L'Ane

L'Ane

L'Âne

L'Âne est un long poème de Victor Hugo, publié en 1880 mais en fait écrit en 1857-1858 et entretenant d'étroits rapports d'autres œuvres du poète.

Hugo en a esquissé le projet vers 1856, alors qu'il travaillait sur Dieu (Ils étaient deux songeurs, le philosophe et l'âne), dont il devait être une partie.

Comme souvent dans ses œuvres des années 1850, le poème, au fil de son écriture, a pris des proportions inattendues et une signification bien plus grande. D'abord bref apologue, puis fable, il a grandi jusqu'à devenir une épopée philosophique quasiment autonome. Après avoir abandonné Dieu, Hugo a ensuite pensé intégrer l'Âne à La Légende des Siècles. Pour la section du dix-neuvième siècle, il établit le plan suivant : L'Océan - La Révolution - le Verso de la page - la Pitié Suprême - Les Pauvres Gens - L'épopée de l'Âne. Finalement, accédant au souhait de l'éditeur Hetzel de renforcer le caractère épique et narratif de la Première Série, il en écarta ces principaux poèmes, dont l'Âne, mais conserve l'intention de les faire figurer dans une nouvelle série à venir. En 1863, y travaillant, il reprend l'ancien projet de la Première Série : Les objections de l'Âne - Les Sept Merveilles du Monde (qu'il vient d'écrire) - La Révolution - La Pitié Suprême. Mais encore une fois, la force des choses et le contexte différent des années 1870 modifient ce dessein initial, et les grands poèmes seront exclus de la Nouvelle Série de 1877 et finalement de la Légende.

L'Âne fut finalement publié en 1880, de manière isolée mais dans le même mouvement que Le Pape, La Pitié Suprême et Religions et Religion, et formant avec eux comme une sorte de testament philosophique de Hugo.

Le héros du poème, l'âne Patience, qui a traversé l'Histoire, croisé Esope et Apulée et porté le Christ sur son dos, rencontre un jour Kant et lui parle. La figure de l'âne, indomptable et moqueur, est caractéristique du grotesque hugolien et symbolise la sagesse humble mais énergiquement contestataire, tout comme le Satyre à laquelle elle céda sa place dans La Légende de 1859. Il incarne une voix du XIXe siècle, s'élevant contre certaines pensées de son temps - celles de l'excès de science et de philosophie, notamment le positivisme - et finalement contre la perte du mystère de l'existence et de Dieu.

Bibliographie

  • L'Âne, notice par Jean-Claude Fizaine, Oeuvres complètes de Victor Hugo - Poésie III, Robert Laffont, Paris, 1985.

Liens externes

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « L%27%C3%82ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Ane de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • âne — [ an ] n. m. • asne Xe ; lat. asinus 1 ♦ Mammifère sauvage ou domestique (équidés), plus petit que le cheval, à grosse tête et longues oreilles, à robe généralement grise. ⇒ ânesse, ânon, baudet, bourricot, bourrique, vx 1. grison; et aussi… …   Encyclopédie Universelle

  • ane — ane·ma·tize; ane·mo·gen·ic; ane·thum; ane·zeh; chlor·ane·mia; chlo·ro·ane·mia; dec·ane; di·ane; di·ox·ane; eth·ane; Gam·mex·ane; hep·ta·dec·ane; hex·ane; lep·i·do·mel·ane; leuk·ane·mia; mel·ane; mel·ane·mia; meth·ane; non·a·dec·ane;… …   English syllables

  • Âne des Pyrénées — Ânes des Pyrénées …   Wikipédia en Français

  • Âne andalou — Présentation d un âne andalou …   Wikipédia en Français

  • Âne bourbonnais — Présentation d ânes bourbonnais …   Wikipédia en Français

  • Âne normand — Espèce Âne commun (Equus asinus) Région d’origine Région Basse Normandie …   Wikipédia en Français

  • Âne de Provence — Tête d un âne de Provence au …   Wikipédia en Français

  • Âne du Cotentin — Âne du Cotentin …   Wikipédia en Français

  • âne — ÂNE. s. m. Bête de somme qui a de fort grandes oreilles. Un âne qui brait. Ane sauvage. ne domestique. Le bât d un âne. Bâter un ânc. Aller sur un âne. Monter sur un âne. f♛/b] On dit d Une chose plus longue que large, et dont les côtés font une… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Ane Pleasant Satyre of the Thrie Estaitis — is a satirical morality play written by Scottish makar David Lyndsay and first performed in 1552 (but not published until 1602. One of the Satyre s distinguishing features is the inclusion of farcical comic interludes, which border on slapstick… …   Wikipedia

  • Âne grand noir du Berry — Grand Noir du Berry …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”