Nombre en division harmonique

Nombre en division harmonique

Nombre à moyenne harmonique entière

Un nombre à moyenne harmonique entière est un nombre entier positif dont la moyenne harmonique des diviseurs est un entier. Autrement dit, si a1, a2, ..., an sont les diviseurs du nombre,

\frac{n}{\frac{1}{a_1} + \frac{1}{a_2} + \cdots + \frac{1}{a_n}} = \frac{n}{\sum_{i=1}^n \frac{1}{a_i}}

doit être un entier. Ces nombres ont été définis par Øystein Ore en 1948 et apparaissent dans la littérature mathématique anglophone sous différents noms, en particulier, Harmonic divisor number, Ore's (harmonic) numbers, harmonic numbers, numbers with integral harmonic mean [1] ; il ne semble pas y avoir de terminologie attestée en français.

Les premiers nombres à moyenne harmonique entière sont :

1, 6, 28, 140, 270, 496, 672, 1638, 2970, 6200, 8128, 8190, ...

Par exemple, le nombre 140 a pour diviseurs 1, 2, 4, 5, 7, 10, 14, 20, 28, 35, 70, et 140. Leur moyenne harmonique est


 \frac{12}{1+\frac{1}{2}+\frac{1}{4}+\frac{1}{5}+\frac{1}{7}+\frac{1}{10}
+\frac{1}{14}+\frac{1}{20}+\frac{1}{28}+\frac{1}{35}+\frac{1}{70}+\frac{1}{140}}

donc est égale à 5, un entier.

Trois des nombres listés sont aussi des nombres parfaits. Ore démontra que tous les nombres parfaits sont de ce type. Comme les nombres parfaits, les nombres à moyenne harmonique entière tendent à être des nombres pairs, au moins dans les intervalles observés. Ore a en fait conjecturé qu'à part 1, il n'existe pas de nombres impairs à moyenne harmonique entière (une preuve de cette conjecture entraînerait la conjecture classique selon laquelle il n'existe pas de nombres parfaits impairs).

En 1972, W.H. Mills a démontré[2] qu'excepté 1, il n'existe pas de nombre impair à moyenne harmonique entière dont les facteurs premiers soient inférieurs à 107. En 2007, Y. Chishiki, T. Goto et Y. Ohno ont prouvé[3] que pour tout entier M, il existe au plus un nombre fini de nombres impairs à moyenne harmonique entière dont tous les facteurs premiers (à un nombre fixé près) sont bornés par M.

Références

  1. Cf. par exemple l'article correspondant sur WP:en ; M. Garcia, On numbers with integral harmonic mean, American Math. Monthly 61 (1954), 89-96 ; G. L. Cohen and Deng Moujie, On a generalisation of Ore's harmonic numbers, Nieuw. Arch. Wisk. (4)16 (1998), 161-172.
  2. W.H. Mills, On a conjecture of Ore, Proceedings of the 1972 Number Theory Conference, University of Colorado, Boulder, 1972, 142-146.
  3. Y. Chisiki, T. Goto, Y. Ohno, On the largest prime divisor of an odd harmonic number, Math. Comp. 76 (2007), 1577-1587.

Bibliographie

  • Cohen, Graeme L., Numbers Whose Positive Divisors Have Small Integral Harmonic Mean, Mathematics of Computation 66 (1997), 883-891, cf. [1]
  • Muskat, Joseph B., On Divisors of Odd Perfect Numbers, Mathematics of Computation 20 (1996), 141-144
  • Ore, Øystein, On the averages of the divisors of a number, American Mathematical Monthly 55 (1948), 615-619
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Harmonic divisor number ».

Voir aussi


Ensembles d'entiers sur la base de leur divisibilité
Formes de factorisation : Nombre premier · Nombre composé · Nombre puissant · Entier sans facteur carré
Sommes de diviseurs : Nombre parfait · Nombre presque parfait · Nombre quasi parfait · Nombre parfait multiple · Nombre hyperparfait · Nombre parfait unitaire · Nombre semi-parfait · Nombre semi-parfait primitif · Nombre pratique
Nombres de diviseurs : Nombre abondant · Nombre hautement abondant · Nombre superabondant · Nombre colossalement abondant · Nombre hautement composé
Autres : Nombre déficient · Nombre étrange · Nombre amical · Nombre sociable · Nombre solitaire · Nombre sublime · Nombre à moyenne harmonique entière · Nombre frugal · Nombre équidigital · Nombre extravagant
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Nombre %C3%A0 moyenne harmonique enti%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nombre en division harmonique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • harmonique — [ armɔnik ] adj. et n. m. ou f. • XIVe; lat. harmonicus, gr. harmonikos 1 ♦ Qui concourt à l harmonie musicale. ♢ Se dit de certains sons, de certains rapports ou assemblages de sons caractéristiques, en harmonie. Gamme, échelle harmonique. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • division — [ divizjɔ̃ ] n. f. • 1120; lat. divisio, onis 1 ♦ Action de diviser; état de ce qui est divisé (rare en emploi concret).⇒ dis ; tomie. Division d un corps en plusieurs parties. ⇒ bipartition, coupure, déchirement, fission, fractionnement,… …   Encyclopédie Universelle

  • Nombre Parfait — Un nombre parfait est un nombre entier n strictement supérieur à 1 qui est égal à la somme de ses diviseurs stricts, autrement dit, tel que où σ(n) est la somme des diviseurs entiers positifs de n, n non compris. Le premier nombre parfait est 6,… …   Wikipédia en Français

  • Nombre Semi-Parfait Primitif — En mathématiques, un nombre semi parfait primitif (aussi appelé un nombre pseudoparfait primitif, nombre semi parfait irréducible ou nombre pseudoparfait irréductible) est un nombre naturel qui ne possède pas de diviseur propre semi parfait. Les… …   Wikipédia en Français

  • Nombre parfait — Un nombre parfait est un entier naturel n tel que où σ(n) est la somme des diviseurs entiers positifs de n. Cela revient à dire qu un entier naturel est parfait s il est la somme de ses diviseurs propres. Ainsi 6 est un nombre parfait car 2 × 6 …   Wikipédia en Français

  • Nombre semi-parfait primitif — En mathématiques, un nombre semi parfait primitif (aussi appelé un nombre pseudoparfait primitif, nombre semi parfait irréducible ou nombre pseudoparfait irréductible) est un nombre naturel qui ne possède pas de diviseur propre semi parfait. Les… …   Wikipédia en Français

  • Nombre D'or —  Pour l’article homonyme, voir Nombre d or (astronomie).  La proportion définie par a et b est dite d extrême et de moyenne raison lorsque a e …   Wikipédia en Français

  • Nombre d'Or —  Pour l’article homonyme, voir Nombre d or (astronomie).  La proportion définie par a et b est dite d extrême et de moyenne raison lorsque a e …   Wikipédia en Français

  • Nombre d’or — Nombre d or  Pour l’article homonyme, voir Nombre d or (astronomie).  La proportion définie par a et b est dite d extrême et de moyenne raison lorsque a e …   Wikipédia en Français

  • HARMONIQUE (ANALYSE) — Lorsqu’on fait vibrer, dans des conditions idéales, une corde de longueur l , fixée en ses extrémités d’abscisses 0 et l , l’équation aux dérivées partielles: est vérifiée, où u (x , t ) est une fonction dont la valeur représente, à l’instant t …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”