Thomson Reuters

Thomson Reuters

40° 45′ 23″ N 73° 59′ 13″ W / 40.7565, -73.9869

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomson.
Logo de Thomson Reuters

Logo de Thomson Reuters
Création avril 2008
Action TSX : TRI
NYSE : TRI
Slogan « Knowledge to act »
Siège social New York (États-Unis)
Direction Drapeau du Canada David Thomson
Activité Agence de presse
Médias de masse
Filiales Reuters
Effectif 50 000
Site web www.thomsonreuters.com

Thomson Reuters est une agence de presse canadienne et une société d'Édition professionnelle.

Entre 2007 et 2008, Thomson Corporation rachète l'agence Reuters pour environ 12,7 milliards d'euros[1], dans le but de constituer un leader mondial de l'information financière, totalisant 34% de parts de marché, juste devant le précédent leader, Bloomberg (33%). Le rapprochement des deux sociétés est effectif le 17 avril 2008.

Thomson Reuters publie chaque année le Journal Citation Reports, compilant des informations sur les revues scientifiques.

Sommaire

Thomson Reuters

Thomson Reuters regroupe deux entreprises depuis le 17 avril 2008 : The Thomson Corporation, d’origine canadienne, et Reuters, du Royaume-Uni.

Présentation de Thomson Reuters

Thomson Reuters, nouveau groupe mondial de l’information professionnelle, financière et juridique principalement, emploie plus de 50 000 personnes, à travers 93 pays dont 2 400 journalistes pour la rédaction. Le siège de Thomson Reuters est établi à New York. Le groupe a pour chiffre d’affaires 12,5 milliards de dollars et compte plus de 40 000 clients dans 155 pays.

Le groupe détient notamment l'agence de presse Reuters et fournit des informations sur plusieurs sujets : la science, les finances, le domaine médical, les médias, la comptabilité et le domaine juridique.

Le directeur général de Thomson Reuters est Tom Glocer, ancien directeur général de Reuters et le président est David Thomson, ancien président de Thomson.

Juridiquement, la société Thomson Reuters est une société combinée : elle est constituée de Thomson Reuters Corporation, une société canadienne et de Thomson Reuters PLC, une société britannique.

Thomson – Reuters : la fusion

Le groupe Thomson Reuters a vu le jour le 17 avril 2008, après de longues séries de négociations qui se sont déroulées sur une période d’un an environ. En raison de la taille acquise par le nouveau groupe, notamment dans la diffusion de données de marché, le projet de fusion a été examiné par les Etats-Unis et la Commission européenne.

La principale solution préconisée par le Ministère américain de la Justice et la Commission européenne est que Thomson Reuters s’engage à vendre des informations, des données numériques et des bases de données à des professionnels tels que des avocats, des scientifiques ou des traders.

Avec la création de ce nouveau groupe, Thomson Reuters est entré en concurrence directe avec Bloomberg, groupe spécialisé dans le secteur financier. Bloomberg et Thomson Reuters détiennent chacun environ un tiers du marché mondial des données financières. Auparavant, l’information financière était largement dominée par Bloomberg (33%), qui devançait Reuters (23%) et Thomson (11%)[2].

Reuters avant la fusion

Article détaillé : Reuters.

Thomson avant la fusion

En 1994, sous la direction de Kenneth Thomson, The Thomson Corporation dirigeait :

  • 131 journaux aux États-Unis,
  • 60 en Grande-Bretagne,
  • 54 au Canada.

The Thomson Corporation détenait notamment The Globe And Mail, l’un des plus importants quotidiens au Canada, avec 1 million d’exemplaires vendu par semaine. Le montant mondial des ventes atteignaient donc 6,4 milliards de dollars.

Avant la fusion avec Reuters, The Thomson Corporation était l’une des plus importantes entreprises d’information du monde, mais aussi le plus grand fournisseur de livre scolaire, et la maison d’édition de journaux et d’information la plus importantes au Royaume-Uni, avec Thomson Corporation Publishing International.

Historique

The Thomson Corporation (anciennement The Thomson Group) a été fondé en 1934 par Roy Herbert Thomson, et n’a cessé d’évoluer en fonction des médias.

De 1934 à 1976 :

En 1934, Roy Herbert Thomson achète son premier journal canadien The Timmins Press. En 1953, Roy Herbet Thomson achète son premier journal au Royaume-Uni, ''The Scotsman''. L’année suivante, il part en Écosse et y consolide sa position en gagnant la franchise de la télévision écossaise. Thomson Publication est créé en 1961 pour lancer des entreprises et acquérir des consommateurs. Quatre ans plus tard, Roy Herbert Thomson crée Thomson Travel, par le rachat de tours opérateurs et de Britania Airways. C’est dans la même année que Thomson Newspaper est formée. Roy Herbert Thomson décède en 1976 et son fils lui succède, Kenneth Thomson.

