Call of duty 4: Modern Warfare

Call of duty 4: Modern Warfare

Call of Duty 4: Modern Warfare

Call of Duty 4
Modern Warfare
Call of Duty 4: Modern Warfare Cover

Éditeur Activision
Développeur Infinity Ward
Aspyr (Conversion Mac OS)

Date de sortie 9 novembre 2007
Licence Série Call of Duty
Version 1.7 / 29 juin 2008
Genre Jeu de tir subjectif
Mode de jeu Solo, Multijoueur (Internet/LAN, Playstation Network, XBox Live)
Plate-forme PC (Windows), PS3, XBox 360 et Nintendo DS
Média Blu-ray, DVD, Steam
Contrôle Clavier/souris ou manette

Évaluation
Moteur IW Engine

Call of Duty 4: Modern Warfare est un jeu de tir subjectif. Suite logique (dans l'ordre de la série Call Of Duty et non pas chronologiquement) de Call of Duty 2 sorti en 2005 et de Call of Duty 3 sorti en 2006, il a été développé par Infinity Ward et édité par Activision. Il est sorti le 9 novembre 2007 en France sur PC, Playstation 3, XBox 360 et Nintendo DS, et est déconseillé au moins de 16 ans.

Call of Duty 4: Modern Warfare se déroule à l'époque contemporaine, à la différence des épisodes précédents qui se déroulaient pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

Histoire

La campagne solo se divise en trois parties : ces trois parties sont, contrairement à Call of Duty 2, liées entre elles par le scénario. Comme les autres Call of Duty, le joueur incarne plusieurs personnages.

L'histoire est centrée autour d'une guerre future fictive impliquant les Special Air Service du Royaume-Uni, les United States Marine Corps des États-Unis et les loyalistes de la Russie, représentés par les Spetsnaz[réf. nécessaire], qui combattent les ultra-nationalistes russes dans une guerre civile russe et les rebelles du Moyen-Orient qui ont organisé un coup d'État dans cette région. Les missions se situent en Russie, dans le Moyen-Orient, en Azerbaïdjan et en Ukraine. Le joueur jouera en tant que Marine et SAS, mais n'a pas la possibilité d'incarner un Spetsnaz.

Système du jeu

Gameplay

Le gameplay est assez profond, le jeu met à la disposition du joueur tout un arsenal d'armes allant du pistolet au fusil à pompe en passant par les fusils de précisions, les fusils d'assaut, les mitrailleuses légères et les pistolets mitrailleurs. Le joueur possède aussi des grenades (une spéciale: grenade flash ou fumigène et une explosive), un couteau et des lunettes de vision nocturne. Il a aussi la possibilité de demander un soutien aérien, d'appeler des hélicoptères ainsi que des drones de reconnaissance. Le joueur peut prendre des armes différentes (traînant par terre, posées sur une table...) dans le jeu, mais ne peut porter que deux armes. Enfin, il est possible de tirer à travers les murs selon leurs épaisseurs pour tuer des ennemis, cependant, les blessures infligées seront réduites.

Une fois de plus, le joueur se bat aux côtés de ses coéquipiers. Ceux-ci aident le joueur à tuer les ennemis, à sécuriser une pièce... Le joueur et les personnages peuvent prendre quatre positions différentes : debout, accroupi, allongé et en train porter un blessé. Ils peuvent également sauter.

Pour éviter les tirs ennemis, le joueur et les autres personnages doivent se protéger en se cachant derrière une couverture (murs, véhicules, objets...). Il n'y a pas de médicaments ou d'armures. Quand le joueur se fait tirer dessus, les bords de l'écran deviennent rouges et les battements de son cœur deviennent plus rapides. Si le joueur se cache des attaques ennemies, sa jauge de santé redevient à la normale. Lorsque le joueur est dans la zone d'explosion d'une grenade, un signe qui montre la direction de celle-ci apparaît pour permettre au joueur de s'échapper ou de la renvoyer. Le fait de ramasser une grenade lancée par un ennemi peut s'avérer assez dangereux, mais peut aussi se révéler divertissant quand l'ennemi est touché par sa propre grenade.

