L'Homme orchestre

L'Homme orchestre

L'Homme orchestre

Réalisation Serge Korber
Scénario Jean Halain
Serge Korber
Acteurs principaux Louis de Funès
Olivier de Funès
Noëlle Adam
Sociétés de production Gaumont(Paris)
Rizzoli Films (Rome)
Pays d’origine Drapeau de France France
Drapeau d'Italie Italie
Genre Comédie
Sortie 1970
Durée 85 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Homme orchestre est un film franco-italien de Serge Korber sorti en France le 18 septembre 1970, qui relate l'histoire de Evan Evans qui possède et dirige d'une main de fer une compagnie de ballet dans la Principauté de Monaco.

Sommaire

Résumé

On entre dans la compagnie d'Evan Evans (Louis de Funès), comme on entre en religion. Chez lui, la prise de poids est interdite, la vie sentimentale est interdite, les danseuses sont dirigées d'une main de fer dans cette compagnie de danse contemporaine située dans la Principauté de Monaco. Prise de poids et aventures amoureuses sont strictement prohibés pour ses danseuses. Elles doivent se vouer corps et âme à la danse. Et pourtant, l'une d'entre elles s'offre au nez et à la barbe d'Evan Evans une vie amoureuse, et lors d'une tournée en Italie, il découvre avec effroi que son neveu est peut-être le père d'un nouveau né.

Alors qu'une de ses danseuses décide de quitter la troupe car elle souhaite se marier et que le statut marital est incompatible avec sa fonction chez Evan Evans, avec l'aide de Philippe (Olivier de Funès) son neveu et de Françoise (Noëlle Adam) son adjointe, il fait passer des auditions afin de trouver cette nouvelle perle rare. Il tombe sous le charme du talent de Endrika (Puck Adams). C'est avec enthousiasme qu'il l'associe à la troupe.

Tout comme ses consœurs, Endrika doit vouer une entière motivation à la danse. Et pourtant, l'une de ses danseuses et pas la moindre, Françoise, s'offre au nez et à la barbe de Evan Evans une vie amoureuse. Apprenant cela, il fait échouer cette idylle naissante en abusant de la naïveté de Philippe qui aura permis de faire des enregistrements d'une conversation entre lui et Françoise où il se fait rabrouer. Ces enregistrements seront utilisés par Evan Evans pour faire rompre à son insu Françoise d'avec Franco Buzzini (Franco Fabrizzi) son amant.

Lors d'une tournée en Italie, Endrika se voit obligée de récupérer son fils mis en nourrisse dans une famille italienne, fils dont elle n'a jamais parlé à qui que ce soit dans la troupe. Ne pouvant trouver rapidement une nouvelle nourrisse, elle décide sous les conseils de Françoise, de faire croire à Evan Evans par le biais d'une lettre, que l'enfant est celui de son neveu qu'il aurait eu lors d'une aventure durant une des précédentes tournées en Italie.

Evan Evans demande des comptes alors à son neveu, afin de savoir si c'est vrai, et avec qui il aurait eu cet enfant. Celui-ci ne nie pas. Cet enfant doit être de lui, et la mère doit être une jeune sicilienne (Paola Tedesco) avec qui il a eu une aventure. Evan Evans décide d'aller voir les parents de la jeune fille, afin de clarifier les choses. Lorsqu'il arrive dans cette famille, il découvre avec effroi que non seulement le bébé n'est pas d'elle, mais qu'effectivement elle a eu une petite fille, dont il hérite et qu'il se voit obligé de ramener à l'hôtel.

Evan Evans demande de nouveau des comptes à son neveu, et questionne sur qui doit être la mère du petit garçon. Philippe pense qu'il doit s'agir de la bonne du marquis (Franco Volpi). Evan Evans va donc voir le marquis, et apprends que le marquis a épousé sa bonne, et qu'elle n'a jamais eu d'enfant. C'est confus qu'il rentre à l'hôtel. Philippe ne voit pas du tout qui pourrait être la mère du petit garçon.

