Premières bandes des longueurs d'onde en radiophonie

Premières bandes des longueurs d'onde en radiophonie

Premières bandes des longueurs d'onde en radiophonie

La première conférence radiotélégraphique internationale organisée en 1906 à Berlin a abouti aux premières bandes marines. Puis dès 1912 aux bandes de longueurs d'onde partagées entres services.

Sommaire

Historique

Propagation des ondes radios

La propagation par l'onde de sol sur la surface de la Terre.
  • Jusqu'en 1925. Seule la propagation par l'onde de sol était connue.
  • Les ondes de sol voyagent à la surface de la Terre (entre le sol et la couche ionisée D de l’atmosphère). L'onde se propage régulièrement le jour et avec un léger renforcement la nuit.
  • Plus la longueur d'onde est grande plus la distance couverte par l'onde de sol est grande.
  • Plus la puissance d'émission est grande plus la distance couverte par l'onde de sol est grande.

L'atténuation de l’énergie de l’onde de sol est en fonction du carré de la distance et en fonction du carré de la fréquence radio, sans tenir compte de la courbure de la terre sur une base kilomètres/watts exponentielle par l'Établissement de l'équation de propagation à partir des équations de Maxwell. La réception diurne par onde de sol des stations marines dans la longueur d'onde de 600 mètres distantes de 2 000 km est possible sur une mer particulièrement salée (et donc plus conductrice). Dans les mêmes conditions, un signal par onde de sol se propageant sur un terrain rocheux pourrait couvrir à peine 500 km [5]. Exemple: Un émetteur de 1 kW sur 600 mètres, donne à 100 km un champ de 20 µV/m sur terrain mauvais conducteur et 800 µV/m sur terrain bon conducteur [6].

Tableau des longueurs d’onde

Les moyens standards de radiocommunications disponibles jusqu'à 1927 [7] :

Longueur d’onde en mètres Utilisations jusqu'à 1927 et fréquences approximatifs.
30 kilomètres à 6 000 mètres postes terrestres intercontinentaux (10 kHz à 50 kHz)
6 000 mètres à 3 000 mètres postes terrestres en ondes amorties (50 kHz à 100 kHz)
3 000 mètres à 2 000 mètres postes terrestres en ondes amorties et depuis 1923 bande des 3 000 mètres des nouvelles stations de radiodiffusion (100 kHz à 150 kHz)
2 000 mètres à 1 800 mètres postes maritimes intercontinentaux et depuis 1923 bande des 1 800 mètres des nouvelles stations de radiodiffusion (150 kHz à 166,66 kHz)
1 800 mètres longueur d'onde d'appel des paquebots transatlantiques en radiotélégraphie [8] (166,66 kHz)
1 800 mètres à 1 600 mètres postes maritimes intercontinentaux (166,66 kHz à 187,5 kHz)
1 200 mètres à 1 000 mètres bande des 1 000 mètres des stations de radiodiffusion (250 kHz à 300 kHz)
900 mètres longueur d'onde du service aéronautique en radiotélégraphie (ballons dirigeables, aéronefs). (333,33 kHz)
800 mètres Longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (375 kHz)
775 mètres Longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (387 kHz)
750 mètres Longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (400 kHz)
725 mètres Longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (414 kHz)
700 mètres Longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (428,5 kHz)
650 mètres Longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (461,5 kHz)
600 mètres longueur d'onde de détresse et d'appel en radiotélégraphie (500 kHz)
550 mètres à 450 mètres stations de radiodiffusion (545,45 kHz à 666,66 kHz)
450 mètres longueur d'onde de radiogoniométrie (positions des navires, des ballons dirigeables, des aéronefs) [9] (666,66 kHz)
450 mètres à 300 mètres bande des 400 mètres des stations de radiodiffusion (666,66 kHz à 1 000 kHz)
300 mètres longueur d'onde d'appelle des petits bateaux en radiotélégraphie [10] (1 000 kHz)
280 mètres longueur d'onde maritime en radiotélégraphie (1 071 kHz)
280 mètres à 200 mètres bande utilisée par les petits bateaux en radiotélégraphie et depuis 1923 bande des 200 mètres des nouvelles stations de radiodiffusion (1 071 kHz à 1 500 kHz)
200 mètres à 150 mètres Trafic entres les amateurs de TSF (1 500 kHz à 2 000 kHz)
150 mètres à 100 mètres Radiophares (2 000 kHz à 3 000 kHz)
100 mètres longueur d'onde des stations radios expérimentales. Émission à des fins scientifiques. (3 000 kHz)
100 mètres à 80 mètres Radiophares (3 000 kHz à 3 750 kHz)
80 mètres longueur d'onde des stations radios expérimentales. Émission à des fins scientifiques. (3 750 kHz)
45 mètres longueur d'onde des stations radios expérimentales. Émission à des fins scientifiques. (6 666,66 kHz)
9 mètres longueur d'onde des stations radios expérimentales. Émission à des fins scientifiques. (33,333 MHz)
4,5 mètres longueur d'onde des stations radios expérimentales. Émission à des fins scientifiques. (66,666 MHz)

