution des sourdes-muettes de Montréal. Il est situé au 12055, rue Grenet.

Notes et liens externes

Ce document provient de « %C3%89milie Gamelin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Émilie Tavernier-Gamelin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émilie Tavernier — Émilie Gamelin Pour les articles homonymes, voir Gamelin (homonymie). Mère Émilie Gamelin, sculpture de Raoul Hunter La Bienheureuse Émilie Gamelin …   Wikipédia en Français

  • Emilie — Émilie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Émilie est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 1.1 Formes étrangères …   Wikipédia en Français

  • Émilie Gamelin — Pour les articles homonymes, voir Gamelin (homonymie). Mère Veuve Gamelin …   Wikipédia en Français

  • Émilie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Émilie est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 1.1 Formes étrangères …   Wikipédia en Français

  • Emilie Gamelin — Émilie Gamelin Pour les articles homonymes, voir Gamelin (homonymie). Mère Émilie Gamelin, sculpture de Raoul Hunter La Bienheureuse Émilie Gamelin …   Wikipédia en Français

  • Émilie Gamelin — Émilie Gamelin, Statue von Raoul Hunter Émilie Gamelin, geborene Tavernier (* 19. Februar 1800 in Montreal, Kanada; † 23. September 1851 daselbst) war Ordensschwester und Gründerin der Sœurs de la charité de la Providence (Congregatio Sororum a… …   Deutsch Wikipedia

  • Mère Gamelin — Émilie Gamelin Pour les articles homonymes, voir Gamelin (homonymie). Mère Émilie Gamelin, sculpture de Raoul Hunter La Bienheureuse Émilie Gamelin …   Wikipédia en Français

  • Emily — Émilie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Émilie est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 1.1 Formes étrangères …   Wikipédia en Français

  • List of people beatified by Pope John Paul II — According to the Wikipedia page on Pope John Paul II he beatified 1,340 people, more than any previous pope. The names listed below are from the Vatican website (www.vatican.va) and are listed by year, then date. The locations given are the… …   Wikipedia

  • Хронологический список католических блаженных и святых XIX века — В данном списке представлены блаженные и святые Римско Католической Церкви, жившие в XIX веке. Перечисление расположено по годам смерти. Имя Дата рождения Место рождения Дата смерти Место смерти Примечания Блаженный Дидакус, Иосиф (Didacus Joseph …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”