Ténérife

Ténérife
Ténérife
Tenerife (es)
Image satellite de Ténérife.
Image satellite de Ténérife.
Géographie
Pays Drapeau d'Espagne Espagne
Archipel Îles Canaries
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 28° 16′ 07″ N 16° 36′ 20″ W / 28.268611, -16.60555628° 16′ 07″ N 16° 36′ 20″ W / 28.268611, -16.605556
Superficie 2 034 km2
Point culminant Teide (3 718 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Drapeau d'Espagne Espagne
Communauté autonome Îles Canaries
Province Santa Cruz de Ténérife
Démographie
Population 906 854 hab. (2005)
Densité 445,85 hab./km2
Plus grande ville Santa Cruz de Ténérife
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0
Site officiel http://www.tenerife.es

Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries

(Voir situation sur carte : Îles Canaries)
Ténérife
Ténérife
Îles d'Espagne

Ténérife, aussi appelée Ténériffe, en espagnol Tenerife, est une île d'Espagne faisant partie des îles Canaries, dans l'océan Atlantique. Il s'agit de la plus grande île de cet archipel mais aussi la plus haute, le Teide constituant de plus le point culminant de l'Espagne avec 3 718 mètres d'altitude. Ses 906 854 habitants font d'elle l'île la plus peuplée d'Espagne et la plus urbanisée et cosmopolite des îles Canaries[1]. Sa capitale et plus grande ville, Santa Cruz de Ténérife, est co-capitale de la communauté autonome des îles Canaries avec Las Palmas de Gran Canaria depuis 1927. Son économie est essentiellement tournée vers le tourisme avec plus de cinq millions de visiteurs par an. Elle constitue ainsi une des premières destinations touristiques en Espagne[2]. Ténérife comporte deux sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO : le parc national du Teide et San Cristóbal de La Laguna.

Sommaire

Étymologie

Ténérife est un toponyme d'origine amazighe. Dans cette langue berbère, Tin Irifi signifie « endroit de la soif ». D'après le docteur en Philologie et licencié en Histoire Ignacio Reyes, ce toponyme signifie « mont clair »[3].

Le nom est parfois orthographié « Ténériffe » en français. Cette graphie avec deux « f » existe également en allemand, en anglais et en suédois mais, le plus souvent, le nom de cette île est orthographié « Tenerife » comme en espagnol. On l'appelait également « Nivaria » ou « Pluitalia » autrefois.

Géographie

Topographie

Vue du Teide.
Carte topographique de Ténérife.
Tenerife 3D

L'archipel des îles Canaries est situé à 115 kilomètres à l'ouest des côtes du Maroc, dans l'océan Atlantique. Ténérife, la plus grande de ces îles avec 81 kilomètres de longueur pour 45 kilomètres de largeur, est d'origine volcanique, son plus grand volcan, le Teide, se trouve au centre. Le Teide est le plus haut sommet d'Espagne avec 3 718 mètres d'altitude et à son pied se trouve l'observatoire astronomique de Ténérife. Le nord de l'île est occupé par le massif d'Anaga et sa forêt primaire de laurisilva (l'une des dernières en Europe) et le sud est constitué par les contreforts du Teide et une partie plutôt désertique.

Climat

Le climat y est tropical selon la classification de Köppen, avec une température moyenne annuelle d'environ , en hiver le thermomètre descend rarement en dessous de 15 °C. Le climat est très changeant sur l'île, avec une zone sèche au sud et une zone plus humide au nord, balayée par les alizés ou le calima. La neige n'est pas rare en hiver sur les plus hauts sommets de l'île.

Données climatiques Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc
Heures de soleil/Jour 5,9 6,6 7,1 7,7 8,8 9,8 10,6 9,8 8,5 6,9 5,9 5,5
Temp air [°C] (jour) 21 22 23 24 25 26 28 29 28 26 24 22
Temp eau [°C] 20 19 19 20 20 21 21 22 23 23 21 20
Jours de pluie 5 5 5 3 1 0 0 1 1 3 5 6

Faune et flore

Strelitzia reginae

Une des principales attractions touristiques de Ténérife est la présence de dauphins et de baleines globicéphales tout près du port de Los Cristianos, au sud. On peut rencontrer un grand nombre de ces animaux entre Ténérife et La Gomera où la mer atteint une profondeur de 3 000 mètres. De nombreuses embarcations proposent d'aller voir ces mammifères marins de près, les dauphins et les baleines s'approchant volontiers des bateaux.

