Sonia Delaunay

Sonia Delaunay
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delaunay.
Matra M530 décorée par Sonia Delaunay.

Sonia Delaunay, née Sarah Stern le 14 novembre 1885 à Gradijsk (près d'Odessa en Ukraine) et morte le 5 décembre 1979 à Paris, est une artiste peintre d'origine ukrainienne et naturalisée française.

Sommaire

Enfance

La plupart des biographies officielles mentionnent comme date d'anniversaire le 14 novembre 1885, mais dans son autobiographie publiée en 1978, elle cite le 4 novembre 1885. Ce désaccord s'explique par le décalage entre le calendrier de l'Empire russe (calendrier julien) et celui du calendrier grégorien : l'écart était de douze jours au XIXe siècle.

En 1890, Sonia Delaunay quitta ses parents et s'installa chez un frère de sa mère, Henri Terk, avocat riche et réputé de Saint-Pétersbourg. Bien que ce ne fût pas une adoption officielle, elle prit le nom de Sonia Terk.

Elle vécut dans une maison cossue, dans les traditions juives et dans un milieu artistique et musical. Elle fut éduquée par de nombreuses gouvernantes qui lui enseignèrent plusieurs langues étrangères. Elle garda longtemps le souvenir des avenues, places et jardins de Saint-Pétersbourg dont on pouvait voir les tableaux académiques chez son oncle, ainsi que des étés passés dans une maison de famille en Finlande. Elle voyagea aussi beaucoup en Allemagne, Italie, France, explorant les trésors des musées et galeries.

À 16 ans, dans l'école secondaire de Saint-Pétersbourg qu'elle fréquentait, son professeur d'art encouragea Sonia pour ses dons en dessin. Elle conseilla aux Terk, au vu de ses talents, une école d'art en Allemagne. Sonia avait 18 ans quand elle suivit ces conseils et entra à l'académie d'art de Karlsruhe et travailla le dessin. En 1905, elle partit s'installer à Paris, convaincue que le centre artistique de l'époque se situait là-bas. Elle décida d'arrêter l'école, elle voulait faire du théâtre, grâce à un projet théâtre, dans son lycée.

Paris et les débuts de sa carrière

Arrivée à Paris en 1905, elle fréquenta l'Académie de la Palette à Montparnasse, mais s'en écarta, préférant parcourir les expositions et galeries. Cette année-là, on pouvait y découvrir les Grandes Baigneuses de Cézanne, ainsi que les travaux de Van Gogh, Gauguin, Bonnard, Vuillard, Derain ou Matisse. Au Salon d'automne, le critique d'art Louis Vauxcelles dénomma Les Fauves ces peintures aux couleurs vives qui n'étaient manifestement pas de son goût. Sonia fut quant à elle, très inspirée par ces artistes, sans pour autant parvenir à un travail original.

Elle rencontra un collectionneur et galeriste allemand, Wilhelm Uhde, de onze ans son aîné. Ils se marièrent le 5 décembre 1908. Bien que cette union ait été un échec, elle permit à Sonia d'être introduite dans l'élite artistique et littéraire de Paris. De plus, c'est dans la galerie de Uhde que Sonia rencontra pour la première fois un homme de vingt-trois ans, aspirant à être peintre et qui allait bientôt devenir son deuxième mari, Robert Delaunay. C'était début 1909.

Mariage avec Robert

Sonia et Robert devinrent amants en avril 1909. Sonia divorça de son premier mari, et comme elle était enceinte de Robert, ils n'attendirent pas pour se marier. L'union fut prononcée le 15 novembre 1909 et le 18 janvier 1910 naquit leur fils, Charles.

Au niveau artistique, pendant trente ans de vie commune, ils travaillèrent en association étroite. Ils aimaient échanger leurs idées, leurs points de vue, et se nourrir de leurs talents l'un et l'autre.

Tous deux étaient fascinés par la recherche sur la couleur d'Eugène Chevreul, chimiste du XIXe siècle qui publia en 1839 sa théorie sur les relations entre les couleurs dans De la loi du contraste simultané des couleurs. Tout comme Delacroix et les Impressionnistes, Robert Delaunay s'en inspira beaucoup pour peindre. Sonia, quant à elle, utilisait les couleurs de façon plus instinctive.

Ils fondent en 1911 un mouvement pictural, l'orphisme. Nom malheureux donné par leur ami Guillaume Apollinaire, qui ne comprenant pas ce qu'il voyait, a rendu un peu plus compliqué un mouvement déterminant de l'art du XXe siècle.[réf. nécessaire] Ce mouvement se caractérise par l'utilisation de couleurs vives et des formes géométriques. Son travail s'applique à la peinture, la fabrication textile, la céramique…

Travail de Sonia

Sonia refusait la distinction trop nette entre les Beaux arts et l'art décoratif ou appliqué. Non seulement elle peignait des tableaux, mais elle fabriquait aussi des objets de décoration (des coussins, abat-jours, boîtes), ou créait des vêtements faits de formes géométriques de couleurs vives et matières variées. On aurait pu croire que ces créations vestimentaires étaient inspirées du cubisme, en réalité, elles étaient plutôt marquées par le souvenir du travail accompli par une paysanne russe: "Charles à sa naissance, en janvier 1911, a eu un lit Empire. Je l'ai bordé avec une couverture composée de bouts de tissus. Les paysannes russes font comme ça. En observant la disposition des fragments d'étoffes, mes amis s'exclamèrent : Mais c'est cubiste !.[1]"

