Apports des Étrusques aux Romains

Apports des Étrusques aux Romains
Fibule étrusque du VIIe siècle av. J.‑C..

Cette page sur les apports des Étrusques aux Romains, recense les traits de la culture étrusque, qui sont passés dans celle de la Rome antique.

Si beaucoup de traits de la culture étrusque émanent des rites et coutumes phéniciens, égyptiens et surtout grecs, leur originalité les rend remarquables surtout dans leur assimilation par le monde romain qui a longtemps eu une audience plus forte, même chez les historiens[1].

Remarque :

La transcription des termes étrusques s'étant faite en gréco-latin (par la culture romaine), les termes employés ne sont donc plus des mots écrits, ou à consonance, étrusques.

Sommaire

Art divinatoire

  • L'examen des entrailles d'un animal sacrifié : hépatoscopie à partir d'un modèle en bronze (comme le foie de Piacenza), décryptant l'objet en secteurs attribués aux divinités.
  • L'examen des phénomènes naturels dans le ciel : la brontoscopie, et le vol des rapaces, observé et décodé depuis le temple découpant le ciel en secteurs attribués aux divinités
  • La conjuration des prodiges, les phénomènes naturels se passant lors de circonstances inhabituelles (foudre par ciel clair, mort subite sans cause apparente...)
  • La pratique du templum pour déterminer les emplacements sacrés, en particulier des temples et des villes.
Article détaillé : Divination étrusque.

Art funéraire

  • Les bas-reliefs historiés à thème mythologique des sarcophages

L'écriture

La guerre

L'organisation

L'équipement

Rituels

Les jeux

Le triomphe

les insignes du pouvoir[3] :

L'architecture

  • les premiers monuments à Rome,
  • l'art de la terre cuite pour la décoration murale extérieure (comme les antéfixes) ou intérieure (plaques à bas-reliefs).
  • Inventions étrusques omniprésentes dans l’architecture impériale[4] :
    • arc en plein cintre et la voûte en berceau reposant sur des piliers ou pied droits (imposte)
    • encadrement par colonne ou pilastre semi-engagés
    • entablement monolithe faisant simplement décharge

L'urbanisme

L'organisation sociale

  • le Kalendae, le calendrier (qui donnera calendes chez les Romains). et les semaines, les mois, les ides au milieu du mois lunaire ; le marquage par un clou, dans un mur du temple, des années écoulées.
  • les institutions sacrées,
  • la trinité ou triade (tria nomina),
  • l'enceinte sacrée de la ville pomerium
  • le système des noms propres  : formule onomastique à deux membres, prénom et nom (importance du groupe familial) ; il préfigure le système romain le tria nomina, à trois éléments (le praenomen, le nomen et le cognomen).
  • les collèges sacerdotaux,
  • les archives,
  • le conseil fédéral,
  • la culture des vignobles

Les rites sociaux de la vie quotidienne

le Panthéon

Les objets de la vie quotidienne

Préparation du vin

  • L'Infundibulum, filtre à vin largement utilisé par les Grecs puis les Romains.

Habillement

Mobilier

  • le travail du bronze pour les candélabres ou les tables à trois pieds.

Notes et références

  1. Jean-Paul Thuillier, les Étrusques, la fin d'un mystère
  2. Nicolas de Damas : « sur l'origine étrusque de la gladiature romaine » in Raccolta di contributi in memoria di Ettore Lepore, sous la direction de A. Mele, Naples
  3. liste établie d'après l'ouvrage de Dominique Briquel, La Civilisation étrusque, p. 149-150.
  4. Jean-Yves Antoine; Histoire de l’architecture occidentale

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Yves Liébert, Regards sur la truphè étrusque, 2006, p. 150...
  • Jacques Heurgon, La Vie quotidienne des Étrusques, Hachette, 1961 et 1989,



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Apports des Étrusques aux Romains de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dés étrusques — Le jeu de dés étrusques est un des jeux, pratiqués par les Étrusques, qui éclaire leur civilisation dans leurs pratiques rituelles. Il est un des jeux, avec le kottabos et le borsa, que l on retrouve représentés sur les fresques des tombes… …   Wikipédia en Français

  • Origine des Étrusques — Femme étrusque, statue en terre cuite, IIe siècle av. J.‑C., retrouvée à Chiusi, conservée à Karlsruhe L origine des Étrusques a été évoquée dès l Antiquité selon différentes traditions se référant très majoritairement à une origine… …   Wikipédia en Français

  • Étrusques — Cet article concerne le peuple étrusque. Pour la langue étrusque, voir Étrusque. Peuples italiques à l âge du fer …   Wikipédia en Français

  • Etrusques — Étrusques  Cet article concerne le peuple étrusque. Pour la langue étrusque, voir Étrusque. Les peuples dans la péninsule italienne au début de l âge du fer  …   Wikipédia en Français

  • Romains — Rome antique Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français

  • Liste des figures mythologiques étrusques — Cette liste des figures mythologiques étrusques recense et compare les divinités étrusques, les apports grecs, et leur correspondance dans le panthéon romain. Les douze dieux principaux, rapidement identifiés avec les douze dieux de l Olympe… …   Wikipédia en Français

  • Vie quotidienne chez les Étrusques — Diorama d un intérieur étrusque au Musée archéologique du territoire de Populonia …   Wikipédia en Français

  • Histoire Des Sciences — Article de la série Histoire des sciences Chronologie Chronologie des sciences Chronologie de l astronomie …   Wikipédia en Français

  • Histoire des sciences — L histoire des sciences est l’étude de l évolution de la connaissance scientifique. La science, en tant que corpus de connaissances mais également comme manière d aborder et de comprendre le monde, s est constituée de façon progressive depuis… …   Wikipédia en Français

  • Bornage étrusque — Le bornage étrusque est, comme les autres coutumes de la vie quotidienne chez les Étrusques, intimement lié aux pratiques rituelles, sacrées, divinatoires et sociales de leur culture. « Une prophétie menace ainsi des pires catastrophes… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”