Population japonaise

Population japonaise

Démographie du Japon

Évolution démographique

Le Japon compte 127 millions d'habitants en 2008 avec un des taux de natalité les plus bas du monde : 7,87 naissances pour 1 000 habitants[1].

L'espérance de vie y est la plus élevée au monde puisqu'elle était estimée en 2008 à 85,59 ans pour les femmes et à 78,73 ans pour les hommes[1].

Sommaire

Structure et évolution de la population

Structure de la population du Japon
Pyramide des âges du Japon, 2005
Population 127 288 416 habitants
Densité de la population 339,7 hab./km²
Taux de croissance de la population -0,139 %
Âge médian (population totale)
 - Hommes
 - Femmes
43,8 ans
42,1 ans
45,7 ans
Structure par âge
 - 0-14 ans
 - 15-64 ans
 - 65 ans et plus

13,7 %
64,7 %
21,6 %
Rapport de masculinité (population totale)
 - À la naissance
- Moins de 15 ans
- 15-64 ans
- 65 ans et plus
0,95 homme/femme
1,06 homme/femme
1,06 homme/femme
1,01 homme/femme
0,74 homme/femme
Part de la population urbaine 66 %
Sources: The World Factbook, CIA[1]; ONU[2]; FAO

127 288 416 personnes habitent au Japon[1], 66 % des habitants vivent en zone urbaine[2].

La densité de population est élevée avec 339,7 habitants/km² sur l'ensemble du Japon[1] et de 1 523 habitants/km² en ne considérant que les zones habitables[réf. nécessaire]. Plus de 50 % de la population vit sur 2 % du pays (estimation juillet 1993).

Depuis 2005, la population japonaise a cessé de s'accroître[3].

En 2009, le nombre de centenaires au Japon a dépassé les 40 000, dont 35 000 femmes[4].

Nuptialité

En 2005, parmi les Japonais de plus de 15 ans 60,8 % des hommes et 57,0 % des femmes étaient mariés. Cependant, le taux de premier mariage est en baisse auprès des nouvelles générations, et ce depuis les années 1970[5] :

Taux de non mariage en 2005 (variation avec 2000)
25 à 29 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans
Hommes 71,4 % (+2,1) 47,1 % (+4,2) 30,0 % (+4,3)
Femmes 59,0 % (+5,0) 32,0 % (+5,4) 18,4 % (+4,6)

Cette baisse des mariages explique en partie la baisse de la natalité, d'autant plus que de nombreux trentenaires célibataires continuent de vivre chez leurs parents : 70 % en 2005[6].

Natalité

Natalité au Japon
Taux brut de natalité 7,87 
Indice synthétique de fécondité 1,22 enfant(s)/femme
Source: The World Factbook, CIA[1]

Le taux de natalité est très bas au Japon, ce qui explique la part considérable de la population constituée par les personnes âgées. L'État encourage la natalité en offrant 5 000 yens (environ 50 euros) par mois et par enfant jusqu'à l'âge de 3 ans (cette somme est allouée via la mairie d'arrondissement du lieu de résidence). En 2003, les aides représentaient 1,1 % du PIB japonais[3].

En 2007, 11 millions de Japonais ont plus de 75 ans[3], ce qui pose avec acuité la question du financement des retraites. Face à ce défi, le gouvernement a décidé d'élever progressivement l'âge du départ à la retraite de 60 à 65 ans[3]. L'espérance de vie est l'une des plus élevée au monde, ce qui témoigne d'un haut niveau de développement. En octobre 2007, le pays devrait compter 32 000 centenaires[3].

Mortalité

Mortalité au Japon
Taux brut de mortalité 9,26 
Taux de mortalité infantile (population totale)
- Hommes
- Femmes
2,8 

2,58 
Espérance de vie à la naissance (population totale)
 - Hommes
 - Femmes
82,07 ans
78,73 ans
85,59 ans
Source: The World Factbook, CIA[1]

Le Japon a l'un des plus forts taux de suicide au monde (26 pour 100 000 habitants, soit 33 093 personnes en 2007)[7]. Bien que l'idée que le Japon soit le pays où l'on se suicide le plus soit répandue et assez tenace, c'est en réalité loin d'être le cas. Ainsi en 2006, le taux de suicide japonais était de 23,6 sur 100 000 habitants et largement devancé par des pays d'Europe de l'Est, comme la Lituanie (38,8) ou la Russie (32,3) par exemple[8]. Le Japon était alors au 8e rang mondial[9].

