Équipe du Chili de football

Équipe du Chili de football
Drapeau : Chili Équipe du Chili
Logo
Généralités
Confédération CONMEBOL
Couleurs rouge, bleu et blanc
Surnom La Roja (la Rouge)
El Equipo de Todos (l'Équipe de Tous)
Red Hot Chile
Stade principal Estadio Nacional de Chile
Classement FIFA en diminution 14e (21 septembre 2011)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Argentine Claudio Borghi
Record de sélections Leonel Sánchez : 84
Meilleur buteur Marcelo Salas : 37
Rencontres officielles historiques
Premier match Drapeau d'Argentine Argentine 3 - 1 Drapeau : Chili Chili
(27 mai 1910)
Plus large victoire Chili Drapeau : Chili 7 - 0 Drapeau : Venezuela Venezuela
(29 août 1979)
Plus large défaite Drapeau du Brésil Brésil 7 - 0 Drapeau : Chili Chili
(17 septembre 1959)
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 8
médaille de bronze , Coupe du Monde Troisième en 1962
Copa América Phases finales : 35
médaille d'argent , Amérique du Sudmédaille d'argent , Amérique du Sudmédaille d'argent , Amérique du Sudmédaille d'argent , Amérique du Sud
Seconde en 1955, 1956, 1979 et 1987
Jeux olympiques médaille de bronze , Jeux olympiques médaille de bronze en 2000
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe du Chili de football en 2011

L'équipe du Chili de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs chiliens sous l'égide de la Federación de Fútbol de Chile.

Sommaire

Histoire

Les débuts du Chili

La Fédération du Chili de football (Federación de Fútbol de Chile) est fondée en 1895. Le premier match des chiliens fut joué le 27 mai 1910, contre sa voisine, l’Argentine, qui se solda par une défaite sur le score de 3 buts à 1. La fédération du Chili de football est affiliée à la FIFA depuis 1913 et est membre de la CONMEBOL depuis 1916.

L'équipe du Chili du Mondial 1930.

Le pays participe à la première Coupe du Monde en 1930, en Uruguay. Il tombe dans le groupe A, composé de la France, de l’Argentine et du Mexique. Le Chili bat le Mexique sur le score de 3-0 (doublé de Carlos Vidal Lepe et de Manuel Rosas Sánchez (csc)), puis trois jours plus tard, il bat la France sur le score de 1-0, but de Guillermo Subiabre Astorga à la 67e minute, mais doit s’incliner contre l’Argentine sur le score de 3 buts à 1 malgré le but de Guillermo Arellano Moraga. Il ne participa pas aux Coupes du monde 1934 et 1938. En 1950, il termine avec deux points (deux défaites contre l’Angleterre 0-2, contre l’Espagne 0-2 et une victoire contre les USA 5 buts à 2. L’équipe du Chili de football (Selección de fútbol de Chile) termine deuxième mais ne se qualifia pas pour les demi-finales. En 1954 et 1958, il ne participa à la Coupe du Monde. En 1955 et en 1956, sous la forme d’un mini championnat, le Chili atteignit la finale de la Copa América mais la perdit contre l’Argentine et l’Uruguay l’année suivante . Le 17 septembre 1959, le Chili enregistre sa plus large défaite de son histoire à Rio de Janeiro contre le Brésil sur le score de 7 buts à 0.

La Coupe du monde de football 1962 : l’apogée du football chilien

Le Chili organise la septième Coupe du Monde de football. Il tombe dans le groupe B, composé de l’Italie, de la RFA et de la Suisse. Lors du premier match, il bat la Suisse sur le score de 3-1 (doublé de Jaime Ramírez Banda et but de Leonel Sánchez), puis bat l’Italie sur le score de 2-0 (but de Jorge Toro et de Jaime Ramírez Banda) mais doit s’incliner contre la RFA sur le score de 2-0. Le pays organisateur termine deuxième du groupe et se qualifie pour les quarts de finale où les chiliens grâce à Eladio Rojas et à Leonel Sánchez battent les soviétiques sur le score de 2-1. Mais en demi, ils tombent contre le Brésil qui gagne 4-2 malgré les buts de Jorge Toro et de Leonel Sánchez devant 76 500 personnes, record d’affluence de la compétition. Pour le match de la troisième place, le Chili s’impose 1 but à 0, grâce à un but de Eladio Rojas à la 90e minute. Il prend la troisième place devant 67 000 personnes. C’est la meilleure performance de l’équipe du Chili en Coupe du Monde.


Le Chili au niveau continental de 1962 à 2000

De 1962 à 2000, le Chili est irrégulier dans les éditions de la Copa América, mais a atteint deux fois en 1979 contre le Paraguay et en 1987 contre l’Uruguay la finale sans jamais pouvoir la gagner, a pris deux fois la troisième place en 1967 et 1991 et une fois la quatrième place en 1999. A part en 1963, l’équipe du Chili a toujours été au premier tour mais n’a pas passé ce stade. Le 29 août 1979 à Santiago du Chili, le Chili bat le Venezuela sur le score de 7 buts à 0, ce qui constitue une des plus larges victoires des chiliens.

