Locum

Locum

Meillerie

Meillerie

Meillerie vu du Lac Léman
Meillerie vu du Lac Léman

Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Thonon-les-Bains
Canton Canton d'Évian-les-Bains
Code postal 74500
Maire
Mandat en cours
Laurent Pertuiset
2008-2014
Démographie
Population 308 hab. (2006)
Densité 79 hab./km²
Gentilé Meillerons / Meilleronnes
Géographie
Coordonnées 46° 24′ 25″ Nord
       6° 43′ 05″ Est
/ 46.406831, 6.718167
Altitudes mini. 372 m — maxi. 1000 m
Superficie 3,91 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Meillerie est une commune française qui se situe dans le département de la Haute-Savoie dans le Chablais français.

Sommaire

Géographie

Meillerie est situé au nord du département de Haute-Savoie, au bord de la rive Sud du Lac Léman, à 45 km de Genève, 10 km d'Evian-les-Bains, et 7 km de Saint-Gingolph, à la frontière suisse.

La commune se compose d'un chef-lieu et de deux hameaux : le Locum (prononcer locome), au bord du lac, et les Plantés en moyenne montagne.

Situation

Meillerie est un ancien village de pêcheurs, de carriers, et de batellerie, surplombant le lac avec une vue sur la riviera vaudoise.

Climat

Le climat est de type montagnard en raison du Massif Alpin, tempéré par la proximité du Lac Léman

Voies de communication et transports

  • Route départementale 1005, ancienne route impériale 5, puis route nationale 5. Cette "Route Blanche" a relié Paris à Saint-Gingolph par le col de la Faucille et Genève. Elle a été créée par Napoléon Bonaparte dans son profil actuel.
  • Ligne du Tonkin, ligne de chemin de fer en direction de la France et de la Suisse bientôt réactivée pour le trafic pendulaire voyageur et touristique ainsi que le fret local.
  • Le lac Léman était jusqu'au début du XXe siècle la principale voie de transit des pondérables : bois, céréales, chaux et surtout les fameuses pierres de Meillerie que l'on retrouve sur tous les grands bâtiments de Genève et de Lausanne. Extraites des carrières de la commune, elles étaient chargées sur les barques du Léman. Un service de passagers sur les bateaux à vapeurs du lac était assuré, pendant la saison estivale, jusqu'en l'an 2000.

Toponymie

Histoire

C'est en 1166 qu'un premier document sur Meillerie (Maleria), apparut. Celui-ci faisant état du don de Meillerie et de ses territoires appartenant à l' église de Lausanne, à l'abbé Rodulfus de l'église d'Agaune, par l'évêque de Lausanne, et ceci pour une livre de poivre chaque année à lui même ainsi qu'à ses successeurs. Changeant mainte fois de propriétaire au fil des siècles et des guerres, Meillerie comme les villes du Chablais ne dépendirent plus que d'une seule maison, celle de Savoie. La commune de Meillerie fut créée de celle de Thollon. La paroisse existait depuis 1765. La limite entre Meillerie et la commune de Thollon fut modifiée par le décret du 9 janvier 1867. Le "Rocher de Jean-Jacques Rousseau" est situé au dessus du village à l'est. Voir le roman épistolaire "La Nouvelle Héloïse" IV lettre 17, Julie et St Preux au rocher de Meillerie.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2008 .... Laurent Pertuiset .... ....
.... 2008 Eugène Vesin .... ....
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

1861 1901 1921 1954 1975 1990 1999 2006
686 972 861 412 320 305 280 308


Économie

Les carrières de Meillerie, en service de 1800 à 1939, ont servi à la construction des villes du Lac Léman.

Lieux et monuments

Meillerie regorge des monuments historiques et de curiosités :

  • Le chœur de l'abbaye du 13ème siècle et son clocher. Inscrits aux Monuments de France en 1990
  • L'abbaye et ses abords, Site Inscrit en 1946
  • Le port de plaisance et les maisons en façade sur le Lac Léman, Site Inscrit en 1946
  • La "Pierre à Jean-Jacques Rousseau"

Patrimoine culturel

Meillerie fut immortalisé par Jean-Jacques Rousseau et Byron, pour la Dent d'Oche et le Grammont qu'ils voyaient depuis Vevey. Le port et le lac ont été le cadre romantique et tragique du film "L'Eternel Retour", avec Jean Marais et Madeleine Sologne sur un scénario de Jean Cocteau, transposition moderne de la légende amoureuse de "Tristan et Yseult".

Notes et références


Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Médias externes

  • Portail de la Savoie Portail de la Savoie
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Meillerie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Locum de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Locum — Locum, short for the Latin phrase locum tenens (lit. place holder, akin to lieutenant ), is a person who temporarily fulfills the duties of another. For example, a Locum doctor is a doctor who works in the place of the regular doctor when that… …   Wikipedia

  • locum — the term for ‘a deputy standing in for a doctor or cleric’ is pronounced loh kǝm, and the plural is locums. The word is short for locum tenens ‘one holding the place’, which is occasionally used in more formal contexts. The plural of the full… …   Modern English usage

  • locum — (also locum tenens) ► NOUN ▪ a doctor or cleric standing in for another who is temporarily away. ORIGIN from Latin locum tenens one holding a place …   English terms dictionary

  • locum — locúm s.m. – Rahat. – var. (înv.) lichium. tc. lökün (Miklosich, Etym. Wb., 175; Lokotsch 1328), cf. sb. lokuma. Trimis de blaurb, 08.03.2008. Sursa: DER …   Dicționar Român

  • locum-te — locum te·nen·cy; …   English syllables

  • locum — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. lokum]{{/stl 7}}{{stl 17}}ZOB. {{/stl 17}}{{stl 7}}lokum {{/stl 7}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • locum — UK [ˈləʊkəm] / US [ˈloʊkəm] noun [countable] Word forms locum : singular locum plural locums British a doctor or priest who does the job of another doctor or priest temporarily, for example while the usual one is ill or on holiday …   English dictionary

  • locum — noun Date: 1901 chiefly British locum tenens …   New Collegiate Dictionary

  • locum — /loh keuhm/, n. Brit. See locum tenens. * * * …   Universalium

  • locum — noun /ˈləʊkəm/ Abbreviated form of locum tenens.<ref name= COED pron def >The Concise Oxford English Dictionary [Eleventh Edition]</ref> …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”