Émile Bernard

Émile Bernard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard.
Émile Bernard
Portrait d'Émile Bernard par Henri de Toulouse-Lautrec, 1886
Portrait d'Émile Bernard par Henri de Toulouse-Lautrec, 1886

Naissance 28 avril 1868
Lille
Décès 16 avril 1941
Paris
Nationalité Drapeau de la France Français
Activité(s) peintre
Maître Fernand Cormon
Mouvement artistique École de Pont-Aven
Mécènes Antoine de la Rochefoucault

Émile Bernard, né le 28 avril 1868 à Lille et décédé le 16 avril 1941 à Paris est un peintre et écrivain français.

Sommaire

Biographie

Emile Bernard et Vincent Van Gogh sur les berges de la Seine à Asnières (1886)

Son père était un industriel du textile. La famille quitte Lille pour Paris alors qu'Émile Bernard a 10 ans. En 1884, il entre à l'atelier de Fernand Cormon, où se lie notamment avec Louis Anquetin et Henri de Toulouse-Lautrec.

Exclu de l'Atelier Cormon en 1886, il quitte Paris pour un voyage à pied en Normandie et en Bretagne. À Concarneau, il rencontre Émile Schuffenecker (1851-1934) qui lui donne une lettre d’introduction à l’attention de Paul Gauguin. Bernard se rend à Pont-Aven, mais il a peu de contacts avec Gauguin.

Pendant l’hiver 1886-87, il rencontre Vincent Van Gogh à Paris. Il traverse alors une période pointilliste. Au printemps 1887, il revisite la Normandie et la Bretagne, et décore sa chambre à l'auberge de Mme Lemasson à Saint-Briac où il passe deux mois avant de se rendre à Pont-Aven. Gauguin et Laval sont alors en Martinique. Émile Bernard abandonne le pointillisme pour le cloisonnisme, élaboré avec Louis Anquetin.

En août 1888, a lieu la véritable rencontre avec Gauguin, Bernard est à Pont-Aven avec sa sœur Madeleine, de trois ans sa cadette. Gauguin et Bernard sont alors à un moment charnière de leurs évolutions artistiques respectives, ils se dirigent tous deux vers la synthèse conceptuelle et la synthèse formelle d'où nait le symbolisme de Pont-Aven: le « synthétisme » se traduit par une suppression de tout ce qui n'est pas mémorisé après la visualisation, les formes sont simples et la gamme de couleur est restreinte. En 1889 a lieu une exposition des peintres du groupe de Pont-Aven, au café Volpini à Paris.

En 1891, Bernard se brouille avec Gauguin. La rupture sera définitive, Émile Bernard accuse Gauguin de s'attribuer tous les mérites des inventions du groupe de Pont-Aven.

En 1893, Antoine de La Rochefoucauld, son mécène, l'aide financièrement à partir en Égypte : Bernard y séjourne dix ans et s'y marie. À son retour, en 1904, il rencontre Cézanne à Aix-en-Provence.

Dans la capitale, il retrouve la création artistique et le foisonnement du marché de l'Art mais sa fidélité est telle qu'il restera aux côtés de ses amis de toujours dont le plus proche d'entre eux, Louis Anquetin, qu'il accompagne jusqu'au bout. Il réalise en 1932 pour son ami, qui le quittera quelques semaines plus tard, un magnifique portrait où il lui témoigne "sa profonde admiration".

Il signe des poèmes sous le pseudonyme de Jean Dorsal. Guillaume Apollinaire apprécie ses différents talents. Une lettre d'Apollinaire sert de préface à son recueil de poèmes La Lumière Mythique:

« Monsieur,
Pardonnez à un admirateur d'Émile Bernard et de Jean Dorsal sa surprise en apprenant l'identité de ces deux artistes.
Mon admiration devenue unique, a pris soudain plus de force.J'irai, si vous me le permettez, vous visiter et vous dire quels sentiments je ressens pour le peintre que vous êtes, me contentant de vous écrire à la hâte, que j'aime un poète dont la grande voix n'a rien de barbare.
Il émane de vos poèmes une puissante et belle volupté. Aucun poète n'a aujourd'hui autant de noblesse ni autant de liberté. La force lyrique de vos images me transporte. Vous les concevez au semblant des plus beaux, des plus riches objets naturels; votre oeuvre a le calme passionné, lumineux et inévitable; et, cherchant une métaphore touchant votre art poétique, je trouve que chacun de vos vers est un rayon de soleil.
Vous êtes un homme admirable, vous connaissez la beauté plastique et le lyrisme. Depuis la Renaissance on n'a pas vu d'homme plus complet. Je suis l'admirateur du savant, du peintre et du poète ; d'Émile Bernard et de Jean Dorsal. »

— Apollinaire, Lettre du 27 mars 1909.

