Parti travailliste (irlande)

Parti travailliste (irlande)

Parti travailliste (Irlande)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labour (homonymie).
Irlande

Blason de l'Irlande
Cet article fait partie de la série sur la
Politique de l’Irlande,
sous-série sur la Politique

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national

Le Parti travailliste (en anglais, The Irish Labour Party, mais souvent appelé Labour Party, ou Labour comme son homonyme britannique — en irlandais, Páirti an Lucht Oibre) est un parti politique irlandais, de type travailliste.

C'est le 3e principal parti irlandais, créé en 1914, membre du Parti socialiste européen et de l'Internationale socialiste.

En juin 2004, Proinsias De Rossa a été le seul réélu député européen (il occupe un des quatre sièges de Dublin depuis 1999).

Mary Robinson, du Labour, a été Présidente d'Irlande de 1990 à 1997.

Sa création a été proposée par James Connolly et James Larkin en 1912 pour représenter les travailleurs au Parlement de Dublin, espéré, suite à la loi sur l'Home Rule de 1914. Il a été fondé comme un rassemblement de syndicats. Mais l'exil de James Larkin et l'exécution de James Connolly en 1916 affaiblissent durablement le Labour.

Sommaire

Histoire du parti

L'ITWGU (Irish Transport and General Workers Union, syndicat irlandais des travailleurs du transport et des travailleurs en général) fut fondé par William X. O'Brien. En 1921, il comptait 100.000 membres. O'Brien dominait également le 'Irish Trade Union Congress' (Congrès irlandais des syndicats) qui permettaient aux syndicats de coordonner leur action. Le Parti Travailliste, dirigé par Thomas Johnson, ne contesta pas les résultats des élections générales de 1918, laissant au Sinn Féin le champ libre dans la plupart des circonscriptions. En conséquence, le parti resta en dehors du Dáil Éireann durant les années de guerre d'indépendance.

Le 'Traité' divisa le parti travailliste. Certains socialistes se trouvaient du côté des Républicains. O'Brien et Johnson encouragèrent les membres à soutenir le Traité. Lors des élections générales de 1922, le parti remporta 17 sièges. Toutefois il y eut de nombreuses grèves durant la première année et le parti perdit des appuis. Aux élections de 1923, le Labour ne remporta que 14 sièges. Jusque 1927, le parti fut un important parti d'opposition dans le Dáil Éireann jusqu'à ce que des parlementaires Fianna Fáil prennent leurs sièges. Ils attaquèrent le manque de politique sociale du gouvernement Cumann na nGaedhael. Le parti perdit continuellement le soutien des agriculteurs, de l'Eglise catholique et d'autres groupes conservateurs.

En 1923, Larkin revint en Irlande. Malgré la résistance d'O'Brien, il espérait reprendre le contrôle. Il se mit du côté des éléments les plus radicaux et en 1924, il fit sécession et fonda le Workers' Union of Ireland (union des travailleurs d'Irlande). En dépit de sa petite taille, le parti travailliste participa à de nombreuses coalitions gouvernementales. Il appuya le premier gouvernement de Éamon de Valera parce que les deux partis avaient des politiques similaires. Dans les années 1940, il sembla que le Labour était sur le point de remplacer Fine Gael comme principal parti d'opposition. Lors des élections générales de 1943 le parti remporta 17 sièges, son meilleur score depuis 1927. La division Larkin-O'Brien subsista néanmoins.

Cette division devint personnelle et s'envenima au fil du temps. Dans les années 40, cette haine causa d'autres divisions dans le parti travailliste et dans l'Irish Congress of Trade Unions. En 1944, O'Brien fonda le Parti national d'Irlande. Il retira également l'ITGWU de l'Irish Congress of Trade Unions et mit en place son propre congrès. Cette division mit à mal le mouvement travailliste lors des élections générales de 1944. Ce n'est qu'après la mort de Larkin en 1947 que un essai de réunification put être fait.