Trois quarts des suicidés en 2007 étaient des hommes, et 60 % étaient sans emploi, alors que le taux de suicide des seniors était en forte augmentation[7]. Seuls 81 suicides en 2007 seraient dus au surmenage ou au stress (karō-jisatsu), qui entrainent plus généralement le karōshi, mort naturelle par sur-travail[10].

En 2008, une étude du gouvernement japonais a révélé que près d'un Japonais sur cinq a sérieusement pensé à se suicider à un moment dans sa vie[11]. Il est cependant important de comprendre l'évolution du taux de suicide japonais sans tomber dans le piège du culturalisme ou du  (en), qui tend à substituer l'explication sociologique par l'explication culturelle, en présupposant que les Japonais diffèrent, par nature, des autres peuples.

Certains lieux sont néanmoins réputés pour les nombreux suicides qui s'y produisent, tels que la foret d'Aokigahara dans la préfecture de Yamanashi près de Tokyo, les chutes de Kegon ou encore la falaise de Tōjinbō dans la préfecture de Fukui.

Migration et composition culturelle

Migration et composition
 culturelle au Japon
Taux de migration nette
Composition ethnique
- Japonais
- Autres (Coréens, Chinois,
Brésiliens, Philipins)

98,5 %
1,5 %
Religions
- Shintoïsme et Bouddhisme
- Autres (dont chrétiens : 0,7 %)

84 %
16 %
Composition linguistique
- Japonais

Source: The World Factbook, CIA[1]

Le Japon comptait 2 217 000 étrangers à la fin 2008, soit 1,74% de la population totale, avec une augmentation de 50% en dix ans. Les Chinois représentent le groupe le plus important (30%), avec 655 000 personnes, suivi des Coréens (589 000), Brésiliens (313000), Philippins (211 000) et Péruviens (60 000)[12].

Cependant, la population japonaise ne constituerait pas une ethnie uniforme, on observerait au contraire un brassage ethnique très fort de populations tout au long de l'histoire japonaise, avec de nombreux échanges notamment entre la péninsule coréenne et le Japon[13]. De plus, la petite minorité indigène des Aïnous d'Hokkaidō a une certaine unicité génétique[14].

Il existe en outre de grandes disparités linguistiques au sein de la société japonaise, avec un nombre élevé de dialectes, voire d'autres langues dans le cas par exemple des aïnous ou des habitants des îles Ryūkyū (qui n'ont été annexés à l'État japonais que tardivement), ce qui s'explique par le nombre élevé d'îles que compte l'archipel[13].

Les minorités, tels que certains coréens zainichi (environ 600 000 aujourd'hui) sont encore victimes de discriminations aujourd'hui, de la même manière que les burakumin par exemple[réf. nécessaire].

En matière d'émigration, le Brésil est le pays qui compte la plus importante communauté japonaise[3].

Autres indicateurs sociaux

Autres indicateurs sociaux
 au Japon
Taux d'alphabétisation (population totale)
- Hommes
- Femmes
99 %
99 %
99 %
Nombre moyen d'années passées à l'école 15 ans
Taux de séropositivité au VIH/SIDA
(chez les adultes)
moins de 0,1 %
Taux d'accès à l'eau potable 100 %
Taux de chômage 3,8 %
Sources: The World Factbook, CIA[1]; ONU[15],[16]

Selon les chiffres du Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie japonais, le pays comptait 15 759 sans domicile fixe en janvier 2009, en déclin régulier depuis 2003 (25 296 alors)[17]. 4 302 se trouvaient à Osaka, contre 3 428 à Tokyo.