En 1933, l'abbé Duparc, curé de l'Église Saint-Louis-en-l'Île, dont Emile Bernard est un des paroissiens, venait régulièrement en vacances à Saint-Malo-de-Phily. Il parvint à convaincre l'artiste de venir effectuer à titre gracieux une fresque sur l'histoire de la récupération des reliques de ce saint. Il part en juillet 1933, en compagnie d'un jeune critique d'art d'origine grecque: Alex Basileos. Ils passent deux mois, logés, nourris et Bernard réalise trois fresques au mur de l'abside, sur la légende de la récupération des reliques de saint Malo. Il s'est représenté à l'extrémité droite de la fresque.

Il meurt dans son atelier parisien de l' Hôtel Le Charron, hôtel particulier du 13-15, quai de Bourbon, dans l'Ile Saint-Louis, qu'il occupait depuis 1926. Il était âgé de 72 ans et aura marqué durablement la peinture et son évolution.

Oeuvres

Peintures
Portrait du petit garçon au chapeau (1889) au Musée d'Art et d'Industrie de Roubaix
  • Madeleine au Bois d'Amour, huile sur toile, 1888, Musée d'Orsay, Paris
  • Autoportrait " à son copaing Vincent "[1], 1888, Musée Van Gogh, Amsterdam
  • Nus dans un paysage, huile sur toile, 1890, Musée des Beaux-Arts de Valenciennes
  • Les Bretonnes aux ombrelles, 1892, Musée d'Orsay (Paris).
  • Autoportrait, huile sur toile, 1901, Palais des Beaux-Arts de Lille
  • Après le bain-trois nymphes, Palais des Beaux-Arts de Lille
  • Les cueilleuses de poire (1888), peinture sous verre, 116 × 85 cm, Palais des beaux-arts, Lille
  • Pardon à Pont-Aven
  • Jeune Femme lisant en Kimono, huile sur papier sur toile, 1887
  • Etude des Bretonnes, La Ronde, huile sur toile, 1888, musée des Beaux-Arts, Quimper
  • Portrait de ma sœur Madeleine, huile sur toile, 1888, musée Toulouse-Lautrec, Albi
  • Pont-Aven, huile sur toile, 1890, musée Toulouse-Lautrec, Albi
  • Bretonnes au pardon ou Bretonnes dans la prairie, huile sur toile, 1888, collection privée
  • La Moisson, huile sur panneau, 1888, Musée d'Orsay, Paris
  • L'Arbre jaune, huile sur toile, 1888, musée des Beaux-Arts, Rennes
  • Nature morte au pichet et à la tasse, huile sur toile, 1889, Collection Albert Gaubier, Stockholm
  • Nature Morte aux Pommes, huile sur toile, 1884, collection privée
  • Portrait de Madame Schuffenecker, huile sur toile, 1888
  • Paysannes Bretonnes , huile sur toile, 1889
  • Moisson au bord de la mer, Saint-Briac-sur-Mer, huile sur toile, 1891, Musée d'Orsay, Paris
  • Baigneuses à la vache rouge, huile sur toile, 1888, Musée d'Orsay, Paris
  • Après le bain, les nymphes, huile sur toile, 1908, Musée d'Orsay, Paris
  • Nature morte, huile sur toile, 1891, musée des Beaux-Arts, Nantes
  • Marseille, le quai, huile sur toile, 1929, collection privée
  • Au bord de la Marne, huile sur toile, 1932, collection privée
  • Le Blé Noir, 1888, Collection Ambroise Vollard, Paris
  • Bretonnes nourrissant les cochons, 1889, National Gallery of Australia
  • Portrait de femme, Philadelphia museum of Art
  • Les trois races, 1898
  • Bretonnes avec algues, 1892, IMA, Indianapolis
  • Portrait de Louis Anquetin, 1932, collection privée
Dessins, aquarelles
  • Jeune soldat, dessin sur papier ( avec texte autographe au dos), Dinard
Fresques
  • Rociantour et les envoyés d'Aleth implorant Childebert pour le corps de St Malo (1ère fresque illustrant la tradition légendaire de la récupération du corps de St Malo)? église paroissiale de Saint-Malo-de-Phily Août 1933. Dim; H: X L:
  • Epreuve proposée par le roi avec la tête et la main de St Malo se séparant de son corps, (2e fresque Août 1933).Dim; H: X L:
  • Félix habitant de la paroisse est guéri par les reliques du Saint, (3e et dernière fresque, Août 1933). Dim; H: X L:

Ces fresques vont faire l'objet d'un classement et d'une restauration en 2011-2012[2],[3].

