Liver X Receptor

Liver X Receptor

Liver X receptor

Les Liver X receptors ou récepteur aux oxystérols (LXRβ et LXRα) sont des protéines de la superfamille des récepteurs nucléaires liant naturellement les oxystérols et régulant le métabolisme du cholestérol et des lipides dans l'organisme ainsi que la réponse inflammatoire au niveau des macrophages[1]. Leur rôle dans le développement de l'athérosclérose a été directement démontré[2],[1].

Sommaire

Structure

Il existe deux isoformes des récepteurs LXRs, qui sont le LXRα et LXRβ, présentant 80% d’homologie entre elles. La forme active et fonctionnelle du récepteur LXR est un hétérodimère formé par l'association de la protéine LXR et avec le Retinoid X receptor (récepteur aux rétinoïdes ou RXR).

Mécanisme d'action

Les récepteurs LXRs sont des facteurs de transcription qui activent ou répriment l'expression de gènes cibles dans le noyau des cellules.

Les oxystérols, qui sont des dérivés oxydés du cholestérol, sont les principaux ligands de LXR. Il existe également d’autres agonistes capablent de lier LXRs, tel le glucose[3]. De plus, les acides gras insaturés, tel l’acide arachidonique peut agir comme antagoniste des récepteurs LXRs[réf. nécessaire] et inhiber l’activation de gènes cibles.

Fonctions

Les deux isoformes LXRα et LXRβ sont exprimées dans des tissus différents. LXRα est surtout exprimé dans le foie, les macrophages, l’intestin et le tissu adipeux, tandis que LXRβ est plus ubiquitaire.

Les fonctions des LXRs sont différentes en fonction du tissu où ils sont exprimés. Toutefois, leur rôle général consiste en la régulation de l'homéostasie des lipides en général et du cholestérol en particulier[2].

Dans le foie

Dans le foie, les LXRs jouerait un rôle important dans le métabolisme des lipides, plus particulièrement du cholestérol. Un excès de stérols dans le foie, bien qu’habituellement régulé par la voie de novo et de métabolisme des stérols, cause la conversion des stérols en acides biliaires, ainsi qu’une inhibition de l’anabolisme du cholestérol dans le foie, par un mécanisme de feed-back. Cette conversion des composés de stérols en acides biliaires est effectuée par une enzyme présente dans la foie : la 7α-hydroxylase. Par la suite, les acides biliaires sont transportés dans la lumière intestinale, où ils peuvent être éliminés.

Également, l'activation des récepteurs LXRs présents dans les cellules hépatiques permettent la transcription du gène d'une glycoprotéine responsable de la clairance hépatique des lipoprotéines : l’apolipoprotéine E.

Récemment, il a été rapporté que les LXRs présent dans le foie seraient également liés au métabolisme du glucose dans le foie[réf. nécessaire]. En effet, lors d’un repas, la présence de glucose dans le sang permettrait d’activer les LXRs dans la cellule et ainsi permettre la transcription des gènes codant dans le métabolisme du glucose en triglycérides.

Dans les macrophages

Dans les macrophages, les LXRs sont responsables, entre autres, du transport reverse du cholestérol[1]. Les macrophages permettent d’activer le transport du cholestérol en excès des tissus périphériques vers le foie où ils sont transformés en acides biliaires. Ce transport est effectué par les pré-bHDL via l’apolipoprotéine A1 et le transporteur ABC A1, dont l'expression des gènes est régulée par les LXRs. De plus, dans les macrophages, l’apolipoprotéine E permet de favoriser l’efflux du cholestérol stocké dans les macrophages vers le foie.

L'activation des récepteurs LXRs dans les macrophages permettrait de diminuer la réponse inflammatoire due à l’athérosclérose en inhibant l’expression des gènes liés à l’inflammation, tel que les interleukines et la cyclo-oxygénase-2[1].