Amitiés avec d'autres artistes

À Paris, les Delaunay ouvraient leur appartement à leurs amis artistes peintres ou poètes. Sonia Delaunay se lia notamment d'amitié avec Blaise Cendrars. Elle fut la première artiste à illustrer ses poèmes avec des peintures. En 1913, ils publient ensemble un « poème affiche » La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France. Il s'agit sans conteste d'un des plus célèbres livres illustrés du XXe siècle avec Jazz de Matisse.

Notoriété

Sonia Delaunay fut la première femme à avoir eu, de son vivant, une rétrospective au musée du Louvre (1964). Elle fut nommée officier de la Légion d'honneur (1975). Le musée national d'art moderne de Paris, le Centre Georges-Pompidou possède la majorité de son travail. Deux mille œuvres y ont déjà été scannées et répertoriées (dont Le Bal Bullier en 1913). Il s'agit de la première tentative destinée à faire connaître l'étendue de l'œuvre de cette artiste qui a participé aux mouvements déterminants du XXe siècle (abstraction, non figuration, dada, cercles et carrés, etc.).

Notes et références

  1. Sonia Delaunay cité in: Delaunay Sonia et Robert, catalogue d'exposition , MNAM, 1984, p. 178.

Bibliographie

  • Damase, Jacques. Sonia Delaunay: mode et tissus imprimés. Paris: J. Damase, 1991.
  • Delaunay, Sonia, et André Lhote. Sonia Delaunay: ses peintures, ses objets, ses tissus simultanés, ses modes. Paris: Librairie des Arts Décoratifs, 1920.
  • Delaunay, Robert, Sonia Delaunay, et Arthur Allen Cohen. The New Art of Color: The Writings of Robert and Sonia Delaunay. New York: Viking Press, 1978.
  • Robert et Sonia Delaunay, catalogue d'exposition, Le Centenaire, MAM, 1984
  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 4, éditions Gründ, janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030141), p. 390-393 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sonia Delaunay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sonia Delaunay — (née Terk) (1885 ndash; 1979) was a Jewish French artist who, with her husband Robert Delaunay and others, cofounded the Orphism art movement, noted for its use of strong colors and geometric shapes. Her work extends to painting, textile design… …   Wikipedia

  • Sonia Delaunay — Terk (russisch Соня Делоне Терк; * 14. November 1885 in Gradizsk Nähe Odessa, Ukraine; † 5. Dezember 1979 in Paris) war eine russisch französische Malerin und Designerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Bekannte Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Sonia Delaunay — (en ruso Соня Делоне Терк Sonia Deloné Terk; Odesa, 1885 París, 1979) fue una pintora y diseñadora francesa de origen ucraniano, casada con el pintor Robert Delaunay …   Wikipedia Español

  • Sonia Delaunay — (1885 1979) fue una pintora y diseñadora francesa de origen ruso, casada con el pintor Robert Delaunay. Inspirada en las formas del cubismo y en los colores de Paul Gauguin, Vincent van Gogh y los orfistas, desarrolló, a partir de 1910, un estilo …   Enciclopedia Universal

  • Sonia Delaunay-Terk — Sonia Delaunay Pour les articles homonymes, voir Delaunay. Sonia Delaunay, née Sarah Stern le 14 novembre 1885 à Gradijsk, près d Odessa en Ukraine) et morte le 5 décembre 1979 à Paris, est un peintre d origine russe et naturalisée… …   Wikipédia en Français

  • Sonia Delaunay-Terk — (russisch Соня Делоне Терк; * 14. November 1885 in Gradischsk Nähe Odessa, Ukraine; † 5. Dezember 1979 in Paris) war eine russisch französische Malerin und Designerin. Geburtsname: Sarah (andere Angabe: Sophia) Ilinitchna Stern. Namensänderung… …   Deutsch Wikipedia

  • Rue Robert-et-Sonia-Delaunay — 11e arrt …   Wikipédia en Français

  • Sonia Terk-Delaunay — Sonia Delaunay Pour les articles homonymes, voir Delaunay. Sonia Delaunay, née Sarah Stern le 14 novembre 1885 à Gradijsk, près d Odessa en Ukraine) et morte le 5 décembre 1979 à Paris, est un peintre d origine russe et naturalisée… …   Wikipédia en Français

  • Delaunay-Terk — Sonia Delaunay Terk (russisch Соня Делоне Терк; * 14. November 1885 in Gradizsk Nähe Odessa, Ukraine; † 5. Dezember 1979 in Paris) war eine russisch französische Malerin und Designerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Bekannte Werke …   Deutsch Wikipedia

  • DELAUNAY (R. et S.) — Observateur passionné, Robert Delaunay s’est emparé des idées et des théories de son temps pour les développer, les contredire et enfin les dépasser. Le cubisme s’élaborait alors, guidé par un sévère esprit de géométrie et enfermé dans une… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”