Notes et références

  1. les installations radiotélégraphiques privée en France est prévu par le règlement administratif du 22 juin 1891
  2. Conférence de Berlin de 1906..
  3. Convention de Londres de 1912. Convention radiotélégraphique internationale en date du 3 juillet 1912 et applicable à la date du 1 juillet 1913.
  4. En France, clarifié par le décret du 24 novembre 1923 concernant la réception, articles 1 à 7 et, concernant l'émission, articles 1 et 8 à 23, l’arrêté du 12 décembre 1923 concernant la délivrance des certificats d'opérateur radiotélégraphiste et radiotéléphoniste et l’arrêté du 14 décembre 1923 concernant les redevances.
  5. Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 kHz et 30 MHz Recommandation P.368-9 (02/07) Approuvée en 2007-02 Des études ont produit des courbes de conditions moyennes utilisées par de nombreux gouvernements pour la création des nouvelles stations.
  6. Aide-mémoire de René BESSON électronique DUNOD "TECH"
  7. Conférence de Washington puis La Haye.
  8. 1 800 mètres sera transférée sur 143 kHz
  9. en 1927 450 mètres sera transférée sur 410 kHz
  10. en 1927 300 mètres sera transférée sur 600 mètres et pour la radiotéléphonie puis sur 1 650 kHz

Liens

Liens externes

Bibliographie

Palettes

  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
Ce document provient de « Premi%C3%A8res bandes des longueurs d%27onde en radiophonie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Premières bandes des longueurs d'onde en radiophonie de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les premières bandes des longueurs d'onde (radio) — Premières bandes des longueurs d onde en radiophonie La première conférence radiotélégraphique internationale organisée en 1906 à Berlin a abouti aux premières bandes marines. Puis dès 1912 aux bandes de longueurs d onde partagées entres services …   Wikipédia en Français

  • Premières bandes des longueurs d'onde (radio) — La première conférence radiotélégraphique internationale organisée en 1903 à Berlin a abouti aux premières bandes marines, puis dès 1912 aux bandes de longueurs d onde partagées entre services (la longueur d onde est l unité couramment utilisée… …   Wikipédia en Français

  • Bandes de fréquences — Bande de fréquence Pour les articles homonymes, voir bande. Une bande de fréquence définit une plage de fréquences qui ont des propriétés similaires : en propagation en pénétration des matériaux ... ou selon des utilisations… …   Wikipédia en Français

  • Bandes marines — La radiocommunication permet aux bateaux d entrer en relation avec les abonnés au téléphone à terre, d échanger, entre bateaux, des messages relatifs à la navigation ou à des affaires sociales, d obtenir des données nautiques concernant les… …   Wikipédia en Français

  • Histoire des techniques d'émission radio — L histoire des techniques d émission radio commence avec les premières expériences de Hertz, se poursuit avec les découvertes d Édouard Branly, les travaux et essais de Guglielmo Marconi, de Camille Tissot, du général Gustave Ferrié et de… …   Wikipédia en Français

  • Poste a galene — Récepteur à cristal Pour les articles homonymes, voir Poste (homonymie). Le récepteur à cristal connu sous les noms de poste à galène ainsi que de poste à pyrite est un récepteur radio à modulation d amplitude extrêmement simple qui… …   Wikipédia en Français

  • Poste à diode — Récepteur à cristal Pour les articles homonymes, voir Poste (homonymie). Le récepteur à cristal connu sous les noms de poste à galène ainsi que de poste à pyrite est un récepteur radio à modulation d amplitude extrêmement simple qui… …   Wikipédia en Français

  • Poste à galène — Récepteur à cristal Pour les articles homonymes, voir Poste (homonymie). Le récepteur à cristal connu sous les noms de poste à galène ainsi que de poste à pyrite est un récepteur radio à modulation d amplitude extrêmement simple qui… …   Wikipédia en Français

  • Poste à pyrite — Récepteur à cristal Pour les articles homonymes, voir Poste (homonymie). Le récepteur à cristal connu sous les noms de poste à galène ainsi que de poste à pyrite est un récepteur radio à modulation d amplitude extrêmement simple qui… …   Wikipédia en Français

  • Récepteur a cristal — Récepteur à cristal Pour les articles homonymes, voir Poste (homonymie). Le récepteur à cristal connu sous les noms de poste à galène ainsi que de poste à pyrite est un récepteur radio à modulation d amplitude extrêmement simple qui… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”