Groupe Symétrique

Groupe Symétrique

Groupe symétrique

Cette notion est différente de celle de groupe de symétrie.

En mathématiques, plus particulièrement en algèbre, le groupe symétrique d'un ensemble E est le groupe des permutations de E, c'est-à-dire des bijections de E sur lui-même.

Sommaire

Définition

Soit E un ensemble. On appelle groupe symétrique de E l'ensemble des applications bijectives de E sur E muni de la composition d'applications (la loi \circ). On le note \mathfrak{S}(E) (ce caractère est un S gothique).

Un cas particulier courant est le cas où E est l'ensemble fini \{1, 2, \ldots, n\}, n étant un entier naturel strictement positif ; on note alors \mathfrak{S}_n ou \ S_{n}[1] le groupe symétrique de cet ensemble. Les éléments de \mathfrak{S}_n sont appelés permutations et \mathfrak{S}_n est appelé groupe des permutations de degré n ou groupe symétrique d'indice n.

Maintenant, si E \, est un ensemble à n éléments, alors on sait que \mathfrak{S}_n est isomorphe à \mathfrak{S}(E). En conséquence, il suffit de connaître les propriétés du groupe \mathfrak{S}_n pour en déduire celles du groupe \mathfrak{S}(E). C'est pourquoi la suite de cet article ne portera que sur \mathfrak{S}_n.

Origine et importance

Historiquement, l'étude du groupe des permutations des racines d'un polynôme par Évariste Galois est à l'origine du concept de groupe.

Un théorème de Cayley assure que tout groupe peut être considéré comme sous-groupe d'un groupe symétrique.

Propriétés

Le groupe \mathfrak{S}_n est d'ordre n!.

Cette propriété peut être prouvée en dénombrant les permutations. Il est également possible de faire une démonstration par récurrence, en donnant ainsi un lien entre les groupes symétriques d'ordre n-1 et n.

Démonstration par récurrence sur n.
\mathfrak{S}_1 possède un seul élément.
Supposons que \mathfrak{S}_{n-1} possède (n − 1)! éléments. Considérons l'application
\varphi : 
\left\lbrace
\begin{array}{ccc}
\mathfrak{S}_n &\to &\{1,\ldots,n\}\times \mathfrak{S}_{n-1} \\
\sigma & \mapsto & (\sigma(n), \sigma')
\end{array}
\right.
σ' est la restriction à \{1,\ldots,n-1\} de la permutation (n,σ(n))σ. σ' appartient bien à \mathfrak{S}_{n-1} car σ'(n) = n donc σ'(i) < n pour tout 1\leq i < n.
On montre la bijectivité de \varphi en exhibant l'application réciproque. On en déduit que le cardinal de \mathfrak{S}_n est égal à celui de \{1,\ldots,n\}\times \mathfrak{S}_{n-1} c'est-à-dire n.(n − 1)! = n!.

Le groupe symétrique est isomorphe au groupe formé par les matrices de permutation muni de la loi produit : ce sont les matrices ayant un unique coefficient 1 dans chaque ligne et chaque colonne, tous les autres étant nuls.

Générateurs du groupe symétrique

Une transposition est une permutation qui échange deux éléments et laisse les autres inchangés. On note par (i,j) la transposition qui échange l'élément i avec l'élément j.

Il existe un algorithme permettant de décomposer une permutation en produit de transpositions. Ainsi l'ensemble des transpositions forme un système de générateurs de {\mathfrak S}_n

Il est possible de se limiter aux transpositions de la forme τi = (i,i + 1) puisque, pour i<j, il est possible de décomposer

(i,j)=(i,i+1)(i+1,i+2)\dots (j-2,j-1)(j-1,j)(j-2,j-1)\dots (i+1,i+2)(i,i+1)\;

Ces générateurs permettent de donner une présentation du groupe symétrique, avec les relations

  • {\tau_i}^2 = 1\, ,
  • \tau_i\tau_j = \tau_j\tau_i \qquad \mbox{si  }  |j-i| > 1\,,
  • {(\tau_i\tau_{i+1}})^3=1.\,

Il s'agit donc d'un cas particulier de groupe de Coxeter.

Il est possible également de prendre pour système de générateurs les transpositions de la forme (1,i) pour i>1. Enfin on peut se contenter de deux générateurs : la transposition σ=(1,2) et le cycle c=(1,2,...,n).

Signature

Article détaillé : Signature d'une permutation.

Toute permutation se décompose en un produit de transpositions. Ce produit n'est pas unique, mais le nombre de transpositions nécessaire pour représenter une permutation est toujours soit pair, soit impair. On parle alors de permutation paire ou impaire.

La signature d'une permutation σ est l'application notée sgn ou \varepsilon et définie par :

\operatorname{sgn}(\sigma)=\varepsilon(\sigma)=\left\{\begin{array}{cl} +1 & \mbox{si } \sigma \mbox{ est paire } \\ -1 & \mbox{si } \sigma \mbox{ est impaire } \end{array}\right.

Avec cette définition, la signature est un homomorphisme de groupes (\mathfrak S_n,\circ) dans \left(\{-1,1\},\times\right). Le noyau de cet homomorphisme, c’est-à-dire l'ensemble des permutations paires, est appelé le groupe alterné d'ordre n, noté \mathfrak{A}_n (ce caractère est un A). \mathfrak{A}_n est un sous-groupe distingué de \mathfrak{S}_n et possède {n!\over 2} éléments. En effet, \mathfrak{A}_n et son complémentaire dans \mathfrak{S}_n sont de même cardinal (pour t transposition de \mathfrak{S}_n, f:\sigma\longmapsto t \circ \sigma est une bijection de \mathfrak{A}_n dans son complémentaire)

Classes de conjugaison

Si σ est une permutation, sa classe de conjugaison est l'ensemble des conjuguées de σ

C(\sigma)=\{\tau \circ \sigma\circ \tau^{-1}, \tau \in {\mathfrak S}_n\}

Les conjuguées de σ sont les permutations dont la décomposition en produit de cycles à supports disjoints a la même structure que celle de σ : même nombre de cycles de chaque longueur.

