Société d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes

Société d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes

La Société d'exploitation industrielle des tabacs et allumettes, surtout connue sous son acronyme Seita, était un groupe français du secteur du tabac.

Historique

Cette ancienne entreprise publique fut fondée en 1926, sous la présidence de Raymond Poincaré et sous le nom de Service d'exploitation industrielle des tabacs (SEIT), et rattachée à la Caisse autonome de gestion des bons de la défense nationale et d'amortissement de la dette publique. Elle reprend les attributions du monopole des tabacs rétabli en 1810 par Napoléon Ier.

En 1935, le service absorbe le monopole des allumettes, exploité alors par une régie d'État et devient ainsi la SEITA. Celle-ci contrôlera alors 22 Manufactures des tabacs réparties sur l'ensemble du territoire national.

Les réformes de 1959 et 1961 lui confèrent la qualité d'Établissement public à caractère industriel et commercial.

En 1995, la Seita est privatisée.

Le 5 octobre 1999 la SEITA fusionne avec l'espagnol Tabacalera, devenant plus grand fabriquant de tabac en Europe sous le nom d'Altadis.

Seules les activités de cigarettes et de cigares sont conservées. La branche allumette étant cédée avec l'assistance de la société de capital-risque Cluny Finance à un opérateur tunisien Sofas.

En 2008, la SEITA est rachetée par le groupe britannique Imperial Tobacco et devient une de ses filiales. En 2011, les effectifs de SEITA en France représente 1200 salariés, répartis sur 6 établissements sur le territoire national.

Présidents

  • Bertrand de Gallé : 1988-1993
  • Jean-Dominique Comolli : 1993-1999 (puis co-président d'Altadis)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Société d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Societe d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes — Société d exploitation industrielle des tabacs et des allumettes La Société d exploitation industrielle des tabacs et allumettes, surtout connue sous son acronyme Seita, était un groupe français du secteur du tabac. Cette ancienne entreprise… …   Wikipédia en Français

  • Societe d'exploitation — Société d exploitation Une société d’exploitation est un groupe organisé ayant pour but de tirer parti de quelque chose, à un niveau plus ou moins variable : transports, consommables, énergies, etc. Quelques exemples liens internes Société d …   Wikipédia en Français

  • Société d’exploitation — Société d exploitation Une société d’exploitation est un groupe organisé ayant pour but de tirer parti de quelque chose, à un niveau plus ou moins variable : transports, consommables, énergies, etc. Quelques exemples liens internes Société d …   Wikipédia en Français

  • Société d'exploitation — Une société d’exploitation est un groupe organisé ayant pour but de tirer parti de quelque chose, à un niveau plus ou moins variable : transports, consommables, énergies, etc. Quelques exemples liens internes Société d exploitation… …   Wikipédia en Français

  • Manufacture des Tabacs (Issy-les-Moulineaux) — Société d exploitation industrielle des tabacs et des allumettes La Société d exploitation industrielle des tabacs et allumettes, surtout connue sous son acronyme Seita, était un groupe français du secteur du tabac. Cette ancienne entreprise… …   Wikipédia en Français

  • Manufacture des tabacs — Ancienne manufacture des tabacs de Marseille …   Wikipédia en Français

  • Classement Des Plus Grandes Entreprises Tunisiennes En 2006 — Cette page dresse le classement des plus grandes entreprises tunisiennes selon leur chiffre d affaires en dinars tunisiens. Le classement 2006 est établi par le bimensuel L Économiste maghrébin (n°434 435 de janvier 2007). Rang Société Secteurs… …   Wikipédia en Français

  • Classement des plus grandes entreprises tunisiennes — en 2006 Cette page dresse le classement des plus grandes entreprises tunisiennes selon leur chiffre d affaires en dinars tunisiens. Le classement 2006 est établi par le bimensuel L Économiste maghrébin (n°434 435 de janvier 2007). Rang Société… …   Wikipédia en Français

  • Classement des plus grandes entreprises tunisiennes en 2006 — Cette page dresse le classement des plus grandes entreprises tunisiennes selon leur chiffre d affaires en dinars tunisiens. Le classement 2006 est établi par le bimensuel L Économiste maghrébin (n°434 435 de janvier 2007). Rang Société Secteurs… …   Wikipédia en Français

  • Histoire industrielle du pays de Liège — Sommaire 1 Néolithique 2 XIIe siècle 3 XVIIe siècle 4 XVIIIe siècle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”