Rogue-like

Rogue-like
Angband, un rogue-like de 1990.

Un rogue-like est un jeu vidéo qui fait partie d'une famille de jeux (les rogue-like) inspirés de Rogue, sorti en 1980. Traditionnellement, le joueur y explore un ou plusieurs souterrains générés aléatoirement, dans un univers bi-dimensionnel décrit par des caractères ASCII.

Sommaire

Présentation

Dans un rogue-like, le joueur doit, tour par tour, explorer un ou plusieurs souterrains (certains jeux peuvent se passer en partie en extérieur). Ce type de jeu est parfois désigné sous le terme PMT pour Porte, Monstre, Trésor. Graduellement, le personnage affronte des monstres plus puissants, gagne de l'expérience et des objets de plus grande valeur, à la manière de certains jeux de rôle (Donjons et Dragons étant ici l'inspiration principale), que l'on peut dire dans le "style" américain de l'époque très axé sur les combats.

Le jeu est intégralement représenté par des caractères ASCII, souvent colorés, parfois remplacés par de petits dessins (tuiles) ; à l'origine, les rogue-like étaient censés tourner sur des terminaux texte et ces caractères étaient le seul moyen de représenter le monde. Ainsi, le héros est symbolisé par un « @ », les autres personnages (monstres ennemis pour la plupart) sont représentés par des lettres de l'alphabet. Ainsi, un chien peut être représenté par un « d », un dragon rouge par un « D ». Exemple :

------
|....|      ############           #  Couloir obscur
|....|      #          #           . Zone éclairée
|.$..+########         #           $  Des pièces d'or
|....|       #      ---+---        +  Une porte
------       #      |.....|
             #      |.!...|        !  Une potion magique
             #      |.....|
             #      |..@..|        @  L'aventurier
  ----       #      |.....|
  |..|       #######+..D..|        D  Un dragon
  |<.+###    #      |.....|        <  Escalier vers le niveau inférieur
  ----  #    #      |.?...|        ?  Un parchemin magique
        ######      -------

L'aventurier est contrôlé par de courtes commandes d'une ou plusieurs touches plutôt que par la souris ou de longues instructions. Par exemple, dans NetHack, « r » permet de lire (read) un parchemin, « d » de lâcher (drop) un objet et « q » de boire (quaff) une potion .

La génération aléatoire de l'univers - souterrains, objets magiques, monstres, etc. - constitue un atout majeur de ce genre de jeu. Certains niveaux, généralement spécifiques, peuvent cependant être déterminés.

Les combats ressemblent à ceux de Donjons et Dragons. Traditionnellement dans ce type de jeu, la mort est définitive. La partie peut habituellement être sauvegardée, mais seulement pour pouvoir l'interrompre. De plus, la sauvegarde sera supprimée automatiquement à la mort du personnage. Ce mécanisme peut être contourné par un utilisateur expérimenté. Cependant, le save scumming est considéré comme déshonorant ou tricherie par beaucoup. Le wizard mode (mode mage) permet d'explorer le donjon sans risque de mourir, sans grand prestige néanmoins.

La plupart des rogue-like se jouent en solitaire. Principalement à cause de la tradition, mais aussi de la difficulté d'étendre le système au tour-par-tour pour plusieurs joueurs. Toutefois, il existe des rogue-like multi-joueurs comme ToMENET ou Crossfire.

Historique

Le premier jeu de ce genre est Dnd, écrit entre 1974 et 1976. Cependant, le genre ne connaîtra le succès qu'avec Rogue, en 1980. Écrit pour un terminal texte, gratuit, son code source largement distribué, il donnera naissance à de très nombreux clones, comme Moria, Hack ou Angband, qui eux-mêmes seront déclinés en de multiples variantes.

Les trois variantes les plus en vogue actuellement (2005) sont sans doute NetHack (sous une licence cousine de la GPL), Angband (au code source disponible hors GPL) et Ancient Domains of Mystery (en libre distribution, mais au code source non révélé).

Diablo, jeu commercial édité par Blizzard Entertainment en 1997, se différencie par son graphisme et sa gestion en temps réel des événements. Des interfaces graphiques ont été développées pour des rogue-likes récents (citons Falcon's Eye pour Nethack ou bien AngbandTk pour Angband).

