Réaction de Barbier

Réaction de Barbier

La réaction de Barbier est une réaction organique entre un halogénure d'alkyle et un groupe carbonyle comme attracteur électrophile, en présence de magnésium ou aluminium ou zinc ou indium ou étain ou leurs sels. Cette réaction produit des alcools primaires ou secondaires ou tertiaires. La réaction de Barbier est similaire une addition nucléophile de Grignard mais la différence cruciale est que la réaction de Barbier est une synthèse one-pot alors que le réactif de Grignard est préparé séparément avant l'addition du composé carbonyle[1].

Les réactions de Barbier sont des additions nucléophiles qui généralement fonctionnent avec des métaux ou leurs composés relativement peu chers et peu sensibles à l'eau contrairement aux réactifs de Grignard ou aux organolithiens. Pour cette raison, il est possible dans de nombreux cas d'exécuter la réaction dans l'eau ce qui rejoint les objectifs de la chimie verte. La réaction de Barbier est ainsi nommée d'après Philippe Barbier, le directeur de thèse de Victor Grignard.

Sommaire

Exemples de réaction de Barbier

  • La réaction du bromure de propargyle (3-bromopropyne) et du butanal avec du zinc métallique dans l'eau[2] :
Réaction de Barbier
Avec un alcyne substitué plutôt qu'un alcyne terminal, La production du dérivé allénique est favorisée
Barbier reaction
Barbier reaction
Cette reaction de Babier est accompagnée d'un réarrangement allylique vers un alcène terminal
  • Un autre bromure allylique dans une réaction avec le benzaldéhyde et de la poudre de zinc dans l'eau[5] :
Barbier reaction
La diastéréosélectivité observée pour cette réaction est érythro : thréo = 83 : 17

Réactions apparentées

Note

  1. Barbier, P., « Synthèse du diéthylhepténol », dans Compt. Rend., vol. 128, 1899, p. 110 [texte intégral] 
  2. Artur Jõgi and Uno Mäeorg, « Zn Mediated Regioselective Barbier Reaction of Propargylic Bromides in THF/aq. NH4Cl Solution », dans Molecules, vol. 6, 2001, p. 964–968 [texte intégral, lien DOI] 
  3. Tore Skjæret and Tore Benneche, « Preparation of oxo-substituted α-chloro ethers and their reaction with samarium diiodide », dans Arkivoc, 2001, p. KU–242A [texte intégral] 
  4. George D. Bennett and Leo A. Paquette. "Methyl 3-(hydroxymethyl)-4-methyl-2-methylenepentanoate". Org. Synth.; Coll. Vol. 10: 77. 
  5. Gary W. Breton, John H. Shugart, Christine A. Hughey, Brian P. Conrad, Suzanne M. Perala, « Use of Cyclic Allylic Bromides in the Zinc–Mediated Aqueous Barbier–Grignard Reaction », dans Molecules, vol. 6, 2001, p. 655–662 [texte intégral, lien DOI] 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Réaction de Barbier de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barbier — is a surname and may refer to:* Antoine Alexandre Barbier (1765 1825), French librarian * Charles Barbier, French creator of night writing * Charles Barbier de Meynard, French historian and orientalist * Edmond Jean François Barbier (1689 1771),… …   Wikipedia

  • Barbier reaction — The Barbier reaction is an organic reaction between an alkyl halide and a carbonyl group as an electrophilic substrate in the presence of aluminium, zinc, indium, tin or its salts. The reaction product is a secondary or tertiary alcohol. The… …   Wikipedia

  • Barbier-Reaktion — Die Barbier Reaktion [1][2], auch Barbier Umlagerung genannt, ist eine Reaktion aus dem Bereich der Organischen Chemie. Sie ist benannt nach dem Chemiker Philippe Barbier, dem Doktorvater von Victor Grignard.[3] Bei der Reaktion reagieren ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe Barbier — Philippe A. Barbier (né en 1848, mort en 1922)[1],[2] est un chimiste organicien français. Il est considéré comme le père de la chimie organométallique en ayant synthétisé le premier composé organomagnésien en 1889[1] …   Wikipédia en Français

  • Zincke reaction — The Zincke reaction is an organic reaction in which a pyridine is transformed into a pyridinium salt by reaction with 2,4 dinitro chlorobenzene and a primary amine, named after Theodor Zincke. [cite journal title = Ueber… …   Wikipedia

  • Grignard reaction — The Grignard reaction, named for the French chemist François Auguste Victor Grignard, is an organometallic chemical reaction in which alkyl or aryl magnesium halides (Grignard reagents), which act as nucleophiles, attack electrophilic carbon… …   Wikipedia

  • Nozaki–Hiyama–Kishi reaction — The Nozaki Hiyama Kishi reaction is a nickel/chromium coupling reaction forming an alcohol from the reaction of an aldehyde with a allyl or vinyl halide.[1] In their original 1977 publication, Tamejiro Hiyama and Hitosi Nozaki [2] reported on a… …   Wikipedia

  • Nozaki-Hiyama-Kishi Nickel/Chromium Coupling reaction — The Nozaki Hiyama Kishi reaction is a nickel/chromium coupling reaction forming an alcohol from reaction of an aldehyde with a allyl or vinyl halide. In their original 1977 publication, Tamejiro Hiyama and Hitosi Nozaki [ Grignard type carbonyl… …   Wikipedia

  • Iodure de samarium(II) — Complexe de SmI2 et du THF : SmI2(THF)5 Général …   Wikipédia en Français

  • Nucleophile — A nucleophile is a species that donates an electron pair to an electrophile to form a chemical bond in a reaction. All molecules or ions with a free pair of electrons can act as nucleophiles. Because nucleophiles donate electrons, they are by… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”