Il y a peu de mammifères typiques sur l'île de Ténérife. Près du Teide on trouve des chats sauvages ainsi que des lapins retournés à l'état sauvage. Il n'y a jamais eu de fauves ou de serpents venimeux. On remarquera aussi les lézards qui sont nombreux sur l'île. Le monde ornithologique est plus riche avec quelques espèces typiques des îles Canaries, comme par exemple la variante sauvage du serin des Canaries (Serinus Canaria) ou le pinson bleu (Fringilla Teydea).

La végétation de Ténérife est très variée et beaucoup de plantes sont endémiques des îles Canaries comme Himatoglossum metlesicsianum, une orchidée. Ainsi le pin des Canaries (Pinus Canariensis) forme d'immenses forêts à l'intérieur de l'île. Dans le sud plus désertique, on trouve une majorité d'euphorbiacées (plantes crasses similaires à des cactées) et de figuiers de Barbarie. Une autre espèce de plante emblématique des îles Canaries est le dragonnier (Dracaena Draco) dont on peut admirer le spécimen le plus ancien de Ténérife à Icod de los Vinos. Et la plupart des touristes qui ont visité l'archipel se sont émerveillés devant une fleur magnifique : "l'Oiseau de Paradis" (Strelizia Reginae), qui provient en réalité de l'Afrique du Sud sans oublier la célèbre vipérine de Ténérife, aussi appelée Tajinaste, un mot d'origine amazighe.

Histoire

Ténérife, comme toutes les îles Canaries, était peuplée par les Guanches, un peuple vraisemblablement d'origine protoberbère. Un des chefs les plus puissants de Ténérife vivait au XVe siècle et se nommait Tinerfe. Après sa mort, l'île fut partagée entre ses neuf fils.

1483 : les habitants de Gran Canaria, l'île voisine, se rendirent aux Espagnols.

1492 : après la découverte de l'Amérique, les îles Canaries prennent une importance stratégique en tant que dernière escale européenne avant la traversée de l'Atlantique.

1494 : Alonso Fernández de Lugo débarque à Ténérife et fonde un poste avancé qui deviendra Santa Cruz de Ténérife.

Contrairement à son précédent débarquement, un an auparavant, sur l'île de La Palma, il essuie une défaite sanglante contre les Guanches à La Matanza de Acentejo.

Le 25 décembre 1495 les Guanches sont définitivement vaincus par les Espagnols à La Victoria de Acentejo. Désormais tout l'archipel est soumis à la couronne espagnole. Les Guanches survivants se sont mélangés avec les conquérants et ont disparu en tant qu'ethnie. La Laguna devient la capitale de Ténérife.

À partir de ce moment-là, Ténérife devint une base importante sur la voie de navigation entre l'Espagne et les Amériques.

L'Angleterre, qui avait aussi des intérêts dans le nouveau monde, commençait également à convoiter les îles Canaries. En 1657 l'amiral anglais Robert Blake remporta le 20 avril 1657 la dernière victoire de sa carrière en anéantissant un convoi d'or espagnol lors de la bataille de Santa Cruz de Ténérife.

1706 : sous les ordres de l'amiral John Jennings les Anglais essayèrent de conquérir le port de Santa Cruz de Ténérife, mais en vain.

1778 : Charles III d'Espagne a donné à Santa Cruz de Ténérife le privilège de faire du commerce avec l'Amérique.

1792 : création de l'unique université des îles Canaries à La Laguna.

1797 : l'amiral britannique Horatio Nelson perd son bras droit lors d'une nouvelle attaque infructueuse lancée contre Santa Cruz de Ténérife, la principale défaite que connut Nelson lors de sa carrière militaire.

1822 : Santa Cruz de Ténérife devient la capitale de l'ensemble des îles Canaries. Elle conservera ce statut jusqu'en 1927.

En 1936 le général Franco lança son putsch depuis Ténérife. La guerre d'Espagne n'atteignit pas les îles Canaries mais l'isolement économique sous la dictature eu des conséquences très négatives. À cette époque, seules des bananes furent exportées vers le continent.