Le Chili au niveau mondial de 1962 à 2000

De 1962 à 2000, l’équipe du Chili a disputé 4 des 9 éditions de la Coupe du Monde (1966, 74, 82 et 98). En 1966, il ramène un point pris sur la surprise du mondial 66, la Corée du Nord (1-1) et s’incline contre l’Italie (0-2) et contre l’URSS (1-2) et termine dernier du groupe. En 1974, il repart avec deux matchs nul contre la RDA (1-1) et l’Australie (0-0) mais s’incline contre la RFA (0-1), et termine troisième du groupe. En 1982, il repart avec trois défaites contre l’Algérie, l’Autriche et la RFA. Le 1er avril 1997 à Viña del Mar, le Chili bat sur le score de 7 buts à 0 l’Arménie, ce qui constitue une des plus larges victoires du Chili.

En 1998, il tombe dans un groupe homogène composé de l’Italie, du Cameroun et de l’Autriche. Lors de ce premier tour, il arrache trois matchs nuls (2-2 contre l’Italie, 1-1 contre l’Autriche et 1-1 contre le Cameroun) et termine second du groupe B et se qualifie pour les huitièmes de finale. Mais en huitièmes, il tombe sur le Brésil qui gagne 4-1 malgré le but de Marcelo Salas, qui termine avec 4 buts lors de ce Mondial. Il égale le record de 1962 de Leonel Sánchez avec 4 buts aussi. Les deux joueurs chiliens les plus connus sont Iván Zamorano et Marcelo Salas.

Le Chili depuis 2000

Le Chili a remporté la médaille de bronze aux JO 2000 à Sydney. Voici le parcours : l’équipe entraînée par Nelson Acosta López réussit à terminer premier du groupe avec deux victoires contre l’Espagne (3-1, doublé de Reinaldo Navia et but de Rafael Olarra), puis le Maroc (4-1, triplé de Zamorano et but de Reinaldo Navia) mais perd contre la Corée du Sud (0-1). Puis en quarts, le Chili bat 4-1 le tenant du titre, le Nigeria par des buts de Pablo Contreras, de Reinaldo Navia, d'Iván Zamorano et de Rodrigo Tello). Puis en demi, il s’incline contre le futur vainqueur, le Cameroun sur le score de 2-1. L’équipe du Chili prend la médaille de bronze grâce au doublé de Zamorano contre les USA. Iván Zamorano termine avec 6 buts meilleur de la compétition. Lors de la Copa América 2001, la sélection termine deuxième du groupe mais est battue en quarts par le Mexique (0-2). Le Chili n’a pas participé aux Coupes du Monde 2002 et 2006. En 2004, il est éliminé au premier tour. En 2007, il tombe en quarts sur le Brésil qui gagne 6-1 malgré le but de Humberto Suazo. L'équipe se qualifie ensuite pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, en finissant deuxième des phases éliminatoires à un point seulement du Brésil, grâce notamment à sa jeunesse, troisième de la Coupe du monde des moins de 20 ans 2007, et Humberto Suazo, meilleur buteur des Éliminatoires avec 10 réalisations. Lors du mondial sud-africain, l'équipe emmenée par son sélectionneur argentin Marcelo Bielsa, surnommé "El Loco", c'est-à-dire "le fou", se qualifie pour les huitièmes de finales, en s'imposant notamment contre le Honduras, sur le score de 1-0 grâce à un but de Beausejour, puis contre la Suisse, sur le même score. Elle finit cependant, second de son groupe, après s'être incliné 2-1 contre l'Espagne, futur vainqueur de la compétition. Cette qualification entraîne une vague de joie dans le pays, mais également des dégradations et de nombreuses arrestations à Santiago. Au tour suivant, elle rencontre le Brésil, comme douze ans auparavant, favorite de la compétition. Elle s'incline 3-0, et, est donc éliminée de la coupe du monde. Cependant, les hommes de Bielsa repartent avec les honneurs, en ayant séduit la planète football, et sont accueillis comme des héros dans leur pays.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

  • 1930 : 1er tour
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : 1er tour
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Tour préliminaire
  • 1962 : 3e place
  • 1966 : 1er tour
  • 1970 : Tour préliminaire
  • 1974 : 1er tour
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : 1er tour
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Exclus
  • 1998 : Huitième de finale
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Huitième de finale

Parcours en Copa América

Parcours au Championnat Panaméricain de football

  • 1952 : Second
  • 1956 : Sixième
  • 1960 : Non participant

Groupe des sélectionnables

La liste des 26 joueurs appelés pour disputer deux matchs de qualifications pour la Coupe du monde 2014 contre l'Argentine le 7 octobre 2011 et contre le Pérou le 11 octobre 2011.

