La Paz (Bolivie)

La Paz (Bolivie)

La Paz (Bolivie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Paz.
La Paz
La Paz (Bolivie)
Administration
Pays Bolivie Bolivie
Département Flag of lapaz.svg La Paz
Province Pedro Domingo Murillo
Géographie
Latitude 16° 30′ Sud
       68° 09′ Ouest
/ -16.5, -68.15
Longitude
Altitude 3 650 m
Superficie 47 000 ha = 470 km²
Démographie
Population 872 480 hab. (2006)
Densité 1 856,3 hab./ km²
Population de l'agglomération 1 552 156 hab. (2001)
Localisation
Bolivia location map.svg
City locator 14.svg
La Paz
Centre de La Paz
Vue aérienne de La Paz.
La Paz vu par le Satellite Spot
Gare routière de La Paz.
La Plaza Pedro Domingo Murillo.
Densité urbaine à La Paz.

Nuestra Señora de La Paz, couramment désignée simplement La Paz, est une ville de Bolivie. Siège du gouvernement national, elle est souvent considérée comme la capitale administrative de facto de la Bolivie[1].

Sommaire

Histoire

Fondée le 20 octobre 1548 par le capitaine Alonso de Mendoza sous le nom de Ciudad de Nuestra Señora de La Paz (La Ville de Notre Dame de la Paix), la ville a prospéré grâce à sa situation stratégique sur les routes commerciales coloniales. Suite à la guerre d’indépendance (1809 – 1825) la ville changea de nom pour devenir La Paz de Ayacucho en hommage à la victoire d’Ayacucho. La Paz devient le siège du gouvernement bolivien en 1898.

La ville de La Paz s’est développée dans la vallée de Chuquiago Marka entourée par les montagnes Huayna Potosí (6 088 m) et Nevado Illimani (6 460 m), non loin du lac Titicaca. Elle est située dans le département de La Paz, dans la province de Murillo. Sa topographie atypique en fait la capitale la plus haute du monde. La ville, dont le centre se situe à 3 600 m d’altitude, s’étend sur un dénivelé de plus de 1 000 m entre les quartiers aisés de la zone sud: Florida, la Rinconada, Achumani, ou Aranjuez (3 020 m) et le haut plateau d’El Alto (4 000 m), refuge des classes défavorisées.

Actuellement, l'aire métropolitaine compte environ 2 millions d'habitants. El Alto, anciennement la banlieue de la ville de La Paz, est depuis 1985 une ville à part entière, devenant la troisième ville la plus peuplée du pays. Elle occupe les hauts plateaux surplombant la capitale.

La ville a été, depuis toujours, le siège des bouleversements politiques et sociaux qui ont marqué l'histoire du pays, comme, par exemple, le cri libertaire du 16 juillet 1809 ou bien d'autres, plus récents, comme la révolution nationale en 1952.

Climat

Il y fait plutôt froid toute l'année, même si la topographie implique différents climats. Deux saisons sont bien marquées. L'été, les températures atteignent 17–20 °C, au centre-ville. Néanmoins, les précipitations se concentrent durant l'été (l'hiver dans l'hémisphère nord). Ce qui a pour conséquence de rafraîchir passablement l'atmosphère. C'est également pour cela que les quelques précipitations sous forme de neiges ont plus de probabilités de se produire en été. L'hiver est très sec et toujours ensoleillé. L'amplitude thermique y est assez élevée (–5 à 20 °C). Le rayonnement solaire fait beaucoup de dégâts. La douce sensation de chaleur au soleil fait oublier ses risques, surtout à cette altitude.

Curiosités

Plusieurs records dus à l'altitude de la cité

  • Capitale la plus haute du monde
  • Aéroport international le plus élevé.
  • L'eau y bout à 80 °C.
  • Stade olympique agréé le plus haut. La FIFA a émis une règle interdisant l'organisation de matchs officiels dans des stades à plus de 2 500 m d'altitude. La Bolivie fit une demande spéciale, précisant que ses infrastructures sportives se situaient dans des villes au-delà de la limite. Les Boliviens se sentaient lésés et auraient dû fournir un effort financier important pour déménager et organiser tous les événements sportifs dans la seule ville de Santa Cruz de la Sierra, située dans les plaines orientales.
  • Vallée de la lune
  • Patrimoine colonial conservé
  • Le matériel utilisé pour la construction de la gare routière est le même que celui utilisé pour l'edification de la tour Eiffel

Notes

  1. La capitale de la Bolivie est Sucre d'après la Constitution du pays.

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la Bolivie Portail de la Bolivie
Ce document provient de « La Paz (Bolivie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Paz (Bolivie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Departement de La Paz (Bolivie) — Département de La Paz (Bolivie) Pour les articles homonymes, voir La Paz et Département de La Paz. Département de La Paz …   Wikipédia en Français

  • Département De La Paz (Bolivie) — Pour les articles homonymes, voir La Paz et Département de La Paz. Département de La Paz …   Wikipédia en Français

  • Département de la paz (bolivie) — Pour les articles homonymes, voir La Paz et Département de La Paz. Département de La Paz …   Wikipédia en Français

  • Département de La Paz (Bolivie) — Pour les articles homonymes, voir Département de La Paz. Département de La Paz …   Wikipédia en Français

  • Bolivie-Brésil en football — Cet article présente les confrontations entre le Brésil et la Bolivie. Le Brésil mène largement face à son homologue bolivien. Les Brésiliens ont d ailleurs remportés plusieurs victoires sur de large score : 10 1 en 1949, 8 0 en 1977. La… …   Wikipédia en Français

  • Bolivie-Pologne En Football — Confrontations entre l équipe de Bolivie de football et l équipe de Pologne de football : Date Lieu Match Score Compétition 12 juin 1977 La Paz …   Wikipédia en Français

  • Bolivie-Pologne en football — Confrontations entre l équipe de Bolivie de football et l équipe de Pologne de football : Date Lieu Match Score Compétition 12 juin 1977 La Paz …   Wikipédia en Français

  • Bolivie-pologne en football — Confrontations entre l équipe de Bolivie de football et l équipe de Pologne de football : Date Lieu Match Score Compétition 12 juin 1977 La Paz …   Wikipédia en Français

  • BOLIVIE — La situation de la Bolivie au cœur du continent sud américain confère à ce pays une position géopolitique considérable, dont sont conscients les États Unis et ses puissants voisins, hier le Paraguay et le Chili, aujourd’hui l’Argentine et le… …   Encyclopédie Universelle

  • BOLIVIE - Actualité (1990-1996) — P align=center République de Bolivie Politique intérieure Le 6 juin 1993, Gonzalo Sánchez de Lozada, candidat du Mouvement nationaliste révolutionnaire (M.N.R., centre droit), arrive en tête de l’élection présidentielle en recueillant 36 p. 100… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”