Pendant cette période, le parti participa occasionnellement aux élections en Irlande du Nord et remporta parfois des sièges à Westminster et au Parlement d'Irlande du Nord dans la région de Belfast. Toutefois le parti ne contesta aucune élection dans la province depuis Gerry Fitt. Le seul représentant au Parlement d'Irlande du Nord quitta le parti pour fonder le Republican Labour Party (parti travailliste républicain) en 1964, bien que la gauche démocratique ait récemment contesté les élections dans le nord.


De 1948 à 1951 et de 1954 à 1957, le Parti travailliste devint le deuxième partenaire d'un gouvernement bipartite. William Norton, leader travailliste devint Tánaiste et Ministre des Affaires sociales aux deux occasions. En 1960, Brendan Corish devint le chef du nouveau Labour. Cette position lui permit de défendre et d'introduire plus de politiques socialistes dans le parti. Entre 1973 et 1977, le Parti travailliste forma un gouvernement de coalition avec le Fine Gael. Les partenaires de ce gouvernement perdirent les élections suivantes en 1977. Corish démissionna après la défaite.

Durant les années 80, le parti forma un gouvernement de coalition avec le Fine Gael. Après cela, Fianna Fáil dirigea le pays avec les Démocrates progressistes. En 1990, Mary Robinson devint le premier président d'Irlande issue du Parti travailliste. C'était la première fois qu'une femme obtenait ce poste et la première fois qu'un candidat non -Fianna Fáil était élu. Mary Robinson devint la plus ouverte et active des présidents.

En 1993, le parti travailliste revint au pouvoir dans une coalition avec le Fianna Fáil. Dick Spring du Labour devint Tánaiste et ministre des Affaires étrangères. Un an après, le gouvernement tomba et une nouvelle coalition fut formée. Entre 1994 et 1997, le Fine Gael, les travaillistes et la gauche démocratique forma une coalition "arc-en-ciel. Dick Spring redevint Tánaiste et ministre des Affaires étrangères.

Malheureusement, les élections de 1997 qui eurent après les spectaculaires victoires du Parti socialiste en France et du New Labour de Tony Blair virent la défaite du parti travailliste et la victoire de partis de la "guerre civile". Une défaite similaire lors des élections pour le président d'Irlande amena Spring à démissionner de son poste de dirigeant du parti.

Dans l'opposition, le parti travailliste fusionna avec la Gauche démocratique, le nom du plus grand partenaire fut conservé.

En 1997 Ruairí Quinn devint le nouveau dirigeant du parti. Il démissionna en 2002 suite aux mauvais résultats aux élections générales. L'ancien membre du parlement Pat Rabbitte le remplaça, il fut le premier dirigeant directement élu par les membres du parti. Les commentateurs spéculèrent sur le fait que les travaillistes pourraient dépasser Fine Gael. D'autres disent qu'il n'y aura jamais de Taoiseach travailliste en Irlande.

Dirigeants du Labour Party

Leader Years Period as Tánaiste
Thomas Johnson 1922-1927
Thomas J. O'Connell 1927-1932
William Norton 1932-1960 1948-1951, 1954-1957
Brendan Corish 1960-1977 1973-1977
Frank Cluskey 1977-1981
Michael O'Leary 1981-1982 1981-1982
Dick Spring 1982-1997 1982-1986, 1992-1997
Ruairí Quinn 1997-2002
Pat Rabbitte 2002-

