Sans domicile fixe (France)

Sans domicile fixe (France)

Sans domicile fixe en France

Les sans-abris sont des personnes sans logement. Les personnes sans domicile fixe (SDF) en France sont des personnes ne bénéficiant pas d'une adresse postale pour l'administration.

On compte environ 100 000 SDF en France en 2007. Paris est la ville de France la plus touchée par le sans-abrisme avec un peu plus de 8 000 SDF.

Sommaire

Recensement

Difficultés

Le nombre de sans-abri (ou Sans Domicile Fixe, SDF) en France est difficile à évaluer, en partie en raison de l'absence d'outils statistiques appropriés, ainsi que par le caractère nomade de cette population. La crise du logement est l'une des causes principales expliquant l'absence d'accès à un toit.

Statistiques

Un comptage effectué une nuit de janvier 2004 par l'Insee a dénombré 86 000 SDF en France, soit 0,13% de la population[1]. Selon l'ethnologue-psychanalyste Patrick Declerck (2002), il y a à Paris un noyau dur de 10 000 à 15 000 personnes qui vivent habituellement et de manière continue dans la rue (les clochards fortement désocialisés). Au-delà de cette population stable, on trouve un groupe plus instable ou moins durable et deux fois plus grand (20 000 à 30 000)[2]. Au total, 100 000 personnes vivraient ainsi en France[3].

L'âge moyen des SDF à Paris

Les SDF à Paris ont une structure par âge assez différente du reste de la population parisienne, avec par exemple beaucoup moins de personnes âgées de plus de 60 ans.

  • 22 % des hommes SDF à Paris ont entre 18 et 30 ans.
  • 57 % des hommes ont entre 31 et 50 ans.
  • 19 % des hommes ont entre 51 et 64 ans.
  • 2 % des hommes ont 65 ans et plus.
  • 48 % des femmes SDF à Paris ont entre 18 et 30 ans.
  • 45 % des femmes ont entre 31 et 50 ans.
  • 6 % des femmes ont entre 51 et 64 ans.
  • 1 % des femmes ont 65 ans et plus.

Proportion de femmes SDF

  • 17 % des SDF de Paris, tout comme aux USA d'ailleurs, sont des femmes.
  • 1 femme SDF sur 3 à Paris est accompagnée d'enfants, avec ou sans conjoint.

Situation matrimoniale des SDF

  • 57 % des SDF sont célibataires.
  • 8 % sont mariés.
  • Plus de 1 SDF sur 3 a divorcé ou est veuf.

Situation professionnelle

  • 28 % des hommes SDF ont déclaré avoir eu, avant la rue, une profession itinérante, les conduisant à se déplacer de ville en ville durant des années (ouvriers bâtiment, routiers, déménageurs, mariniers, représentants commerce, restauration, spectacle).
  • Environ 25 % des hommes SDF déclarent travailler, soit en CDD, intérim ou CES ou autre petit boulot. 17 % des concernés sont en CDI.

Catégories socio-professionnelles des parents de SDF

  • 1 SDF homme sur 5 ne peut préciser le métier de son père, soit qu'il ne l'ait pas connu, soit que les liens avec lui aient été rompus très tôt.
  • Pour les 4 SDF hommes restants, 49 % ont un père ouvrier. Les moins de 34 ans ont plus souvent que leurs aînés un père artisan ou commerçant.

Sans-papiers

Nombre de « sans-papiers » et « invisibles » échappent aux statistiques.

Morbidité

Les principales pathologies des sans-abris sont liées à la malnutrition et notamment aux carences en vitamine C et en calcium : anémie, hémorragies, troubles neurologiques ou cardio-vasculaires, fractures. Le manque de suivi médical empêche la prévention de maladies bien traitées comme le diabète ou l'hypertension. À ceci s'ajoute une forte consommation d'alcool et de tabac, entraînant des maladies cardiovasculaires, des cancers ORL et des cirrhoses.

Décès

2005

Le collectif Les Morts dans la Rue, créé en 2002 et regroupant une quarantaine d'associations, a recensé 112 morts de février à octobre 2005 [4]. La variation saisonnière est peu importante, le froid a tué 5 personnes sur les 112. Ces personnes avaient en moyenne 49 ans, alors que l'espérance de vie est de 77 ans pour les hommes et de 84 ans pour les femmes, le plus jeune avait 31 ans et la moitié avaient moins de 50 ans. L'étude a également recensé 21 morts violentes : 8 assassinats, 7 morts dans des incendies et 6 chutes mortelles.