Le gameplay reste basique, même s'il y a de nombreuses innovations, et le jeu assez linéaire en lui-même, mais de nombreux effets participent à l'immersion du joueur. Les détails graphiques et la qualité sonore sont dignes d'un film de guerre, le joueur immergé dans l'action et dans la rudesse des combats oublie qu'il est enfermé dans un couloir comme dans la majorité des FPS, et surtout dans les Call of Duty.

Mode multijoueur

Le mode multijoueur se compose de 16 cartes(20 avec le map pack) lors de la sortie du jeu et propose des affrontements dans de multiples modes de jeu.

À la fin de chaque partie, les joueurs reçoivent des points d'expérience, pour les défis qu'ils ont réalisés et l'utilité qu'ils ont eu durant la partie. Ils en reçoivent aussi chaque fois qu'ils éliminent un ennemi. Ces points d'expérience permettent de monter en grade et ainsi avoir accès à de nouvelles armes, de nouveaux avantages, de nouveaux camouflages ou équipements qu'ils pourront utiliser.

À partir du grade de caporal, le joueur peut personnaliser ses propres classes, avec arme principale, arme de poing, grenades, et les atouts de combat de son choix. Les atouts de combat sont très efficaces, par exemple, ils permettent d'avoir le temps de sortir son arme de poing avant de mourir, d'avoir la faculté de recharger plus vite, dégoupiller une grenade en mourant, etc.

Il y a aussi des possibilités spéciales lors de n'importe quelle partie multijoueur : tuer trois ennemis d'affilé et le joueur aura un drone (type radar) qui lui permettra de repérer la position des ennemis. Le joueur aura droit à un bombardement aérien sur l'emplacement de son choix sur la carte après cinq ennemis tués d'affilé. Et enfin en tuant sept ennemis d'affilé, le joueur aura un hélicoptère qui viendra l'assister.

Une fois que le joueur a atteint le niveau 55, il peut accéder au mode prestige, c'est-à-dire qu'il retourne au niveau 1 et à chaque fois qu'il repasse les 55 grades, il monte d'un niveau de prestige jusqu'au niveau 10. Chaque prestige est symbolisé par une icône près du nom du joueur visible en ligne. Ce mode ne peut être choisi que sur Xbox 360 et PS3.

Armes

Réalisation

Le développement du jeu a duré deux ans. Les créateurs ont notamment travaillé sur des différents traits du graphisme: la profondeur de champ, l'ombre, les effets du high dynamic range rendering...

Réception

Critiques

Beaucoup de joueurs regrettent de ne pouvoir incarner un membre des Spetsnaz. L'immense majorité d'entre eux donnent l'Acte III (les opérations jointes[Joint Operations]) comme moment où l'on aurait dû incarner ce Spetsnaz.[réf. nécessaire] Le jeu a été censuré dans certains pays du Golfe.

Ventes

Fin janvier 2008, le titre se place selon Activision comme meilleure vente mondiale de l'année 2007 avec plus de 10 millions de jeux écoulés toutes plateformes confondues.

Postérité

Suite

Une suite directe de l'épisode continuant l'histoire (chose qui n'est jamais arrivée auparavant dans la série) sortira le 10 novembre 2009 sous le nom de Modern Warfare 2.

Article détaillé : Modern Warfare 2.

Portage Wii

Un portage sur la console Nintendo Wii réalisé par Treyarch sous le nom de Call of Duty: Modern Warfare: Reflex devrait sortir le 10 novembre 2009 en même temps que Modern Warfare 2.

Liens externes

  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo

Ce document provient de « Call of Duty 4: Modern Warfare ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Call of duty 4: Modern Warfare de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”