Phonographique

Phonographique

Phonographe

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Platine (homonymie).
Phonographe d'Edison, 1877 (Musée des sciences de Madrid)
phonographe Pathé

L'inventeur américain Thomas Edison dépose le brevet du premier phonographe le 19 décembre 1877.

Son dispositif permet d'enregistrer des sons grâce à un stylet composé d'une aiguille interchangeable fixée sur un diaphragme de mica. Ce stylet grave les sonorités sur un cylindre d'étain (de cire par la suite, ce qui améliora la qualité de l'enregistrement). Dès que l'enregistrement est terminé, la gravure peut être lue par le stylet. L'aiguille, faisant vibrer le diaphragme, transforme le sillon gravé en sons. Afin de permettre la diffusion de ces premiers enregistrements, un mécanisme de recopie sur cylindre de bakélite est mis au point: la qualité est meilleure et surtout le cylindre ne craint plus ni les déformations ni la chaleur. C'est ce type de cylindre que l'on peut observer sur la photo ci-contre.

Il a existé un appareil, le Gramophone, similaire à un phonographe permettant d'enregistrer les textes destinés à être dactylographiés. Il disposait à cet effet d'une tête réversible et d'un cornet en guise de micro. Pour effacer le message on rabotait la surface du cylindre constitué de cire.

Les gramophones ont été une évolution des phonographes. Ils en ont pris le nom par la suite. La différence entre ces deux types d'appareils se fait surtout par le support d'enregistrement : cylindre pour les phonographes, disque pour les gramophones.

Lors de l'exposition universelle de Paris en 1900, La société Pathé reçoit un grand prix pour son phonographe "le gaulois". Le corps de ce dernier est en fonte. Le son est enregistré sur des rouleaux de cire. Le phonographe dispose d'une tête d'écriture et d'une tête de lecture. Il a un pavillon en cristal. Particularité de ce modèle : il pourra être vendu à crédit ce qui favorise la démocratisation de ces machines.

Les phonographes plus récents voient la disparition du cylindre au profit du disque. Les phonographes dits "à pavillon" permettent un volume sonore plus important (sur les phonographes à cylindre on collait souvent son oreille au pavillon pour bien entendre). On trouve ces phonographes dans les habitations mais aussi les lieux publics comme les cafés.

À la fin des années 20, le phonographe portable ou "phonographe mallette" fait son apparition. Il comporte souvent un compartiment pour y ranger plusieurs disques ainsi qu'un réceptacle pour les aiguilles de remplacement. C'est le couvercle de la valise qui fait office de pavillon. Il existe de nombreuses variétés d'aiguilles suivant le son que l'on veut obtenir. Il existe par exemple des aiguilles en bois. L'amélioration de la qualité sonore est due à l'abandon progressif de la membrane mica pour des membranes plus complexes.

Sommaire

Galerie

Anecdote

  • Charles Cros avait trouvé le moyen d'enregistrer les traces de la voix sur un support enduit de noir de fumée, mais ne savait comment les relire. Une revue musicale britannique, pour un de ses numéros de 1er avril, joignit un CD se prétendant « la restitution des enregistrements historiques de Charles Cros, effectuée par l'IRCAM de Paris ». L'annonce était plausible et la revue fut épuisée en quelques jours. Elle publia toutefois un démenti dans son numéro suivant.[réf. nécessaire]
  • Une récente découverte montre que la toute première voix enregistrée serait la voix d'une femme chantant, le 9 avril 1860, la comptine pour enfants Au clair de la Lune grâce à un "phonautographe" inventé par le français Édouard-Léon Scott de Martinville. Son appareil pouvait enregistrer le son mais n'était pas capable de le restituer.[1]
  • (en), grâce aux avancées techniques dans le début des années 1950 en raison de l'avènement de disques stéréo, est également évoqué comme une plaque tournante, avec un ton-bras et la cartouche à l'aide du stylet. Premiers systèmes étaient en concurrence, avec Radio Corporation of America (RCA) fournissant les 45 révolutions par minute (rpm), format, et la Columbia Records avec les 33 1/3 rpm format. Les deux produisent un son excellent, mais 45 rpm records ont une limite d'environ 7 minutes par côté.[2]

Bibliographie

  • Histoire du disque et de l'enregistrement sonore. Daniel Lesueur. Eds Carnot.

Notes, sources et références

  1. Press Release:. Enregistrement disponible sur le site de firstsouds.org
  2. Williams, Trevor, A Short History of Twentieth-Century Technology, C. 1900 - C. 1950. Oxford University Press, 1982, ISBN 0198581599. Retrieved April 24, 2008 via Google Books

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la musique Portail de la musique
Ce document provient de « Phonographe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phonographique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • phonographique — [ fɔnɔgrafik ] adj. • 1862; de phonographe ♦ Didact. Propre au phonographe, destiné ou enregistré au phonographe (et par ext. enregistré sur disque). Disque phonographique. Œuvres phonographiques. ● phonographique adjectif Relatif au phonographe …   Encyclopédie Universelle

  • PHONOGRAPHIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport au phonographe, qui se fait par le phonographe. Reproduction phonographique. Séance phonographique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • phonographique — (fo no gra fi k ) adj. Qui a rapport à la phonographie …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cylindre Phonographique — Pour les articles homonymes, voir Cylindre (homonymie). Demande de traduction …   Wikipédia en Français

  • Syndicat National de l'Édition Phonographique — SNEP redirects here. For the Simple NDEF Exchange Protocol, see Near field communication#Standardization bodies and industry projects. The Syndicat national de l édition phonographique (SNEP) is the inter professional organization which protects… …   Wikipedia

  • Syndicat National de l’Édition Phonographique — Syndicat national de l édition phonographique (SNEP; Национальный Синдикат Звукозаписи)  организация, занимающаяся защитой смежных и авторских прав в звукозаписывающей индустрии Франции. Организация SNEP была основана в 1922 году; в неё… …   Википедия

  • Disque Phonographique — Pour les articles homonymes, voir Disque. Single Record …   Wikipédia en Français

  • Diffusion Phonographique Populaire — La Diffusion phonographique populaire est un label de diffusion musicale indépendant sans but lucratif créé en 2005 Sommaire 1 Principe de fonctionnement 2 Productions 3 Distributions 4 …   Wikipédia en Français

  • Diffusion phonographique Populaire — La Diffusion phonographique populaire est un label de diffusion musicale indépendant sans but lucratif créé en 2005 Sommaire 1 Principe de fonctionnement 2 Productions 3 Distributions 4 …   Wikipédia en Français

  • Cylindre phonographique — Pour les articles homonymes, voir Cylindre (homonymie). Phonographe Pathé et quelques cylindres dans leur boîte Le cylindre phonographique est l ancêtre du disque. Lorsque, en décembre 1877 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”