Maladies présentes au Japon


Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h  et i (en) The World Factbook, CIA (2008)
  2. a  et b (en) ONU (2008)
  3. a , b , c , d , e  et f (fr) Frédéric Lemaître, « Les Japonais menacés de disparition, par Frédéric Lemaître », dans Le Monde du 29 septembre 2007, mis en ligne le 28 septembre 2007, [lire en ligne]
  4. La barre des 40.000 centenaires franchie au Japon sur Aujourd'hui le Japon, 12 septembre 2009, AFP. Consulté le 12 septembre 2009
  5. (en)Statistics Bureau Home Page/3. Marital Status : sur Bureau Statistiques du Ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications. Mis en ligne le 30 octobre 2006, consulté le 28 octobre 2008
  6. Au Japon, parent inquiet cherche âme sœur pour enfant célibataire sur Aujourd'hui le Japon, AFP. Mis en ligne le 28 octobre 2008, consulté le 28 octobre 2008
  7. a  et b Toujours plus de suicides au Japon sur Aujourd'hui le Japon, AFP. Mis en ligne le 20 juin 2008, consulté le 23 mars 2009
  8. (en) Suicide prevention and special programmes - Country reports and charts available, 2008, Organisation mondiale de la santé. Consulté le 28 mai 2009
  9. 図録▽自殺率の国際比較 sur Honkawa Data Tribune. Mis en ligne le 21 avril 2009, consulté le 28 mai 2009
  10. Doublement des cas de suicides au Japon dus au surmenage sur Aujourd'hui le Japon, AP. Mis en ligne le 26 mai 2008, consulté le 23 mars 2009
  11. Les Japonais ont de fortes tendances suicidaires sur Aujourd'hui le Japon, AFP. Mis en ligne le 19 mai 2008, consulté le 23 mars 2009
  12. Registered foreign population in Japan hits record-high 2.21 million, AP (Kyodo), 10 juillet 2009 [lire en ligne]
  13. a  et b (ja) Yoshihiko Amino, Nihon-ron no shiza (日本論の視座?) : Rettō no shakai to kokka (列島の社会と国家?), Shōgakukan, 1990, 292 p. (ISBN 4096262099) 
  14. TAJIMA Atsushi ; HAYAMI Masanori ; TOKUNAGA Katsushi ; JUJI Takeo ; MATSUO Masafumi ; MARZUKI Sangkot ; OMOTO Keiichi & HORAI Satoshi, « Genetic origins of the Ainu inferred from combined DNA analyses of maternal and paternal lineages », Journal of human genetics, ISSN 1434-5161, 2004, vol. 49, no4, pp. 187-193, [lire en ligne]
  15. (en) ONU (2004)
  16. (en) ONU (2002)
  17. No. of homeless comes to 15,800+ sur Breitbart, Kyodo. Mis en ligne le 9 mars 2009, consulté le 10 mars 2009

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens et documents externes


  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « D%C3%A9mographie du Japon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Population japonaise de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Japonaise — Japon  日本 Nippon ou Nihon (ja) Japon (fr) …   Wikipédia en Français

  • Population du Japon — Démographie du Japon Évolution démographique Le Japon compte 127 millions d habitants en 2008 avec un des taux de natalité les plus bas du monde : 7,87 naissances pour 1 000 habitants[1]. L …   Wikipédia en Français

  • Population taïwanaise — Démographie de Taïwan Mariage à l occidentale La population taïwanaise était estimée à 23 063 027 habitants en juillet 2009[1], faisant de Taïwan le quatorzième pays le plus densément peuplé avec 637 h/km2 …   Wikipédia en Français

  • Population du Brésil — Démographie du Brésil Sommaire 1 Évolution de la population 2 Structure de la population 3 Natalité 4 Mortalité …   Wikipédia en Français

  • Population canadienne — Canada Pour les articles homonymes, voir Canada (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Kannada …   Wikipédia en Français

  • Diaspora japonaise aux Palaos — La diaspora japonaise aux Palaos est la communauté d’origine japonaise vivant dans les Palaos, un archipel de l’océan Pacifique. Sommaire 1 Histoire 1.1 1820–1945 1.2 Après 1945 2 …   Wikipédia en Français

  • Économie japonaise — Économie du Japon Japon Indicateurs économiques Le Shinkansen, train à grande vitesse japonais. Monnaie …   Wikipédia en Français

  • Religion Japonaise — Religion au Japon Temple bouddhiste Sensō ji d Asakusa Il existe de nombreuses religions au Japon mais les deux principales sont le shintoïsme et le bouddhisme. La plupart des Japonais s identifient aux deux religions, sous la forme d un… …   Wikipédia en Français

  • Religion japonaise — Religion au Japon Temple bouddhiste Sensō ji d Asakusa Il existe de nombreuses religions au Japon mais les deux principales sont le shintoïsme et le bouddhisme. La plupart des Japonais s identifient aux deux religions, sous la forme d un… …   Wikipédia en Français

  • Histoire japonaise — Histoire du Japon …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”