1975 : après le retour à la démocratie, Ténérife et les autres îles de l'archipel obtinrent plus d'autonomie et le tourisme prit de plus en plus d'importance.

Le pire accident de l'histoire aérienne civile mondiale a eu lieu sur l'aéroport TFN - Los Rodeos le 27 mars 1977. Une collision au décollage de 2 Boeing 747 des compagnies néerlandaise KLM et américaine Pan Am, en partie due au brouillard, fit 583 morts. Cet accident est connu sous le nom de catastrophe de Ténérife, et a mené à la construction de l'aéroport TFS Reina Sofia au Sud de l'île, doté d'un climat très sec et agréable toute l'année. L'inauguration de cet aéroport de grande capacité, en 1978, et de la voie rapide TF-1 ont contribué au développement touristique du sud. L'aéroport nord, toujours en service, a une activité réduite à une clientèle principalement espagnole.

En 1982 les îles Canaries obtinrent le statut de communauté autonome d'Espagne. Les villes de Santa Cruz de Ténérife et de Las Palmas de Gran Canaria se partagent le siège du gouvernement de la province. Elles se relaient tous les quatre ans à ce poste.

Administration

Ténérife, incluse dans la province de Santa Cruz de Ténérife, est divisée en 31 municipalités :

Économie

Carrières de cendre volcanique, El Palmar. La terre brune, ou « picòn » retirée de cet ancien cône volcanique est épandue sur les champs pour améliorer leur pouvoir de rétention d’eau.
Urbanisation intensive de Playa de las Americas

À l'origine essentiellement axée sur l'agriculture et la pêche, l'économie de l'île a pris le tournant du tourisme de masse à partir des années 1960. Les premières urbanisations ont été réalisées sur la côte nord (Puerto de la Cruz).

L'agriculture ne représente plus que 10 % du PIB de l'île, mais son rôle est beaucoup plus important dans le maintien du tissu social et des structures paysagères traditionnelles.

Les cultures traditionnelles, amandiers en terrasses, agrumes et surtout bananeraies ont laissé la place à des complexes touristiques et à leurs services associés. Cette frénésie immobilière, amplifiée par l'engouement des touristes britanniques et allemands s'est poursuivie sur la côte sud avec de rares accalmies jusqu'aux années 2000. Une nouvelle poussée de programmes a bénéficié du boom immobilier qui a soutenu la croissance espagnole au début du XXIe siècle. De nombreuses constructions mais aussi des ensembles complets ont ainsi vu le jour sur des sites théoriquement protégés, la lenteur des décisions administratives de classement ne pouvant concurrencer l'efficacité des promoteurs.

Tourisme

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

La région sud de l'île, proche de l'aéroport international de Reina Sofia, comporte les stations les plus importantes. Los Cristianos et Playa de las Américas concentrent à elles seules 65 % du potentiel hôtelier de l'île.

De nombreuses activités s'offrent aux vacanciers :

Garachico.

La plupart des centres historiques de Ténérife se trouvent dans le nord. L'île a bien restauré son patrimoine architectural (temples, édifices civils et religieux, édifices de style canarien etc). Les plus belles villes sont celles de La Laguna (classée patrimoine de l'Humanité par l'Unesco) et de La Orotava (où l'on peut voir de belles maisons typiques à balcons)[4].

Finca de Guergues.

On peut facilement pratiquer la randonnée à Ténérife grâce aux 4000 km d'itinéraires. Les randonnées peuvent se faire avec ou sans guide et il y en a pour tous les niveaux. Les meilleures excursions sont celles du Parc National du Teide, Parc naturel d'Anaga, Parc rural de Teno, le village de Masca, les falaises de los Gigantes et la vallée de La Orotava. On peut aussi découvrir l'île tout en rencontrant la population. Plus éloignés des grands complexes touristiques du sud, on trouve de beaux hébergements de charme avec des maisons et hôtels ruraux dans le nord de l'île et l'arrière pays (grâce au patrimoine historique et aux nombreux villages typiques). On peut par exemple séjourner dans d'anciennes maisons transformées en hôtels et situés au milieu de vignobles ou de bananeraies (El Guincho ou Garachico)[5],[6].

Fabrication de tapis de fleurs à La Orotava.

