Jane Rhodes

Jane Rhodes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rhodes (homonymie).

Jane Rhodes est une cantatrice française née le 13 mars 1929 à Paris et morte le 7 mai 2011 à Neuilly-sur-Seine.

Louée à la fois pour son engagement scénique, son timbre de voix rond et cuivré mais aussi une beauté plastique qui lui vaut dans les années 1950 le surnom de « Bardot de l'Opéra », elle aborda autant les rôles de soprano dramatique que de mezzo-soprano, avec une prédilection pour les emplois de « falcon ». Elle participa également à la création de nombreuses œuvres lyriques. Elle était l'épouse du chef d'orchestre Roberto Benzi.

Sommaire

Biographie

Jane Rhodes naît le 13 mars 1929 à Paris.

Formée au Conservatoire de musique (classe de Mathilde Watto), elle étudie aussi le théâtre avec le comédien Pierre Renoir. Elle débute dans les chœurs du théâtre du Châtelet avant d'entamer en 1953 une carrière soliste avec le rôle de Marguerite (La Damnation de Faust de Berlioz) au Grand-Théâtre de Nancy. En parallèle du grand répertoire (Tosca, Werther...), elle y participe à la création de nombreux ouvrages (Le Fou de Marcel Landowski, Le Chevalier de neige de Georges Delerue sur un livret de Boris Vian, La Vérité de Jeanne d'André Jolivet, Le Serment de Tansman, La Mort à Bâle de Conrad Beck...).

En 1957, elle enregistre le rôle de Renata dans L'Ange de feu de Sergueï Prokofiev sous la direction de Charles Bruck : l'enregistrement (aujourd'hui historique) est alors couronné par deux grands prix du disque. Cette prestation lui vaudra d'être remarquée par Gabriel Dussurget qui l'engage à l'Opéra de Paris, où elle chante entre autres les rôles de Tosca et de Salomé, puis au festival d'Aix-en-Provence.

Elle interprète enfin Carmen de Georges Bizet en 1959 à l'occasion de l'entrée de l’œuvre au répertoire de l'Opéra, dans la mise en scène du cinéaste Raymond Rouleau et sous la direction de celui qui deviendra quelques années plus tard son mari, Roberto Benzi. Carmen deviendra son rôle le plus populaire. C'est ainsi qu'elle sera choisie par la CBS en 1962 pour le film The Drama of Carmen sous la direction de Leonard Bernstein.

Toujours à la RTLN, elle chante Eboli de Don Carlos, Marguerite de La Damnation de Faust dans la mise en scène de Maurice Béjart, Conception de L'Heure espagnole ou encore La Voix humaine de Francis Poulenc. Elle crée aussi l'opéra Les Adieux de Marcel Landowski, dont elle est la dédicataire.

Affectionnant l'opérette, elle interprète plusieurs œuvres de Jacques Offenbach comme La Belle Hélène, La Périchole, La Vie parisienne ou La Grande-Duchesse de Gérolstein.

Si elle s'est produite essentiellement dans le répertoire français, elle a également interprété quelques opéras en italien (Don Carlo à l'Opéra de Paris, L'incoronazione di Poppea de Claudio Monteverdi au festival d'Aix-en-Provence...), en allemand (Salomé au Metropolitan Opera de New York) et en anglais (Didon et Enée de Purcell, toujours à Aix-en-Provence).

Sa carrière de récitaliste est loin d'être négligeable, excellant dans le répertoire de la mélodie française (Henri Duparc, Claude Debussy, Gabriel Fauré...) et du lied allemand (Johannes Brahms, Gustav Mahler...), notamment en collaboration avec le pianiste Christian Ivaldi.

Elle fut souvent invitée à se produire à la Radio (par exemple dans le rôle de Margared du Roi d'Ys de Edouard Lalo) et à la télévision française, notamment dans les émission de Maritie et Gilbert Carpentier ou de Janine Guyon.

Elle meurt le 7 mai 2011 à l'âge de 82 ans à l'Hôpital américain de Paris[1]. Après plus de 40 ans de carrière, Jane Rhodes se consacrait toujours avec passion à l'enseignement et à la transmission de son art.

Chronologie

Répertoire (non exhaustif)

Discographie

Filmographie

Distinction

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jane Rhodes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jane Rhodes — (* 13. März 1929 in Paris; † 7. Mai 2011 in Neuilly sur Seine) war eine französische Opernsängerin (Sopran und Mezzosopran). Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Privates 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Jane Rhodes — (*13 de marzo de 1929, París † 7 de mayo de 2011,[1] Neuilly sur Seine fue una mezzosoprano francesa llamada la «Brigitte Bardot de la Opéra» casada con el director de orquesta Roberto Benzi muy famosa como Carmen de Bizet. Debutó en 1953 en… …   Wikipedia Español

  • Rhodes — steht für: Rhodes (Moselle), eine französische Gemeinde im Département Moselle Rhodes (Iowa), ein Ort im US Bundesstaat Iowa Rhodes (New South Wales), ein Vorort der australischen Stadt Sydney in New South Wales Fender Rhodes, ein elektrisches… …   Deutsch Wikipedia

  • Rhodes (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Toponymes 1.1 États Unis 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Rhodes Preparatory School — was a private school located at 11 West 54th Street in Manhattan, New York City, USA. There was a lower school with students in seventh and eighth grades and an upper school for students from grades nine through twelve. (For a brief period in its …   Wikipedia

  • Kim Rhodes — Infobox actor imagesize = 250px birthname = Kimberly Rhodes birthdate = birth date and age|1969|6|7 birthplace = Portland, Oregon, U.S.A. deathdate = deathplace = othername = homepage = academyawards = spouse = Travis Hodges (2006… …   Wikipedia

  • Kim Rhodes — Nombre real Kimberly Rhodes Nacimiento 7 de junio de 1969 (42 años) Portland, Oregón, Estados Unidos …   Wikipedia Español

  • Mary Jane Girls (album) — Mary Jane Girls Studio album by Mary Jane Girls Released May 1983 Recorded 1982 …   Wikipedia

  • Happy Rhodes — Infobox musical artist Name = Happy Rhodes Img capt = Happy Rhodes in 2003 Img size = 210 Landscape = Background = solo singer Birth name = Kimberley Tyler Rhodes Alias = Born = flagicon|US August 9, 1965 Poughkeepsie New York, US Died = Origin …   Wikipedia

  • Doris Rhodes — Lady Doris Rhodes (1898–1982) was Britain s leading female bridge player until the arrival of Rixi Markus. Life in bridge Beasley v Culbertson: some of the players at Claridges. Round the table from left: Ely Culbertson, Lady Doris Rhodes,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”