Evan Evans et Philippe trouvent une nourrisse pour s'occuper des deux enfants, et c'est dans d'énormes tambours qu'ils sortent les enfants de l'hôtel. Endrika, Françoise et les autres danseuses découvrant la disparition des enfants, croient qu'ils ont été enlevés et préviennent la police italienne, qui ne met pas longtemps à retrouver Evan Evans et Philippe pour les interroger.

Ce n'est pas sans mal qu'ils tentent d'expliquer au commissaire (Marco Tulli) comment ils en sont arrivé à transporter 2 bébés dans des tambours, mais heureusement l'arrivée des danseuses et de la mère de la petite fille, permet de clarifier les choses pour que tout se termine bien, avec à la clef l'annonce du mariage de son neveu avec la maman de la petite fille.

Fiche technique

  • Réalisation : Serge Korber
  • Scénario : Jean Halain et Serge Korber d'après Papillons de Paris, pas de deux, une histoire de Géza von Radványi
  • Dialogues : Jean Halain
  • Assistant à la mise en scène : Pierre Cosson
  • Assistant réalisateur : Lionel Bernier
  • Images : Jean Rabier
  • Opérateur : Alain Douarinou
  • Décors : Rino Mondellini, assisté de Jean Forestier
  • Montage : Robert Isnardon, Monique Isnardon, assistés de Inès Collignon
  • Son : René-Christian Forget
  • Perchman : Jean Jak
  • Musique : François de Roubaix (Éditions Hortensia)
  • Paroles des chansons écrites par Jean Halain, Remo Forlani, sur une musique de François de Roubaix
  • Chorégraphie : René Goliard
  • Script-girl : Alice Mironneau-Ziller
  • Ensemblier : André Labussière
  • Maquette des costumes : Anne-Marie Marchand
  • Maquillage : Anatole Paris, Monique Archambaud
  • Coiffures et perruques : Marc Blanchard
  • Effets spéciaux et accessoires : Jacques Martin, Jacques Preisach
  • Conseiller technique de judos : Michel Berreur, Daniel Breton
  • Ameublement de l'hôtel de Rome réalisé par Knoll International
  • Régisseur général : Roger Boulais
  • Production : Gaumont (Paris), Rizzoli Films (Rome) - Franco-Italienne
  • Directeur de production : Robert Sussfeld, Roger Debelmas
  • Producteur délégué : Alain Poiré
  • Administrateur de production : Guy Azzi
  • Tournage des extérieurs à Nice
  • Tirage : Laboratoire G.T.C - Auditorium « Paris Studio Cinéma » de Billancourt
  • Distribution : Gaumont distribution
  • Pellicule 35 mm, couleur par procédé Eastmancolor-Franscope
  • Genre : Comédie
  • Première présentation le 18 septembre 1970
  • Durée : 85 minutes

Distribution

  • Louis de Funès : Mr Edouard, alias Evan Evans, impresario et maître de ballet d'une troupe de danseuses
  • Olivier de Funès : Philippe, le neveu de Mr Evans, musicien
  • Noëlle Adam : Françoise, l'adjointe de Mr Evans
  • Puck Adams : Endrika, la danseuse mère du petit garçon
  • Paul Préboist : Le directeur de l'hôtel romain
  • Franco Fabrizzi : Franco Buzzini, le fiancé de Françoise
  • Micheline Luccioni : La passagère qui drague sur le yacht
  • Martine Kelly : La danseuse qui se marie
  • Daniel Bellus : Le jeune automobiliste au feu rouge
  • Max Desrau : Un automobiliste au feu rouge
  • Jacqueline Doyen : Une automobiliste au feu rouge
  • Christor Georgiadis : Chris, preneur de son et cuisinier de la troupe
  • Tiberio Murgia : Le père sicilien
  • Marco Tulli : Le commissaire
  • Franco Volpi : Le marquis
  • Michel Charrel : Un agent de la circulation
  • Ibrahim Seck : Le chauffeur du car
  • Michèle Alba : Une danseuse
  • Danielle Minazzoli : Une danseuse
  • Vittoria Di Silverio (comme Vittoria di Silverio) : La dame de Rome
  • Paola Tedesco : L'ex sicilienne de Philippe Evans
  • Lydie Callier : Une danseuse
  • Géraldine Lynton : Une danseuse
  • Françoise Occhipini : Une danseuse
  • Christine Reynolds : Une danseuse
  • Anne Trenbasiewicz : Une danseuse
  • Leila Bouvier : Une danseuse
  • Françoise Gros : Une danseuse
  • Sylvie Maunet : Une danseuse
  • Elisabeth Plazanel : Une danseuse
  • Danielle Valdorizi : Une danseuse
  • Rosario Toledano : Un danseur