2006-2007

Le collectif Les Morts dans la Rue a comptabilisé 145 décès de sans-abri de novembre 2006 à mars 2007, dont 91 en Ile-de-France. La durée de vie moyenne de ces 145 morts a été de 49 ans (contre une moyenne nationale de 80 ans). Le collectif avait compté 122 « morts dans la rue » de novembre 2005 à mars 2006[5]. Sur ces 122 décès en 2005-2006, seuls cinq d'entre eux étaient imputables au froid (hypothermie). Les principales causes de mort sont en effet la malnutrition, tandis que le manque de suivi médical empêche la prévention de maladies bien traitées comme le diabète ou l'hypertension. À ceci s'ajoute une forte consommation d'alcool et de tabac, entraînant des maladies cardio-vasculaires, des cancers ORL et des cirrhoses. La création de la CMU par le gouvernement Jospin visait entre autres à améliorer le suivi médical de ces patients, afin de traiter les pathologies dès leur apparition, à moindre coût, plutôt que lorsqu'elles deviennent trop graves.

Espérance de vie

Dans un éditorial du Bulletin épidémiologique hebdomadaire[6], Martin Hirsch faisait remarquer que « l’espérance de vie des plus pauvres en France est plus proche de l’espérance de vie au Sierra Leone (34 ans), pays qui a l’une des espérances de vie les plus courtes au monde, que de l’espérance de vie de l’ensemble de la population française. Autrefois, la pauvreté tuait brutalement. Aujourd’hui, elle tue tout aussi sûrement, mais plus lentement. »

L'association les enfants de Don Quichotte évalue l'espérance de vie d'un SDF à 43 ans en 2006[7].

Centres d’hébergement

En France en novembre 2006, le gouvernement annonce la création de 100 000 places en centres d’hébergement pour les sans-abri au titre du « plan hiver » (du 1er novembre 2006 au 31 mars 2007).

Travailleurs pauvres

Les sans-abris ne sont pas nécessairement chômeurs, certains travaillent (parfois même pour la Mairie de Paris). Selon l'étude de l'Insee de 2004[1] :


Promesse de Nicolas Sarkozy : zéro SDF en 2008

Lors de la campagne présidentielle de 2007, le futur président Nicolas Sarkozy avait formulé les promesses suivantes :

« Je veux si je suis élu président de la République que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. » « Le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine. Si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a plus un toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s'en trouvera remis en cause. »[8].

Notes et références

  1. a  et b « Pour les sans-abri, l'hiver commence aujourd'hui », Tonino Serafini, Libération, 1er novembre 2004
  2. Patrick Declerck, Les naufragés, éd. Plon, 2002
  3. Patrick Declerck, entretien février 2002
  4. « Dans la rue, l'espérance de vie ne dépasse pas la cinquantaine », Tonino Serafini, Libération, 15 décembre 2005 [1]
  5. Libération, 26 mars 2007, « 145 «morts dans la rue» depuis novembre 2006 » lire en ligne
  6. Les inégalités sociales de santé en France en 2006 : éléments de l’état des lieux, BEH du 23 janvier 2007, InVS
  7. "L'espérance de vie d'un SDF ? 43 ans." Hubert Prolongeau, Nouvel observateur p67 n°2200 4 janvier 2007
  8. Video de l'engagement de N. Sarkozy

Liens internes

Liens externes

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/sdf/20070117.OBS7420/14_600_personnes_vivent_dans_la_rue_selon_linsee.html

http://www.vie-publique.fr/documents-vp/IP823lsdf.pdf

http://www.caf.fr/web/WebCnaf.nsf/VueLien/E-SSENTIEL20?opendocument

Ce document provient de « Sans domicile fixe en France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sans domicile fixe (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sans-domicile fixe — Un SDF à Paris …   Wikipédia en Français

  • Sans domicile fixe — Un sans abri à Paris …   Wikipédia en Français

  • Sans domicile fixe en France — SDF parisien à Bercy Les sans abri sont des personnes sans logement. Les personnes sans domicile fixe (SDF) en France sont des personnes ne bénéficiant pas d une adresse postale pour l administration. On compte de 85 000 à 100 000 SDF en… …   Wikipédia en Français

  • Sans-abris en France — Pauvreté en France Économie de la France Marché du travail Chômage Pauvreté Entreprises …   Wikipédia en Français

  • Sans-domicile fixes — Sans domicile fixe Un SDF à Paris …   Wikipédia en Français

  • Sans-abri — Sans domicile fixe Un SDF à Paris …   Wikipédia en Français

  • Sans-abris — Sans domicile fixe Un SDF à Paris …   Wikipédia en Français

  • Sans abri — Sans domicile fixe Un SDF à Paris …   Wikipédia en Français

  • Sans logis — Sans domicile fixe Un SDF à Paris …   Wikipédia en Français

  • domicile — [ dɔmisil ] n. m. • 1326; lat. domicilium, de domus « maison » 1 ♦ Cour. Lieu ordinaire d habitation. ⇒ chez (chez soi), demeure, habitation, home, logement, maison, résidence. « Pour nous la maison est seulement un domicile, un abri » (Fustel de …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”