GONZO

GONZO

Gonzo (studio)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gonzo.
Gonzo K.K
株式会社ゴンゾ[1]
Importez le logo de cette entreprise
Création 11 septembre 1992[1]
Personnages clés Tetsuo Karasawa, Président[1]
Forme juridique Kabushiki kaisha[1]
Siège social Toyotamanaka, Nerima, Tōkyō[1]
Japon Japon
Activité(s) Médias et divertissement
Produit(s) Séries, courts et longs métrages d'animation (anime) [1]
Effectif 80[1]
Site Web [1]

Gonzo K.K (株式会社ゴンゾ, Kabushiki Kaisha Gonzo?) est un studio de films et séries d'animation japonais fondé le 11 septembre 1992 par Shōji Murahama, Mahiro Maeda, Hiroshi Yamaguchi et Shinji Higuchi.

La première production animée du studio est Blue submarine n°6, une série d'OAV sortie en 1998 remarquée par son utilisation de CG. Gonzo a aussi produit un certain nombre de séries TV comme Full Metal Panic!, Last Exile ou encore Gankutsuou.

Depuis 2006, Gonzo s'est mis à la production de film d'animation dont le premier fut Origine.

Sommaire

Histoire

En 1992, Shōji Murahama, Mahiro Maeda, Hiroshi Yamaguchi et Shinji Higuchi quittent Gainax pour fonder leur propre studio. Le nom du studio vient de l'italien Gonzo qui signifie "nigaud".

Pendant les années 90, le studio travaille sur des séquences animées de jeu vidéo comme par exemple Lunar: Silver Star Story Complete sorti en 1996. La même année est créée Digimation K.K, entreprise qui s'occupe de la CG pour les productions du studio.

C'est en 1998 que sort le premier véritable projet indépendant du studio, Blue submarine n°6. Pionnier en la matière, il se distingue par son mélange d'animation traditionnelle et de CG.

En avril 2000, le studio Gonzo, alors encore totalement indépendant, crée sa propre maison mère, G.D.H (Gonzo Digimation Holdings), pour que celle-ci puisse s'occuper du mangagement et de la stratégie d'entreprise du studio. La même année, le studio produit sa première série TV, Gate keepers, diffusée sur la chaine cablée WOWOW. En avril 2002, Gonzo K.K et Digimation K.K fusionent et deviennent Gonzo Digimation K.K qui finalement simplifie son nom en Gonzo K.K en juillet 2004.

Après plusieurs séries à succès comme Last exile ou Gankutsuou, Gonzo s'essaye au film d'animation en 2006 avec Origine qui sera suivi de Brave story la même année.

A partir de 2007, le studio connait une grave crise. Il est contraint de réduire sa production de série ainsi que ses effectifs qui passe de 155 employés fin 2008 à 85 début 2009. L'un des membres fondateurs, Shōji Murahama, quitte même le studio en avril 2009 pour fonder sa propre société, Lambda Film. Le même mois, la société mère, G.D.H, est réintégré dans Gonzo et le département numérique 3D est vendu à une autre société.

Filmographie

Source : [2]