Box-office

Ce film a fait 2 410 000 entrées en France et se classe 15e de l'année 1970. D'autre part, selon le réalisateur Serge Korber, dans les pays de l'Est le film aurait fait 33 millions d'entrées et aurait également battu des records d'entrées en Allemagne.

Autour du film

Ce film est sans doute le plus musical et dansé de Louis de Funès, grand spécialiste de l'insertion dans des scènes comiques de numéros mettant en valeur ses talents de danseur et de chorégraphe (talents que l'on peut retrouver dans la fameuse danse de Rabbi Jacob, la chorégraphie « mains et tête » du chef d'orchestre de la Grande Vadrouille, ou celle des garçons de café dans le Grand Restaurant, entre autres)[réf. nécessaire].

Ici, le scénario n'est pas très poussé : de Funès a clairement voulu se faire plaisir en exploitant au maximum les possibilités que lui offrait le cinéma en matière de musique et de danse[réf. nécessaire]. De fait, tant les parties dansées que la partition musicale relèvent d'une très haute tenue, toutes deux dans le style moderniste du début des années 70. Le compositeur de ce film n'est d'ailleurs autre que François de Roubaix, que le grand public connaît surtout pour la partition psychédélique et abstraite de la série animée pour enfants Chapi Chapo[réf. nécessaire].

On notera également une interprétation du Loup et l'Agneau, Louis de Funès racontant la fable à ses élèves tout en onomatopées[réf. nécessaire].

Lieux de tournage

  • Scènes intérieures : Studios de cinéma de Billancourt
  • Scènes extérieures : Nice et Rome

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Homme orchestre de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • homme-orchestre — [ ɔmɔrkɛstr ] n. m. • 1842; de homme et orchestre ♦ Musicien qui joue simultanément de plusieurs instruments, en manière d attraction. ♢ Par anal. (1920) Personne qui accomplit des fonctions diverses, dans un domaine, une entreprise. Des hommes… …   Encyclopédie Universelle

  • Homme-orchestre — Vic Ellis du Sussex Un homme orchestre (ou une femme orchestre) est un musicien qui joue de très nombreux instruments à la fois. Souvent musiciens de rue, certains se produisent parfois sur scène. Le spectacle est fortement fonction des nombreux… …   Wikipédia en Français

  • L'Homme Orchestre — est un film franco italien de Serge Korber sorti en France le 18 septembre 1970. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • L'homme orchestre — est un film franco italien de Serge Korber sorti en France le 18 septembre 1970. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • L’homme-orchestre — Filmdaten Originaltitel L homme orchestre Produktionsland Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • L'Homme-Orchestre (court-métrage) — L Homme orchestre Titre original One Man Band Réalisation Mark Andrews Andrew Jimenez Société de production Pixar Durée 4 minutes 44 secondes Sortie 2006 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • L'Homme orchestre (Disney) — L Homme orchestre (court métrage) L Homme orchestre Titre original One Man Band Réalisation Mark Andrews Andrew Jimenez Société de production Pixar Durée 4 minutes 44 secondes Sortie 2006 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • L'Homme orchestre (court-métrage) — L Homme orchestre Titre original One Man Band Réalisation Mark Andrews Andrew Jimenez Société de production Pixar Durée 4 minutes 44 secondes Sortie 2006 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • L'homme orchestre (disney) — L Homme orchestre (court métrage) L Homme orchestre Titre original One Man Band Réalisation Mark Andrews Andrew Jimenez Société de production Pixar Durée 4 minutes 44 secondes Sortie 2006 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • L'Homme-orchestre (court-métrage) — L Homme orchestre Données clés Titre original One Man Band Réalisation Mark Andrews Andrew Jimenez Sociétés de production Pixar Pays d’origine …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”