Publications

  • Epoque de Pont-Aven, Catalogue exposition Emile Bernard, Paris du 21 mai au 17 juillet 2010, 48 pages, édité par la galerie Malingue, 26 avenue Matignon, 75008 Paris Exposition Emile Bernard, (ISBN 2-9518323-5-4)
  • Propos sur l'art (I), (ISBN 2-84049-031-5)
  • Propos sur l'art (II), (ISBN 2-84049-029-3)
  • L'Esclave nue suivi de La Danseuse persane, roman.
  • Le Parnasse oriental.
  • Le Voyage de l'être : poèmes d'évolution. Susurrements, Coeur nu, Sentimentalités solitaires, Sensualismes, Malaises cordiaux, Foi, Extuses et luttes, suivi de Paysages et du Livre d'hommages, Le Caire, Impr. Moussa Roditi, 1898. (Poésies 1886-1898.)
  • La méthode de Paul Cézanne. Exposé critique Mercure de France CXXXVIII, 1 Mars 1920, pp. 289-318
  • Une conversation avec Cézanne Mercure de France CXLVIII, 1 Juin 1921, pp. 372-397
  • Souvenirs sur Paul Cézanne: une conversation avec Cézanne, la méthode de Cézanne. Paris: Chez Michel, 1925.
  • La Lumière Mythique, Jean Dorsal, Paris, Ed. de la Rénovation Esthétique, 200 exemplaires seulement, 1933.

Expositions

  • Epoque de Pont-Aven, Exposition Emile Bernard, Paris du 21 mai au 17 juillet 2010, à la galerie Malingue, 26 avenue Matignon, 75008 Paris Exposition Emile Bernard.
  • Une exposition a eu lieu au printemps 2009 au Musée des Beaux-Arts de Quimper, regroupant 29 oeuvres dont 9 d'Emile Bernard.

Hommage

  • En Bretagne, au moins quatre rues portent son nom[4]. Une à Saint-Briac (35), une autre à Rennes (35), une à Névez (29) et une à Brest (29).

On trouve encore une rue à Tonnerre (89), un passage à Clichy-la-Garenne (92), une médiathèque à Asnières-sur-Seine (92).

Notes et références

  1. La dédicace orthographiée de la sorte figure sur la toile
  2. OUEST-FRANCE, jeudi 13 janvier 2011.
  3. Fernand Daucé, op.cit.
  4. d'après Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, 1997

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Émile Bernard de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emile Bernard — Émile Bernard, um 1887 (unbekannter Fotograf). Émile Bernard (* 28. April 1868 in Lille; † 16. April 1941 in Paris) war ein französischer Maler, Grafiker, Kunsttheoretiker und Romanautor. E …   Deutsch Wikipedia

  • Emile Bernard — Émile Bernard Pour les articles homonymes, voir Bernard. Émile Bernard Portrait d …   Wikipédia en Français

  • Émile Bernard — pintado por Toulouse Lautrec. Émile Bernard (Lille, Francia, 28 de abril de 1868 – 16 de abril de 1941), fue un pintor postimpresionista francés. Comenzó sus estudios en la Escuela de Bellas Artes, haciéndose amigo de artistas como Louis Anquetin …   Wikipedia Español

  • Émile Bernard — ist der Name folgender Personen: Émile Bernard (Organist) (1843–1902), französischer Organist und Komponist Émile Bernard (Maler) (1868–1941), französischer Maler und Schriftsteller Diese Seite ist eine Begriffsklärung …   Deutsch Wikipedia

  • Émile Bernard — not to be confused with the French painter and architect Émile Bénard, 1844 1929Émile Bernard (April 28, 1868 ndash; April 16, 1941) is best known as a Post Impressionist painter who maintained close relations to Van Gogh and Gauguin and, at a… …   Wikipedia

  • Émile Bernard (Maler) — Émile Bernard, um 1887 (unbekannter Fotograf). Émile Bernard (* 28. April 1868 in Lille; † 16. April 1941 in Paris) war ein französischer Maler …   Deutsch Wikipedia

  • Emile-Bernard Donatien — Émile Bernard Donatien Émile Bernard Donatien, dit Donatien, (né Émile Charles Bernard Wessbecher) est un acteur, réalisateur, producteur, artiste décorateur, peintre, céramiste et scénariste français, né le 20 juin 1887 à Paris et décédé le 8… …   Wikipédia en Français

  • Émile-bernard donatien — Émile Bernard Donatien, dit Donatien, (né Émile Charles Bernard Wessbecher) est un acteur, réalisateur, producteur, artiste décorateur, peintre, céramiste et scénariste français, né le 20 juin 1887 à Paris et décédé le 8 novembre 1955 à Appoigny… …   Wikipédia en Français

  • Émile-Bernard Donatien — Donatien, né Émile Charles Bernard Wessbecher et apparaissant parfois sous les noms de E.B. Donatien ou Émile Bernard Donatien est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste, artiste décorateur, peintre et céramiste français, né le 20 juin… …   Wikipédia en Français

  • Émile Bernard (Organist) — Jean Émile Auguste Bernard (* 28. November 1843 in Marseille; † 11. September 1902 in Paris) war ein französischer Komponist und Organist. Leben Bernard studierte am Conservatoire de Paris bei François Benoist Orgel und bei Antoine François… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”