Ainsi, si on considère dans {\mathfrak S}_5 les différentes classes de conjugaison, on trouve celle de l'identité, des transpositions (ab), les permutations composées de 2 transpositions de supports disjoints (ab)(cd), les cycles d'ordre 3 (abc), les permutations composées d'un cycle d'ordre 3 et d'un d'ordre 2 : (abc)(de), puis les cycles d'ordres 4 : (abcd) et 5 : (abcde).

Les permutations (1,2,3)(4,5) et (1,3,4)(2,5) sont dans la même classe de conjugaison et la permutation (1,3)(2,5) non.

Propriétés issues de l'étude du groupe alterné

Article détaillé : Groupe alterné.

Le résultat fondamental dans l'étude du groupe alterné {\mathfrak A}_n est que celui-ci est un groupe simple pour n\neq 4.

Il en résulte notamment que le groupe dérivé de {\mathfrak S}_n est {\mathfrak A}_n pour n\neq 4. Pour n\geq 5, c'est là le seul sous-groupe distingué propre de {\mathfrak S}_n.

Propriétés diverses

  • Si n \neq 6, tout automorphisme de Sn est intérieur. Par ailleurs, il existe un automorphisme extérieur de S6.
  • Tout sous-groupe d'indice n de Sn est isomorphe à Sn − 1. Si n \neq 6, un tel sous-groupe est forcément le stabilisteur d'un élément de \{1, \ldots, n\}. Par ailleurs, S6 possède un sous-groupe d'indice 6 qui n'est pas le stabilisateur d'un point.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Daniel Perrin, Cours d'algèbre, Éditions de l'École Normale Supérieure de Jeunes Filles, 1981 (ISBN 2-85929-011-7) 

Notes et références

  1. R. Goblot, Algèbre linéaire, Paris, 2005, p. 58, utilise la notation \ S_{n}. Les auteurs anglo-saxons écrivent en général \ S_{X} au lieu de \mathfrak{S}(E) et \ S_{n} au lieu de \mathfrak{S}_n.
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Groupe sym%C3%A9trique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Groupe Symétrique de Wikipédia en français (auteurs)

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Groupe symetrique — Groupe symétrique Cette notion est différente de celle de groupe de symétrie. En mathématiques, plus particulièrement en algèbre, le groupe symétrique d un ensemble E est le groupe des permutations de E, c est à dire des bijections de E sur lui… …   Wikipédia en Français

  • Groupe symétrique — Cette notion est différente de celle de groupe de symétrie. En mathématiques, plus particulièrement en algèbre, le groupe symétrique d un ensemble E est le groupe des permutations de E, c est à dire des bijections de E sur lui même. Un sous… …   Wikipédia en Français

  • Representations du groupe symetrique d'indice quatre — Représentations du groupe symétrique d indice quatre Graphe de Cayley du groupe symétrique d indice quatre en tant que groupe de rotations d un dé standard. En mathématiques les représentations du groupe symétrique d indice quatre noté S4 sont un …   Wikipédia en Français

  • Représentations du groupe symétrique d'ordre quatre — Représentations du groupe symétrique d indice quatre Graphe de Cayley du groupe symétrique d indice quatre en tant que groupe de rotations d un dé standard. En mathématiques les représentations du groupe symétrique d indice quatre noté S4 sont un …   Wikipédia en Français

  • Représentations du groupe symétrique d'indice quatre — En mathématiques les représentations du groupe symétrique d indice quatre noté S4 sont un exemple d application de la théorie des représentations d un groupe fini. Sur le corps des nombres complexes, il existe cinq représentations irréductibles… …   Wikipédia en Français

  • Representations du groupe symetrique d'indice trois — Représentations du groupe symétrique d indice trois En mathématiques les représentations du groupe symétrique d indice trois noté S3 sont un exemple simple d application de la théorie des représentations d un groupe fini. Sur un corps de… …   Wikipédia en Français

  • Représentations du groupe symétrique d'ordre trois — Représentations du groupe symétrique d indice trois En mathématiques les représentations du groupe symétrique d indice trois noté S3 sont un exemple simple d application de la théorie des représentations d un groupe fini. Sur un corps de… …   Wikipédia en Français

  • Représentations du groupe symétrique d'indice trois — En mathématiques les représentations du groupe symétrique d indice trois noté S3 sont un exemple simple d application de la théorie des représentations d un groupe fini. Sur un corps de caractéristique nulle et contenant toutes les racines… …   Wikipédia en Français

  • Groupe Alterné — En mathématiques, et plus précisément en théorie des groupes, le groupe alterné de degré n, souvent noté An, est un sous groupe distingué du groupe symétrique des permutations d un ensemble fini de cardinal n. Ce sous groupe est composé des… …   Wikipédia en Français

  • Groupe alterne — Groupe alterné En mathématiques, et plus précisément en théorie des groupes, le groupe alterné de degré n, souvent noté An, est un sous groupe distingué du groupe symétrique des permutations d un ensemble fini de cardinal n. Ce sous groupe est… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”