Front Travailliste

Front Travailliste

Front travailliste

Le Front travailliste (FT) est constitué en 1965 par Yvon Morandat, président des Charbonnages de France, et Lucien Junillon, suppléant du sénateur socialiste de la Drôme et doyen du Sénat Marius Moutet (auquel il succédera rapidement), et membre du comité directeur de la SFIO, lors d’un congrès auquel assistent Louis Vallon et Emmanuel d'Astier de la Vigerie.

Le FT est le plus à gauche des mouvements de la galaxie gaulliste, se voulant « plus socialiste que gaulliste » ou encore, selon le mot d'Yvon Morandat « à gauche, voire à l'extrême-gauche ». Ses membres n’adhèrent pas à l’UDVe et affichent, après 1969, un scepticisme à l’égard du pompidolisme.

Pour le FT, la base sociologique de l’électorat gaulliste est beaucoup plus large que celle de l’UNR-UDT : « 45% de l’électorat ouvrier a voté gaulliste, il est indéniable que ces 45% ne se retrouveront pas en faveur de l’UNR-UDT ».

Le FT, composé par d'anciens membres SFIO, se voulait une structure d'accueil pour les socialistes quittant la SFIO au moment ou celle-ci préparait une union avec les communistes et souhaitant rallier le gaullisme. Disposant d'un journal, Le Travailliste, il participa en 1971 à la création du Mouvement pour le socialisme et la participation.

Voir aussi

Ce document provient de « Front travailliste ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Front Travailliste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Front travailliste — Le Front travailliste (FT) est constitué en 1965 par Yvon Morandat, président des Charbonnages de France, et Lucien Junillon, suppléant du sénateur socialiste de la Drôme et doyen du Sénat Marius Moutet (auquel il succédera rapidement), et membre …   Wikipédia en Français

  • Front De Libération Nationale Kanak Et Socialiste — Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale. Front de libération nationale kanak et socialiste …   Wikipédia en Français

  • Front de liberation nationale kanak et socialiste — Front de libération nationale kanak et socialiste Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale. Front de libération nationale kanak et socialiste …   Wikipédia en Français

  • Front National Britannique — Au Royaume Uni, le British National Front (littéralement le Front national britannique), plus communément appelé le National Front (Front national) ou BNF est un parti politique de droite nationale, qui a connu le succès dans les années 1970 1980 …   Wikipédia en Français

  • FRONT POPULAIRE — Le Front populaire est une coalition qui, unissant les forces de gauche et d’extrême gauche, se donne comme but, en 1934, de défendre les libertés démocratiques contre les menaces des «groupements fascistes». Cette coalition était imprévue car,… …   Encyclopédie Universelle

  • Front de libération nationale kanak et socialiste — Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale. Front de libération nationale kanak et socialiste Logo officiel …   Wikipédia en Français

  • Front national britannique — Demande de traduction National Front (United Kingdom) → …   Wikipédia en Français

  • Front islamique mondial pour la guerre sainte contre les Juifs et les Croisés — Al Qaida Al Qaida Classification Islamiste sunnite, panislamiste et islamiste fondamentaliste Objectifs Établissement de régimes islamistes dans les pays à majorité musulmane, rétablissement du califat, destruction de tout ou partie de la… …   Wikipédia en Français

  • Parti travailliste —  Cette page d’homonymie répertorie différents partis politiques partageant un même nom. Parti travailliste est le nom de plusieurs partis politiques dans le monde, pour beaucoup situés dans d anciennes colonies britanniques : Parti… …   Wikipédia en Français

  • British National Front — Front national britannique Au Royaume Uni, le British National Front (littéralement le Front national britannique), plus communément appelé le National Front (Front national) ou BNF est un parti politique de droite nationale, qui a connu le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”