Dans les adipocytes

Dans le tissu adipeux, les LXRs sont responsables, avec d’autres récepteurs membranaires (SP-1, SREPB-1/ADD-1, PPAR, RXR, etc.) de la régulation transcriptionelle du gène codant pour les lipoprotéines lipases (LPL) qui sont responsables de l’hydrolyse intravasculaire des triglycérides, ce qui permet leur stockage sous forme de triglycérides dans les tissus adipeux.

Le récepteur LXRα augmente également l’expression du transporteur du glucose GLUT4 présent dans la membrane plasmique des adipocytes. Ce transporteur permet le transport du glucose à l’intérieur de l’adipocyte et, par la suite, la conversion du glucose en triglycérides.

Physiopathologie

Plusieurs pathologies sont liées à une diminution ou à une augmentation de l'expression des LXRs dans l'organisme. Les LXRs seraient impliqués dans les maladies cardiovasculaires, les hypercholestérolémies[2], les dyslipidémies[2], l'infarctus du myocarde[2], l'athérosclérose[1], l'obésité, l'inflammation[1] et les maladies neurodégénératives[4].

De plus, de nouvelles recherches sur les LXRs suggèreraient également qu’un dysfonctionnement des récepteurs LXRs pourrait causer une insulinorésistance et le diabète de type 2[5].

Liens externes

Notes et références

  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire Portail de la biologie cellulaire et moléculaire


Récepteurs nucléaires
THR · RAR · PPAR · Rev-erb · ROR · EcR · LXR · FXR · VDR · PXR · CAR · HNF4 · RXR · Usp · COUP-TFI · ER · ERR · GR · MR · PR · AR · TR2/4 · NGFIB · NURR1 · NOR1 · SF1 · LRH1 · GCN1 · DAX1 · SHP
Ce document provient de « Liver X receptor ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liver X Receptor de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liver X receptor — α Ajouter une image Caractéristiques générales Nom approuvé Récepteur aux oxystérols Autres noms ou symbole NR1H3 Locus 11[1] Fonction …   Wikipédia en Français

  • Liver x receptor — Les Liver X receptors ou récepteur aux oxystérols (LXRβ et LXRα) sont des protéines de la superfamille des récepteurs nucléaires liant naturellement les oxystérols et régulant le métabolisme du cholestérol et des lipides dans l organisme ainsi… …   Wikipédia en Français

  • Liver X receptor — protein Name=LXRα (nuclear receptor subfamily 1, group H, member 3) caption= width= HGNCid=7966 Symbol=NR1H3 AltSymbols= EntrezGene=10062 OMIM=602423 RefSeq=NM 005693 UniProt=Q13133 PDB= ECnumber= Chromosome= Arm= Band=… …   Wikipedia

  • Liver X receptor alpha — Nuclear receptor subfamily 1, group H, member 3 PDB rendering based on 1uhl …   Wikipedia

  • Liver X receptor beta — Nuclear receptor subfamily 1, group H, member 2 PDB rendering based on 1p8d …   Wikipedia

  • Liver receptor homolog-1 — Nuclear receptor subfamily 5, group A, member 2 PDB rendering based on 1yok …   Wikipedia

  • Receptor X de pregnano — Estructura tridimensional del receptor PXR. HUGO 7968 …   Wikipedia Español

  • Liver — For other uses, see Liver (disambiguation). Liver Liver of a sheep: (1) right lobe, (2) left lobe, (3) caudate lobe, (4) quadrate lobe, (5) hepatic artery and portal vein, (6) hepatic lymph nodes, (7) gall bladder …   Wikipedia

  • Receptor — In cell biology, a structure on the surface of a cell (or inside a cell) that selectively receives and binds a specific substance. There are hoards of receptors. There are receptors for insulin, receptors for low density lipoproteins (LDL), etc.… …   Medical dictionary

  • Nuclear receptor — Crystallographic structure of a heterodimer of the nuclear receptors PPAR γ (green) and RXR α (cyan) bound to double stranded DNA (magenta) and two molecules of the NCOA2 coactivator (red). The PPAR γ antagonist GW9662 and RXR α agonist retinoic… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”