Groupe parlementaire du Labour

  • Pat Rabbitte - Leader of the Labour Party and Spokesperson on Northern Ireland & TD for Dublin South West.
  • Liz McManus - Deputy Leader of the Labour Party and Opposition spokesperson for Health & TD for Wicklow.
  • Joan Burton - Spokesperson for Finance & TD for Dublin West.
  • Joe Costello - Spokesperson for Justice & TD for Dublin Central.
  • Michael D. Higgins - Spokesperson for Foreign Affairs & TD for Galwat West.
  • Brendan Howlin - Spokesperson for Enterprise, Trade & Employment & TD for Wexford.
  • Breeda Moynihan Cronin - Spokesperson for Equality & Law Reform & TD for Kerry South.
  • Eamon Gilmore - Opposition spokesperson for Environment & Local Government & TD for Dún Laoghaire.
  • Jack Wall - Spokesperson for Arts, Sport And Tourism & TD for Kildare South.
  • Willie Penrose - Spokesperson for Social, Family Affairs & TD for Westmeath.
  • Róisín Shortall - Spokesperson for Transport & TD for Dublin North West.
  • Brian O'Shea - Spokesperson for Community, Rural And Gaeltacht Affairs & TD for Waterford.
  • Mary Upton - Spokesperson for Agriculture And Food & TD for Dublin South Central.
  • Jan O'Sullivan - Spokesperson for Education And Science & TD for Limerick East.
  • Joe Sherlock - Spokesperson for Defence & TD for Cork East.
  • Tommy Broughan - Spokesperson for Communications, Marine & Natural Resources & TD for Dublin North East.
  • Kathleen Lynch - Spokesperson for Consumer Affairs & TD for Cork North Central.
  • Emmet Stagg - Chief Whip & TD for Kildare North.
  • Seán Ryan - Spokesperson for Older People's Issues & TD for Dublin North.
  • Ruairí Quinn - Spokesperson for European Affairs & TD for Dublin South East.
  • Séamus Pattison - Leas-Ceann Comhairle & TD for Carlow-Kilkenny.

Voir aussi

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain Portail du monde contemporain
  • Portail de l’Irlande Portail de l’Irlande
Ce document provient de « Parti travailliste (Irlande) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parti travailliste (irlande) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parti travailliste (Irlande) — Pour les articles homonymes, voir Labour (homonymie). Parti travailliste (en) Labour Party (ga) Páirtí an Lucht Oibre …   Wikipédia en Français

  • Parti travailliste —  Cette page d’homonymie répertorie différents partis politiques partageant un même nom. Parti travailliste est le nom de plusieurs partis politiques dans le monde, pour beaucoup situés dans d anciennes colonies britanniques : Parti… …   Wikipédia en Français

  • Parti Socialiste Européen — Pour les articles homonymes, voir PSE. Parti socialiste européen Sozialdemokratische Partei Europas Party of European Socialists Partito socialista europeo Partido socialista europeo …   Wikipédia en Français

  • Parti des socialistes européens — Parti socialiste européen Pour les articles homonymes, voir PSE. Parti socialiste européen Sozialdemokratische Partei Europas Party of European Socialists Partito socialista europeo Partido socialista europeo …   Wikipédia en Français

  • Parti socialiste europeen — Parti socialiste européen Pour les articles homonymes, voir PSE. Parti socialiste européen Sozialdemokratische Partei Europas Party of European Socialists Partito socialista europeo Partido socialista europeo …   Wikipédia en Français

  • Travailliste — Parti travailliste Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Parti travailliste est le nom de plusieurs partis politiques dans le monde, pour beaucoup situés dans d anciennes colonies… …   Wikipédia en Français

  • Parti du Travail — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Parti du Travail ou parti travailliste est le nom de nombreux partis politiques travaillistes ou socialistes. Parti du travail et de la justice sociale …   Wikipédia en Français

  • Parti du travail —  Cette page d’homonymie répertorie différents partis politiques partageant un même nom. Le Parti du Travail ou parti travailliste est le nom de nombreux partis politiques travaillistes, socialistes ou communistes. Parti du travail et de la… …   Wikipédia en Français

  • IRLANDE (RÉPUBLIQUE D’) — La république d’Irlande occupe vingt six des trente deux comtés de l’île, soit une superficie de 70 282 kilomètres carrés sur un total de 84 421 kilomètres carrés. Au recensement de 1991, sa population était de 3 523 400 habitants. L’échec de la… …   Encyclopédie Universelle

  • IRLANDE — On sait fort peu de chose des premiers occupants de l’Irlande, que ce soit des communautés mésolithiques d’Ulster, des tribus néolithiques auxquelles renvoient les mégalithes de la Boyne, des populations de l’âge de bronze dont on repère la trace …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”