Ce genre, déjà ancien, connaît toujours un développement actif et est soutenu par une large communauté.

Principaux rogue-likes

Castle of the Winds, un jeu inspiré des rogue-like.
  • 3059 - rogue-like futuriste avec musique et bruitages
  • Alphaman
  • Ancient Domains of Mystery - un rogue-like avec un univers bien particulier
  • Angband - a donné lieu à plus de soixante variantes
  • Avanor
  • Castle of the Winds
  • Crossfire - multijoueur
  • CryptRL - un roguelike bilingue (Fr / Eng) écrit en java et disposant de graphismes et de sons
  • Diablo - un jeu d'action inspiré par les rogue-like
  • Dnd - un des ancêtres de Rogue, écrit entre 1974 et 1976
  • Dungeon Crawl
  • Dwarf Fortress - rogue-like de gestion de donjon
  • GearHead - rogue-like basé sur l'univers des mecha
  • Hack
  • Hengband - version largement modifiée d'Angband
  • Iter Vehemens ad Necem
  • Larn
  • Moria
  • NetHack - descendant de Hack
  • Omega
  • Rogue - considéré comme le premier rogue-like
  • Slash'EM (« Super Lotsa Added Stuff Hack - Extended Magic »)
  • Spelunky
  • Sword of Fargoal - graphismes primitifs et combats en temps-réel
  • The Binding of Isaac
  • The Legend of Saladir
  • The Minstrel's Song
  • Troubles of Middle Earth - version modifiée de Zangband, le rogue-like le plus proche de l'univers de J. R. R. Tolkien
  • Tower of Doom
  • Tyrant - rogue-like graphique en java
  • UnReal World - rogue-like atypique où il est question de survivre en pleine nature dans le fin fond de la Suède
  • Zangband - version largement modifiée d'Angband
  • Zapm

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rogue-like de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rogue-like — Geschichte Als Rogue like, das heißt ähnlich wie Rogue, bezeichnet man rundenbasierte Computer Rollenspiele, bei denen man den Spielercharakter im Textmodus mittels der Tastatur durch ein Abenteuer steuert. Die minimalistische Präsentation steht… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste chronologique des Rogue-like — Ceci est une liste chronologique des jeux vidéo rogue like et des action RPG qui s en inspirent. Rogue likes First Last Title Developer Setting Platform Notes 1978 Beneath Apple Manor Don Worth Fantasy APPII L un des premiers jeux commercialis …   Wikipédia en Français

  • Rogue (computer game) — Rogue popularized the dungeon crawling computer game dating back from 1980. A favorite on college Unix systems in the early to mid 1980scite web |url=http://www.1up.com/do/feature?cId=3123537 |title= The Essential 50 12. Rogue |accessdate=2007 12 …   Wikipedia

  • Rogue (jeu vidéo) — Rogue Concepteur Michael Toy, Glenn Wichman, Ken Arnold Date de sortie 1980 Genre rogue like Mode de jeu Un joueur Plate forme UNIX, DOS, Mac OS, Amiga, Atari ST …   Wikipédia en Français

  • Rogue (jeu video) — Rogue (jeu vidéo) Rogue Concepteur Michael Toy, Glenn Wichman, Ken Arnold Date de sortie 1980 Genre PMT Mode de jeu Un joueur Plate forme UNIX, DOS, Mac OS, Amiga, Atari ST …   Wikipédia en Français

  • Rogue — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Rogue », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Rogue (Computerspiel) — „The Roguelike!“ (Ein in Common Lisp geschriebenes Rogue like) Rogue [ɹəʊg] ist ein 1980 veröffentlichtes rundenbasiertes Computer Rollenspiel mit ASCII Grafik …   Deutsch Wikipedia

  • Rogue (comics) — Rogue Artwork for the cover of Rogue vol. 3, #3 (November 2004). Art by Rodolfo Migliari. Publication information Publisher Marvel Comics …   Wikipedia

  • Rogue Ales — Industry Alcoholic beverage Founded 1988 Headquarters Newport, Oregon, United States …   Wikipedia

  • Rogue (Dungeons & Dragons) — Rogue / Thief Characteristics Role Striker Power source Martial Alignment Any Publication history Editions All …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”