Thriller (cinema)

Thriller (cinema)

Thriller (genre)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thriller.

Le thriller (anglicisme, de l'anglais to thrill, frémir) est un genre artistique assez diffusé dans la littérature, le cinéma et la télévision, et qui se subdivise en de nombreux sous-genres. La caractéristique commune des oeuvres appartenant à ce genre est de chercher à provoquer chez le spectateur ou le lecteur une certaine tension, voire un sentiment de peur (qu'il doit cependant trouver agréable) à l'idée de ce qui pourrait arriver aux personnages dans la suite du récit. Cela se fait souvent par des moyens assez stéréotypés, tels que des séquences filmées au ralenti, une action soutenue, un héros doté de multiples ressources ; on y use abondamment du suspense (au cinéma, « thriller » peut être considéré comme synonyme de « film à suspense »), souvent des intrigues secondaires qui viennent contrecarrer le développement de la principale, et de rebondissements de l'intrigue (en particulier dans les dernières scènes, ce qui permet de produire une suite commercialement intéressante). Le cinéaste Alfred Hitchcock est souvent considéré comme le maître du genre.

Le genre est proche de celui de film d'espionnage et du film policier. Ainsi, un film comme Seven, de David Fincher peut être classé dans la catégorie « thriller », mais aussi dans la catégorie « film policier », car il met en scène une enquête policière.

Sommaire

Sous-genres

On peut citer quelques sous-genres qui sont souvent une combinaison avec d'autres genres :

  • Thrillers juridiques, où le héros doit affronter des ennemis dans et hors du tribunal, et risque de perdre, non seulement sa cause, mais bien sa vie. Par exemple L'Affaire Pélican d'après John Grisham. Une variante du style assez abondante met en scène des spécialistes ou experts au service de la justice, qui s'investissent dans l'étude d'un crime insoluble en risquant leur vie. Dragon rouge (Red Dragon) ou Le Silence des agneaux d'après Thomas Harris sont de bons exemples.
  • Thrillers psychologiques, où le conflit entre les différents protagonistes et surtout mental et émotionnel, du moins jusqu'au dénouement qui est souvent l'occasion de scènes plus physiques. Soupçons, L'Ombre d'un doute, et L'Inconnu du Nord-Express de Alfred Hitchcock sont de bons exemples, mais aussi Le Talentueux Mr Ripley d'après Patricia Highsmith.
  • Thrillers d'horreur, dans lesquels le conflit entre les divers caractères est d'ordre mental, émotionnel et physique. Ce qui met ce sous-genre à part, c'est sans doute l'élément de peur maintenu au long de l'intrigue. Les héros ne sont pas seulement opposés à une force supérieure, sous forme de monstre(s), mais sont aussi victimes eux-mêmes de la peur et du monstre.
  • Thrillers de serial killers : Le Silence des agneaux, Le Voyeur.
  • Thrillers romantiques : Complots.
  • Thrillers surnaturels, dans lesquels l'un des personnages principaux de l'intrigue est doté de pouvoirs surnaturels. Carrie au bal du diable, adaptation du Carrie de Stephen King, ou Sixième Sens et Incassable de M. Night Shyamalan, sont de bons exemples.
  • La plupart des thrillers combinent également les sous-genres avec des moments d'horreur, de conspiration ou d'ordre psychologique pour faire monter la tension. Les combinaisons sont assez diversifiées, par exemple :

Exemples

Films

Ce n'est pas vraiment avec le cinéma que le thriller commence, mais plutôt avec la littérature, qui lui fournit des scénarios en quantité.

La Mémoire dans la peau (The Bourne Identity) est ainsi une adaptation du roman de Robert Ludlum : on retrouve un homme blessé par balle dans la Méditerranée, mais lorsqu'il se réveille, il souffre d'amnésie; seul lien avec son histoire, des coordonnées de compte bancaire qu'il porte sur lui, et une capacité aux combats de toute sorte. Matt Damon joue le rôle principal de cette adaptation selon les standards du thriller, en particulier l'accélaration de l'intrigue du fait que les adversaires en savent plus que le héros, et donc ont un coup d'avance. Les deux suites, La Mort dans la peau (The Bourne Supremacy) et La Vengeance dans la peau (The Bourne Ultimatum), s'écartent de l'intrigue de Ludlum dans les romans aux titres correspondants, mais suivent le style du thriller de conspiration.