Série TV

  • Gate keepers (24 épisodes) (avr 2000 - sept 2000)
  • Vandread (13 épisodes) (oct 2000 - déc 2000)
  • Samurai girl : real bout high school (13 épisodes) (juil 2001 - déc 2001)
  • Final Fantasy: Unlimited (25 épisodes) (oct 2001 - mars 2002)
  • Vandread the second stage (13 épisodes) (oct 2001 - janv 2002)
  • Hellsing (13 épisodes) (oct 2001 - janv 2002)
  • Full Metal Panic (24 épisodes) (janv 2002 - juin 2002)
  • Larme ultime (Saikano) (13 épisodes) (juil 2002 - sept 2002)
  • Gravion (13 épisodes) (oct 2002 - déc 2002)
  • Kiddy grade (24 épisodes) (oct 2002 - mars 2003)
  • Kaleido Star (51 épisodes) (avr 2003 - mars 2004)
  • Last exile (26 épisodes) (avr 2003 - sept 2003)
  • Gad guard (26 épisodes) (avr 2003 - sept 2003)
  • Peace maker Kurogane (26 épisodes) (oct 2003 - mars 2004)
  • Chrno crusade (24 épisodes) (nov 2003 - juin 2004)
  • Gravion zwei (13 épisodes) (janv 2004 - mars 2004)
  • Burst Angel (24 épisodes) (avr 2004 - sept 2004)
  • Gantz - first stage (13 épisodes) (avr 2004 - juin 2004)
  • Samurai 7 (26 épisodes) (juin 2004 - déc 2004)
  • Gantz - second stage (13 épisodes) (août 2004 - nov 2004)
  • Desert Punk (24 épisodes) (oct 2004 - mars 2005)
  • Gankutsuou (24 épisodes) (oct 2004 - mars 2005)
  • Speed grapher (24 épisodes) (avr 2005 - sept 2005)
  • Basilisk (24 épisodes) (avr 2005 - sept 2005)
  • Trinity Blood (24 épisodes) (avr 2005 - oct 2005)
  • Black Cat (23 épisodes) (oct 2005 - mars 2006)
  • SoltyRei (24 épisodes) (oct 2005 - mars 2006)
  • Glass Fleet (26 épisodes) (avr 2006 - sept 2006)
  • Witchblade (24 épisodes) (avr 2006 - sept 2006)
  • NHK ni yōkoso (24 épisodes) (juil 2006 - déc 2006)
  • Red Garden (22 épisodes) (oct 2006 - mars 2007)
  • Pumpkin Scissors (24 épisodes) (oct 2006 - mars 2007)
  • Getsumen To Heiki Mina (11 épisodes) (janv 2007 - mars 2007)
  • Seto no hanayome (26 épisodes) (avr 2007 - sept 2007)
  • Romeo x Juliet (24 épisodes) (avr 2007 - sept 2007)
  • Bokurano (24 épisodes) (avr 2007 - sept 2007)
  • Kaze no stigma (24 épisodes) (avr 2007 - sept 2007)
  • Dragonaut - The Resonance (25 épisodes) (oct 2007 - mars 2007)
  • Rosario + Vampire (13 épisodes) (janv 2008 - mars 2008)
  • The Tower of Druaga: the Aegis of URUK (12 épisodes) (avr 2008 - juin 2008)
  • Blassreiter (24 épisodes) (avr 2008 - sept 2008)
  • Special A (24 épisodes) (avr 2008 - sept 2008)
  • Strike Witches (12 épisodes) (juil 2008 - sept 2008)
  • Kurogane no Linebarrels (24 épisodes) (oct 2008 - mars 2009)
  • Rosario + Vampire Capu2 (13 épisodes) (oct 2008 - déc 2008)
  • The Tower of Druaga: the Sword of Uruk (12 épisodes) (janv 2009 - mars 2009)
  • Slap Up Party -Arad Senki- (26 épisodes prévu) (avr 2009 - sept 2009)
  • Saki (13 épisodes) (avr 2009 - juin 2009)
  • Shangri-La (12 épisodes) (avr 2009 - juin 2009)

Films

OAV

Divers

Le studio a aussi travaillé sur l'animation de plusieurs projets comme sur le clip de la chanson Breaking the habit de Linkin Park ou sur 3 des 15 courts métrage de Ani*Kuri de la NHK.[3]

Le studio a également participé à la CG de plusieurs autres projet comme le clip de la chanson FREEDOM de Blood Stain Child.[4], le générique d'ouverture du drama Densha Otoko ou le jeu vidéo Radiant Silvergun.

