Manteau de pluie

Manteau de pluie

Imperméable

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perméabilité.

Wiktprintable without text.svg

Voir « imperméable » sur le Wiktionnaire.

exemples d'imperméables féminins

L'imperméable est un vêtement utilisé pour se protéger de la pluie.

Sommaire

Historique

Dans l'Antiquité, les Grecs comme les Romains s'abritaient de la pluie avec des manteaux de laine à trame serrée et équipés d'une capuche. Les privilégiés du Moyen Âge utilisaient des pèlerines en toile épaisse, souvent doublées de fourrure. Dès le XIIIe siècle, les indiens d'Amazonie imperméabilisent leurs vêtements avec la sève de l'arbre à caoutchouc.

En 1823, l'industriel écossais en matière colorante Charles Mackintosh à l'idée d'utiliser le benzol, sous produit de ses fabrications dont il ne sait que faire, comme solvant du caoutchouc et peut dès lors rendre étanche, par application du vernis obtenu, deux toiles collées l'une à l'autre de façon que le vernis ne soit plus en contact avec la peau. À partir de 1936, l'usage s'établit d'appeler "mackintosh" tout vêtement de pluie taillé dans cette toile, tant étaient populaires l'invention et l'inventeur.

Le Britannique Thomas Burberry crée la gabardine, en 1880.

Pendant la Première Guerre mondiale, les soldats britanniques portaient des trench-coats (littéralement « manteaux de tranchées ») pour se protéger du froid et de l'humidité dans les tranchées.

En 1960, Guy Cotten invente le ciré pour marin. Léger et imperméable, il remplace les vestes de coton huilé, lourdes et inconfortables.

En 1965, le fabricant Léon-Claude Duhamel crée le « en cas de... (pluie) », baptisé « en-K », imperméable, dans une poche banane qui se porte à la taille. Rebaptisé K-way, il rencontre un grand succcès.

Le parapluie est une invention chinoise datant du IIe siècle av. J.-C.. Il n'apparaît en France qu'au XVIIe siècle.

Les imperméables modernes sont traités au caoutchouc, au chlorure de polyvinyle, au polyuréthane ou avec divers élastomères. L'invention du Gore-Tex a également marqué le début de l'essor des membranes et enductions imperméables à l'eau liquide tout en restant perméables à la vapeur d'eau. Ces technologies nouvelles marquent un grand pas en avant car pour la première fois il existe des vêtements qui restent imperméables à des expositions très prolongées à l'eau tout en permettant l'évacuation de la vapeur d'eau constamment produite par la peau humaine et qui mouillait l'intérieur des imperméables précédents par condensation.

Types d'imperméables

  • Le ciré est un vêtement imperméable utilisé par les marins qui consistait en une toile imbibée d'huile de lin qu'on laissait sécher. Cette toile fut remplacée par une nouvelle toile caoutchoutée en 1841 quand Charles Goodyear vulcanisa le caoutchouc en l'imprégnant de soufre.
  • le Columbo du nom de la série-télé Columbo où le héros porte un imperméable droit et défraîchi
  • la gabardine
  • le K-way
  • le mackintosh
  • le trench-coat

Note


Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail de la mode Portail de la mode
Ce document provient de « Imperm%C3%A9able ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Manteau de pluie de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • manteau — [ mɑ̃to ] n. m. • v. 1300; mantel 980; lat. médiév. mantellus, dimin. de mantus → 1. mante I ♦ 1 ♦ Vêtement à manches longues, boutonné sur le devant, qui se porte par dessus les autres vêtements pour protéger le corps du froid et des intempéries …   Encyclopédie Universelle

  • pluie — [ plɥi ] n. f. • 1080; lat. pop. °ploia, class. pluvia, d apr. plovere → pleuvoir 1 ♦ Eau qui tombe en gouttes des nuages sur la terre. ⇒fam. 3. flotte. La pluie tombe, tombe à seaux, à torrents, à verse. ⇒ pleuvoir. Gouttes de pluie. Pluie fine …   Encyclopédie Universelle

  • MANTEAU — n. m. Vêtement de dessus qui prend depuis les épaules jusqu’au dessous des genoux et sert à se garantir de la pluie et du froid. Manteau d’hiver. Manteau d’été. Manteau de pluie. Manteau de drap. S’envelopper de son manteau, dans son manteau.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PLUIE — n. f. Eau produite par la condensation des nuages, qui tombe de l’atmosphère en gouttes sur la terre. Grosse pluie. Pluie fine. Pluie chaude. Pluie froide. Pluie d’orage. Il tombe de la pluie. Il tombe quelques gouttes de pluie, de grosses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Manteau (vetement) — Manteau (vêtement) Pour les articles homonymes, voir Manteau. Manteau de zibeline Un manteau (du latin mantel …   Wikipédia en Français

  • Manteau d'automne — Manteau (vêtement) Pour les articles homonymes, voir Manteau. Manteau de zibeline Un manteau (du latin mantel …   Wikipédia en Français

  • Manteau d'hiver — Manteau (vêtement) Pour les articles homonymes, voir Manteau. Manteau de zibeline Un manteau (du latin mantel …   Wikipédia en Français

  • Manteau de printemps — Manteau (vêtement) Pour les articles homonymes, voir Manteau. Manteau de zibeline Un manteau (du latin mantel …   Wikipédia en Français

  • MANTEAU — s. m. Vêtement ample et sans manches qui se met par dessus l habit, et qui prend ordinairement depuis les épaules jusqu au dessous des genoux. Grand manteau. Manteau d hiver, d été. Manteau pour la pluie. Manteau de campagne. Manteau léger,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Manteau (vêtement) — Pour les articles homonymes, voir Manteau. Manteau de zibeline Un manteau (du latin mantellum pour voile) ou paletot est un …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”