Bienvenue a Gattaca

Bienvenue a Gattaca

Bienvenue à Gattaca

Bienvenue à Gattaca
Titre original Gattaca
Réalisation Andrew Niccol
Acteurs principaux Ethan Hawke
Uma Thurman
Jude Law
Scénario Andrew Niccol
Musique Michael Nyman
Photographie Sławomir Idziak
Production Danny DeVito
Format Format 35 mm
Durée 101 minutes (1h41)
Sortie 1997

Bienvenue à Gattaca (Gattaca) est un film américain d'anticipation réalisé par Andrew Niccol, sorti en 1997.

Sommaire

Synopsis

Dans un monde parfait, Gattaca est un centre d'études et de recherches spatiales pour des jeunes gens au patrimoine génétique impeccable. Jérôme, candidat idéal, voit sa vie détruite par un accident tandis que Vincent, enfant naturel mais au capital génétique « imparfait », rêve de partir pour l'espace. Chacun des deux va permettre à l'autre d'obtenir ce qu'il souhaite en déjouant les lois de Gattaca.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Société

Dans un futur proche et non précisé, une société hautement technologique pratique l'eugénisme à grande échelle : les gamètes des parents sont triés et sélectionnés afin de concevoir in vitro des enfants ayant le moins de défauts et le plus d'avantages possibles.

Bien que cela soit officiellement interdit, les sociétés et employeurs recourent à des tests ADN discrets afin de sélectionner leurs employés ; les personnes conçues de manière naturelle se retrouvent, de fait, reléguées à des tâches subalternes.

Mise en place

Vincent Freeman (Ethan Hawke) est un enfant né naturellement dit naturel ou invalide qui rêve de devenir astronaute et de rentrer à Gattaca : l'unique chance de partir dans l'espace. Ses parents Antonio et Marie Freeman (Elias Koteas et Jayne Brook), partant d'une bonne intention, décident de se passer des services de la science pour leur premier enfant, préférant laisser son avenir au hasard. Malheureusement, dès la naissance, son profil est calculé avec une extrême précision par un ordinateur, qui en trois secondes, et d'après une infime goutte de sang prélevée sur l'enfant, indique aux parents médusés et déconfits que leur rejeton ne passera pas la trentaine puisqu'il est sujet à souffrir de graves problèmes cardiaques. Commence alors pour les parents un parcours du combattant, car dans cette nouvelle société, même les écoles refusent l'admission d'enfants à risques dans leur enceinte.

Anton Freeman (Loren Dean) a fait l'objet de manipulations génétiques destinées à le « protéger » du hasard et à en faire un grand de ce monde, le couple ayant décidé de faire appel à la science pour leur deuxième enfant. Le résultat est à la hauteur de leurs espérances. Durant l'enfance, les deux garçons n'auront de cesse de jouer aux frères de sang, de se comparer, et de se lancer des défis de natation. Anton, par son profil génétique, battra sans cesse son grand frère sauf un jour, où ce dernier le sauva de la noyade au cours d'un défi. C'est ce jour que Vincent sût qu'il était possible pour lui de réaliser ses rêves malgré son profil génétique scientifique décevant.

Evolution

Vincent, devenu adulte, quitte son foyer discrètement, et travaille un temps avec son « handicap » génétique qui le cantonne au rôle d'homme de ménage sous les ordres du sympathique Caesar (Ernest Borgnine). Ne pouvant contempler les cieux qu'à travers le plafond de verre de Gattaca, il décide alors d'enfreindre le système en devenant un pirate génétique ou dé-gén-éré. Il fait appel à un trafiquant pour accéder à son rêve. Moyennant 20 à 25% de ses revenus, il est mis en relation -lui un invalide - avec un valide déchu.

Jérôme Eugène Morrow (Jude Law), ancien champion de natation, était un élément prometteur ayant toutes les qualifications génétiques requises, mais, rongé par son échec (il n'obtint que des deuxièmes places), il voulut mettre un terme à ses jours en traversant une route au passage d'une voiture. Il survécut, mais perdit l'usage de ses jambes donc son rôle dans la société, et l'accident ayant eu lieu à l'étranger, l'affaire ne s'ébruita pas. Paraplégique et porté sur la bouteille, il loue son corps et son identité à Vincent, lui fournit les échantillons biologiques pour les tests ADN (sang, urine, cheveux, peaux mortes, etc.) et prépare des poches de fluides en tous genres, afin de déjouer les nombreuses analyses auxquelles doivent se soumettre les employés de Gattaca.