Sélections et buts actualisés au 4 septembre 2011.

Sélectionneur Drapeau : Argentine Claudio Borghi
Nom Date de Naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
Claudio Bravo Capitaine 13 avril 1983 (1983-04-13) (28 ans) 58 (0) Drapeau : Espagne Real Sociedad
Miguel Pinto 4 juillet 1983 (1983-07-04) (28 ans) 17 (0) Drapeau : Mexique Atlas
Cristopher Toselli 22 juin 1988 (1988-06-22) (23 ans) 1 (0) Drapeau : Chili Universidad Católica
Défenseurs
Pablo Contreras 11 septembre 1978 (1978-09-11) (33 ans) 62 (1) Drapeau : Grèce PAOK
Gonzalo Jara 29 août 1985 (1985-08-29) (26 ans) 49 (3) Drapeau : Angleterre West Bromwich Albion
Waldo Ponce 4 décembre 1982 (1982-12-04) (28 ans) 38 (3) Drapeau : Mexique Cruz Azul
Sebastián Toro 2 février 1990 (1990-02-02) (21 ans) 3 (1) Drapeau : Chili Colo-Colo
Christian Vilches 27 octobre 1983 (1983-10-27) (28 ans) 1 (0) Drapeau : Chili Colo-Colo
Milieux
Charles Aránguiz 17 avril 1989 (1989-04-17) (22 ans) 5 (0) Drapeau : Chili Universidad de Chile
Jean Beausejour 1er juin 1984 (1984-06-01) (27 ans) 41 (3) Drapeau : Angleterre Birmingham City
Matías Campos 22 juin 1989 (1989-06-22) (22 ans) 0 (0) Drapeau : Chili Audax Italiano
Carlos Carmona 21 février 1987 (1987-02-21) (24 ans) 33 (0) Drapeau : Italie Atalanta Bergamasca
Matías Fernández 15 mai 1986 (1986-05-15) (25 ans) 43 (10) Drapeau : Portugal Sporting Portugal
José Pedro Fuenzalida 22 février 1985 (1985-02-22) (26 ans) 15 (1) Drapeau : Chili Colo-Colo
Mauricio Isla 12 juin 1988 (1988-06-12) (23 ans) 27 (2) Drapeau : Italie Udinese
Cristóbal Jorquera 6 avril 1988 (1988-04-06) (23 ans) 2 (0) Drapeau : Italie Genoa
Gary Medel 3 août 1987 (1987-08-03) (24 ans) 38 (3) Drapeau : Espagne Séville
Felipe Seymour 23 juillet 1987 (1987-07-23) (24 ans) 33 (0) Drapeau : Italie Genoa
Francisco Silva 11 février 1986 (1986-02-11) (25 ans) 4 (0) Drapeau : Chili Universidad Católica
Jorge Luis Valdivia Toro 19 octobre 1983 (1983-10-19) (28 ans) 49 (4) Drapeau : Brésil Palmeiras
Arturo Vidal 22 mai 1987 (1987-05-22) (24 ans) 37 (3) Drapeau : Italie Juventus
Attaquants
Carlos Muñoz 21 avril 1989 (1989-04-21) (22 ans) 3 (0) Drapeau : Chili Colo-Colo
Esteban Paredes 1er août 1980 (1980-08-01) (31 ans) 26 (8) Drapeau : Chili Colo-Colo
Mauricio Pinilla 4 février 1984 (1984-02-04) (27 ans) 21 (5) Drapeau : Italie Palerme
Humberto Suazo 10 mai 1981 (1981-05-10) (30 ans) 50 (20) Drapeau : Mexique Monterrey
Eduardo Vargas 20 novembre 1989 (1989-11-20) (22 ans) 5 (1) Drapeau : Chili Universidad de Chile

Principaux joueurs d'hier et d'aujourd'hui

Iván Zamorano en 2008.

(*) international en activité

Records

Chiffres au 20 janvier 2010[2]

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
84 Leonel Sánchez 1955-1968 23
73 Nelson Tapia 1994-2005 0
70 Marcelo Salas 1994-2007 37
70 Alberto Fouilloux 1960-1972 12
69 Iván Zamorano 1987-2001 34
69 Fabián Estay 1990-2001 5
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Matches
37 Marcelo Salas 1994-2007 70
34 Iván Zamorano 1987-2001 69
29 Carlos Caszely 1969-1985 49
23 Leonel Sánchez 1955-1968 84
22 Jorge Aravena 1983-1989 36
18 Juan Carlos Letelier 1979-1989 57


Notes et références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, 21 septembre 2011. Consulté le 22 septembre 2011.
  2. (en) Chile - Record International Players, sur rsssf.com

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Équipe du Chili de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”