Percé

Percé
Percé

Percé
Percé

Armoiries
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Comté ou équivalent Le Rocher-Percé
Statut municipal Ville
Constitution 1er janvier 1971
Maire
Mandat en cours
Bruno Cloutier
2009 - 2013
Site Web http://www.ville.perce.qc.ca
Démographie
Population 3 512 hab. (2006)
Densité 8 hab./km2
Gentilé Percéen, enne
Langue(s) Français
Géographie
Coordonnées
géographiques
48° 31′ 12″ N 64° 12′ 54″ W / 48.52, -64.21548° 31′ 12″ N 64° 12′ 54″ W / 48.52, -64.215
Superficie 427,94 km2
Fuseau horaire -5
Indicatif 418
Code géographique 02005

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Percé

Percé est une ville du Québec située à la pointe de la péninsule gaspésienne en face du célèbre rocher Percé et de l’île Bonaventure au Canada. Percé s'étend sur environ trois kilomètres entre le Pic de l'Aurore et la Côte Surprise et est reconnu mondialement pour la beauté de son paysage et de son patrimoine bâti.

Percé fait partie de la MRC Le Rocher-Percé, dans la région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine[1].

Elle doit son nom au rocher Percé. Samuel de Champlain mentionne cette merveille dès 1603 sous l'appellation « Isle Percée »[2].

Percé est membre de l'Association des plus beaux villages du Québec.

Sommaire

Attrait

Percé donne accès au Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, refuge d'une colonie de fous de Bassan accueillant plus de 120 000 de ces oiseaux du mois d'avril au mois d'octobre, faisant de cette colonie la plus importante au monde, en plus d'être facile d'accès.

Les gens visitant Percé peuvent aussi jouir des plages environnantes où il est possible d'y trouver des agates, du mont Sainte-Anne dominant le village de Percé et de la rivière "aux émeraudes".

Côté culturel, il ne faut pas oublier l'ancienne usine de transformation de poissons du havre de l'anse-à-beaufils où des artisans locaux nous font découvrir leurs arts.

Histoire

La ville actuelle est le résultat du regroupement en 1971 de huit municipalités[3]. Aujourd'hui, on distingue, outre le village de Percé au centre, les localités suivantes[4]:

Transport

La route 132 traverse la ville. Le train Chaleur de VIA Rail effectue trois fois par semaine l'aller-retour entre Montréal et Gaspé. Le départ de Montréal s'effectue le soir et l'arrivée à Percé se fait le lendemain tard dans la matinée. La gare de Percé est située à environ 11 kilomètres du centre-ville de Percé.

Des autocars d'Orléans Express effectuent deux fois par jour le trajet vers Gaspé et deux fois par jour vers Rimouski.

Économie

Le principal secteur d'activités économiques est le tourisme en raison de la présence du rocher Percé ainsi que de l'Île Bonaventure et ses fous de Bassan. On calcule d'ailleurs que 60 000 visiteurs par année marchaient au pied du rocher. Par ailleurs, il sera dorénavant impossible pour les visiteurs de s'approcher à moins de 500 mètres de celui-ci en raison du danger d'éboulement.

Héraldique

Blason de la ville de Percé

D'azur à une morue courbée posée en fasce, accompagnée en chef d'une représentation du rocher de Percé et en pointe d'un trilobite posé en pal, le tout d'or.[5]

Jumelage

Galerie

Références

Municipalités limitrophes

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Percé de Wikipédia en français (auteurs)

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • perce — [ pɛrs ] n. f. • 1493 mettre à perce; de percer 1 ♦ Loc. Mettre en perce : faire une ouverture à (un tonneau) pour en tirer le vin. « On buvait aussi Et de temps à autre une cloche Annonçait qu un nouveau tonneau Allait être mis en perce »… …   Encyclopédie Universelle

  • perce- — ⇒PERCE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe percer, entrant dans la constr. de subst. gén. masc. désignant le plus souvent des instruments perforants utilisés dans différents métiers, des végétaux ou des insectes. A. [Le 2e élém.… …   Encyclopédie Universelle

  • percé — percé, ée 1. (pèr sé, sée) part. passé de percer. 1°   À quoi a été fait un trou. Une montagne percée pour y faire passer un tunnel. Des souliers percés. •   Dois je trouver mauvais qu un méchant pourpoint noir, Qui m a servi deux ans, soit percé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Percé — Dorf mit Rocher Percé (links) und Vogelinsel Bonaventure im Hintergrund Lage in Québec …   Deutsch Wikipedia

  • perce — /pûrs/ (Spenser) same as ↑pierce perceˈable adjective (Spenser) Pierceable perceˈant adjective (Keats) Piercing percˈen transitive verb (infinitive) to pierce * * * percayue, perce obs. f. perceive …   Useful english dictionary

  • percé — Percé, [perc]ée. part. Il a les significations de son verbe. On dit, qu Une maison est bien percée, pour dire, qu Elle a beaucoup de belles & grandes croisées bien placées avec symetrie. On dit prov. & fig. d Un homme qui n a plus guere de bien,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Perce — Perce, v. t. To pierce. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Perce — m 1 English: informal short form of PERCY (SEE Percy). 2 Irish: variant of PIERCE (SEE Pierce). Variant (of 2): Perse …   First names dictionary

  • PERCE — antiquum nomen thraciae, Stephan …   Hofmann J. Lexicon universale

  • perce — reperce transperce …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”