En échange, Vincent lui permet de garder le même niveau de vie qu'avant l'accident. Pour devenir Jérôme et pour contrer sa myopie, Vincent porte des lentilles de la bonne couleur, change sa coupe et couleur de cheveu, affine et nettoie chaque jour chaque parcelle de son corps, s'entraîne durement tant au niveau psychologique qu'au niveau physique. Il va aussi jusqu'à subir une chirurgie orthopédique pour allonger ses tibias de 5 cm. Après cela, les deux hommes sont définitivement liés et s'estiment mutuellement.

Vincent réussit son entretien d'embauche avec le Docteur Lamar (Xander Berkeley) - grâce à une simple analyse d'urine, censée dépister les drogues - et entre comme élève astronaute à Gattaca où il devient grâce à sa détermination, le meilleur navigateur spatial de la compagnie. Entre ses travaux, ses tests médicaux fréquents, ses sorties avec Eugène (nom désormais porté par Jérôme pour faciliter les choses, tandis que Vincent se fait appeler Jérôme), il répand des traces de sa fausse identité, et efface les vrais indices pour assurer sa sécurité.

Irène Cassini (Uma Thurman) ravissante collègue — qui malgré sa conception parfaite est atteinte de problèmes cardiaques — et Jérôme se mettent à sortir ensemble. Irène cherche à savoir qui il est vraiment par un test ADN, mais ne trouve que l'identité de Jérôme Eugène Morrow. Elle avoue cette bêtise et lui donne un cheveu pour qu'il fasse de même, mais Jérôme laisse le cheveu s'envoler montrant qu'il ne s'attache guère à de tels détails. Tout continue ensuite, de manière parfaitement rodée.

Perturbation

Hélas, une semaine avant de quitter la Terre pour Titan, l'un des satellites de Saturne, son directeur de mission — qui gère les projets et les lancements — est assassiné.

La police, dont Anton fait partie, ne tarde pas à chercher et scruter chaque fibre, squame ou cil pouvant se trouver sur les lieux, afin de déterminer avec une redoutable précision l'identité de celui qui a eu le malheur de les semer et ainsi démasquer l'auteur du forfait. Les inspecteurs trouvent un cil, appartenant à un invalide qui faisait autrefois le ménage... Vincent.

Continuant comme avant mais devant redoubler de précaution, Jérôme poursuit, et développe sa relation avec Irène, échappe à la Police grâce à sa double identité, puis aux tests de Lamar et des inspecteurs par de subtiles manœuvres. Anton, guidé par Irène, va chez Eugène pour un test de sang ... celle ci ne reconnait pas le Jérôme qu'elle aime, s'en suit un face à face Irène-Eugène puis une scène d'explications tumultueuses entre Jérôme qui arrive, et Irène à qui il avoue son secret et son nom, mais cette dernière fuit.

L'enquête aboutit, et le chef en second Directeur Josef (Gore Vidal) est arrété par le Détective Hugo (Alan Arkin). Son mobile : la fenêtre de lancement pour Titan n'est ouverte qu'une fois tous les 70 ans ; le directeur de mission voulait tout annuler, en le tuant, il gagnait du temps pour empêcher cela. La recherche de l'invalide est abandonnée puisque inutile.

Un soir, Jérôme, ou plutôt Vincent, est confronté à son frère qui l'a reconnu. Une dispute éclate en privé. Anton reproche à Vincent le stress de sa disparition et son imposture, mais il est clair qu'il jalouse son frère qui, bien que soit disant inférieur, l'a surclassé. Il lance alors un défi comme lors de leur jeune temps... défi qu'il perd pour la deuxième fois seulement, mais qui lui prouve que Vincent est plus fort et plus déterminé.