Personnalités ayant travaillé chez Gonzo

  • Shōji Murahama : producteur exécutif (Blue Submarine N°6, Yukikaze, Hellsing)[5]
  • Mahiro Maeda : réalisateur (Final fantasy Unlimited, Blue submarine N°6, Gankutsuou le comte de Monte Cristo.)[6]
  • Hiroshi Yamaguchi : scénariste (Blue submarine N°6, Desert punk, Yukikaze, Melty lancer)[7]
  • Koichi Chigira : réalisateur (Gate Keeper, Full metal Panic!, Last Exile, Brave Story, Druaga no Tō ~the Aegis of URUK~)[8]

Références

  1. a , b , c , d , e , f  et g (ja) Informations sur la société sur le site officiel de Gonzo. Consulté le 7 juin 2009
  2. (ja) Réalisations du studio sur le site officiel de Gonzo. Consulté le 3 octobre 2009
  3. (ja) Autres réalisations du studio sur le site officiel de Gonzo. Consulté le 5 janvier 2008
  4. (ja) Autres réalisations CG du studio sur le site officiel de Gonzo. Consulté le 5 janvier 2008
  5. (en) Shōji Murahama sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  6. (en) Mahiro Maeda sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  7. (en) Hiroshi Yamaguchi sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  8. (en) Koichi CHIGIRA sur l'Encyclopédie de Anime News Network

Liens externes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques
Ce document provient de « Gonzo (studio) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article GONZO de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gonzo — may refer to: *Gonzo (studio), a Japanese anime studio * The Gonzo , a college publication * , a documentary *Gonzo journalism *Gonzo pornography * Gonzo (show), a TV show hosted by Zane Lowe * Gonzo, a song by James BookerIn fictional characters …   Wikipedia

  • Gonzo — puede referirse a: Fernando González, Gonzo , periodista español; Fernando González, Gonzo , tenista chileno; Gonzo Palacios, músico argentino; Gonzo Suárez, desarrollador de videojuegos español; Estudios Gonzo, estudio de animación japonés;… …   Wikipedia Español

  • Gonzo — bezeichnet: Gonzo Journalismus, eine Art entfesseltes, subjektives journalistisches Schreiben und Filmemachen eine Figur der Muppet Show, siehe Muppet Show den Spitznamen von Matthias Röhr, des Gitarristen der Band Böhse Onkelz, Gonzo (Band),… …   Deutsch Wikipedia

  • gonzo — 1971, Amer.Eng., in Hunter S. Thompson s phrase gonzo journalism. Thompson in 1972 said he got it from editor Bill Cardosa and explained it as some Boston word for weird, bizarre. Probably from It. gonzo rude, sottish, perhaps from Sp. ganso and… …   Etymology dictionary

  • gonzo — / gondzo/ [etimo incerto]. ■ agg. [che presta fede a chiunque e a qualunque cosa: un ragazzo g. ] ▶◀ ingenuo, sciocco, semplicione, sempliciotto, sprovveduto, stolto, stupido, tonto. ◀▶ astuto, (lett.) callido, scaltro. ■ s.m. (f. a ) [chi presta …   Enciclopedia Italiana

  • gonzo — s. m. Peça, geralmente metálica, composta por duas partes que ligam ao mesmo eixo, permitindo movimento em portas, janelas, tampas, etc. = BISAGRA, DOBRADIÇA, QUÍCIO   ‣ Etimologia: latim gomphus, i, cavilha, prego, juntura …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • gonzo — [adj] bizarre crazy, far fetched, insane, odd, strange, unconventional, weird, wild; concepts 547,564 …   New thesaurus

  • gonzo — ☆ gonzo [gän′zō ] adj. [< It, blockhead < ?] Slang 1. bizarre, unrestrained, or extravagant: used esp. of a style of personal journalism 2. crazy or foolish …   English World dictionary

  • Gonzo — У этого термина существуют и другие значения, см. Gonzo (значения). GONZO …   Википедия

  • GONZO — Unternehmenslogo von Gonzo K.K. Gonzo (jap. 株式会社ゴンゾ, Kabushiki gaisha Gonzo) ist ein japanisches Animations Studio, welches eine 100% ige Tochter der GDH Gruppe (Gonzo Digimation Holding) ist. Die Gonzo Animes sind teilweise in Deutschland bei… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”