Un crime dans la tête est un classique dans le contexte de la guerre froide : des soldats kidnappés deviennent des agents dormants, par des manipulations psychologiques et électroniques. Ce film a donné lieu à un remake de 2004, évidemment transposé dans le contexte de l'après-guerre froide : une escouade de soldats américains est kidnappée et subit un lavage de cerveau. On leur donne de faux souvenirs, ainsi qu'une micro-puce qui les transforme en robots (éventuellement assassins) dès qu'on leur envoie certains messages. L'un d'entre eux se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond, et fait échouer la manipulation avant qu'un autre de l'escouade ne devienne président des États-Unis, ce qui donnerait à une force occulte un pouvoir total sur le pays !

Phone Game met en scène un journaliste égocentrique enfermé dans une cabine téléphonique, sous le feu d'un sniper qui veut le faire s'amender de son égocentrisme. Mais la police entoure bientôt la cabine parce qu'elle croit le journaliste responsable de la mort d'un autre usager qui voulait l'en faire sortir...

Ronin présente un récit plein de suspense sur un conflit entre diverses loyautés : une équipe de mercenaires de l'après-Guerre-froide monte une embuscade en France pour récupérer une mallette noire dont on ne sait rien du début à la fin, mais qui vaut la peine, de tuer. L'embuscade est un échec, et les membres de l'équipe se retrouvent dans une situation de chacun pour soi... voire contre l'autre.

On peut encore citer d'autres exemples du genre : Red Eye, Psychose, La Mort aux trousses, In the Line of Fire, Le Fugitif, Le 4ème Étage et Marathon Man.

Un certain nombre de thrillers ont eu du succès à la fois comme écrit et comme film, tel par exemple : Le Chacal de Frederick Forsyth, À la poursuite d'Octobre Rouge de Tom Clancy, puis la suite des aventures de Jack Ryan, Le Silence des agneaux de Thomas Harris et les suites,Jurassic Park et Congo de Michael Crichton, et enfin Da Vinci Code de Dan Brown.

Télévision

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « Thriller (genre) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thriller (cinema) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thriller (cinéma) — Thriller (genre) Pour les articles homonymes, voir Thriller. Le thriller (anglicisme, de l anglais to thrill, frémir) est un genre artistique assez diffusé dans la littérature, le cinéma et la télévision, et qui se subdivise en de nombreux sous… …   Wikipédia en Français

  • Cinema britannique — Cinéma britannique Le Royaume Uni a exercé une influence dans le développement aussi bien technologique, que commercial et artistique du cinéma. Cependant, malgré une histoire jalonnée de productions à succès, l industrie est caractérisée par un… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Britannique — Le Royaume Uni a exercé une influence dans le développement aussi bien technologique, que commercial et artistique du cinéma. Cependant, malgré une histoire jalonnée de productions à succès, l industrie est caractérisée par un débat qui n est pas …   Wikipédia en Français

  • Cinéma anglais — Cinéma britannique Le Royaume Uni a exercé une influence dans le développement aussi bien technologique, que commercial et artistique du cinéma. Cependant, malgré une histoire jalonnée de productions à succès, l industrie est caractérisée par un… …   Wikipédia en Français

  • Cinema of the United Kingdom — List of British films 1888 1919 1920s 1930s 1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939 …   Wikipedia

  • Cinema Cool — Genre Talk show Created by Travis Baker Richard Tanne Joe Lindquist Written by Travis Baker …   Wikipedia

  • THRILLER — L’étymologie du terme (en anglais «qui donne des frissons») est responsable de son extension et, partant, de la constitution d’une espèce de catégorie aux contours très imprécis: est souvent baptisé thriller tout roman, pièce ou film qui, pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Cinema belge — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Belge — Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de réalisateurs …   Wikipédia en Français

  • Cinéma de Belgique — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”