Adieux

Peu avant le départ Vincent/Jérôme et Irène réconciliés se revoient, il lui donne un cheveu pour un test ADN et prouver ses allégations passées mais elle réagit comme lui auparavant... le cheveu s'envole. Puis il lui annonce qu'il part pour Titan, dorénavant avec regret.

De retour chez Eugène, Vincent se prépare à partir sur Titan. Tout en discutant, son ami lui montre toutes ses préparations et annonce ses vacances. Jérôme aura prêté son corps à Vincent, mais celui-ci lui a prêté son rêve...

A Gattaca, juste avant le départ, il doit subir une dernière analyse d'urine qui le prend au dépourvu. N'ayant rien pour fausser son identité, il accepte de mauvais cœur, fataliste. Son identité d'invalide au nom de Vincent est révélée aux yeux de Lamar qui valide malgré tout le résultat au nom de Jérôme. Lamar sait depuis longtemps, et son propre jeune fils est dans une situation similaire à celle de Vincent, il ajoute « À l'avenir, les droitiers ne se la tiennent pas avec la main gauche, juste pour info. »

Vincent, imposteur, monte dans la fusée qui décolle tandis que Eugène, le vrai Jérôme, se suicide dans son incinérateur domestique, où sa médaille d'argent vire à l'or grâce aux flammes.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • Dans les génériques (de début comme de fin), les lettres G, A, T et C apparaissent avant les autres, également en référence aux 4 nucléotides, composants de l'ADN.
  • Autre référence aux gènes et à la génétique, le prénom du personnage incarné par Jude Law : Jerome Eugene.
  • Il est possible d'entendre dans le film Bienvenue à GATTACA, les haut-parleurs de l'entreprise dans laquelle travaille le protagoniste de l'histoire faire leurs annonces d'abord en esperanto puis en anglais dans la version originale.
  • Au moment où Vincent souffle la fumée de sa cigarette dans un verre pour suggérer l'aspect de l'atmosphère sur Titan la musique de fond est justement le morceau Nuages de Django Reinhardt. D'autre part le renvoi à Django Reinhardt peut aussi suggérer que même quelqu'un qui est désavantagé au départ peut aller très loin. Django Reinhardt avait en effet perdu l'usage de deux de ses doigts dans un accident mais reste un des guitaristes les plus talentueux de l'histoire du jazz, un parallèle avec le personnage de Vincent est ainsi possible.
  • Les voitures utilisées dans le film ont manifestement été retenues pour leur originalité et leur avant-gardisme au moment de leur sortie : une rare Citroën DS décapotable française et une Studebaker Avanti américaine, ainsi que plusieurs Rover P6 britanniques. Le bruitage rappelle qu'elles sont à propulsion électrique dans le film.
  • L'escalier de la maison que partagent les deux principaux protagonistes est la représentation d'une double hélice d'ADN.
  • L'une des dernières images de fin représente le héros aux côtés d'un Asiatique et d'un Noir, afin de montrer la pluralité de l'espèce humaine et de son génome.
  • Le nom de famille de Jérôme en anglais est Morrow (demain) alors que celui de Vincent est Freeman (homme libre).
  • De nombreuses scènes sont tournées dans le "Marin County Government Center", ouvrage réalisé par l'architecte américain Frank Lloyd Wright en 1957 à San Rafael (Californie).