De 1976 à 2008 :

En 1977, Thomson Newspaper passe le million de tirages quotidiens aux États-Unis chaque jour. En 1978 est créé International Thomson Organisation Limited. Son siège social se trouve à Toronto et ses deux filiales principales aux États-Unis et aux Royaume-Uni. Cette année-là, avec le rachat de Wadsworth Publishing, Thomson entre dans l’édition spécialisée, avec les livres scolaires et les livres professionnels.

En 1980, Thomson Newspaper passe le million de tirages diffusés au Canada. Puis, Thomson rachète Warren, Gorham & Lamont, une source d’information majeure pour les professionnels de la finance. C’est en 1981 que Thomson vend ''The Times'' (Londres) à News International. Thomson Newspaper et Thomson International fusionnent en 1989 pour former The Thomson Corporation. En 1998, Thomson touche 2 milliards pour avoir vendu Thomson Travel. En 2002, David K.R. Thomson est nommé président de The Thomson Corporation.

En 2005, elle se lance dans le domaine de l'information financière avec le rachat de AFX news, une filiale de l'agence française AFP.

En 2008, Thomson et Reuters s’associent et forment Thomson Reuters. L'actionnariat de Thomson détient désormais 53% du nouvel ensemble.

Les activités

The Thomson Corporation est présent partout dans le monde et dans différents domaines tels que :

  • l'information financière (Thomson Financial),
  • l'information médicale (Thomson Healthcare)
  • l'information juridique (Thomson Legal)
  • l'information scientifique (Thompson Scientific)
  • l'information fiscale et comptable (Thomson Tax and Accounting)

Thomson détient les marques suivantes : Westlaw, FindLaw, Sweet & Maxwell, Elite, Transactive, BarBri, Physician's Desk Reference, RIA, Thomson Tax and Accounting, Quickfinder, DISEASEDEX, DrugREAX, Medstat, Thomson First Call, Checkpoint, EndNote, Derwent World Patent Index, SAEGIS, Micropatent, Aureka, Faxpat, OptiPat, Just Files, Corporate Intelligence, InfoTrac, Delphion, Arco Test Prep, Peterson's Directories, TradeWeb, Web of Science, Arden Shakespeare.

Pratiques restrictives

En novembre 2009, la Commission européenne a ouvert une procédure formelle en matière de pratiques restrictives contre Thomson Reuters[3], en raison d'une suspicion d'infraction aux règles du traité CE sur l'abus de position dominante (article 82). La Commission réalisera une enquête sur les pratiques de Thomson Reuters dans le domaine des flux de données de marché en temps réel, notamment en vue de déterminer si les clients ou les concurrents sont empêchés de convertir les codes d'instruments financiers de Reuters (RIC) en codes d'identification alternatifs utilisés par d'autres fournisseurs de flux de données (par un système dit «d'association») au détriment de la concurrence.

L'ouverture d'une procédure ne signifie pas que la Commission dispose de preuves attestant une infraction, mais qu'elle mènera une enquête approfondie sur cette affaire en priorité.

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Bibliographie

  • Le Monde, 05/07/07, p. 20 « Focus », Presse Financière, l’enjeu du « Wall Street Journal », Pascale Santi.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thomson Reuters de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thomson Reuters — Corporation Type Public Traded as TSX: TRI NYSE:  …   Wikipedia

  • Thomson Reuters — Rechtsform Corporation ISIN CA8849031056 Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Thomson Reuters — Tipo Publica (TSX: TRI y NYSE: tri) Fundación Abril 2008, como Reuters octubre de 1851 como The Thomson Corporation …   Wikipedia Español

  • Thomson Reuters — У этого термина существуют и другие значения, см. Thomson. Thomson Reuters …   Википедия

  • Thomson Reuters Corporation — Thomson Reuters Pour les articles homonymes, voir Thomson. Logo de Thomson Reuters Corporation plc …   Wikipédia en Français

  • Thomson Reuters Citation Laureates — Awarded for Outstanding contributions in Physics, Chemistry, Medicine, and Economics Presented by Thomson Reuters Country International Reward Recognition …   Wikipedia

  • Thomson Reuters/Jefferies CRB Index — Der Thomson Reuters/Jefferies CRB Index (TRJ/CRB Index) ist ein Rohstoffindex, der 19 verschiedene Futures umfasst, die an Warenterminbörsen gehandelt werden. Er wurde erstmals 1957 vom Commodity Research Bureau (CRB) in den USA berechnet. Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Thomson Corporation — Thomson Reuters Pour les articles homonymes, voir Thomson. Logo de Thomson Reuters Corporation plc …   Wikipédia en Français

  • Thomson Scientific & Healthcare — Thomson Reuters Pour les articles homonymes, voir Thomson. Logo de Thomson Reuters Corporation plc …   Wikipédia en Français

  • Thomson corporation — Thomson Reuters Pour les articles homonymes, voir Thomson. Logo de Thomson Reuters Corporation plc …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”