Ténérife offre une vie culturelle animée avec de nombreux spectacles et manifestations culturelles (la plupart en plein air). Les lieux accueillant le plus d'évènements culturels sont Santa Cruz de Tenerife et La Laguna ainsi que l'auditorium de Ténérife. Les fêtes les plus connues sont les 'Romerias (fêtes patronales dans les villages) et le Carnaval de Ténérife[7].

La gastronomie de Ténérife propose des recettes traditionnelles tout en appliquant de nouveaux mélanges de saveurs. Beaucoup de plats sont faits à base de poisson (la vieille, la dorade, le mérou et les sardines que l'on sert en court-bouillon en général). Pour accompagner les viandes et poissons, on sert très souvent des papas arrugadas qui sont des pommes de terre cuites servies avec la peau et très salées. Autres accompagnements : les mojos rouges ou verts qui sont des sauces à base de piment rouge ou à la feuille de coriandre. Également très consommé à Ténérife le gofio hérité des Guanches (anciens habitants de l'île). C'est un mélange de céréales grillées ou moulues avec de grosses pierres qui donne alors une farine. Cette farine traditionnelle est devenue le produit indispensable à toutes les recettes canariennes et notamment à ses potages traditionnels[8].

Une des six pyramides de Güímar

Les pyramides de Güímar se trouvent dans le village de Güímar situé sur la côte est de l’île de Ténérife, de l’archipel des îles Canaries. Elles restent toujours un sujet de polémique pour les archéologues. Il y a six pyramides à marches ressemblant beaucoup aux pyramides construites par les Mayas et les Aztèques au Mexique.

Gestion de l'eau

Ténérife comporte un réseau hydrographique particulier constitué de 1 700 kilomètres de galeries pour la filtration des eaux souterraines, se terminant par des réservoirs de pompage. La distribution et la collecte de l'eau sont laissées à la responsabilité des propriétaires privés et le paysage se trouve sillonné de tuyauteries, installées le long des routes et au fond des ravins, pour alimenter habitations et cultures.

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ténérife de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tenerife — Ténérife Ténérife Tenerife (es) Image satellite de Ténérife. Géographie …   Wikipédia en Français

  • Tenerife — (Tenerifa, Teneriffa), größte, reichste und bevölkertste der spanischen Kanarischen Inseln (s. d. und die Textkarte), 2026 qkm mit (1900) 138,000 Einw. (68 auf 1 qkm), Mischlingen von Spaniern und Normannen mit den Ureinwohnern, den Guanchen,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tenerife — es una isla situada en el Oceáno Atlántico frente a las costas africanas, y que pertenece a la Comunidad Autónoma de Canarias (España). Junto a La Palma, La Gomera y El Hierro conforma la provincia de Santa Cruz de Tenerife. Su capital es Santa… …   Enciclopedia Universal

  • Tenerife CB — Tenerife Club de Baloncesto or Tenerife Rural is a professional Basketball team based in Tenerife, Canary Islands, Spain. It plays in LEB.Current roster …   Wikipedia

  • Tenerife — ist die Bezeichnung von Teneriffa, einer Insel von Spanien Tenerife (Kolumbien), einer Gemeinde in Magdalena in Kolumbien Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Tenerife — ou Ténériffe la plus grande des îles Canaries (Espagne); 1 929 km²; 770 600 hab.; ch. l. Santa Cruz de Tenerife. Le point culminant est le volcan Teide (3 710 m). Sol volcanique très fertile: vigne, agrumes, tabac. Tourisme …   Encyclopédie Universelle

  • Tenerife — er den største af de Canariske øer. Øen ligger i Atlanterhavet cirka 300 kilometer fra Afrikas kyst og er af vulkansk oprindelse. Øen har Spaniens højeste bjerg, der samtidig er verdens 3 største vulkan Pico del Teide. Bjerget kan ses uanset hvor …   Danske encyklopædi

  • Tenerife — [ten΄ə rē′fā, ten΄ərēf′; ] Sp [ te΄ne rē′fe] largest island of the Canary Islands: 795 sq mi (2,059 sq km) …   English World dictionary

  • Tenerife — Tenerife …   Wikipedia Español

  • Tenerife — Infobox Islands name = Tenerife image caption = Flag of Tenerife image size = 200px locator map custom = no native name = native name link = nickname = location = coordinates = coord|28|19|N|16|34|W|display=inline,title archipelago = Canary… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”