Éléments d'interprétation du film

  • Si Bienvenue à Gattaca a connu un tel succès, tant critique que public, c'est parce qu'au-delà d'un simple film d'anticipation, à l'image de la dystopie du Fahrenheit 451 de François Truffaut, il aborde de très nombreux sujets brûlants en rapport à notre époque ; on pourra relever pêle-mêle une dénonciation de l'eugénisme, du déterminisme génétique, ou encore de la part d'amour dans l'enfantement, que les avancées concrètes en matière de fécondation in vitro remettent en question.
  • Mais avant tout, Bienvenue à Gattaca est l'histoire de deux frères : le premier, l'aîné rêveur et « enfant de la providence » que l'on va suivre dans ce processus d'usurpation d'identité parfaite le menant à la rencontre de Jerome Morrow (Jude Law). Le second, le cadet « in vitro » génétiquement optimisé pour réussir, que l'on retrouvera à la fin du film en tant qu'enquêteur dans la police criminelle. Cette fratrie n'est mise en avant qu'aux deux extrêmes du film, ces deux moments critiques (l'adolescence contrariée et la cristallisation du rêve de Vincent, puis le dénouement de l'enquête) servent à exacerber la concurrence entre Anton et Vincent, menant ce dernier à se surpasser malgré tous les pronostics allant à son encontre. Quant à Anton, l'ellipse temporelle de son parcours entre le départ de Vincent du foyer familial et son arrivée à Gattaca met en avant la linéarité de son cheminement vers un poste d'importance moyenne, se contentant de son avantage génétique. Par le biais de cette relation conflictuelle entre les deux frères, le réalisateur met en exergue le mérite à aller de l'avant même lorsque les cartes en main ne sont pas favorables, et pointe du doigt l'absence totale de déterminisme que l'on pourrait chercher dans un code génétique qui ne serait ni plus ni moins qu'une donne et non un itinéraire obligé.
  • Le film est également marqué par le personnage atypique de Jerome Morrow : génétiquement sélectionné, élite parmi les élites, il n'ambitionne pourtant pas de participer au programme Gattaca, et ses échecs passés (sa médaille d'argent [et non d'or] qu'il emporte dans son immolation) pourraient laisser penser qu'il s'est résigné et refuse toute forme de compétition qu'il juge prédestinée. Morrow est présenté comme une sorte de dandy, beau déchu dont l'unique préoccupation est de récolter ses empreintes génétiques (peaux, cheveux, ongles, urine et sang) pour que Vincent puisse les utiliser afin de tromper le système Gattaca. Seulement Morrow est confronté à un problème existentiel : il doit accepter de renoncer à sa propre identité et doit aider un inconnu à lui ressembler. Cette partie du film montre un Jerome Morrow se reflétant constamment dans le miroir qu'est Vincent et lui rappelant sa perfection entachée par son handicap moteur. Morrow remplace vite son humeur changeante par un réel amour de Vincent dont il finit par partager l'ambition, celle de voyager vers d'autres planètes.

Liens externes

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction
Ce document provient de « Bienvenue %C3%A0 Gattaca ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bienvenue a Gattaca de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bienvenue À Gattaca — Titre original Gattaca Réalisation Andrew Niccol Acteurs principaux Ethan Hawke Uma Thurman Jude Law Scénario Andrew Niccol Musique Michael Nyman Photograph …   Wikipédia en Français

  • Bienvenue à gattaca — Titre original Gattaca Réalisation Andrew Niccol Acteurs principaux Ethan Hawke Uma Thurman Jude Law Scénario Andrew Niccol Musique Michael Nyman Photograph …   Wikipédia en Français

  • Bienvenue à Gattaca — Données clés Titre original Gattaca Réalisation Andrew Niccol Scénario Andrew Niccol Acteurs principaux Ethan Hawke Uma Thurman Jude Law …   Wikipédia en Français

  • Bienvenue à Gattaca — Gattaca    Film de science fiction d Andrew Niccol, avec Ethan Hawke, Jude Law, Uma Thurman, Alan Arkin.   Pays: États Unis   Date de sortie: 1997   Technique: couleurs   Durée: 1 h 46    Résumé    Le film annonce en préambule: «Cette histoire se …   Dictionnaire mondial des Films

  • Gattaca — Bienvenue à Gattaca Bienvenue à Gattaca Titre original Gattaca Réalisation Andrew Niccol Acteurs principaux Ethan Hawke Uma Thurman Jude Law Scénario Andrew Niccol Musique Michael Nyman Photograph …   Wikipédia en Français

  • Bienvenue —  Cette page de paronymie regroupe plusieurs sujets et articles ayant des noms aux graphies très similaires. Sur les autres projets Wikimedia : « bienvenue », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Gattaca —    Voir Bienvenue à Gattaca …   Dictionnaire mondial des Films

  • Andrew Niccol — Données clés Naissance 10 juin 1964 Paraparaumu, Nouvelle Zélande Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Ethan Hawke — Pour les articles homonymes, voir Hawke. Ethan Hawke …   Wikipédia en Français

  • Jude Law — Au Festival international du film de Toronto en 2007 Données clés Nom de naissance David J …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”